Boutique Photo Argentique

Nouveau labo - problèmes de tirages

Echanges sur tous les aspects du labo photo argentique noir et blanc : matériels, développement des films, tirage, etc. Présentations des labos photo argentique noir et blanc.

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par Jean-Claude.B » Mardi 13 Mars 2018 12:21

Je serais étonné que le défaut que l'on voit sur les photos vienne du condenseur. C'est un dispositif optique dont le but est de répartir uniformément sur la surface du négatif le flux lumineux issu de l'ampoule. Un condenseur inapproprié au format provoque un vignettage ou une zone d'ombre ou de surbrillance, mais pas cette sorte de saupoudrage irrégulier. Il me semble que c'est soit à un défaut, soit à un mauvais développement du film ou du papier.
Ou alors le condenseur a été maltraité et la ou les lentilles sont HS ? Mais même dans ce cas ça n'explique pas cet effet de moutonnement.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude.B
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1939
Inscription : Jeudi 09 Avril 2015 12:01
Localisation : environ par 48°48' nord et 2°16' est

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par vdragon76 » Mardi 13 Mars 2018 12:32

Jean-Claude.B a écrit :Je serais étonné que le défaut que l'on voit sur les photos vienne du condenseur. C'est un dispositif optique dont le but est de répartir uniformément sur la surface du négatif le flux lumineux issu de l'ampoule. Un condenseur inapproprié au format provoque un vignettage ou une zone d'ombre ou de surbrillance, mais pas cette sorte de saupoudrage irrégulier. Il me semble que c'est soit à un défaut, soit à un mauvais développement du film ou du papier.
Ou alors le condenseur a été maltraité et la ou les lentilles sont HS ? Mais même dans ce cas ça n'explique pas cet effet de moutonnement.


Sauf si ils sont griffés. Il suffit de quelques griffes relativement marquées. Mais en principe, ça se verrait vite.

V.
vdragon76
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2400
Inscription : Mardi 14 Mai 2013 15:50
Localisation : Bruxelles

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par Oriu » Mardi 13 Mars 2018 12:36

tu as probablement raison, par contre un agrandisseur à condenseurs est sensible au type de lampe, j'ai déjà vu des bricolos qui avaient monté une simple lampe opaline de lampadaire à la place d'une lampe d'agrandisseur, l'opalescence est bien différente et comme les condenseurs reprennent l'image de la lampe, on peut avoir des zonages.
Il faut faire des essais avec une chimie à bonne température et avec l'agitation et le temps nécessaire au développement complet :wink:
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 24878
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par panda589 » Mardi 13 Mars 2018 13:09

Je suis peut-être simple d'esprit :oops: Je pense qu'il faut projeter les négatifs 'moutonnés' dans le noir à partir de l'agrandisseur en question et examiner l'image projetée bien mise au point sur une surface blanche propre et uniforme; légèrement fermer le diaphragme pour diminuer la luminosité et observer les zones moutonnées à la loupe :idea: Déplacer doucement le film pour voir si les défauts se déplacent dans le même sens :?: :idea: :roll:
:arrow: On peut connaître ainsi l'origine du défaut :idea: :idea: :idea: :roll:
Avatar de l’utilisateur
panda589
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3522
Inscription : Vendredi 18 Août 2006 21:40
Localisation : de l'Italie qui descendrait l'Escaut

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par bbjm » Mardi 13 Mars 2018 13:11

Oriu a écrit :Il faut faire des essais avec une chimie à bonne température et avec l'agitation et le temps nécessaire au développement complet :wink:


Bien d'accord avec ça, à faire en premier lieu !

J'ai lu le fil et personne n'a été clair sur ce point auprès de notre ami ...

1) Il faut que le révélateur soit bien au dessus de 18° (mesurés avec un thermomètre et pas le doigt). Pour obtenir cetteT° la technique du bain marie est la plus simple (une bassine plus grande avec de l'eau tiède).
Si le révélo depasse la T° et va jusqu'à 25° c'est pas grave :wink:

2) Il faut agiter le tirage en PERMANENCE dans le révélateur, non pas en l'enfoncant seulement avec la pince, mais en créant des petites vagues sur le coté émulsion en faisant bouger doucement la cuve.

3) Le papier Adox RC est un bon papier ... mais il est recommandé de le laisser se développer pendant 1mn30 à 2mn dans le révélateur à 20°.
Si c'est à 18° on augmente le temps, si c'est à 24° on peut diminuer ... mais 1mn à 18° c'est beaucoup trop court !

Tu peux deja tenter de refaire un bout d'un tirage montré (retirer un ciel moutonné, par exemple) et observer la différence !
Avatar de l’utilisateur
bbjm
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 14082
Inscription : Dimanche 14 Février 2010 13:22
Localisation : VEXIN 95

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par Albert_db » Mercredi 14 Mars 2018 1:04

Petite update:

J'ai réessayé cette après-midi après avoir laissé mes bidons de produits dans la chaufferie quelques heures. Du coup j'ai pu développer avec le révélateur à 20-21°c pendant une bonne demi-heure avant qu'il ne retombe, en agitant la cuve par petites vagues et en poussant le temps de révélation vers 90-120 sec et le résultat est sans appel: plus d'effet de moutonnement, meilleure précision, contraste et enfin de vrais noirs.

Je crois que mes produits tournaient tous autour de 12-13°c durant les derniers essais, et en plus je développais trop rapidement. Du coup je me suis procuré un grand bac pour isoler celui du révélateur façon bain-marie pour le maintenir à température parce qu'il chute très vite avec la fraicheur de la cave.

Mon fixateur par contre je ne lui ai pas encore réservé le même traitement mais j'ai vu qu'il tourne autour de 10°c (!) parce qu'il est placé près d'une fenêtre que je dois laisser entrouverte pour évacuer l'eau du bac de rinçage et donc exposé à un méchant courant d'air venu du soupirail. 1O degrés ça me semble très peu mais c'est peut-être moins important que pour le révélateur ? Je risque des soucis de conservation ou je peux juste prolonger le temps passé dans le fixateur pour équilibrer ?
Albert_db
 
Message(s) : 10
Inscription : Dimanche 11 Mars 2018 15:52

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par Albert_db » Mercredi 14 Mars 2018 1:12

Je mettrai des photos demain pour qu'on puisse bien voir la différence, mais c'était effectivement tout bête :)

Un très très grand merci à vous tous qui avez pu m'aider et me rassurer un peu !
Albert_db
 
Message(s) : 10
Inscription : Dimanche 11 Mars 2018 15:52

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par Oriu » Mercredi 14 Mars 2018 6:50

le fixateur doit être aussi vers les 18° mini car le temps d'agir devient très long. il suffit de mettre un morceau de film vierge dans le bain pour s'en apercevoir.
Un papier mal fixé et/ou mal lavé se conservera mal, jaunissement ou autre dégradations à plus ou moins long terme.
Il faut essayer de tirer dans un local chauffé, c'est mieux pour l'utilisation des produits et pour le bonhomme. Quand j'étais en location j'avais aménagé mon coin labo dans la chaufferie 8) je n'avais pas l'eau courante ni l'évacuation des eaux usées, mais au moins j'étais à la bonne température.
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 24878
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par bbjm » Mercredi 14 Mars 2018 7:26

Mon labo étant aménagé dans mon sous-sol, il est mal chauffé au creux de l'hiver, les produits sont à environ 15°.
Au lieu d'installer de fastidieux bain-marie, j'ai acheté 2 plaques de ce style: https://www.ebay.fr/itm/20w-Natte-chauf ... Sw9qJaV3dy
J'en place une sous la cuve de révélo et une sous le fixateur et ça me maintien un 22-23° dans les cuves.
Le bain d'arret reste "frais" mais ce n'est qu'un rinçage ...
Je pré-chauffe mes bouteilles de produit au bain-marie néanmoins avant de démarrer car l'effet de ces plaques est très doux.
Il me semble avoir acheté du 15 et 18w mais vu ta T° de pièce, il te faudra au moins du 20w. Essaies avec une seule pour commencer ...
Avatar de l’utilisateur
bbjm
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 14082
Inscription : Dimanche 14 Février 2010 13:22
Localisation : VEXIN 95

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par Oriu » Mercredi 14 Mars 2018 7:40

:bienjoue: bonne idée
Bien que mon labo soit maintenant dans la partie habitable de la maison en sous pente, j'ai tout de même fait mon plan de travail chauffant, car je préfère utiliser les bains au dessus de 20° mais comme en hiver je ne chauffe pas le labo au dessus de 18° c'est bien utile :wink:

Petit rappel pour les tirages: Développer à fond, ça veut dire que si un tirage devient trop dense c'est que l'exposition n'est pas bonne, si l'on écourte le développement les noirs sont gris et le contraste n'est pas bon. Autre point qui n'a rien à voir, c'est de contrôler la mise au point avec un vérificateur de mise au point correct et utiliser la meilleur ouverture de l'objectif surtout pour des tirages >18x24cm
Généralement il faut fermer 2 crans le diaphragme de l'objectif, sur un petit tirage genre 10x15cm ça na pas trop d'importance.

Il faut aussi tenir compte qu'un tirage n'atteint ça densité final que sec, donc pour un tirage qui le mérite il faut sécher les bouts d'essais au sèche cheveux
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 24878
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par Rémy_91 » Mercredi 14 Mars 2018 9:34

Salut !
Autre bidouille, avec du fil chauffant destiné normalement à l'encastrement dans une chape béton... :mrgreen:
Ca fait entre 10 et 20w / mètre selon modèle.
Une porte de four, colle à chaud, une prise à un bout, l'autre isolé, c'est tout.
Température maintenue entre 21 et 23°.

Image

Pour l'agitation, je pense faire un plateau oscillant assez large pour porter les 3 bacs, manoeuvré par un petit moteur démultiplié+ bielle-manivelle placé dessous la table. Vu la façon dont je bouge les bacs à la main, une amplitude de 1 cm et une fréquence de 0,5 hz devrait entretenir une minivague. :lol:

:hello:
Avatar de l’utilisateur
Rémy_91
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2219
Inscription : Jeudi 05 Janvier 2012 13:57
Localisation : Briis sous Forges 91640

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par Oriu » Mercredi 14 Mars 2018 9:50

j'ai déjà vu un montage comme ça avec une bielle attachée sur un disque à rotation lente et on règle l'amplitude en se rapprochant ou en s'éloignant du centre, c'est peut être un accessoire qui c'est vendu aux USA :roll:

un autre truc avec un pousseur sous la cuve https://youtu.be/eJB6QMmmTe8?t=117
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 24878
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par bbjm » Mercredi 14 Mars 2018 10:50

Non mais zavez pas fini les Géo-trouvetout :shock:

Le labo c'est de l'artisanat, façonné à la main et roulé sous les aisselles :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
bbjm
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 14082
Inscription : Dimanche 14 Février 2010 13:22
Localisation : VEXIN 95

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par Jean-Claude.B » Mercredi 14 Mars 2018 11:00

Un petit extrait d'un ouvrage ancien, le Traité pratique du développement par Albert Londes (Gauthier Villars, Paris, 1898) :
Balance-cuvette. — L’installation du laboratoire devra être complétée par un appareil destiné à balancer les liquides révélateurs, appareil qui porte le nom de balance-cuvette. L’utilité de cette opération, quoique certaines personnes aient prétendu le contraire, ne nous paraît pas contestable, et ceci pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il peut se trouver sur la plaque des grains de poussière qui empêchent le liquide d’agir sur la couche. On obtiendra dans ce cas des manques qui donneront une tache transparente sur le cliché et un point noir sur l’épreuve. D’autres fois, et surtout lorsque le liquide est versé trop brusquement, de petites bulles d’air adhèrent à la couche et empêchent à cet endroit le révélateur d’agir. On aura encore ici des taches de même nature. Combien d’opérateurs ont incriminé les plaques employées et leurs fabricants, lorsque les taches ne provenaient que de leur manque de soin. En effet, on ne devrait jamais mettre une plaque en châssis sans l’épousseter avec un blaireau très fin. Il faut répéter cette opération après la pose, au moment du développement. L’agitation du liquide révélateur empêchera donc les impuretés de séjourner sur la plaque, en même temps qu’elle finira par chasser les petites bulles d’air qui pourraient adhérer à la couche. Si, par hasard, celles-ci se montraient trop rebelles, malgré le balancement, il faudrait les enlever au moyen d’un blaireau très fin. 
On peut encore laver la plaque vigoureusement sous le robinet du laboratoire.
En dernier lieu, il parait certain que le développement est accéléré par suite de ce mouvement imprimé au bain révélateur. M. Audra a signalé ce phénomène il y a déjà longtemps, et la raison en est bien simple. Dans un bain immobile, la plaque est toujours en contact avec la même couche du révélateur ; cette partie épuisée, l’action se ralentit. Au contraire, le bain est-il remué constamment, toutes les parties du liquide viennent agir successivement. De plus, la plaque se trouve à chaque instant en contact avec l’air et celui-ci, par son oxygène en présence du révélateur, vient certainement agir d’une manière utile.
Enfin, nous ajouterons que le balancement de la cuvette produit le mélange parfait des produits révélateurs, ce qui est important, particulièrement dans le développement à l’acide pyrogallique où l’on ajoute successivement des quantités des divers constituants.
Divers modèles de balance-cuvette ont été indiqués; les uns sont actionnés par l’eau; les autres par l’électricité ou un mouvement d’horlogerie. Ils remplissent parfaitement le but proposé, mais sont un peu compliqués et surtout coûteux d’emploi (exception cependant pour le mouvement d’horlogerie). Nous préférons, pour noire part, un dispositif plus simple et plus économique : c’est le balance-cuvette dont on entretient le mouvement à la main. Comme, à notre avis, l’opération du développement bien conduite nécessite, ainsi que nous le verrons, la présence continue de l’opérateur, rien ne lui sera plus facile que d’entretenir le mouvement ...

Suit la description d'un support équipé d'un balancier, et une gravure Image

Et en réponse générale aux posts précédents, il faut considérer qu'en dessous de 15° C aucun traitement photographique n'est possible, que 18°C est un minimum souhaitable et que 20° est préférable.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude.B
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1939
Inscription : Jeudi 09 Avril 2015 12:01
Localisation : environ par 48°48' nord et 2°16' est

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par Oriu » Mercredi 14 Mars 2018 11:06

pas mal cette gravure :bienjoue:
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 24878
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par Jean-Claude.B » Mercredi 14 Mars 2018 11:37

Oriu a écrit :pas mal cette gravure :bienjoue:

Mais avec une belle erreur de perspective ...
Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude.B
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1939
Inscription : Jeudi 09 Avril 2015 12:01
Localisation : environ par 48°48' nord et 2°16' est

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par Oriu » Mercredi 14 Mars 2018 12:06

je n'ai pas vu à quel endroit ?
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 24878
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par Jean-Claude.B » Mercredi 14 Mars 2018 12:21

En haut et à gauche de la gravure le tube est posé sur le haut de la paillasse, il y a en dessous une partie verticale et la table forme un défoncé, et devant le tube est maintenu dans une sorte de fourchette qui est sur le plan inférieur, donc plus bas qu'à l'arrière. Et sur la gravure il semble parallèle à ce plan.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude.B
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1939
Inscription : Jeudi 09 Avril 2015 12:01
Localisation : environ par 48°48' nord et 2°16' est

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par Oriu » Mercredi 14 Mars 2018 12:37

bien vu :wink: c'est comme sur certain dessin paradoxaux
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 24878
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Nouveau labo - problèmes de tirages

Message par Abdelkrim13 » Mercredi 14 Mars 2018 12:38

Dire que j'avais pensé une fois à un système similaire pour faire remonter et descendre la cuvette sur quelques centimètres, avec une petite pompe automatisée
Au bout de quelques heures, agiter les cuvettes sans cesse, c'est juste un peu rébarbatif et pendant ce temps, on peut faire autre chose...comme prendre des notes, préparer les autres feuilles, découper des cartons pour le maquillage...gain de temps assuré
Suis pas totalement fou alors :rire:
Dernière édition par Abdelkrim13 le Mercredi 14 Mars 2018 13:12, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Abdelkrim13
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6141
Inscription : Mardi 10 Août 2010 12:58
Localisation : Nantes :-)

PrécédentSuivant

Retour vers Labo photo argentique Noir et Blanc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 14 invité(s)

  • Publicité