Le site des restos du coeur

9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumiere...

Forum de discussions générales sur la photographie. Vous êtes débutant en photo argentique? C'est probablement là que vous poserez vos questions!

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par Sophiedu22 » Vendredi 04 Juin 2010 11:21

Oui mais ça ça implique d'acheter un flash moderne.
J'en ai un, d'ailleurs, un Pentax pour mon numérique.
Savez-vous si je peux l'utiliser en déporté avec un vieil argentique ou ce n'est pas possible?
Sophiedu22
Expert
Expert
 
Message(s) : 422
Inscription : Mercredi 13 Janvier 2010 10:41
Localisation : Rostrenen, 22 ("ville" la plus proche, Carhaix)

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par clicklak » Vendredi 04 Juin 2010 12:33

Sophiedu22 a écrit :Oui mais ça ça implique d'acheter un flash moderne.
J'en ai un, d'ailleurs, un Pentax pour mon numérique.
Savez-vous si je peux l'utiliser en déporté avec un vieil argentique ou ce n'est pas possible?

Oui mais juste en manuel ce qui implique de maitriser le fameux f=NG/m, les flashes pentax étant dépourvus (enfin je crois) de computer. Et il te faudra le cordon idoine.
Avatar de l’utilisateur
clicklak
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2248
Inscription : Samedi 17 Janvier 2009 22:21
Localisation : 43 St Just Malmont

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par Sophiedu22 » Vendredi 04 Juin 2010 12:46

Re-arf.
L'intérêt d'utiliser un flash moderne étant qu'il mesure tout seul l'ambiance lumineuse pour que je ne surexpose pas en utilisant la formule magique...
Si je comprends bien, chez pentax c'est l'appareil qui fait la mesure et qui transmets au flash, c'est ça?
Et le cordon, il faut oublier, il n'y a aucune prise sur le 360FGZ pour y brancher un cordon. En déporté il fonctionne en wireless.

Bon j'essaierai de trouver un autre flash. Plus tard.

Merci en tous cas.
Sophiedu22
Expert
Expert
 
Message(s) : 422
Inscription : Mercredi 13 Janvier 2010 10:41
Localisation : Rostrenen, 22 ("ville" la plus proche, Carhaix)

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par mario88 » Vendredi 04 Juin 2010 13:08

Jehan a écrit :
La lumière ambiante n'influe-t-elle pas sur cette formule, sur la diaph à utiliser? (ma question est peut-être complètement débile, je ne sais pas, je ne suis pas très bien réveillée ce matin).


bonjour
d'une quand on travaille au flash c'est generalement dans un studio,aucune chance pour la lumiere ambiante,ensuite la lumiere du flash est focalisé ce qui reduit encore moins son influence,a moins bien sur de travailler carement dehors et la ce n'est plus un travail au flash.
QUESTION INTERRESANTE CITATION
Exemple concret: je veux faire une photo, pour laquelle la mesure de lumière m'autorise par exemple à être à f/4,5 et 1/30s. Mon objectif n'ouvre pas plus, et je souhaite faire une photo à 1/125s pour éviter le flou de bougé.
Cette formule s'applique-t-elle aussi ici ou ne risque-je pas de beaucoup surexposer????
Sera-ce la même chose si ma mesure de lumière incidente m'indiquait f/4,5 pour 1s?
je tiens a signaler que la vitesse lors du travail au flash est standard 60eme,sur certain type de flash il est meme conseillé de travailler au 30 eme a cause du temps de decharge des condensateur qui est quelques fois penalisante car en travaillant a des vitesses trop rapides votre obturateur risque de se fermer avant la fin de l'eclair du flash donc risque de sousex...
mario
Avatar de l’utilisateur
mario88
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 764
Inscription : Mardi 25 Mai 2010 8:18
Localisation : lille

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par mario88 » Vendredi 04 Juin 2010 13:17

mario88 a écrit :
Jehan a écrit :
La lumière ambiante n'influe-t-elle pas sur cette formule, sur la diaph à utiliser? (ma question est peut-être complètement débile, je ne sais pas, je ne suis pas très bien réveillée ce matin).


bonjour
d'une quand on travaille au flash c'est generalement dans un studio,aucune chance pour la lumiere ambiante,ensuite la lumiere du flash est focalisé ce qui reduit encore moins son influence,a moins bien sur de travailler carement dehors et la ce n'est plus un travail au flash.
QUESTION INTERRESANTE CITATION
Exemple concret: je veux faire une photo, pour laquelle la mesure de lumière m'autorise par exemple à être à f/4,5 et 1/30s. Mon objectif n'ouvre pas plus, et je souhaite faire une photo à 1/125s pour éviter le flou de bougé.
Cette formule s'applique-t-elle aussi ici ou ne risque-je pas de beaucoup surexposer????
Sera-ce la même chose si ma mesure de lumière incidente m'indiquait f/4,5 pour 1s?
reponse
je tiens a signaler que la vitesse lors du travail au flash est standard 60eme,sur certain type de flash il est meme conseillé de travailler au 30 eme a cause du temps de decharge des condensateur qui est quelques fois penalisante car en travaillant a des vitesses trop rapides votre obturateur risque de se fermer avant la fin de l'eclair du flash donc risque de sousex...
mario
Avatar de l’utilisateur
mario88
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 764
Inscription : Mardi 25 Mai 2010 8:18
Localisation : lille

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par Sophiedu22 » Vendredi 04 Juin 2010 13:25

Merci pour ces renseignements.
Je ne travaille jamais en studio, j'utilise pour ma part le flash en déporté et/ou orienté plafond pour compenser le manque de lumière quand je prends des photos chez moi en intérieur (car la luminosité y est assez faible). J'y photographie mes amis ou mes gosses, et comme je ne demande jamais à personne de prendre la pause, j'ai besoin d'une vitesse relativement élevée (surtout avec mes gosses, 1/60s c'est déjà assez juste).

C'est comme ça que je voudrais utiliser le flash en argentique, car il est difficile de prendre des photos en intérieur à cause du manque de lumière...

Mais c'est vrai qu'un coup de flash fige le mouvement, même au 30è ou au 60ème...
Sophiedu22
Expert
Expert
 
Message(s) : 422
Inscription : Mercredi 13 Janvier 2010 10:41
Localisation : Rostrenen, 22 ("ville" la plus proche, Carhaix)

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par mario88 » Vendredi 04 Juin 2010 13:49

bonjour
si tu dis que ta luminosité est basse cela veux dire que tu travaille au flash
donc la lumiere ambiante est moins puissante que ton flash,le 30 eme et 60 eme ne fige pas le mouvement du tout minimum 500eme pour figer un mouvement et tout depend de sa vitesse et de l'angle ou tu te positionne.
au flash 3 methode
- flash directe ou indirecte,c'est toujours travaille au flash...
- fill in melange lumiere ambiante et coup de flash
- stroboscopie,obturateur ouvert dans le noir et on travaille a la vitesse de la lumiere pour decomposer un mouvement
je n'en connais pas d'autres
amicalement mario
Avatar de l’utilisateur
mario88
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 764
Inscription : Mardi 25 Mai 2010 8:18
Localisation : lille

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par ibraz » Vendredi 04 Juin 2010 13:55

mario88 a écrit :
ibraz a écrit :oui, mais si j'en utilise plusieurs?
Enfin, c'était juste pour l'exemple...

bonjour
determiner un diaph d'aprés un nombre guide la formule est
NG/D ou LZ/D donne le diaph a utiliser
exemple
NG ou LZ - nombre guide 45 ,D - distance 4m donne 45 /4 . F - 11 arrondir au plus proche
dans le cas ou on utilise plusieurs flash la formule est
LZ1+LZ2.../D ou NG1+NG2.../D
LZ1 ou NG1 egal a 45
LZ2 ou NG2 egal a 32
45 + 32 /D si D egal 4 metres
NG 77 / 4 egal 19,25 soit utiliser f 22 ou f16 en fonction du film utiliser negatif ou positif,sous exposer pour un positif et surexposer pour un negatif,les appareil a demi palier ou 1/4 de palier offre plus de precision au niveau exposition.puisqu'il nous raproche plus du diaph ideal
la solution ideale est l'utilisation d'un flash metre et d'un thermocolorimetre
amicalement mario

Ca, ce serait dans le cas où tous les flashs seraient directs non?
J'imagine que ça ne marche pas avec des flashs orientés différemment/ avec parapluies et/ou gélatines pour faire joujou avec la température de couleur, si?
Avatar de l’utilisateur
ibraz
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3419
Inscription : Lundi 24 Mars 2008 19:06
Localisation : Québec

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par blanc » Vendredi 04 Juin 2010 13:58

Juste une petite précision,

la synchro flash n'est pas due au fait que le rideau "risque de se refermer" au delà du 1/125e mais avant tout au fait que le 2eme rideau part avant l'arrivée du premier.

Le flash étant un éclair très bref, et bien plus rapide qu'1/125e de seconde, lorsque la partie basse du film (ou gauche ou droite bref un côté) est découverte il n'y a déjà plus de lumière, par contre les obtus Centraux n'ont pas ce problème (enfin dans les limites du raisonnable).

Pour ce qui est de la lumière ambiante, normalement si mes souvenirs sont bons et que je ne dis pas de conneries, la lumière ne s'additionne pas. Une lampe torche en plein jour n'éclaire pas plus ou moins qu'en pleine nuit, juste à son maximum. Si ce maxi est inférieur à la lumière ambiante, on ne voit pas son action, si il est supérieur on voit la zone éclairée mieux que les zones alentour.
Idem pour un Flash standard (à part les Unomat et quelques autres qui à ma connaissance tappent en frange basse du spectre et dont balancent quelques UV).

Donc si le flash est correctement dosé pour une ouverture et une distance même en plein soleil pas de crâmé...

Après mes cours d'optique ondulatoire sont loin, je dis peut être des conneries, mais ans la pratique quand j'ai crâmé plein jour ou pleine nuit sur du bon vieux flash pas automatique du tout c'était toujours de ma faute parce que j'avais mal dosé, sans lumière j'aurai eu le même cramé...

Pour l'adaptation des flashs "modernes" sur de l'ancien pas de pb AMHA, par contre les anciens flashs pouvant aller jusqu'à 350V pour les modèles courants (et bien plus parfois) surtout pas sur un numérique (qui a l'habitude lui d'encaisser au max 10V) a moins d'y mettre un petit triac et de tester la décharge dans le sabot...
blanc
Expert
Expert
 
Message(s) : 289
Inscription : Mardi 01 Juin 2010 19:15
Localisation : Brive la Gaillarde

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par Sophiedu22 » Vendredi 04 Juin 2010 14:04

blanc a écrit :Pour ce qui est de la lumière ambiante, normalement si mes souvenirs sont bons et que je ne dis pas de conneries, la lumière ne s'additionne pas. Une lampe torche en plein jour n'éclaire pas plus ou moins qu'en pleine nuit, juste à son maximum. Si ce maxi est inférieur à la lumière ambiante, on ne voit pas son action, si il est supérieur on voit la zone éclairée mieux que les zones alentour.
Idem pour un Flash standard

Donc si le flash est correctement dosé pour une ouverture et une distance même en plein soleil pas de crâmé...

Après mes cours d'optique ondulatoire sont loin, je dis peut être des conneries, mais ans la pratique quand j'ai crâmé plein jour ou pleine nuit sur du bon vieux flash pas automatique du tout c'était toujours de ma faute parce que j'avais mal dosé, sans lumière j'aurai eu le même cramé...




Aaaaaah... D'accord, là tout s'éclaire (Muahahahahahah... ok c'est nul).
Je ne savais pas, je pensais que les "lumières" s'additionnaient... Maintenant j'ai compris. Ca simplifie beaucoup l'usage du flash en tous cas.

Merci pour vos réponses constructives.
Sophiedu22
Expert
Expert
 
Message(s) : 422
Inscription : Mercredi 13 Janvier 2010 10:41
Localisation : Rostrenen, 22 ("ville" la plus proche, Carhaix)

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par mario88 » Vendredi 04 Juin 2010 16:49

Ca, ce serait dans le cas où tous les flashs seraient directs non?
J'imagine que ça ne marche pas avec des flashs orientés différemment/ avec parapluies et/ou gélatines pour faire joujou avec la température de couleur, si?

bonjour
avec un parapluie,je ne penses pas que ça change grand chose.....
pour les filtres,je dirais facteur de prolongation en fonction de la densité du filtre utilisé,sinon le plus simple c'est d'avoir comme je l'ai dis plus haut
un bon flashmetre,les meilleurs ce sont les minolta 3 et 4 pour le thermocolorimetre je dirais la meme marque
amicalement mario
Avatar de l’utilisateur
mario88
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 764
Inscription : Mardi 25 Mai 2010 8:18
Localisation : lille

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par esox » Jeudi 01 Décembre 2011 23:50

Pour en revenir aux mesures de lumière...

Pour résumer, si on mesure la lumière incidente, pas la peine de se demander où se situe ce que l'on veut photographier par rapport à un gris moyen ? Si la cellule dit IL12, et bien on ne se pose pas de question et on shoote en IL 12 ?
esox
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4398
Inscription : Dimanche 28 Septembre 2008 18:03
Localisation : Marseille

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par ALambix » Vendredi 02 Décembre 2011 0:00

esox a écrit :Pour en revenir aux mesures de lumière...

Pour résumer, si on mesure la lumière incidente, pas la peine de se demander où se situe ce que l'on veut photographier par rapport à un gris moyen ? Si la cellule dit IL12, et bien on ne se pose pas de question et on shoote en IL 12 ?


tout à fait !
Avatar de l’utilisateur
ALambix
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6545
Inscription : Dimanche 04 Février 2007 19:26
Localisation : Strasbourg 67

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par Habib » Vendredi 02 Décembre 2011 7:55

mouais, quand on fout la cellule plein soleil (dans le dos) pour photographier ce qu on a en face j ai tendance a corriger
Avatar de l’utilisateur
Habib
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8910
Inscription : Vendredi 03 Juillet 2009 12:34
Localisation : Cahors

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par Achimogata » Vendredi 02 Décembre 2011 14:21

En théorie, il n'y a pas de risque que la cellule mesure plus mal la lumière incidente que la lumière réfléchie.

Ce qu'on sait c'est qu'une cellule bien étalonnée, utilisée correctement en lumière incidente ou réfléchie, doit donner une exposition parfaite pour un film de sensibilité donnée sur un sujet gris moyen 18%, mais pas plus. Il faut donc connaître la sensibilité réelle du film (un peu aussi par rapport au mode de développement et au rendu souhaité).

Avec mesure de la lumière incidente non corrigée, photographier un sujet sombre sur fond sombre (plus sombre que le gris à 18%) donnera un mauvais résultat. Sur la neige, c'est la mesure de lumière réfléchie non corrigée, qui donnera un mauvais résultat. Au niveau de la correction à apporter, il me semble donc que la démarche par rapport à la mesure de lumière incidente est plus directement "dans la logique photo" que celle par rapport à la mesure de lumière réfléchie.
En effet, dans le premier cas, il s'agit de juger de l'écart entre le sujet qu'on veut correctement exposer et la valeur de gris moyen. c'est à dire qu'on ne perd jamais de vue le sujet, alors que dans le deuxième cas, il s'agit de juger de l'écart entre ce qui est perçu et ce qui devrait être perçu si la lumière était renvoyée par une sujet gris moyen.

Ceux qui ont l'expérience des deux modes de mesure, de cramer beaucoup de péloche et des photos réussies en connaissance de cause pourraient nous dire si une mesure est plus fiable que l'autre.

On voit en tous cas que la mesure brute est loin d'être le seul paramètre qui joue sur le meilleur résultat possible.
Avatar de l’utilisateur
Achimogata
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 753
Inscription : Jeudi 24 Janvier 2008 22:16
Localisation : Beauvoir de Marc

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par esox » Vendredi 02 Décembre 2011 14:25

Bref pour réumer, une fois qu'on a tout compris et qu'on maîtrise tout de sa cellule dans toutes les configurations possibles, et bien... on n'a plus besoin de cellule ??!!!
esox
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4398
Inscription : Dimanche 28 Septembre 2008 18:03
Localisation : Marseille

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par Achimogata » Vendredi 02 Décembre 2011 14:43

Oui si tu sais estimer la lumière sans.

D'ailleurs, la mesure de la lumière incidente doit être une excellente formation de l'oeil à la mesure de la lumière ambiante. C'est un autre argument en faveur de la mesure de lumière incidente (comme le disait Floguill plus avant dans le fil).
Avatar de l’utilisateur
Achimogata
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 753
Inscription : Jeudi 24 Janvier 2008 22:16
Localisation : Beauvoir de Marc

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par freddy.lombard » Vendredi 02 Décembre 2011 15:36

esox a écrit :Bref pour réumer, une fois qu'on a tout compris et qu'on maîtrise tout de sa cellule dans toutes les configurations possibles, et bien... on n'a plus besoin de cellule ??!!!

Mouai... Après ça dépend quand-même de la situation.
Pour les forts contrastes, pas évident de mesurer à l'oeil la différence d'éclairement.
En photo d'intérieur en éclairage naturel c'est pareil, on est content d'avoir une petite indication quand-même.
Et puis ça dépend au final de la latitude d'exposition du film : assez large pour le N&B, la couleur présente moins de souplesse et les inversibles c'est tolérance zéro...
La cellule reste une belle invention amha.
Avatar de l’utilisateur
freddy.lombard
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 16524
Inscription : Vendredi 04 Juin 2010 15:23
Localisation : A 54 km de la petite gloriette du Jardin des Plantes

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par db8x11 » Vendredi 02 Décembre 2011 18:56

Mais alors, si on n'a plus besoin de cellules, on va pouvoir les revendre à la police : eux, ils en manquent.
Avatar de l’utilisateur
db8x11
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1952
Inscription : Jeudi 02 Avril 2009 12:17
Localisation : Nord Bretagne

Re: 9 fois sur 10, toute question sur la mesure de la lumier

Message par Haelle » Vendredi 03 Février 2012 10:37

Allez hop, je relance ce sujet qui occupe 80% de mes difficultés.
Vous allez me dire que je suis maso, mais j'essaie de mesurer l'exposition à l'oeil. Je me base sur ce très bon site :
http://www.fredparker.com/ultexp1.htm
Alors oui en effet j'arrive à estimer combien d'EV représente la scène à + ou - 1 EV. Et en général mes photos sont presque bien exposée (en exposition globale) mais le hic avec l'argentique c'est que je développe en général 2-4 semaines plus tard et entre temps je ne me souviens plus de la mesure que j'ai retenue. Et je ne progresse pas...
Je suppose que vous utilisez pour la plupart des cellules à main, mais ça me rebute un peu.
La principale raison est que je ne me vois pas aller mesurer l'exposition auprès de quelqu'un etc... alors que j'essaie d'être discrêt... ça ne peut pas coller ça ne peut pas coller (Jack)
Bref avez vous des conseils. Pour le moment je tatonne et je fais des essais en attendant de progresser.
Merci
Haelle
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 77
Inscription : Lundi 30 Janvier 2012 11:41
Localisation : Paris

PrécédentSuivant

Retour vers Technique photo argentique

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

  • Publicité
Boutique Photo Argentique