Le site des restos du coeur

Les dernières générations de photomatons argentiques.

Forum de discussions générales sur la photographie. Vous êtes débutant en photo argentique? C'est probablement là que vous poserez vos questions!

Les dernières générations de photomatons argentiques.

Message par Eos5000 » Vendredi 08 Octobre 2021 20:32

Bonjour à tous. :)

Je sais bien que je ne suis pas le premier à parler des photomatons argentiques ici, mais je n'ai rien trouvé de spécifique sur ces modèles précis du coup, je me permets d'ouvrir ce post.

Aujourd'hui, il y a plusieurs photomatons argentiques vintages à Paris. C'est appareils ont pour point commun de prendre quatre photos noir et blanc en bande format "Marque page".

Pourtant, il a existé une génération plus récente de photomatons argentiques qui pouvaient faire au choix quatre petites photos différentes, ou une seule grande photo. Ces appareils faisaient des photos rectangulaires dans un format que j'appelle vulgairement "Feuille de PQ".

Lino Ventura utilise une de ces machines dans le film "Espion lève toi", comme vous pouvez le voir ici.

Je me pose plusieurs questions au sujet ces cabines :

-Quand sont-elles apparues?

-Comment fonctionnait le système permettant de prendre un grand portrait, ou 4 petites photos d'identité?

-Serait-il possible de remettre ces appareils en service, comme ça a déjà été fait pour certains utilisant une technologie plus ancienne?

-Ces appareils faisaient des photos avec des bords blancs. Comment est-ce possible, sachant que c'est du positif direct?

- Une autre question qui est un peu plus générale : Quand à disparu le dernier photomaton argentique couleur en France pour les photos d'identité?


Autre chose : Tous les photomatons argentiques remis en service, en France sont tous en noir et blanc. Serait-il possible de remettre en service des machines couleurs pour diversifier l'offre?

Merci pour votre aide précédentes.

Cordialement,

Eos5000 :)
Dernière édition par Eos5000 le Mercredi 20 Octobre 2021 13:27, édité 4 fois.
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 436
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Les dernières générations de photomaton argentique.

Message par Gilles88 » Vendredi 08 Octobre 2021 20:55

Un ancien collègue a travaillé chez Agfa, qui fournissait les photomatons. Bon, c’était juste une petit info historique. Je ne connais pas d’autres choses.
Gilles88
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 7937
Inscription : Lundi 16 Septembre 2013 17:22
Localisation : Vosges

Re: Les dernières générations de photomaton argentique.

Message par Eos5000 » Vendredi 08 Octobre 2021 22:13

Gilles88 a écrit :Un ancien collègue a travaillé chez Agfa, qui fournissait les photomatons. Bon, c’était juste une petit info historique. Je ne connais pas d’autres choses.


Bonjour, et merci pour ta réponse :)

Ton collègue qui travaillait chez Agfa fournissait quel genre de consommables à Photomatons, pour faire de la couleur, ou du noir et blanc?

J'ai trouvé ce site en anglais qui explique comment faire fonctionner un photomaton argentique noir et blanc. D'après ce qu'ils disent, ça fonctionne avec du papier noir et blanc classique, avec lequel on tire les négatif. Ça semble être un procédé voisin des kits d'inversion qu'on utilise avec les films noir et blanc.

Vu qu'on utilise du papier noir et blanc classique, qui n'est normalement pas sensible au rouge, le rendu ne doit pas être tout à fait le même qu'avec une pellicule noir et panchromatique.

Tout ça pour dire que si ça se trouve, c'était la même chose en couleur : On utilisait le même papier que pour tirer les négatifs, mais on procédait à une inversion chimique. Du coup, Photomaton pouvait très bien se fournir en papier chez Agfa.

Cordialement,

Eos5000. :)
Dernière édition par Eos5000 le Dimanche 10 Octobre 2021 13:17, édité 2 fois.
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 436
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Les dernières générations de photomaton argentique.

Message par Gilles88 » Samedi 09 Octobre 2021 6:53

Faut que le joigne , il habite sur une île maintenant ! C’est un triple incroyable, il me fait penser à Geotrouvetout ( voir Mickey) il a travaillé pour un fabricant d’automobile avec un projet fou, il m’a envoyé les photos de prototype… J’ai pas le droit d’en parler. Quand je l’ai connu en 1980, il avzituû prototype de voiture électrique avec un moteur dans chaque roue. Des japonais sont venus lui acheter, il n’a pas voulu, il voulait que cela reste en France. La dernier fois qu’il habitait e France, il roulait avec une Tesla .
Gilles88
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 7937
Inscription : Lundi 16 Septembre 2013 17:22
Localisation : Vosges

Re: Les dernières générations de photomaton argentique.

Message par Eos5000 » Mercredi 20 Octobre 2021 22:52

Gilles88 a écrit :Faut que le joigne , il habite sur une île maintenant ! C’est un triple incroyable, il me fait penser à Geotrouvetout ( voir Mickey) il a travaillé pour un fabricant d’automobile avec un projet fou, il m’a envoyé les photos de prototype… J’ai pas le droit d’en parler. Quand je l’ai connu en 1980, il avzituû prototype de voiture électrique avec un moteur dans chaque roue. Des japonais sont venus lui acheter, il n’a pas voulu, il voulait que cela reste en France. La dernier fois qu’il habitait e France, il roulait avec une Tesla .


Bonjour Gilles88, as-tu des nouvelles de ton ancien collègue qui travaillait chez Agfa?

De mon côté, j'ai retrouvé le court métrage "Lucile et le Photomaton" réalisé par Sébastien NUZZO en 1992. On voit différents modèles de cabines photos en service à l'époque (Photomaton est une marque normalement). Ce film a probablement inspiré Jean-Pierre JEUNET pour Le Fabuleux destin d'Amélie Poulain, quoi que ça soit tiré d'une histoire vraie. Pour en revenir au sujet principal, c'est assez intéressant, car ça donne un petit aperçu des machines en service à l'époque.

Ensuite, il y a cette photo trouvée sur Wikipedia qui daterait du début des années 2000 et suggère que le passage au numérique n'était pas encore totalement terminé à cette époque.

En 2003, on m'a fait ma première carte d'identité, et il me semble que dans le hall d'entrée de la mairie, il y avait un photomaton comme celui de la photo. Malheureusement, je ne l'ai pas utilisé, on est allé chez un photographe.

Étant âgé de 8 ou 9 ans à l'époque, mes souvenirs ne sont pas non plus hyper fiable, surtout que je n'ai pas utilisé l'appareil. Ça te paraît crédible un photomaton argentique en 2003?

En 2001, j'avais utilisé un photomaton pour m'amuser. J'étais avec ma mère, et je me souviens de la complexité de l'engin, car on avait eu du mal à le faire fonctionner. Il me semble qu'il y avait un écran. Par contre, la photo avait mis plus longtemps à sortir que sur un photomaton actuel, et je me souviens avoir entendu un bruit de sèche cheveux, donc il y avait un séchage. Sur le verso de la photo, il y a le même logo que sur les papiers couleurs Kodak utilisés dans les minilabs argentiques. Cela suggère donc que c'était de l'argentique. Par contre, quand je regarde la le cliché, le rendu fait très "vieux numérique", dans le sens où on voit des espèces de pixels. Ma mère et moi n'avions pas trouvé le résultat terrible à l'époque. En tout cas, cela suggère qu'il a peut-être existé des photomatons hybrides, avec photo prise de façon numérique, mais tirage de façon argentique, probablement par la même technique que celle utilisé pour faire les indexs  photos dans les minilabs. C'est à dire un écran avec un depoli il me semble.

Penses-tu que de telles machines ont vraiment existé, et si oui, quel était l'avantage sur l'imprimante à sublimation thermique utilisé aujourd'hui dans tous les photomatons numériques?

À l'occasion, il faudra que je numérise cette photo vieille de 20 ans, et que je la montre ici pour avoir un avis éclairé sur le procédé de tirage.

Désolé si j'ennuie tout le monde avec mes souvenirs d'enfance :oops:

Merci beaucoup pour ta réponse. :)

Cordialement,

Eos5000 :)
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 436
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Les dernières générations de photomatons argentiques.

Message par Gilles88 » Jeudi 21 Octobre 2021 10:34

Je n'ai pas de nouvelles de mon ancien collègue, je n'arrive pas à le joindre.
Gilles88
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 7937
Inscription : Lundi 16 Septembre 2013 17:22
Localisation : Vosges

Re: Les dernières générations de photomatons argentiques.

Message par lignesbois » Jeudi 21 Octobre 2021 16:46

Les minilabs ne sont pas argentiques. Ils font des tirages à partir de numérisation des négatifs....
lignesbois
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2113
Inscription : Samedi 13 Avril 2019 11:32
Localisation : Gironde, pas loin d'un gros tas de sable

Re: Les dernières générations de photomatons argentiques.

Message par vdragon76 » Jeudi 21 Octobre 2021 17:26

Bah, si.... ils utilisent de la chimie et du papier argentique, et le support original est (souvent) du film.

V.
vdragon76
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3608
Inscription : Mardi 14 Mai 2013 15:50
Localisation : Bruxelles

Re: Les dernières générations de photomatons argentiques.

Message par Eos5000 » Jeudi 21 Octobre 2021 18:30

Bonjour à tous :)

Gilles88 a écrit :Je n'ai pas de nouvelles de mon ancien collègue, je n'arrive pas à le joindre.


Dommage, ça aurait été intéressant d'avoir son expérience. Sinon, que penses-tu du film, et de la photo que je t'ai envoyé, ainsi que de mes anecdotes?

lignesbois a écrit :Les minilabs ne sont pas argentiques. Ils font des tirages à partir de numérisation des négatifs....


J'ai beaucoup hésité dans la formulation de mon message pour éviter cette polémique. Malheureusement, ça n'a pas fonctionné.

Après, comme le dit vdragon76 :
"
vdragon76 a écrit :Bah, si.... ils utilisent de la chimie et du papier argentique, et le support original est (souvent) du film.

V.
"

Vu qu'il y a une étape numérique, on peut peut-être parler de Minilab hybride. Mais pour moi, un Minilab 100%, c'est un système où le tirage est fait avec une imprimante jet d'encre, ou à sublimation thermique.

Pour en revenir au sujet principal, rataflo a fait un photomaton argentique en DIY, je vais le contacter, il pourra peut-être m'aider.

Merci beaucoup pour votre aide à tous. :)

Cordialement,

Eos5000. :)
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 436
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Les dernières générations de photomatons argentiques.

Message par Focasem » Vendredi 22 Octobre 2021 7:18

Pour les minilabs je pense que le sujet a été épuisé :D : viewtopic.php?f=54&t=50222
Focasem
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1882
Inscription : Samedi 07 Mai 2011 13:12
Localisation : Senlis 60

Re: Les dernières générations de photomatons argentiques.

Message par Oriu » Vendredi 22 Octobre 2021 7:40

il existe aussi la technique des imageurs, qui permettent de tirer des fichiers numériques sur support argentique (tirage Lambda), mais c'est des équipements très couteux plutôt réservé au tirages haut de gamme https://www.pictoonline.fr/blog/article ... sur-lambda
j'imagine que c'est un procédé assez proche mais moins haut de gamme sur les minilab qui numérise les films pour être tirés sur du papier couleur Fuji

Pour ce qui est de faire 4 vues en même temps, ça peut se faire directement à la prise de vue, 4 objectifs qui impressionnent une surface sensible, avec une cloison en croix pour séparer les images.
ça doit être aussi possible au tirage si ce partage d'image utilise un seul négatif. C'est uniquement optique.
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 29648
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Les dernières générations de photomatons argentiques.

Message par Eos5000 » Samedi 23 Octobre 2021 5:57

Bonjour à tous :) ,



Focasem a écrit :Pour les minilabs  je pense que le sujet  a été épuisé :D : viewtopic.php?f=54&t=50222


Oui, je confirme, on a tous bien montré nos connaissances sûr les minilabs. Après, il serait intéressant de constituer une "Base de données des Minilabs" qui regrouperait le plus de Minilabs anciens et actuels, avec leurs docs et des photos.

Oriu a écrit :il existe aussi la technique des imageurs, qui permettent de tirer des fichiers numériques sur support argentique (tirage Lambda), mais c'est des équipements très couteux plutôt réservé au tirages haut de gamme https://www.pictoonline.fr/blog/article ... sur-lambda
j'imagine que c'est un procédé assez proche mais moins haut de gamme sur les minilab qui numérise les films pour être tirés sur du papier couleur Fuji

Pour ce qui est de faire 4 vues en même temps, ça peut se faire directement à la prise de vue, 4 objectifs qui impressionnent une surface sensible, avec une cloison en croix pour séparer les images.
ça doit être aussi possible au tirage si ce partage d'image utilise un seul négatif. C'est uniquement optique.


Une fois, un technicien de chez Photoservice m'avait décrit le fonctionnement de son minilab qui tirait les photos numériques sur papier argentique. Il avait dit, en gros :"On a des lasers qui vont balayer le papier et reconstituer l'image", ça ressemble bien à ce qui est écrit sur le site que tu as mis en lien. Par contre, l'impression de l'index se faisait avec un simple écran sur verre dépoli.

Pour les 4 vues, oui, c'est la technique la plus simple, les Polaroids Miniportraits fonctionnaient comme ça. En revanche, ces cabines pouvaient faire soit 4 petites photos, soit une seule photo occupant toute la surface. Comment faisaient-elles pour passer de l'un à l'autre, ne mystère reste entier.

Merci à tous pour vos réponses.

Cordialement,

Eos5000. :)
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 436
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Les dernières générations de photomatons argentiques.

Message par Oriu » Samedi 23 Octobre 2021 7:37

Pour passer d'un format à l'autre on peut très bien avoir un système optique (bloc 1 optique vers un bloc à 4 optiques) qui permute grâce à une motorisation, mais j'avoue que les minilabs ou les photomatons ne font pas partie de mes obsessions et que je n'ai jamais cherché d'information sur ces deux sujets !
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 29648
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Les dernières générations de photomatons argentiques.

Message par Eos5000 » Samedi 23 Octobre 2021 8:45

Oriu a écrit :Pour passer d'un format à l'autre on peut très bien avoir un système optique (bloc 1 optique vers un bloc à 4 optiques) qui permute grâce à une motorisation, mais j'avoue que les minilabs ou les photomatons ne font pas partie de mes obsessions et que je n'ai jamais cherché d'information sur ces deux sujets !


Ce qui complique les choses, c'est que dans un photomaton, le "film" n'est pas face au sujet photographié, comme sur un appareil photo classique, mais perpendiculaire. Il y a un prisme avant, ou après l'objectif pour dévier l'image à 90°. Ce prisme compliqu les choses pour faire 4, ou photo sur la planche. Il faudrait un système optique complexe, ou plusieurs prismes.

Merci pour ton aide. :)

Il est vrai que ces appareils pour faire de la photo "industrielle" ne sont pas très intéressants au premier abord. Pourtant, il y avait toute une ingénierie derrière. Ce sont des monstres d'électromecanique, d'optique, et de chimie. On se demande comment il a été possible de trouver toutes ces solutions, et d'en faire autant sans numérique.

À ce titre, les premiers photomatons numériques de 1993/1994 doivent aussi être très intéressants. Comment faire une photo numérique de bonne qualité à l'époque? Un appareil dédié 100% numérique, ou une caméra vidéo analogique reliée à une carte d'acquisition numérique sur un ordinateur? Et pour l'ordinateur, un hardware propriétaire dédié, ou un simple PC avec des logiciels spécifiques sous DOS, Windows, ou autre? Étant membre de l'association MO5.COM, les systèmes numériques anciens présentent pour moi un certain intérêt patrimonial et technique. Enfin, on s'éloigne un peu du sujet.

Encore merci.

Cordialement,

Eos5000
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 436
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Les dernières générations de photomatons argentiques.

Message par Focasem » Samedi 23 Octobre 2021 13:05

À ce titre, les premiers photomatons numériques de 1993/1994 doivent aussi être très intéressants. Comment faire une photo numérique de bonne qualité à l'époque? Un appareil dédié 100% numérique, ou une caméra vidéo analogique reliée à une carte d'acquisition numérique sur un ordinateur? Et pour l'ordinateur, un hardware propriétaire dédié, ou un simple PC avec des logiciels spécifiques sous DOS, Windows, ou autre? Étant membre de l'association MO5.COM, les systèmes numériques anciens présentent pour moi un certain intérêt patrimonial et technique. Enfin, on s'éloigne un peu du sujet.

Les caméras électroniques sont toujours analogique puisque la numérisation ne s'effectue qu'après le capteur analogique.

Les premiers photocopieurs et imprimantes laser de grande diffusion sont apparus à la fin des années 80 ( 87 chez Ricoh) le problème d'acquisition de l'image électronique était donc déja résolu le principe est identique à un apn, un objectif envoi l'image sur un capteur puis le signal est numérisé et mémorisé, ensuite pour l'impression le laser, le jet d'encre ou la sublimation thermique étaient déja utilisés.

Un photocopieur c'est un scanner un apn et une imprimante dans une boite, avec en général des hardwares et des softs propriétaires

Pour moi les premiers photomatons numériques sont des photocopieurs dédiés mais avec une impression laser sur papier argentique ou à sublimation pour avoir la meilleure qualité photo.

On s"éloigne beaucoup de la photo argentique :)
Focasem
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1882
Inscription : Samedi 07 Mai 2011 13:12
Localisation : Senlis 60

Re: Les dernières générations de photomatons argentiques.

Message par Eos5000 » Samedi 23 Octobre 2021 13:22

Focasem a écrit :On s"éloigne beaucoup de la photo argentique :)


Autant pour moi, toutes mes excuses. Après, ce n'est pas tout à fait la même utilisation. L'un doit faire des copies de documents de bureau, souvent peu graphiques, l'autre doit faire des photos en couleur, suffisamment bonnes pour reconnaître la personne.

Ensuite, je me demande si il n'a pas existé des machines hybrides ou le tirage numérique se faisait sur papier argentique. Faut vraiment que je numérise cette fameuse photo de 2001 pour vous la montrer.

Cordialement,

Eos5000. :)
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 436
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05


Retour vers Technique photo argentique

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

  • Publicité
Le site des restos du coeur