Boutique Photo Argentique

Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Forum de discussions générales sur la photographie. Vous êtes débutant en photo argentique? C'est probablement là que vous poserez vos questions!

Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par Negens » Mercredi 11 Juin 2014 15:35

Bonjour à tou(te)s.

Je viens de faire mon 3ème film en positif. 2 en velvia 50 et 1 en provia 100f.
De ma première expérience, ce sont des films qui ne sont pas évidents à bien exposer. J'ai l'impression qu'ils sont très prompts à aller se brûler dans les hautes lumières.
Dois je plutôt exposer pour les hautes lumières, ou alors dois-je compenser l'expo de ma cellule pour une très légère sous-exposition en garde-fou?

Comment exposez vous vos positifs?

EDIT: Bon, j'ai fait une petite recherche et vu qu'il y avait plusieurs fils à ce sujet sur le forum, qui m'ont tous laissé dans le flou tellement les avis divergent.
Dernière édition par Negens le Jeudi 12 Juin 2014 6:53, édité 1 fois.
Negens
Débutant
Débutant
 
Message(s) : 29
Inscription : Vendredi 18 Octobre 2013 7:08

Re: Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par Jerome K » Mercredi 11 Juin 2014 22:52

Les mêmes règles que pour la pelloche s'appliquent.
Sauf que les erreurs se paient cash.

La diapo c'est très bien.. Ca te montre très vite si tu sais exposer ou pas ;)
Avatar de l’utilisateur
Jerome K
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1682
Inscription : Vendredi 19 Décembre 2008 19:49
Localisation : Strasbourg 67

Re: Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par joelc » Jeudi 12 Juin 2014 5:27

C'est l'inconvénient, on peut pas tout avoir, perso, j'expose pour ce que je veux montrer et advienne que pourra. Des fois ça passe, des fois, ben ça passe pas!

Je suis avec attention les réponses à ce fil!
Avatar de l’utilisateur
joelc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2586
Inscription : Mardi 13 Décembre 2011 17:52
Localisation : Morges, Suisse

Re: Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par Ju bil » Jeudi 12 Juin 2014 5:52

L'inversible en général, et la velvia en particulier sont délicats à exposer, j'ai foiré plusieurs films en rando cet hiver à cause d'un obtu un poil trop lent... Quoi qu'il en soit ces films n'ont pas une dynamique très étendue.

Il n'y a qu'avec un spotmètre que l'on peut évaluer les haute et les basses lumières pour regarder si ça rentre dans la dynamique du film. Dynamique qui est nettement moins large que pour un négatif N&B. Si cela ne rentre pas, il faut faire un choix : HL, BL ... ou ne pas déclencher.

On peut aussi faire une mesure en lumière incidente. Si le sujet ne présente pas une très forte amplitude,ça ça passera bien, mais ça ne protège pas des écarts importants.

Aucune mesure ne va augmenter la dynamique de ces films, la le meilleur moyen c'est d'anticiper le résultat et faire ses choix.

Ju bil
Avatar de l’utilisateur
Ju bil
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2141
Inscription : Samedi 02 Février 2008 13:11
Localisation : Tolosa

Re: Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par Jerome K » Jeudi 12 Juin 2014 8:32

Je ne sais pas si tu as lu ça :
viewtopic.php?f=61&t=13149&hilit=+perceptol&start=20

Ben ici pareil :
Tu peux sous-exposer pour augmenter le contraste.
Tu peux surexposer et diminuer le contraste.

Pas de spotmètre, juste une cellule ? (Une cellule qui fonctionne et pas trouvée aux puces et utilisée "telle quelle")
Un minimum d'efforts et de bonnes baskets la transforment en spotmètre :

Imaginons une jeune fille alanguie sur un banc en tenue légère devant un buisson de rose avec un portion de ciel sur la photo.

Pour la valeur du ciel, pas de soucis.
Pour la valeur de la peau de la jeune fille, tu peux t'approcher, lui coller ta cellule à 5 cm de la peau et avoir ainsi la valeur pour la peau.
Idem pour le rosier (aie ça pique) et pour le banc et le dessous du banc à l'ombre.

Pour répondre spécifiquement à ta question de départ.
Tes HL sont systématiquement brulées ?
>pas de vrais "sombres" : ta celulle ne marche pas bien.
>vrai sombres sur la photo : pas évident, 2 solutions :
-sous exposer.
-choisir un cadrage qui n'inclue pas la portion trop lumineuse.
Avatar de l’utilisateur
Jerome K
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1682
Inscription : Vendredi 19 Décembre 2008 19:49
Localisation : Strasbourg 67

Re: Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par Ju bil » Jeudi 12 Juin 2014 9:03

Je n'ai jamais compris cette idée de vouloir sur ou sous exposer un inversible pour jouer sur le contraste.
[EDIT] Dans la mesure ou on ne maitrise pas le process, s'entend [/EDIT]
Sous exposer ça n'augmente pas le contraste, ça sous expose. Non?


Pour ce qui est de remplacer le spotmetre par des basket ; si effectivement ça va bien pour les petites anglaises, c'est plus compliqué pour les grandes Jorasses :lol:

Ju bil
Dernière édition par Ju bil le Jeudi 12 Juin 2014 9:07, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Ju bil
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2141
Inscription : Samedi 02 Février 2008 13:11
Localisation : Tolosa

Re: Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par Jerome K » Jeudi 12 Juin 2014 9:05

Ju bil a écrit : Non?

Non.
Avatar de l’utilisateur
Jerome K
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1682
Inscription : Vendredi 19 Décembre 2008 19:49
Localisation : Strasbourg 67

Re: Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par Ju bil » Jeudi 12 Juin 2014 9:09

Selenium a écrit :
Ju bil a écrit : Non?

Non.


C'était vraiment très intéressant :mrgreen:

Note : J'ai édité, pour préciser.
Avatar de l’utilisateur
Ju bil
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2141
Inscription : Samedi 02 Février 2008 13:11
Localisation : Tolosa

Re: Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par apx25 » Jeudi 12 Juin 2014 9:36

Ju bil a écrit :Je n'ai jamais compris cette idée de vouloir sur ou sous exposer un inversible pour jouer sur le contraste.
[EDIT] Dans la mesure ou on ne maitrise pas le process, s'entend [/EDIT]
Sous exposer ça n'augmente pas le contraste, ça sous expose. Non?


Oui, une dia sous-exposée...est...sous-exposée.
Cette sous-exposition provoque :
- des ombres denses, à la limite totalement noires et bouchées (mais ce sacrifice est un choix esthétique possible)
- une densification des plages colorées qui se traduit par une augmentation de la saturation perçue
- un meilleur rendu des hautes lumières

Résultat : les photos sont globalement plus claquantes, d'aspect effectivement plus contrasté. (Je ne sais pas si c'est confirmé par des mesures sensitométriques). Le phénomène est sensible avec des films naturellement très saturé comme la velvia.

La marge de manoeuvre reste très étroite et le braketing peut être une solution prudente pour les vues les plus prometteuses.
Avatar de l’utilisateur
apx25
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3455
Inscription : Mercredi 29 Août 2012 16:49
Localisation : Finistère - Bretagne - France

Re: Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par Negens » Jeudi 12 Juin 2014 11:50

Selenium a écrit :Je ne sais pas si tu as lu ça :
Pour répondre spécifiquement à ta question de départ.
Tes HL sont systématiquement brulées ?
>pas de vrais "sombres" : ta celulle ne marche pas bien.
>vrai sombres sur la photo : pas évident, 2 solutions :
-sous exposer.
-choisir un cadrage qui n'inclue pas la portion trop lumineuse.


Non non, jamais systématiquement brûlées. Mes ombres sont très bien, vu que jusqu'ici, j'ai appliqué ce que je fais en négatif (Exposer pour les ombres). J'ai juste dit que la marge de manoeuvre n'est vraiment pas large et que sur des scènes très dynamiques, il est difficile de faire un choix, parfois difficile de jauger.

Ma question de base est plutôt "Comment mesurez vous vos expositions en inversible pour ne pas vous faire piéger, selon vos expériences".
Negens
Débutant
Débutant
 
Message(s) : 29
Inscription : Vendredi 18 Octobre 2013 7:08

Re: Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par Oriu » Jeudi 12 Juin 2014 12:17

les pros de l'inversible mesure sur le HL, d'ailleurs plusieurs spotmètre possède une touche HL dédiée à cette fonction, il y a même des spotmètres dont cette valeur des HL est programmable pour mesurer au mieux de chaque film.
En inversible, il vaut mieux des ombres un peu trop sombres que des HL cramées.
Le souci c'est que la plupart des scanners n'arrive pas a extraire des informations dans les ombres des inversible, c'est une question de dynamique.
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 24630
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par Armand29 » Jeudi 12 Juin 2014 15:23

Oriu a écrit :...........En inversible, il vaut mieux des ombres un peu trop sombres que des HL cramées.
Le souci c'est que la plupart des scanners n'arrive pas a extraire des informations dans les ombres des inversible, c'est une question de dynamique.


:bienjoue: :bienjoue:

Il faut mieux donc mesurer dans les HL comme le dit Oriu :wink:
Ensuite pour faire au mieux tu peux aussi mesurer tes ombres et tu regardes l'écart .Ce dernier doit être selon ton film au grand maxi de 5 IL .
Avatar de l’utilisateur
Armand29
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3300
Inscription : Lundi 11 Juin 2007 11:58
Localisation : Bretagne Nord

Re: Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par Alexis_LPA » Vendredi 13 Juin 2014 10:23

Je suis d'accord avec ce qui a été dit sur concernant les HL. La dia c'est un peu comme le numérique, plage dynamique faible et l'exposition se fait sur HL pour préserver l'information. La grosse différence et je n'ai personne à convaincre ici, c'est la beauté colorimétrique qui laisse le numérique au fond de sa grotte (take that Digital !).

A moins de vouloir un rendu spécifique, j'expose les dias sur le HL et les films sur les BL. Concernant la mesure, si l'éclairage est relativement uniforme une mesure incidente vers la source suffit, sinon pour les scènes avec un éclairage non uniforme une mesure spot sera infaillible.

Concernant la fille sur son banc cela dépend si la lumière est frontale ou à contre. Il faut faire des choix de cadrage en fonction de la dynamique de la scène. La cadrage en contre-jour sera nécessairement plus limité pour éviter de cramer un ciel par exemple.

Selon ma compréhension beaucoup de techniques (mode evaluatif, pondéré etc...) de mesure de lumière ont été développées pour remédier à la difficulté d'exposer un inversible mais de nombreux pros se reposait essentiellement sur le brackting qui a quasiement été inventé pour ça. Selon le job en question la mesure incidente ou spot est impossible, donc on se débrouille avec pondéré central et on bracket ...

Donc si tu as le temps -> mesure incidente ou spot et si tu n'as pas le temps -> un mode quelconque + bracketting

donc sur une session de portrait je ne ferais pas de bracketting mais sur un reportage comme un mariage ou autre alors là je bracketterai du début à la fin.
Avatar de l’utilisateur
Alexis_LPA
Débutant
Débutant
 
Message(s) : 44
Inscription : Mardi 10 Juin 2014 7:32
Localisation : Versailles

Re: Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par Negens » Vendredi 13 Juin 2014 13:13

Je ne fais pas de mariage mais bracketter sur des scènes aussi mobiles, c'est pas trop galère?
Negens
Débutant
Débutant
 
Message(s) : 29
Inscription : Vendredi 18 Octobre 2013 7:08

Re: Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par LYNX » Vendredi 13 Juin 2014 16:13

Avec les beaux jours, on est confronté à de forts contrastes et aux limites de la diapo. Il y a donc des choix inévitables à faire, même si "tout" est important: par exemple, ne pas trop cramer le fond très ensoleillé et rendre visible dans les détails la ruelle à l'ombre est une mission quasi impossible. :wink:
Personnellement, une longue expérience de l'inversible m'amène, selon les sujets, à être circonspect sur les données de la cellule du boitier, à utiliser éventuellement la règle du 16/125°/100 iso, à viser ailleurs qu'un plan d'eau sombre ou un ciel laiteux ou des murs blancs, à pointer la cellule vers quelque chose proche de la charte de gris (d'où l'intérêt d'une mémo de l'expo en mode auto) ... et si la photo est difficile et importante, à "bracketer" Cela prend beaucoup de temps :wink:
Le but est de n'avoir aucune diapo à jeter pour des raisons techniques: challenge difficile à tenir mais pas impossible :lol:
LYNX
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4878
Inscription : Mercredi 24 Janvier 2007 20:45
Localisation : Pays d'Aix

Re: Correctement exposer les positifs (velvia/provia)

Message par Alexis_LPA » Lundi 16 Juin 2014 12:30

Negens a écrit :Je ne fais pas de mariage mais bracketter sur des scènes aussi mobiles, c'est pas trop galère?


Non pas du tout, mais cela dépend du type d'appareil, c'est sûr que sur un télémètre entièrement manuel c'est plus une corvée qu'autre chose, je pense que c'est ce qu'évoque LYNX.

En revanche sur un boitier qui contient quelques automatismes comme les EOS pour les canonistes et leur équivalent Nikon c'est très simple, mode rafale et tu laches le déclencheur quand les trois clichés ont été exposés. Donc c'est plutôt simple et très rapide, mais mais c'est vrai que d'un point de vue économique c'est loin d'être idéal.

Mais si le but est de ne rien avoir à jeter alors il faut gérer, et donc avoir le temps.

Et en toute franchise si je devais faire du mariage en argentique uniquement je ne n'utiliserais pas la diapo sur la totalité du reportage. Le film est bien plus adapté à ce type de prise de vue où les figures imposées sont nombreuses et qu'il vente pleuve ou neige tu dois sortir un cliché potable.

Steve McCurry qui travaillait beaucoup en dia (LA référence) a eu un taux de succès qui fait rêver, ceci dit on ne verra jamais ses expo cramées, il a du en avoir comme tout le monde, mais pas autant que le quidam lambda !

Je ne suis pas certain qu'il utilisait beaucoup le bracketing et peut-être pas du tout, comme quoi c'est possible. Mais il sait identifier une scène comme personne et surtout il n'a pas de figure imposée à réaliser en 10secondes dans une lumière inadapté en tout cas c;est comme cela que je comprends son job.
Avatar de l’utilisateur
Alexis_LPA
Débutant
Débutant
 
Message(s) : 44
Inscription : Mardi 10 Juin 2014 7:32
Localisation : Versailles


Retour vers Technique photo argentique

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Google Adsense [Bot] et 6 invité(s)

  • Publicité
Le site des restos du coeur