Le site des restos du coeur

Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Echanges sur tous les aspects du labo photo argentique noir et blanc : matériels, développement des films, tirage, etc. Présentations des labos photo argentique noir et blanc.

Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par Oriu » Mardi 11 Octobre 2011 20:50

Je débute ce fil pour essayer de regrouper quelques recettes utiles au laboratoire. Mon intension n'est pas de regrouper toute les recettes qui sont publiées dans les livres ou sur le net (je n'ai pas le courage), mais plutôt de parler de recettes qui présente une originalité que l'on ne retrouve pas dans les produits tout près ou fréquemment sur le Net.
Je ne suis pas chimiste, j'ai même de très mauvais souvenir du peu de chimie que j'ai fait pendant mes petites études.
Donc il ne faut pas compter sur moi pour expliquer ce qui se passe dans la soupe, mais plutôt à quoi ça sert, n'est pas Glafkidès qui veut :?


Je vais commencer par un révélateur très simple puisque constitué de 2 constituants dilués dans l'eau

Dix Cent Mille
Genol ou Metol 10g
Sulfite de Sodium 100g
Tout ça pour 1 litre d'eau.

Ce révélateur très simple fourni des négatifs doux avec une belle gamme de gris. Il faut compter entre 8 et 12 minutes de développement à 20°c suivant le type de film et le gamma désiré.

Ce révélateur a donné une variante très connue le D23 qui contient 2,5 g de Genol en moins.
D23
Genol 7,5g
Sulfite de Sodium 100g le tout pour 1 L d'eau.
Pour le D23 vous Trouverez de nombreuses informations sur le NET.
Les temps de traitement sont du mĂŞme ordre que le 10/100/1000.
Si vous voulez des négatifs qui claquent c'est pas ce type de révélateur qu'il faut prendre. C'est pas non plus un révélateur pour "pousser" un film c'est plutôt le contraire.
Après 4 film traités, augmenter le temps de développement de 5%, au dela de 8 films il faut prolonger de 10% à chaque film, mais le bain se charge de Bromure et la sensibilité apparente du film diminue, seul avantage le grain s'affine un peu.

Sur cette base de révélateur, nous avons la possibilité de faire un révélateur 2 bains intitulé DD-23 pour divided D23
Pourquoi un révélateur en 2 bains, c'est pour augmenter l’effet compensateur, c'est à dire bien développer les ombres sans sur développer les zones de lumière. Voici un lien sur le DD-23
http://unblinkingeye.com/Articles/DD-23/dd-23.html
Le deuxième bain est constitué de Borax.

Comment fonctionne les révélateurs à 2 bains :?:
Le premier bain contient l'agent de développement. le film commence à monter dans ce premier bain et la gélatine s'engorge de révélateur.
Ensuite le premier bain est vidé, et on verse le second bain sans rincer entre les deux bains. Dans le second bain le développement continu mais uniquement avec ce que la gélatine a stockée. Donc les zones denses vont rapidement épuiser le révélateur alors que les zones faibles (les ombres) vont continuer à monter. Pour que ce mode de développement fonctionne il faut un minimum d'agitation dans le deuxième bain. pour ma part, je fais 3 retournements au début et 3 retournements à mi temps.
La suite plus tard.....
Dernière édition par Oriu le Mercredi 12 Octobre 2011 5:46, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23167
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par 20x25 » Mardi 11 Octobre 2011 20:52

20x25
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6821
Inscription : Vendredi 05 DĂ©cembre 2008 10:44
Localisation : ViARMES 95

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par Oriu » Mardi 11 Octobre 2011 21:36

Dans le cas du 10/100/1000 et du D23 nous avons que 2 constituants, mais j'ai oublié de donner leurs fonctions respectives.
Le Genol, ou Metol ou Elon..... ces appellations sont commerciales l’appellation chimique est p- Methyllaminophenol Sulfate :shock: C'est l'agent développateur


Le Sulfite de Sodium lui protège la solution de l'oxydation et favorise le mécanisme de développement. A forte dose et suivant avec quel agent développateur il est associé, il a une action solvante sur les grains d'argent ce qui affine le grain, mais fait chuter un peu l'acutance.
Certain révélateur à bain perdu contienne peu ou pas de Sulfite, c'est le cas du Rodinal, l'acutance est forte mais le bain ne se conserve pas dilué.

Les deux révélateurs 10/100/1000 et D23 peuvent être réutiliser pour faire un révélateur papier. Pour cela il faut rajouter à un volume de 500ml de révélateur usagé:
Hydroquinone 7g
Bromure de Potassium 1g
Carbonate de Sodium 50g
Eau 500ml

Ensuite cette solution est a utiliser en dilution 1+1
Dernière édition par Oriu le Mercredi 12 Octobre 2011 6:00, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23167
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par Oriu » Mercredi 12 Octobre 2011 7:26

Pour poursuivre sur le développement en 2 bains, après le DD23 voici des recettes déjà données sur un autre fil, mais autant regrouper tout ici.


Il existe pas mal de formules pour ceux qui veulent réaliser leur propre soupe
L'une des plus courante dite formule Leica:
Bain 1 Genol 5g; Sulfite 100g; le tout pour 1 litre
Bain 2 Carbonate de Sodium 15g; Sulfite 6g le tout pour 1 litre
Temps de 3 Ă  4 mn dans chaque bain sans rincer entre les deux, le bain 2 est a utiliser en bain perdu

Une autre publié par L.P. Clerc et trouvé dans un article de Mr Chenz (la bonne cuisine)
Bain 1 Sulfite 100g; Genol 5g, Hydroquinone 2g, Sucre 100g, Bisulfite de Soude anhydre 5g
Bain 2 Sulfite 100g; Carbonate de Sodium 100g, Bromure de Potassium 0,5g, Iodure de potassium 0,01g
4mn dans chaque bain et exploitation maximum de la sensibilité du film

Une autre dans le même article de Mr Chenz, d'après lui cette formule est très proche du Diafine
Bain 1 Sulfite 100g; hydroquinone 8g; Phenidon 2g, Metabisulfite de potassium 8g
Bain 2 Sulfite 100g, Metaborate de Sodium 15g, Acétone 25cc, Bromure de potassium 1g
3mn ou plus dans chaque bain.

Une autre recette donnant les résultats du Diafine, dont la formule n'est pas publiée.
Bain1
Sulfite de Sodium 35g
Hydroquinone 6g
Phenidon 0,2g
Bisulfite de Sodium 6g

bain 2
Sulfite de Sodium 65g
Borax 20g


le bisulfite de soude que l'on ne trouve pas en France sous forme solide peut être remplacé par du métabisulfite de soude qui une fois mis en solution dans l'eau se transforme en bisulfite de soude , pour obtenir 10g de Bisulfite de soude, il faut utiliser 9,13 g de métabisulfite. Donc pour 6g de Bisulfite il faut environ 5,5g de métabisulfite

Il y en a d'autres, en cherchant Stoeckler 2 baths dev ou Barry Thorton 2 baths

En produit du commerce il y a l'Emofin et le Diafine plus cher, ils permettent d'obtenir de beau négatif sur des prises de vue de scène très contrastée, très bien en été quand il y a du soleil et de l'ombre:roll:
Il existait un excellent révélateur 2 bains le FRPC Microfine fabriqué par la société Française FRPC Conquet http://www.frpc-conquet.com/
Dommage que ce produit ne soit plus fabriqué car c'était un produit vraiment excellent, c'est probablement aussi un problème de diffusion commerciale, car ce produit était bien moins connu que les ténors de Kodak, Ilford ou Agfa
Il faudrait faire une relance de la production en demandant un lot spécial Caddy Photo forum 35mm-compact :roll:
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23167
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par Oriu » Mercredi 12 Octobre 2011 8:35

Dans les dernières recettes sont apparus des nouveaux constituants, je vais essayer de donner leur fonction.

Carbonate de Sodium
: accélérateur ou activateur de développement

Borax
: Pareil que le Carbonate de Sodium, mais plus doux avec résultat un peu différent au niveau du grain (plus fin)

Bisulfite de Sodium ou Metabisulfite de Sodium: acidifie les solutions

Bromure de Potassium: anti-voile et ralantisseur

Iodure de Potassium: pareil que le Bromure de Potassium (le sel de mer utilisé dans certaine formule au Café est utilisé pour que l'iode contenue dans le sel fasse anti-voile)

Hydroquinone: Agent développateur souvent associé au Genol ou au Phenidon

Phenidon: Remplace dans sa fonction le Genol et est moins toxique pour la peau. Il y a à peu près un facteur 12,5 en poids entre le Phenidon et le Genol (0,2g de Phenidon remplace 2,5g de Genol)
Le Phenidon utilisé seul produit un révélateur très doux noté le Pota utilisé sur un film maintenant disparu le Technical pan
Pota:
Phenidon 1,5g
Sulfite de Sodium 30g le tout dans 1L d'eau à 40°C

Développement 11 mn à 20°C
Il est probable que cette préparation est utilisable avec d'autres films à grand contraste comme le Rollei ATP 1.1 (pas essayé)
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23167
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par Oriu » Mercredi 12 Octobre 2011 9:06

Pour compléter le sujet sur les révélateur 2 bains (que j'aime bien 8) )
Voici une recette récemment placée sur le fil de l'EMOFIN
Après pas mal essais et en partant de la fiche des données sécurité, du poids des produits contenu quand la boite et en consultant mes archives, j'ai reconstitué une composition probablement très proche de ce révélateur.
Pour m'aider dans cette tâche j'ai utilisé du film ( Fomapan 100), une balance électronique et un densitomètre optique en transmission.

Formule proche de l'EMOFIN
Voici la composition :
bain A pour 1L
Paraphénylène Diamine 10g
MĂ©tol 6g
MĂ©tabisulfite de Sodium 1,5g
Sulfite de Sodium 71g
Bromure de Potassium 1g


Bain B pour 1L
Carbonate de Sodium 20g
Sulfite de Sodium 70g
Bromure de Potassium 1g


J'utilise les temps donnés dans la notice de l'EMOFIN, pour l'agitation j'ai choisi la méthode suivante:
Bain A, agitation continue pendant 30s et ensuite 3 retournements toute les minutes
Bain B, 3 retournements au début, et 3 retournements à mi-temps


Dans cette recette, un nouvel agent développateur apparait, c'est la Paraphénylène Diamine Ce produit rentre souvent dans la composition des révélateurs à grain très fin. Ce produit est toxique et tache les mains
Malheureusement les révélateurs à base de ce produit uniquement font perdre 1 à 2 EV au film
Dernière édition par Oriu le Dimanche 16 Octobre 2011 11:42, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23167
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par daouar » Mercredi 12 Octobre 2011 9:11

Super fil, merci :bienjoue:
Avatar de l’utilisateur
daouar
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 15154
Inscription : Vendredi 06 Novembre 2009 11:46
Localisation : In da Gâtinais

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par Oriu » Mercredi 12 Octobre 2011 9:36

Pour continuer sur l'usage de la Paraphénylène Diamine un fabriquant Anglais de l'entre deux guerres je crois, la maison Johnson de Londres à produit un composé qui portait le nom de Meritol.
Le Meritol est simplement le mélange de 2 agents développateur la Paraphénylène Diamine et la Pyrocathéchine dans la proportion de 50/50.
Cette combinaison permet d'élaborer des révélateurs à grains très fins, tout en nécessitant pas de sur-exposition.
A noté la toxicité de la Pyrocathéchine surtout à l'état de sel, car la faible tension de vapeur diffuse des aérosols pas très bon pour la santé.
Ne pas utiliser ce produit à l'état sec en milieu non aéré et portez des gants.

La formule Meritol
Meritol 16g
Sulfite de Sodium 90g le tout pour 1 L d'eau

DĂ©veloppement 12 Ă  16 mn

Une autre, associé avec le Genol, pour un développement plus rapide
Genol 2,3g
Meritol 13,7g
Sulfite de Sodium 90g le tout pour 1 L d'eau
Développement 5 à 7mn à 20°C


un lien http://www.lostlabours.co.uk/photograph ... eritol.htm

D'après ce lien le Meritol est constitué de 56% de Pyrocathechine et de 44% de Paraphénylène diamine
Dernière édition par Oriu le Dimanche 16 Octobre 2011 7:38, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23167
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par Toulin » Mercredi 12 Octobre 2011 10:04

Bon ben pour expérimenter dans les révélateurs, il vaut mieux être un peu plus chimiste que photographe, sous peine de coliques graves, voire plus.
Toulin
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5014
Inscription : Vendredi 10 Septembre 2010 15:00
Localisation : Aquitaine

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par Oriu » Mercredi 12 Octobre 2011 10:09

La Pyrocathéchine rentre dans la composition de recettes de révélateur connu pour offrir une très grande compensation entre les zones de lumière et d'ombre. Cette faculté est surtout vrai sur les films classiques sans grain tabulaire, et encore plus vrai sur des plan film à émulsion épaisse.
Voici ce lien pour des formules à base de Pyrocathéchine:
http://unblinkingeye.com/Articles/Stain/stain.html

La Pyrocathéchine fait parti des agents développateur qui modifie la couleur de l’émulsion du film (en anglais: staining developer) comme le Pyrogallol (encore un autre :!: ça va pas finir)

La coloration du film tend vers le brun, ce qui procure un filtrage de la lumière de l'agrandisseur en modifiant le contraste suivant que la lumière traverse des zones denses ou des zones peu denses du négatif.
Cette particularité fait l'objet d'un engouement chez certains photographes.
Les formules utilisant cette propriété portent les nom de PMK, Rollo Pyro, ABC PYRO, Pyrocat HD
Voici des liens vers cette dernière préparation qui semble plaire pas mal.
http://unblinkingeye.com/Articles/Pyrocat/pyrocat.html
http://www.pyrocat-hd.com/
Dernière édition par Oriu le Mercredi 12 Octobre 2011 15:01, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23167
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par Oriu » Mercredi 12 Octobre 2011 10:15

Toulin a écrit :Bon ben pour expérimenter dans les révélateurs, il vaut mieux être un peu plus chimiste que photographe, sous peine de coliques graves, voire plus.


La préparation n'est pas très différente au produit sorti de la boite de M Tetenal ou Kodak ou Ilford. Il faut prendre les mêmes précautions de préparation et autres. La chimie photographique n'est pas dénuée de risque sanitaire et environnemental malheureusement :?
Et encore je crois que c'est pire avec les procédés anciens :?
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23167
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par goldorak » Mercredi 12 Octobre 2011 10:21

je confirme c' est pire
:oops:
Avatar de l’utilisateur
goldorak
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 972
Inscription : Samedi 03 Mars 2007 11:49
Localisation : Lausanne Suisse

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par Oriu » Mercredi 12 Octobre 2011 10:27

Pause Pub pour souffler un peu

Image
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23167
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par bbjm » Mercredi 12 Octobre 2011 10:57

Excellent ce fil :lol: pendant la pub, j'ouvre une parenthèse :

Vous avez peut-etre déja vu ca, mais ca peut etre utile:
Beaucoup de formules de révélos et autres ...
http://www.catslab.com/photo/formules/form_p.html

Une petite question, si je peux (si elle gène je l'enlèverai)
Quel différence entre le Bromure de Potassium et le Benzotriazol.

Je voulais de l'anti-voile, à défaut de Bromure on m'a filé ca, mais je n'ai pas trouvé les dosages :?
Si quelqu'un connait ?
Avatar de l’utilisateur
bbjm
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 13673
Inscription : Dimanche 14 FĂ©vrier 2010 13:22
Localisation : VEXIN 95

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par Oriu » Mercredi 12 Octobre 2011 11:25

Le Benzotriazol est effectivement un anti voile plus puissant que K Br, il faut 6 à 10 fois moins de Benzotriazol que de KBr, plus utilisé dans les formules de révélateur pour papier.
(Si tu en a en trop je te le rachète :wink: )
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23167
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par bbjm » Mercredi 12 Octobre 2011 11:41

Merci de ta réponse 8)
Vu le prix du port ca voudrait pas le coup de te l'envoyer, mais si tu es de passage Ă  Paris, lors d'une de nos sorties photos, par exemple, je me ferai un plaisir de t'en donner :wink:
Avatar de l’utilisateur
bbjm
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 13673
Inscription : Dimanche 14 FĂ©vrier 2010 13:22
Localisation : VEXIN 95

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par bruno_l » Mercredi 12 Octobre 2011 11:56

un petit rappel fort utile dans ce fil :wink:
http://www.galerie-photo.com/dangers-chimie-photo.pdf
a lire
Avatar de l’utilisateur
bruno_l
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5600
Inscription : Lundi 10 Avril 2006 19:37
Localisation : pas loin de Tours

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par Oriu » Mercredi 12 Octobre 2011 12:06

Merci tout Ă  fait

Pour continuer un petit lien vers des recettes
http://lostlabours.co.uk/photography/fo ... rmulae.htm
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23167
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par Oriu » Dimanche 16 Octobre 2011 7:47

Une autre formule deux bains qui exploite au mieux la sensibilité des films

Bain A

Pyrocathechine 4,5g
Phénylène diamine 3,5g
Sulfite de Sodium 45g
eau pour faire 1 L

Bain B
Soude caustique 6,3g
Eau pour faire 1L

Développement 3mn +3mn, dilué A si le contraste est trop élevé
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23167
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Recueil de recettes pour le laboratoire argentique

Message par Eusaebius » Dimanche 16 Octobre 2011 9:46

HĂ© bin, il est Ă  fond, Moskva ! :lol:
Chapeau Ă  toi pour tes connaissances et le partage :bienjoue:
Avatar de l’utilisateur
Eusaebius
Modérateur
Modérateur
 
Message(s) : 5799
Inscription : Jeudi 18 Mai 2006 17:41
Localisation : Vitry le François 51

Suivant

Retour vers Labo photo argentique Noir et Blanc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

  • PublicitĂ©
Boutique Photo Argentique