Boutique Photo Argentique

Restauration Pentax 67

Conseils pour la réparation et l'entretien du matériel photographique.

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Samedi 14 Mars 2020 11:57

Exactement les gars, c'est une chance sur deux... Le manuel de service est malheureusement avare en information sur cette partie.

Le sens d'enroulement va dans le sens des aiguilles d'une montre, je suppose donc que le desserrage est à rebours. J'irai progressivement pour ne pas brusquer la bête et éviter de détruire les dents de l'engrenage supérieur. J'avais discuté avec un américain qui à rencontré le même problème, la facture était salée...

Image

Pour les modèles actuels, les couples de serrage sont tellement élevés parfois, je me demande si il est encore nécessaire de faire des pas inversés. Certains constructeurs utilisent même des astuces pour renforcer leurs écrous (goupille, ergot à emboutir, filet plastique, frein filet, etc.).
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 68
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par Oriu » Samedi 14 Mars 2020 12:31

Au tarif de la main d’œuvre d'un pro, la facture monte très vite et sur ce genre de mécanique il faut être vraiment expérimenté pour arriver à remettre la mécanique en ordre de marche dans le temps imparti,
Un pro du Pentax 6x7 ira directement sur le problème en fonction du diagnostique et sans rajouter de panne ou d'endommagement.
C'est vraiment un métier difficile, j'ai le plus grand respect pour les réparateurs compétents.
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27039
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Samedi 14 Mars 2020 13:47

C'est très délicat oui... Il faut également ajouter la finesse et la petite taille des pièces qui ajoute un degré de difficulté considérable. Chaque geste est précis et il m'arrive encore de trembler après une dizaine de démontage. L'avantage du Pentax 67, c'est qu'il est relativement gros et ajoute un certain confort dans la manipulation... Je suis pas certain que la même opération sur un Canon F1 ou un Pentax MX donneraient le même degré de confort.

Lé mécanisme d'armement et d'obturateur sont assez "simples" et permet un démontage/remontage sans trop de difficulté avec un peu de pratique. Le mécanisme du miroir quant à lui me fait plutôt peur... Je n'aimerai pas y mettre les doigts dedans en toute franchise :?
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 68
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Dimanche 15 Mars 2020 19:34

Apres 48H de bain WD40, elle reste coriace cette petite vis ! J'a été surpris pas le quantité de crasse qui a dégorgé de la cavité, sans doute un mélange de poussière de graisse... On peut voir l'état du WD40 sur l'image en annexe.

Le démontage à été par un tournevis rectifié et un pied à coulisse dont les becs à chevron s'adaptent parfaitement à l'engrenage. Malheureusement, sans succès :cry:

Il va repartir pour 48H de plus dans la piscine, ça me laissera le temps d'usiner un outil plus précis afin d'éviter les bêtises qui pourrait survenir, le pied à coulisse est assez grand et ne permet pas une maniabilité optimum. Cette petite pièce me rend particulièrement anxieux... La composition du plateau ne me rassure pas du tout...

Image

A suivre !
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 68
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Mercredi 18 Mars 2020 20:57

Non sans mal, j'ai enfin démonté le groupement. Le pas de vis est inversé et du frein filet était présent ce qui n'a pas facilité la dépose de celui-ci. J'ai du rectifier et élargir l'empreinte de la tête de vis. Le couple de serrage était vraiment costaud et le matériau de la vis assez tendre, ce qui n'aide pas bien entendu.

Le ressort semble être en bon état. La seule explication, serait qu'un corps gras vienne s'accumuler dans la cavité et interférer la friction. J'ai nettoyé le tout à la brosse fine en laiton suivi d'un bain au Trichloréthylène. J'ai constaté un paquet de crasses sortir de ce petit groupe, c'était assez impressionnant...

Image

Si le problème persiste, je ne vois pas d'où pourrait provenir la panne... Croisons les doigts !

Dans la foulée, je vais peut être refaire faire la vis en inox et usiner un nouvel axe de second plateau également. J'ai demandé quelques devis et si le prix est décent on lance la machine. Au pire j'irai voir à mon ancien lycée si ils ont un tour à modélisme pour les usiner, mais confinement oblige... Il faut attendre :/

Image

Image

Edit :

Je viens de constater qu'il faut graisser les point de friction. Par conséquent, il se peut que le ressort de friction fonctionnait correctement. Le démontage ne sera pas en vain et permettra de renouveler la lubrification.
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 68
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par Steyr » Vendredi 20 Mars 2020 17:54

Bon, j'ai bien trouvé de la barre de 316L en 6mm dans ma cave donc pas de souci pour la tourner. J'ai également du Stub (acier "à tout faire" en horlogerie) car je crois un peu plus dans ce matériau une fois trempé/revenu. Je testerai sans doute les deux matières. En revanche, je suis en panne de pétrole pour affûter mes burins. Je vais essayer de composer au mieux, en dégrossissant avec des burins un peu usés et en en affûtant un avec de l'huile pour peaufiner.

J'ai une question : la gorge en haut du piton, c'est un ressort qui passe dedans ou bien ?
Christian.
Avatar de l’utilisateur
Steyr
DĂ©butant
DĂ©butant
 
Message(s) : 22
Inscription : Samedi 23 Novembre 2013 0:02
Localisation : Paris

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Vendredi 20 Mars 2020 18:10

Salut Christian !

Merci beaucoup ! Sans Oriu, Remy et toi Ce boitier ne serait qu'un vulgaire presse papier :cry:

Il s'agit d'un circlip que voici :

Image
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 68
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par Steyr » Vendredi 20 Mars 2020 19:00

OK, et le circlips ne fait que 2 dixième d'épaisseur !? Ca me parait fin, mais pourquoi pas.

J'ai surtout apprécié le fait que tu ne souhaites pas nécessairement aller à vampiriser un autre boîtier. C'est la facilité, je le comprends parfaitement pour un réparateur pro qui n'a pas de t€mp$ à perdre. Mais lorsque les contraintes sont différentes, c'est quand même bien d'éviter.
Et puis j'ai une affection toute particulière pour les P67.

Aurais-tu une photo de la pièce d'origine ?
Avatar de l’utilisateur
Steyr
DĂ©butant
DĂ©butant
 
Message(s) : 22
Inscription : Samedi 23 Novembre 2013 0:02
Localisation : Paris

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Vendredi 20 Mars 2020 19:55

0.21mm précisément...

Image

Oui, je trouve ça regrettable de désosser des boîtiers qui sont parfaitement réparables avec un peu de volonté. Mais bon, il y a des logiques économiques et des gens qui ont perdu la notion du temps long... La patience est une vertu !

Après, s’il y a un boîtier déjà entamé...

Le mal est fait du coup, je ne vais pas cracher dans la soupe non plus. Mais je ferai sans autant que je peux.
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 68
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par Oriu » Mardi 24 Mars 2020 7:26

Bonjour
Petite question Ă  Steyr comment sont fait les filetages sur un tour d'horloger ?

Edit: j'ai trouvé une page sur le tournage d'une vis de 0,8mm, usage d'une filière http://forum.horlogerie-suisse.com/view ... =2&t=24381
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27039
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Restauration Pentax 67

Message par Steyr » Jeudi 26 Mars 2020 14:13

Oui, c'est bien ainsi. On peut toujours utiliser un tour à vis mère pour des filetages exotiques, y compris sur les petits tours d'horlogers, mais pour les filetage normalisés, il est bien plus simple d'utiliser les filière et tarauds du commerce. Bergon, entre autres, propose des jeux qui démarrent dès le M1 (https://www.bergeon.swiss/ass-filieres-et-tarauds.html).
Je dois avoir quelques images de la fabrication de vis pointeaux pour un objectif, je vais essayer de compiler ça.

Le site Horlogerie-suisse que j'ai modéré pendant quelques années regorge d'informations. Théo, en plus d'avoir été à bonne école est certainement l'un des horlogers les plus doués de sa génération, partageant volontiers son savoir.
Avatar de l’utilisateur
Steyr
DĂ©butant
DĂ©butant
 
Message(s) : 22
Inscription : Samedi 23 Novembre 2013 0:02
Localisation : Paris

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Dimanche 29 Mars 2020 21:29

Quel est la différence entre un tour à modélisme et un tour à horloger ? J'ai remarqué qu'il n'y a pas d'outil couteau mais un burin... Je ne connaissais pas du tout.

Avec le confinement la restauration est plus lente, mais j'ai finalement eu envie d'essayer la peinture et donc poncer les plaques du dessous pour refaire la peinture. Le Rubicon est franchi... Celles du haut sont en bons états et je n'y toucherai pas. L'ancien propriétaire avait l'habitude d'utiliser une poignée dédiée et a fait du dégât par friction.

Image
Image
Image
Image
Image


De plus, Je vous livre une petite astuce si votre compartiment de pile est plus bas par rapport Ă  la plaque de protection. Il suffit juste de placer une cale et de recourber les ressorts Ă  lame.

Image
Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 68
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Dimanche 29 Mars 2020 21:30

xxx
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 68
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par Steyr » Samedi 04 Avril 2020 18:00

Roh le tocard...
Alors quand j'ai pris la photo c'était normal. J'avais bien prévu de faire les encoches après le tournage, à main levée avec une lime fine voire à la bocfil.
Sauf qu'en revenant à la tâche après une brève interruption, pris dans l'élan, j'ai zappé et fait la trempe. :tete:
Image

Rien de tragique pour autant. J'exclue la détrempe, usinage des encoches, puis re-trempe car une petite pièce comme ça, ça perd pas mal de carbone à chaque trempe. Après, comme j'avais prévu de faire un revenu bleu, normalement, je devrais pouvoir l'attaquer avec des outils en acier.

Sinon j'ai d'autres solutions et en dernier recours, je refais la pièce, c'est une petite heure de tournage tout au plus.

L'idée c'était aussi de donner des nouvelles car je pensais le truc mort avant le déconfinement, mais hier, je suis tombé sur une droguerie qui avait du pétrole qui me manquait jusque là.

A suivre,
Christian.
Avatar de l’utilisateur
Steyr
DĂ©butant
DĂ©butant
 
Message(s) : 22
Inscription : Samedi 23 Novembre 2013 0:02
Localisation : Paris

Re: Restauration Pentax 67

Message par Steyr » Samedi 04 Avril 2020 18:10

Aristote a écrit :Quel est la différence entre un tour à modélisme et un tour à horloger ? J'ai remarqué qu'il n'y a pas d'outil couteau mais un burin... Je ne connaissais pas du tout.

Je ne pense pas qu'il y ait des différences énormes sur le principe. J'aurais tout de même tendance à penser que le tour d'horloger est plus précis, plus rigide, moins de jeux. Etant donné les écarts de tarifs, j'ose l'espérer. J'ai l'impression qu'en modélisme, on utilise plutôt le chariot. En horlogerie, le chariot intervient plutôt si je monte une équerre à fraiser par exemple. Alors c'est vrai qu'à main levée, on fait un peu plus de vérification de côte mais ça ne pose pas trop de problèmes. En tout cas, la plupart des horlogers que je côtoie procède à main levée. Mon premier prof d'horlogerie tournait également sans moteur. Une main qui entraîne une manivelle et une démultiplication et l'autre qui tient le burin. Pour ma part, j'ai cédé au confort du moteur...
Avatar de l’utilisateur
Steyr
DĂ©butant
DĂ©butant
 
Message(s) : 22
Inscription : Samedi 23 Novembre 2013 0:02
Localisation : Paris

Re: Restauration Pentax 67

Message par Oriu » Samedi 04 Avril 2020 18:49

superbe travail :bienjoue:
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27039
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Restauration Pentax 67

Message par Steyr » Dimanche 05 Avril 2020 18:25

Voilà qui est mieux. On distingue un peu la couleur gris souris de l'acier trempé par rapport au brillant de l'acier "brut".
Après la trempe de la deuxième pièce, je ferai le revenu des deux et je devrais pouvoir faire les encoches sur la première pièce, quitte à faire un revenu un peu plus "tendre" sur celle-ci.

Image
Avatar de l’utilisateur
Steyr
DĂ©butant
DĂ©butant
 
Message(s) : 22
Inscription : Samedi 23 Novembre 2013 0:02
Localisation : Paris

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Jeudi 09 Avril 2020 15:59

Je suis incroyablement sur le c*** La précision c'est époustouflant...

L'usinage est juste d'une précision sans nom... Merci infiniment ! Tu me diras ta pellicule de prédilection en MP.

Oriu, Remy et toi je vous dois la renaissance de ce boitier. Sans vous, je ne pense pas que j'aurais été si loin dans l'aventure.

Merci :oops:
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 68
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

Re: Restauration Pentax 67

Message par patrickJJ » Jeudi 09 Avril 2020 16:58

Passionnant !
:bienjoue:
J'ai suivi tout les épisodes avec beaucoup d'intérêt.
Mais j'ai pas tout compris.
:mrgreen:
Pjj
Avatar de l’utilisateur
patrickJJ
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3871
Inscription : Dimanche 15 Août 2010 18:00
Localisation : Aquitaine

Re: Restauration Pentax 67

Message par Aristote » Jeudi 09 Avril 2020 19:11

Salut Patrick !

Alors pour faire simple, la pièce en question est la vis de maintien du second plateau et l'axe qui de la came de prévention qui empêche un second armement. Lorsque le rideau est armé, la came A vient actionner la came B qui se place en butée sur le cliquet C. L'axe a été détérioré durant mon démontage faute d'outils adéquats. Celui-ci accroche lors du retour de la came et 2 fois sur trois elle a du mal a revenir en place toute seule.

Image
Image

J'ai finalement trouvé le problème qui empêchait la pellicule de passer outre la première vue. Il s'agit du ressort de friction situé à l’intérieur du mécanisme d'entrainement. Durant l'armement, lorsque la contrainte est trop forte le ressort ne sert plus suffisamment la galet et donc patine. On peut armer toute la journée, la pellicule n'avance plus. Je pense pour une usure du ressort, il faudra le remplacer par un diamètre plus serré. Heureusement, il s'agit de ressort de torsion courant et il sera donc facile d'en adapter un à partir d'une pièce similaire. Des que le confinement est terminé, je relance la machine.

Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 68
Inscription : Mardi 11 FĂ©vrier 2020 15:02

PrécédentSuivant

Retour vers Dépannage, entretien, réparation et outillage photographique

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google [Bot] et 4 invité(s)

  • PublicitĂ©