Boutique Photo Argentique

Valeurs d'expo cellule à main, et expo dispo sur le boitier

Forum de discussions générales sur la photographie. Vous êtes débutant en photo argentique? C'est probablement là que vous poserez vos questions!

Valeurs d'expo cellule à main, et expo dispo sur le boitier

Message par Fufu » Mercredi 20 Mai 2020 17:19

Bonjour,

Fréquemment en mesurant avec une cellule à main (Mesure incidente) , je me retrouve souvent avec des combinaisons (vitesse/diaph) que je ne peut pas transposer sur le boitier ... en général je dois choisir soit 1/3 d'IL en plus, ou de moins.

Juqsu'ici en N&B, ça ne pose pas de gros problèmes, au pire, les scènes globalement très lumineuses je les sous exposes , et les autres, je les sur-exposes ... Je scanne et je corrige si besoin.


-Je compte tester la couleur et aussi le réversible
Pour ces 2 émulsions, si je n'ai pas le choix, est-ce que je dois privilégier la sur-expo ou la sous-expo (1/3 d'IL en général) ?


j'ai lu et cru comprendre que les Diapos aimaient qu'on expose pour les zones sombres ( donc - 1/3 ?) <= Edit +1/3 ? (je me plante toujours)
Mais les négas couleurs , j'ai peur de me retrouver avec des couleurs ou rendus plus ou moins "Fades ou trop saturées", et surtout irrattrapables (en partant du principe que je développe correctement). :wink:

Encore une question sans doute futile et débattue quelque -part

PS: La Bible de "Philippe Bachelier" est en commande, et sera livrée quand la totalité des articles seront disponibles, j'apprendrai et je comprendrai sûrement un bon nombre chose qui me seront utiles.



Merci à vous, et bonne soirée ... nuitée .. week-end (au choix) :bienjoue:
Fufu
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 53
Inscription : Samedi 28 Décembre 2019 19:11
Localisation : --

Re: Valeurs d'expo cellule à main, et expo dispo sur le boit

Message par lignesbois » Mercredi 20 Mai 2020 17:57

Ma photographe me disait que le négatif couleur est plus tolérant aux erreurs d'expos que le N&B... quand à savoir si c'était un argument pour vendre un produit qu'elle tenait davantage en stock...
Deux choses dont je suis à peu près certain :
Les négatifs en général tolèrent bien la sur exposition (dans des proportions variable selon les émulsions) et sont pus tolérants que les inversibles (exposer plutôt pour les ombres donc) Je crois qu'en moyenne c'est de l'ordre de -2 à +4 IL
Les positifs demandent une exposition beaucoup plus précise, et tolèrent moins bien la sur exposition (exposer plutôt pour les hautes lumières donc)

Quoiqu'il en soit, quand le sujet s'y prête et le nécessite, un accessoire que je trouve indispensable en argentique, et très utile en numérique, c'est le filtre gris neutre dégradé qui permet de limiter la dynamique lumineuse de l'image et de se rapprocher de ce que le film est capable de conserver comme informations latentes.
(parce que oui, même en numérique avec les softs de post traitement, quand un ciel est cramé il n'y a plus d'infos exploitables)
lignesbois
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 872
Inscription : Samedi 13 Avril 2019 11:32
Localisation : Gironde, pas loin d'un gros tas de sable

Re: Valeurs d'expo cellule à main, et expo dispo sur le boit

Message par Fufu » Mercredi 20 Mai 2020 19:01

Merci lignesbois :wink:

Pour le moment j'ai délaissé le 24X26 "traditionnel au profit de sténopé panoramique (24X72 et en 120- 6X12) et un "Sproket-Roket" de chez Lomo (je vais faire grincer des dents) :wink: sauvé de la poubelle pour 15€ à un gamin qui était content de repartir riche comme Crésus (et peut-être aussi la fierté d'avoir pigeonné son 1er adulte). :mrgreen:


Je n'ai pas assez de débit sur les formats traditionnels et je n'ai pas du tout l’œil du photographe, du coup, je mets des plombes à finir une pellicule qui de toutes façon sera sans intérêt.


Alors que sur les autres formats, c'est pour le "fun" , la photo sans trop de prise de tête (quoi que) et dès fois ça marche :mrgreen:
Je vais sans doute faire quelque pellicules avec un 6X6 "conventionnel" (12 poses c'est facile avaler).


Et comme les températures remontent, je vais pouvoir tester la couleur avec moins de contraintes au niveau de inertie thermique des chimies et des bains... Quand on débute, même en respectant les consignes, on est plein de doutes, d'incertitudes, et d'ignorance, d'empressement , qui font que ça deviens vite un piège ... Seule la pratique, les erreurs, le temps et les conseils de personnes aguerries viendront tout recadrer. (éclaircir serait plus approprié peut-être)
Fufu
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 53
Inscription : Samedi 28 Décembre 2019 19:11
Localisation : --

Re: Valeurs d'expo cellule à main, et expo dispo sur le boit

Message par Germain » Mercredi 20 Mai 2020 19:18

Négatif : dans le doute, surexposer. La sous-exposition fait perdre du détail dans les ombres, la sur-exposition (raisonnable) ne pose pas de problème (les hautes lumières restent détaillées). On peut très bien, par exemple, exposer la Portra 400 comme un film de 200 iso : ça revient à la surexposer systématiquement d'un diaph, elle le tolère bien, et ça donne une marge d'erreur vis-à-vis de la sous-exposition.

Diapo : la marge d'erreur est vraiment réduite des deux côtés. Si tu sur-exposes, tu brûles les hautes lumières; si tu sous-exposes, les ombres se bouchent. En général, on considère que le détail dans les hautes lumières est plus important que le détail dans les ombres, et on conseille, dans le doute, de sous-exposer. Mais ce n'est pas comme en négatif, où un demi-diaph ou un diaph de surexp, c'est autant de gagné dans les ombres, "gratuitement", sans effet néfaste sur les hautes lumières. En diapo, si tu sous-exposes d'un demi-diaph, tu protèges les HL, mais tu le paies : tu perds un demi-diaph de détail dans les ombres. On dit souvent que les films inversibles ne tolèrent pas la sur-exposition... mais ils ne tolèrent pas vraiment la sous-exposition non plus. Il faut être aussi précis que possible.

En pratique, il y a quand même une marge de manœuvre en diapo : un demi-diaph en plus ou en moins de l'exposition "parfaite", ça reste tolérable, et certains vont préférer ces diapos un peu sous ou sur-exposées. (Quand j'utilise de la Velvia 50, j'essaie de la placer à la limite de la sur-exposition, parce que j'aime le détail dans les ombres, et que ça assagit un peu ses couleurs.) La latitude de pose dépend aussi du contraste de la scène. S'il n'y a que 3 IL entre les parties les plus sombres et les plus claires, une erreur d'exposition n'est pas dramatique, parce qu'on va rester dans la plage dynamique du film. Quand la scène est très contrastée, c'est autre chose, et si son contraste dépasse la plage du film, il faut faire des sacrifices. (Personnellement, je préfère n'utiliser les films inversibles, et surtout la Velvia, que par temps couvert - je trouve que c'est là qu'ils brillent. Je n'aime pas leur rendu sur des scènes contrastées - il faut choisir entre des ombres bouchées et des hautes lumières délavées, et je ne veux aucun des deux.) Quand la scène le permet, utiliser un flash peut permettre de déboucher les ombres (viser -1.5 ou -2 IL de l'exposition principale). On ne peut pas vraiment diminuer le contraste d'un film inversible, sauf à recourir des techniques de magie noire : sur-exposition franche suivie d'un premier développement raccourci, pré-flashage uniforme (à -3.5 ou -4 IL) pour faire sortir le détail dans les ombres... (si vous en connaissez d'autres, je suis preneur !)

Mais pour en revenir à la question de base... si en diapo tu hésites entre deux valeurs d'expo différentes d'un demi-diaph (ou d'un tiers), tu peux choisir l'exposition la plus faible (le temps d'exposition le plus court, ou le diaph le plus fermé), pour te placer, dans le doute, du côté de la sous-exposition.

Le filtre gris neutre dégradé est effectivement un outil fantastique en diapo. Un filtre de -1,5 ou -2 IL avec transition dure est idéal pour faire ressortir les nuages dans le ciel.
Germain
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 64
Inscription : Samedi 05 Novembre 2016 15:23
Localisation : Paris

Re: Valeurs d'expo cellule à main, et expo dispo sur le boit

Message par lignesbois » Mercredi 20 Mai 2020 20:27

Un seul inconvénient avec les filtres dégradés (surtout durs !) : l'horizon doit se rapprocher le plus possible d'une ligne droite.
En gros, un coucher de soleil sur la mer c'est impecc, en revanche c'est plus compliqué à gérer si tu photographies des pics alpins, la mer avec les falaises d'Etretat dans un coin en étant à hauteur de plage, ou la Skyline de N-Y... (ce sera plus facile à gérer avec un filtre à transition douce)
lignesbois
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 872
Inscription : Samedi 13 Avril 2019 11:32
Localisation : Gironde, pas loin d'un gros tas de sable

Re: Valeurs d'expo cellule à main, et expo dispo sur le boit

Message par Fufu » Mercredi 20 Mai 2020 20:45

Merci Germain :bienjoue:

Bon, la diapo n'est pas vraiment faite pour un débutant .. Dommage, c'est tellement beau et clinquant au niveau des couleurs .


Je vais déjà envisagé la couleur dans un premier temps, et la diapo était prévue pour du sténopé, et je crois que le sténopé (panoramique) n'est pas vraiment ce qu'il faut. Les écarts de luminosités étant trop importantes entre le centre et les bords (en 6X12), Je pense que c'est à réserver à des amateurs avertis qui connaissent sur le bout des doigts leur "matos", le comportement de leur film préféré et de l'inversible en général.


Et vu le prix des pellicules, de la chimie, et le peu de débit que j'aurai, ce serai un immonde gaspillage ... Dommage... J'y reviendrai peut-être un jour quand j'aurai assimilé réellement les subtilités . Après tout ces échanges, j'ai plus l'impression de vouloir griller des étapes qu'autre-chose :oops:
Et je vous remercie d'avoir volontairement ou pas remis un peu d'ordre dans mon enthousiasme et mes questionnements :bienjoue:


En plus, j'ai appris que le film couleur était "en général" un peu plus tolérant aux écarts d'éxpo que le N&B , moi qui était à mon maigre niveau, persuadé du contraire.



@lignesbois

Pour les filtres dégradés, en sténopé, c'est pas évident voir hasardeux :D . Un polarisant pour la couleur est faisable, car le porte filtre est aimanté, je règle à l’œil, et je le repose ...

Pour le 6X6 c'est un Mamya c220. avec 2 filtres peut-être (1 pour la visée, et l'autre pour la prise de vue), mais je vais me compliquer la vie pour sortir un truc valable .... Je dois à tout prix acquérir "l'oeil du tigre" ... Et pour ça, je crois que je vais devoir me résigner à bouffer de la pellicule et surtout ne pas me décourager de n'avoir q'un seul cliché "potable" sur 36 ... C'est facile à dire, mais c'est dur a vivre et à l'admettre :mrgreen:


Qu'est-ce que c'est bon d'être bien entouré et guidé :mrgreen: (Merci)
Fufu
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 53
Inscription : Samedi 28 Décembre 2019 19:11
Localisation : --

Re: Valeurs d'expo cellule à main, et expo dispo sur le boit

Message par Germain » Mercredi 20 Mai 2020 20:50

lignesbois a écrit :Un seul inconvénient avec les filtres dégradés (surtout durs !) : l'horizon doit se rapprocher le plus possible d'une ligne droite.
En gros, un coucher de soleil sur la mer c'est impecc, en revanche c'est plus compliqué à gérer si tu photographies des pics alpins, la mer avec les falaises d'Etretat dans un coin en étant à hauteur de plage, ou la Skyline de N-Y... (ce sera plus facile à gérer avec un filtre à transition douce)


Je n'ai jamais utilisé de filtres doux... sur des horizons irréguliers, ils sont plus tolérants, certes, mais n'est-ce pas simplement parce qu'ils font moins d'effet ? Ceci dit j'ai vu de très belles photos prises avec, donc je devrais peut-être me laisser tenter ; ça doit être utile pour un rééquilibrage subtil. Mais c'est sûr que l'utilisation des filtres durs est réservé aux scènes qui le permettent... autrement ça donne des arbres verts à la base et noirs à la pointe.

Un autre risque avec les filtres dégradés, c'est de trop en faire : si on enlève 1 IL de trop, on se retrouve vite avec des ciels artificiellement orageux, des avant-plans qui baignent dans une lumière diffuse qui sort de nulle part... Il faut faire attention à ne pas sur-corriger, à moins qu'on recherche ce genre d'effets.

Fufu : la diapo est accessible à un débutant... mais alors qu'un négatif couleur c'est absolument "idiotproof", surtout exposé à la moitié de sa sensibilité nominale, un film diapo ça demande deux ou trois pellicules de rodage avant qu'on puisse se faire confiance dans ses choix d'exposition. J'ai d'autres choses à dire, mais je reviendrai demain pour ça.
Germain
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 64
Inscription : Samedi 05 Novembre 2016 15:23
Localisation : Paris

Re: Valeurs d'expo cellule à main, et expo dispo sur le boit

Message par Fufu » Mercredi 20 Mai 2020 21:39

Germain a écrit :
Fufu : ....... un négatif couleur c'est absolument "idiotproof

Enfin un truc dans mes compétences :mrgreen:


Germain a écrit :J'ai d'autres choses à dire, mais je reviendrai demain pour ça.


Pas de problème, tu m'as déjà bien éclairé avec lignesbois .... Bonne nuitée ... (ou bon réveil selon l'heure de lecture)
Je ne cause pas beaucoup, mais je suis en ligne tout les jours :bienjoue:
Fufu
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 53
Inscription : Samedi 28 Décembre 2019 19:11
Localisation : --

Re: Valeurs d'expo cellule à main, et expo dispo sur le boit

Message par Oriu » Jeudi 21 Mai 2020 6:36

Qu'il y ai un écart entre mesure incidente mesurée à la cellule à main et mesure réfléchie à la cellule de l'appareil c'est normal, et ça peut aller jusqu'à plusieurs IL, ça dépend sur quoi est pointé la cellule de l'appareil.
Un exemple avec la mesure d'un couple de jeune mariés , si l'on mesure sur la robe de la mariée ou sur le costard sombre du gars les résultats vont être très différents surtout si la cellule est très sélective (pondération centrale)
Par contre la mesure incidente comparée à une mesure de la lumière réfléchie sur un carton gris à 18% de réflectance doit donner une mesure très proche.
C'est pour ça qu'il y a moins de risque de faire d’erreur de mesure en mesure incidente.

Les films négatif N&B et Couleur sont beaucoup plus tolérant que l'inversible N&B et Couleur, c'est normal car le contraste d'un film inversible (gamma) est plus élevé par nature, car si l'on avait des inversibles avec le même gamma que les négatifs les images seraient assez moles.
Donc l'inversible est plus pointu environ 5 IL maxi entre les haute lumières et les basses lumières et il vaut mieux éviter de cramer les zones de forte luminosité.
https://galerie-photo.com/la-mesure-de-la-lumiere.html

edit: j'ai oublié de dire aussi que ça sert à rien de couper les IL en 4 si les vitesse de l'appareil ne sont pas fiable et juste. C'est pas parce que il y a marqué 1/1000s sur l'appareil que l'exposition est bien faite au 1/1000s, c'était probablement vrai quand l'appareil est sorti il y a 20 ou 30 ans et plus maintenant si ça ce trouve le 1/1000s fait au mieux 1/600s et le 1/500 fait 1/400s...
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27310
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Valeurs d'expo cellule à main, et expo dispo sur le boit

Message par Fufu » Jeudi 21 Mai 2020 10:23

Merci Oriu

Donc mon 1/3 d'IL, je peux le remettre dans ma culotte :wink: et au pire préférer sous-exposer d'1/3 un film inversible plus par acquit de conscience qu'autre chose.

Je vais m'essayer au développement couleur avec un kit 1L , car l'inversible c'est trop cher pour le peu que je débite et les photos que je fais n'en valent pas non plus la peine.

Merci pour ces infos ... Je vais aller lire le lien que tu as mis :bienjoue:
Fufu
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 53
Inscription : Samedi 28 Décembre 2019 19:11
Localisation : --


Retour vers Technique photo argentique

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

  • Publicité
Le site des restos du coeur