Le site des restos du coeur

SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Conseils pour le choix d'appareils photo, d'objectifs, d'accessoires, de pellicules, de projecteurs, etc...

SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par Gobs » Mercredi 10 Septembre 2014 18:38

Allez, hop !, un petit fil sur la cellule Sekonic Twinmate L-208 8)
On en parle beaucoup ici, là et ailleurs de manière favorable, ça m’a rendu curieux et donc je m’en suis procuré une, destinée à me suivre partout dans mon sac pour tous les jours.

Specs :
EV3 Ă  EV17 Ă  100 ASA,
Sensibilité film de 12 à 12500 ASA - diaph de 1.4 à 32 - vitesses de 1/8000 à 30 sec,
1 pile 3V CR3032 et bouton-test de pile au dos,
Poids : 40g
Et toute minuscule ! :shock:
Ici dans le creux de ma main :

Image

Là, à côté d’une Sixtomat :

Image

Ou encore, à côté d’un FED 3 :

Image

Utilisation en lumière réfléchie comme incidente avec son mini-dôme rétractable.
Principe de fonctionnement : on règle la sensibilité du film sur l’intérieur du cadran ; on vise puis on appuie sur le bouton de mesure ; une aiguille rouge se déplace puis se stabilise ; on relâche le bouton et celle-ci reste en place une quinzaine de secondes, le temps de faire tourner le cadran pour superposer la flèche verte sur l’aiguille rouge de mesure.
On obtient ainsi plusieurs couples vitesse-diaphragme qui se font face sur le cadran rotatif, à choisir au goûts et besoins de chacun : classique, tout simple, facile. Et peut se manipuler d’une seule main : oui, je l’ai fait, et… c’est jouab’ :roll:
Peut être utilisée comme cellule d’un appareil qui en est privée, ou servir d’aide à la décision en certaines circonstances « délicates » avec un SLR semi-auto par exemple. Elle ne résoudra pas tous les problèmes, mais elle s’avérera intéressante en contre-jour, en ombre dense, en situation de fort contraste, etc…

Les + : petite, efficace, bonne à tout faire en extérieur et manipulable d’une seule main avec l’habitude :bienjoue:
Le gros - : construction cheap, tout plastique à l’aspect fragile : ne pas la glisser dans la poche arrière d’un jean par exemple, car au premier siège solliciteur rencontré crash assuré du bidule sous les fesses. Je n’ai pas tenté, mais je suppose que mes 80kg ne la laisseraient pas indemne… Préférer la poche de chemisette, donc. De même, la fenêtre transparente proéminente doit facilement se rayer/se mater : à trimbaler impérativement dans sa petite pochette, je pense a-priori. :?

Le truc en pluche… euh, non : en plus… rôh ! :oops:
Voir post suivant…
Gobs
 

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par Havoc » Mercredi 10 Septembre 2014 18:45

La seule chose que je le reproche c'est que c'est assez difficile de te rendre compte où on le pointe en mode réfléchi. Et un peu plus de ciel ou gazon peu faire un grande différence. Pour le reste en effet un compagnon idéal pour les petits appreils sans posemétre.
Havoc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3516
Inscription : Jeudi 31 Mars 2011 18:07
Localisation : Galactic Sector ZZ9 Plural Z Alpha

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par Gobs » Mercredi 10 Septembre 2014 18:55

Sekonic Twinmate, « mon truc en pluche », suite… :mrgreen:

Avec la cellule, est fourni un accessoire rigolo : une glissière-adaptateur (en plastique :roll: ) pour sabot de flash, qu’on peut visser sur le dos de la mini-cellule.
Si votre vieux Leica, ou tout autre bouzin photo « d’époque », ne dispose pas de cellule, mais est équipé d'un sabot de flash, alors là, miracle, la Twinmate est (peut-être !) faite pour vous.

La glissière montée:

Image

Ici sur un FED 3, devant :

Image

FED 3 dessus :

Image

FED 3 derrière :

Image

Un peu Star Trek, l’histoire, m’enfin… :mrgreen:
Et voilà ! Votre vieux machin, ah que seulement mécanique (peuh !), mais tendrement chéri (smack !), se verra doté d’une cellule moderne à photo-diode au silicium (ah !), fiable (elle) et précise (elle) qui vous permettra de vous conforter dans la recherche improbable d’un couple d’affichage vit-diaph du redouté Sunny 16. A moins qu’il ne vous trouble davantage dans vos repères habituels, auquel cas laissez tomber… :tete:
D’accord l’ensemble fait plus trop « vintage », fait plus trop classieux non plus, et la Twinmate en plastique-bof casse un peu la superbe ligne tout-métal de votre antique Leicvogtfedzork adoré, mais bah, si ça peut aider à la prise de vue, hein… :lol:

A l’essai, ça le fait : pas gênant du tout pour un usage classique de l’appareil. On ne s’y cogne pas le front, on ne se fourre pas le bidule dans l’œil et les réglages restent facilement accessibles. Par contre si on veut glisser le tout dans un sac modèle réduit, gaffe un brin : ça protubère sévère ! :shock:

Pour ceux qui se demande déjà…
Prix de la Twinmate et tous ses accessoires : env. 65€ fdp in, from Hong Kong.
Made in Philippines. Coût de production (estimation personnelle au vu de la technologie et de la qualité de fab de l'objet): probablement inférieur à 5€ :mrgreen:

Mais ça marche, Dash 8) Reste à savoir la durée de vie de la chose :roll:

Mais tout ceci n’engage que moi, bien entendu :wink:

:hello:
Gobs
 

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par Yael » Mercredi 10 Septembre 2014 19:22

sympa comme avis, malheureusement je ne vois pas les photos
Avatar de l’utilisateur
Yael
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1501
Inscription : Jeudi 13 DĂ©cembre 2012 10:38
Localisation : Nancy

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par Gobs » Mercredi 10 Septembre 2014 19:42

Yael a Ă©crit :sympa comme avis, malheureusement je ne vois pas les photos

Ch'ais pas Yael: pour moi ça marche :roll:
Gobs
 

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par Gobs » Jeudi 11 Septembre 2014 13:19

Un petit eupdète :wink:

J'ai pu utiliser la Twinmate en vraie grandeur quelques heures cet après-midi pendant une sortie "parkings aériens" avec mon Electro 35...
Donc souvent en basses lumières, néons, puits de lumières, tout ça... eh ben c'est vraiment pas mal cette minuscule cellule. :bienjoue:
Ca permet de se rendre compte de pas mal de petites choses question expo, et de fignoler ou corriger la pdv en conséquence si besoin.
Bien sûr ce ne sera jamais une "grande", mais elle fait bien ce pour quoi elle a été pensée: une indication de lumière vite-fait su'l'gaz mais précise.
Quel dommage cette fabrication en plastoc-toc :roll:

Bravo la p'tiote!
Dorénavant elle m'accompagnera partout dans mon sac quotidien :bienjoue:
Gobs
 

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par antipatr » Jeudi 11 Septembre 2014 14:30

Oui j'en ai une et je la prends souvent avec moi. Faut faire gaffe à l'accessoire qui se met dans la griffe flash car il a tendance à se dévisser et on finit par le perdre. C'est ce qui m'est arrivé en pleine campagne et impossible de le retrouver. Finalement, j'ai récupéré un sabot flash dont je ne me servais plus, je l'ai bricolé un peu et vissé sur la cellule en mettant une goutte de frein-filet.
Avatar de l’utilisateur
antipatr
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4417
Inscription : Samedi 30 Septembre 2006 19:41
Localisation : Charleroi - Belgique

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par Alexis_LPA » Mercredi 24 Septembre 2014 11:41

Je l'utilise aussi tous les jours. Pour moi ses avantages sont

1. Sa petite taille
2. Sa faible conso de pile. Je l'utilise presque tous les jours depuis bientĂ´t deux ans, toujours avec la pile d'origine.

Point négatif
1. En basse lumière elle est vite limitée et ne voit plus rien
2. Ok elle est en plastique mais vu les chocs qu'elle a déjà subie elle est quand tmême rès résistante.
3. Vu la simplicité du design je suis certain qu'elle pourrait être plus petite
4. Pas de mesure flash

C'est LA cellule de petite taille de référence, les concurrentes mangent des piles à tous les repas ... Celle-ci fait la grêve de la faim depuis bientôt deux ans ! Mesure incidente très très précise, mesure reflective moins utile car on a nécessairement du mal à savoir ce qu'on vise à la main.

Montée sur l'appraeil est de mon point de vue la moins bonne manière d'utiliser ce petit outil très pratique à la main.
Avatar de l’utilisateur
Alexis_LPA
DĂ©butant
DĂ©butant
 
Message(s) : 44
Inscription : Mardi 10 Juin 2014 7:32
Localisation : Versailles

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par Toulin » Mercredi 24 Septembre 2014 12:31

Alexis_LPA,

Tu dis l'utiliser surtout en lumière incidente, OK, mais tu apportes sans doute une correction en fonction de la "réflexion" du sujet, comment fais-tu exactement ?

:shock:
Toulin
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5750
Inscription : Vendredi 10 Septembre 2010 15:00
Localisation : Aquitaine

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par antipatr » Mercredi 24 Septembre 2014 12:35

Toulin a Ă©crit :Alexis_LPA,

Tu dis l'utiliser surtout en lumière incidente, OK, mais tu apportes sans doute une correction en fonction de la "réflexion" du sujet, comment fais-tu exactement ?

:shock:


???? Sauf erreur, la mesure en lumière incidente ne demande pas d'apporter une correction. C'est plutôt l'inverse qui est vrai : une mesure en lumière réfléchie demande d'apporter une correction en fonction de la réflexion du sujet qui "trompe" la cellule.
Avatar de l’utilisateur
antipatr
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4417
Inscription : Samedi 30 Septembre 2006 19:41
Localisation : Charleroi - Belgique

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par Toulin » Mercredi 24 Septembre 2014 12:47

Dans ce cas c'est encore mieux, je ferais moins de bĂŞtises.
Les premières bêtises que j'ai faites datent de 1965, en plein Sahara avec un Edixa Mat B et une cellule Sixtomat au sélénium en mesure réfléchie, je ratais des tas de diapos KODACHROME (64 ASA environ), j'en réussissais davantage en format 126 dans des appareils Instamatic de bas de gamme.


Merci
:bienjoue:
Toulin
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5750
Inscription : Vendredi 10 Septembre 2010 15:00
Localisation : Aquitaine

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par Alexis_LPA » Mercredi 24 Septembre 2014 13:50

Exact antipatr.

Toulin, en effet comme le mentionne antipatr une mesure de lumière incidente ne nécessite pas de correction en fonction de la tonalité du sujet.

Dans le cas de L-208 La mesure se fait avec le dôme blanc situé juste au dessus du capteur. Il y a beaucoup de débats sur la direction dans laquelle on doit pointer le dôme pour faire une mesure avec une cellule de mesure de lumière incidente (oui je sais c'est un peu lourd toutes ces mesures partout dans la phrase...).

Ces débats sont générés par des personnes qui ne comprennent pas leurs outils, désolé si cela sonne arrogant, après tout je suis français, ça vient avec le passeport à la naissance ;)

Plus sérieusement il n'y a pas le moindre doute sur la direction dans laquelle doit pointer le dôme blanc : la source de lumière. Pointer ce dôme dans n'importe quelle autre direction c'est altérer la mesure. Peu sont ceux qui savent exactement pourquoi ils font cela et quelle incidence cela a sur leur mesure, mais il ya en a.

Beaucoup de personnes pointent le dĂ´me au niveau du sujet vers l'endroit oĂą se trouve l'appareil sans comprendre que
1. ils altèrent la mesure, et parfois de facon dramatique.
2. ne sachant comment ni pourquoi leur mesure est altérée, il ne savent pas comment l'utiliser.

Parlons des dia puisque tu en parles. La dia se traite en mesure de lumière tout comme on pourrait le faire du numérique ie en essayant de protéger/conserver les hautes lumières.

Prenons le cas archi-vu et revevu d'un portrait en diapo éclairée par une fenêtre. Schéma:
.................................============fenĂŞtre==============...............
.....................................\o/...sujet.....................................[___| photographe
..............ici on est bien à l'intérieur....................................................

Le sujet regarde le photographe la lumière arrive sur la gauche du sujet, la pièce n'a qu'une seule fenêtre.
Le sujet a la peau pâle, prenons une suédoise albinos...
Lumière non diffuse, ie dure, violente, barbare, bref de lumière qui crache un contraste méchant.

Cas de la mesure incidente mal faite: on se met au niveau du sujet et on pointe le dôme,le bulbe blanc de la cellule vers l'appareil sur trépied.
le dôme recevant la lumière sur sa gauche essentiellement et rien sur sa droite, fait la moyenne de l'illumination et se retrouve avec moins de lumière perçue qu'il y en a réellement sur la joue gauche et blanche d'une pâleur d'albâtre de notre suédoise. Conclusion: on grille la suédoise, ce qui est peu prudent car elle vient du pays où il ya le plus grand nombre d'hommes battus par leur femmes en europe ... digression d'importance majeure pour le bon déroulement de la séance de visio !

Cas de la mesure incidente bien faite: on se rapproche de la belle suédoise prétextant d'une mesure de lumière sous le menton bulbe/dôme dirigé vers la fenêtre (unique source de lumière) pour faire ses avances en étant certain du résultat, et de la photo diapo et de la fin de journée :D

En dia c'est critique car il faut être à 1/3 max de la bonne mesure pour éviter de griller ses hautes lumières.

La raison pour laquelle beaucoup pointent mal leur dôme et pensent bien faire car n'en voient pas l'impact c'est qu'en négatif l'impact est moins visible et surtout le film aime bien être sur-ex par rapport à la diapo, en neg c'est plus dur de griller les hautes lumières.

Certains des plus connaisseurs le font d'ailleurs exprès quand ils "shootent" en film/neg, car ça les aident en plus à déboucher les ombres.


Pour la mesure de lumière réfléchie avec cette cellule on fait glisser le dôme pour découvrir le capteur et on pointe le capteur vers la scène que l'on veut mesurer. Il faut dès lors prendre en compte la tonalité de la scène pour corriger la mesure.

Si cette cellule fonctionne à merveille en incidente elle est peu fiable en réfléchie pour la simple et bonne raison qu'on ne sait pas trop ce qu'elle mesure en terme de couverture. C'est là où ça cloche, pour faire une mesure de lumière réfléchie et la corriger de façon appropriée il faut être certain de la zone couverte, hors quand on la tient à la main, la précision relève plus de la devinette que du jugement précis.

Avec ça tu ne grilleras plus jamais de diapos.

L'autre méthode en mesure réflechie pour être certain de ne pas griller de diapo c'est la mesure réfléchie spot. Mais bon je vais arrêter là.

Je sortirai surement un article la dessus sur mon blog pour ceux que ça intéresse ;)
Avatar de l’utilisateur
Alexis_LPA
DĂ©butant
DĂ©butant
 
Message(s) : 44
Inscription : Mardi 10 Juin 2014 7:32
Localisation : Versailles

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par daouar » Mercredi 24 Septembre 2014 15:01

Alexis_LPA a écrit :le dôme recevant la lumière sur sa gauche essentiellement et rien sur sa droite, fait la moyenne de l'illumination et se retrouve avec moins de lumière perçue qu'il y en a réellement sur la joue gauche et blanche d'une pâleur d'albâtre de notre suédoise. Conclusion: on grille la suédoise, ce qui est peu prudent car elle vient du pays où il ya le plus grand nombre d'hommes battus par leur femmes en europe ...


On dirait du Chenz :bienjoue: :rire:
Avatar de l’utilisateur
daouar
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 16224
Inscription : Vendredi 06 Novembre 2009 11:46
Localisation : In da Gâtinais

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par Toulin » Mercredi 24 Septembre 2014 15:10

Merci, c'est très clair, ne te bile pas pour ton style, on ne peut pas être pédagogue sans faire de répétitions si on veut être compris par le plus grand nombre.
Quant à la suite, je ne demande que ça, mais comment aller sur ton blog ?

Encore merci.

:hello:
Toulin
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5750
Inscription : Vendredi 10 Septembre 2010 15:00
Localisation : Aquitaine

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par Toulin » Mercredi 24 Septembre 2014 15:13

daouar a Ă©crit :
Alexis_LPA a écrit :le dôme recevant la lumière sur sa gauche essentiellement et rien sur sa droite, fait la moyenne de l'illumination et se retrouve avec moins de lumière perçue qu'il y en a réellement sur la joue gauche et blanche d'une pâleur d'albâtre de notre suédoise. Conclusion: on grille la suédoise, ce qui est peu prudent car elle vient du pays où il ya le plus grand nombre d'hommes battus par leur femmes en europe ...


On dirait du Chenz :bienjoue: :rire:


Une pointe d'humour ne gâche rien et fait mieux passer la technique.

Si on n'aime pas l'humour on peut toujours lire les œuvres de Lénine, ou le rapport du XXIIIè congrès.

:mrgreen:
Toulin
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5750
Inscription : Vendredi 10 Septembre 2010 15:00
Localisation : Aquitaine

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par Gobs » Mercredi 24 Septembre 2014 16:39

@ Alexis: :bienjoue:
Gobs
 

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par Alexis_LPA » Mercredi 24 Septembre 2014 17:41

Merci les gars !
Le blog est naissant donc pour le moment il y a peu de matière mais je m'y mets petit à petit. C'est surtout par manque de temps, mine de rien c'est chronophage cette petite bête. Même pas eu le temps d'y mettre quelques photos ! mais ça vient.

Bref vous pourrez le trouver ici: (ça risque de ne pas plaire au modérateur ... on verra)
http://www.la-photo-argentique.com/
Avatar de l’utilisateur
Alexis_LPA
DĂ©butant
DĂ©butant
 
Message(s) : 44
Inscription : Mardi 10 Juin 2014 7:32
Localisation : Versailles

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par churchill » Mercredi 24 Septembre 2014 20:33

Explication limpide, et toujours bonne à prendre pour les néophytes, comme moi ! (en plus j'ai la L-208)
Avatar de l’utilisateur
churchill
Passionné
Passionné
 
Message(s) : 186
Inscription : Mercredi 23 Avril 2014 16:40
Localisation : Suisse (Chablais VS)

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par Alexis_LPA » Mardi 07 Octobre 2014 10:22

C'est fait ! pour ceux que cela intéresse j'ai publié un article avec plein d'illustrations à propos de la mesure d'exposition en lumière réfléchie et en lumière incidente sur mon blog. J'y reprend cet exemple en particulier, mais avec un peu plus de moyens d'illustration que les caractères du clavier ;)

Si cela peu Ă©clairer le sujet ...
Avatar de l’utilisateur
Alexis_LPA
DĂ©butant
DĂ©butant
 
Message(s) : 44
Inscription : Mardi 10 Juin 2014 7:32
Localisation : Versailles

Re: SEKONIC TWINMATE L-208, prise en main

Message par ithaca » Mardi 07 Octobre 2014 10:42

Merci beaucoup pour toutes ces explications.
Pour ma part, j'utilise cette petite cellule sur mon blad 500 en lumière réfléchie et j'avoue que les résultats me satisfont.
Je vais lire ton article avec beaucoup d'attention pour voir si je peux encore améliorer.

Bravo :bienjoue:
Avatar de l’utilisateur
ithaca
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3818
Inscription : Samedi 17 Octobre 2009 9:09
Localisation : Clamart 92

Suivant

Retour vers Conseils appareils photo, objectifs, accessoires, films...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

  • PublicitĂ©