Le site des restos du coeur

Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numérique

Cette rubrique n'est aucunement dédiée à l'appareil photo numérique. C'est seulement un espace d'entraide et de partage des connaissances informatique et multimédia.

Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numérique

Message par ncotso » Lundi 23 Septembre 2019 14:49

Bonjour,

Voilà un peu plus d'un an que j'utilise un scanner Epson V800 pour scanner mes négatifs 35mm et moyen format. J'en suis globalement satisfait, mais sans grande illusion sur les limites de cet outil. Avec une résolution optique effective plafonnant à 2400 ppi, difficile d'envisager des tirages ou impressions au-delà du format 20x30 cm pour de la pellicule 35mm. Et puis surtout, à ce niveau de résolution, il faut faire le deuil du grain argentique qui apparaît au mieux sous la forme d'une granulosité molle et sans relief.

J'ai finalement décidé de tenter l'expérience de la numérisation avec mon reflex numérique, un Canon 5D MarkIII, auquel j'ai associé un Canon EF 100mm f/2.8 Macro acheté d'occasion pour le prix d'un scanner d'entrée de gamme. Avec ses 22,3 Mpx, mon boitier est théoriquement capable d'atteindre une résolution de 4064 ppi pour un négatif "photographié" avec un rapport de reproduction de 1:1.

J'ai donc monté mon 5D sur la colonne préalablement inversée de mon pied, vérifié la planéité à l'aide d'un niveau, placé un négatif dans le passe-vue de mon scanner sur une table lumineuse, effectué les réglages nécessaires pour qu'une vue en 35mm occupe la totalité du cadre et j'ai finalement déclenché avec le miroir relevé et le retardateur sur 10 secondes (temps nécessaire pour stabiliser les mouvements parasites).

La prise de vue a été réalisée à une ouverture de f/8 garantissant des performances optimales en terme de piqué et d'absence de vignetage et d'aberrations chromatiques (voir test DXOMARK). J'ai évidemment effectué cette prise de vue au format RAW. Le dématriçage a été réalisé sur DxO Photolab 2 en appliquant uniquement les corrections du module optique. Le fichier de sortie est un TIFF 16 bits.

Le scan a quant à lui été réalisé avec Silverfast 8.8, en positif noir et blanc 16 bits à 2400 ppi. Le fichier de sortie est un négatif en TIFF 16 bits.

Les deux images ont ensuite fait l'objet d'une inversion et d'un rééquilibrage de niveaux sur Photoshop. Aucun renforcement de la netteté n'a été appliqué.

Voici les résultats que j'ai obtenus :

Je précise en préambule que la limitation de 800 pixels pour la publication des photos sur le forum, ne rend pas totalement justice à ce comparatif, dont les résultats sont nettement plus éloquents avec des images de plus grande taille (je peux donner un lien de téléchargement pour les personnes intéressées).

La vue que j'ai choisie pour ce comparatif a été prise avec un Canon Eos3 et un objectif EF 16-35mm f/2.8 sur du film Kodak TX400. C'est une photographie d'une œuvre de street art présentant des contrastes modérés, une large gamme de tons moyens et des détails intéressants.

La vue d'ensemble permet déjà d'entrevoir une image sensiblement plus piquée avec le 5D. Bonne surprise en revanche, la dynamique et les nuances sont globalement semblables, ce qui tend à confirmer les bonnes performances de l'Epson V800 dans ce domaine. Il faudrait toutefois pousser l'essai un peu plus loin avec une photo beaucoup plus contrastée.

Image

Sur cette seconde vue comparative issue d'un recadrage à 100%, l'avantage de la numérisation avec le 5D et l'objectif macro est indiscutable. L'image est beaucoup plus détaillée et le grain argentique de la Kodak TX400 est bel et bien visible. Même si c'est assez subtil, la dynamique semble un peu meilleure avec le 5D dans les valeurs les plus sombres.

Image

En conclusion :

Je vais bien sûr poursuivre ces essais en peaufinant mon installation et en investissant peut-être dans un statif de reproduction. Mais je suis d'ores et déjà séduit et convaincu par le gain spectaculaire en termes de résolution. Je ne vais pas pour autant revendre mon Epson V800 dont les bonnes performances en termes de dynamique sont mise en évidence par ce test. Pour des numérisations courantes et à la volée, le scanner à plat est indiscutablement plus pratique et rapide. Je vais donc réserver la numérisation avec mon boitier reflex aux photos destinées à être tirées en grand format ou imprimées.

Je suis intéressé par votre avis, vos critiques éventuelles et les retours d'expérience des personnes qui ont déjà tenté ce procédé.
ncotso
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 82
Inscription : Mardi 28 Août 2018 15:12

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par julius23 » Lundi 23 Septembre 2019 15:48

perso je numérise depuis plusieurs années, en 135 et en 120, je préfère la facilité et la qualité de la numérisation à l'APN, mais aussi la rapidité (avec un statif dédié (colonne d'agrandisseur par exemple), une fois ton installation calée, c'est bien bien plus rapide qu'un scan (par contre tu ne peux pas lancer la numérisation par lots comme avec un scan) ;)
Avatar de l’utilisateur
julius23
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6203
Inscription : Vendredi 01 Novembre 2013 18:01
Localisation : Au pays des tapisseries - Aubusson

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par ncotso » Lundi 23 Septembre 2019 15:53

julius23 a écrit :une fois ton installation calée, c'est bien bien plus rapide qu'un scan


Pour le 35mm, je suis d'accord. Pour le 120, c'est déjà beaucoup moins évident, du moins si on veut rester dans du rapport de reproduction 1:1. Car alors il faut réaliser par moins de 9 clichés pour couvrir un négatif en 6x7 (j'en ai fait l'expérience), effectuer le dématriçage, puis l'assemblage. Pour le coup, c'est vraiment plus long et fastidieux que de passer par le scanner. Evidemment, le résultat est aussi bien meilleur.
ncotso
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 82
Inscription : Mardi 28 Août 2018 15:12

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par julius23 » Lundi 23 Septembre 2019 16:01

ncotso a écrit :
julius23 a écrit :une fois ton installation calée, c'est bien bien plus rapide qu'un scan


Pour le 35mm, je suis d'accord. Pour le 120, c'est déjà beaucoup moins évident, du moins si on veut rester dans du rapport de reproduction 1:1. Car alors il faut réaliser par moins de 9 clichés pour couvrir un négatif en 6x7 (j'en ai fait l'expérience), effectuer le dématriçage, puis l'assemblage. Pour le coup, c'est vraiment plus long et fastidieux que de passer par le scanner. Evidemment, le résultat est aussi bien meilleur.


en quoi est-ce gênant de ne pas rester au rapport 1:1 ???? perso je ne tire pas des 40x60 (et encore, je pense pouvoir le faire sans trop de soucis avec mon capteur APSC) tous les jours ... et si jamais je veux le faire avec une de mes images qui le mériterai, je peux toujours numériser en plusieurs morceaux , c'est ce que je fais avec mes numérisations en 6x12 où il me faut 2 images pour en faire une, mais un assemblage automatique sous lightroom se fait très bien si on donne au logiciel les bons repères pour s'aligner ;)
Avatar de l’utilisateur
julius23
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6203
Inscription : Vendredi 01 Novembre 2013 18:01
Localisation : Au pays des tapisseries - Aubusson

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par ncotso » Lundi 23 Septembre 2019 16:13

julius23 a écrit :en quoi est-ce gênant de ne pas rester au rapport 1:1 ????


Bien sûr, rien n'impose de rester à un rapport de reproduction de 1:1. Si ce n'est qu'en reculant la colonne à un rapport ne serait-ce que de 1:2, on revient dans le niveau de résolution du scanner. Aucun bénéfice dès lors à utiliser son reflex et un objectif macro, sauf peut-être un petit gain en termes de dynamique.

J'ajoute que pour espérer "capturer" le grain de la pellicule, le rapport de reproduction de 1:1 est préférable.

julius23 a écrit :un assemblage automatique sous lightroom se fait très bien si on donne au logiciel les bons repères pour s'aligner ;)


Je réalise mon assemblage sous Photoshop. Le processus est automatisé et il fonctionne parfaitement.
ncotso
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 82
Inscription : Mardi 28 Août 2018 15:12

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par ncotso » Mardi 24 Septembre 2019 9:22

Deux compléments à mon post d'hier que j'ai oublié d'évoquer :

1. L'avantage de la maitrise de la mise au point

L'un des gros inconvénients des scanners à plat, c'est l'absence d'autofocus et même de focus tout court. Epson a cherché à remédier à ce problème en mettant des entretoises mobiles sur ses passe-vues (c'est le cas sur le V800), ce qui permet un peu d'ajuster la mise au point. Mais ça reste très insatisfaisant et perfectible. Bilan : à une résolution relativement basse vient s'ajouter une mise au point approximative, ce qui contribue à donner l'impression que les détails fins et le grain sont perdus dans un léger voile flou. Bien sûr, avec un peu de distance et pour des petits formats, ça reste très bon. Mais dès qu'on s'approche ou qu'on tente des tirages proches de la résolution native du fichier, la déception est au rendez-vous.

Le gros avantage de la numérisation avec un reflex et un objectif montés sur un support stable (idéalement un statif de reproduction), c'est qu'on peut ajuster la mise au point de manière très fine, l'idéal étant de se caler sur un aplat gris et de faire la netteté sur le grain. Le résultat est incomparable.

2. Une meilleure tolérance aux poussières et petits défauts sur le négatif

J'avais lu ce test qui parle notamment de cet avantage de la numérisation avec un appareil photo. En effet, il semble bien que les poussières, poils et autres "pétouilles" soient beaucoup moins visibles qu'avec un scan. Cela tient probablement au fait que le rétroéclairage est moins fort avec une table lumineuse.
ncotso
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 82
Inscription : Mardi 28 Août 2018 15:12

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par Focasem » Mercredi 25 Septembre 2019 7:29

Concernant l'absence de réglage de la map sur le V800 celle-ci est réglé en usine comme sur tous les scanners ou photocopieurs équipés d'objectifs, et si ce réglage est bien effectué, je ne vois quelle serait l'avantage d'une map à la condition évidemment que le négatif soit toujours dans le même plan.

Le réglage de la map est toujours possible pour le sav si celui-ci veut s'en donner la peine :)

Pour moi la présence de la vitre est l'obstacle principal à une numérisation optimale, mais quand je vois le prix d'un Canon Mark III plus un 100 mm macro je me contente d'un scanner ou je passe à l'agrandisseur pour le n et b :)
Focasem
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1692
Inscription : Samedi 07 Mai 2011 13:12
Localisation : Senlis 60

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par Oriu » Mercredi 25 Septembre 2019 7:41

Pour les amateurs de reproduction à haute résolution par numérisation des films, il y a aussi la possibilité d'utiliser une table XY motorisée, couplé à la prise de vue du film par morceaux assemblés ensuite.
Ce mode de reproduction permet d'atteindre le grain avec des formats plus grands que le 24x36.
ça permet aussi d'avoir la source d'éclairage uniquement adaptée au format de la zone copiée et donc par exemple utiliser un éclairage semi dirigé qui donnera un grain plus net.
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27307
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par ncotso » Mercredi 25 Septembre 2019 9:06

Focasem a écrit :Concernant l'absence de réglage de la map sur le V800 celle-ci est réglé en usine comme sur tous les scanners ou photocopieurs équipés d'objectifs, et si ce réglage est bien effectué, je ne vois quelle serait l'avantage d'une map à la condition évidemment que le négatif soit toujours dans le même plan.


J'imagine effectivement que le focus des scanners à plat Epson fait l'objet d'un réglage en usine. Je maintiens néanmoins que ce réglage est très imparfait, probablement parce qu'Epson est contraint de trouver un compromis acceptable, permettant d'assurer une mise au point moyenne tant pour des documents opaques posés à même la vitre que pour des négatifs surélevés de quelques millimètres (épaisseur du passe-vue). Si la mise au point en usine était parfaitement adaptée à la numérisation des négatifs, je suppose qu'Epson ne se serait pas donné la peine d'intégrer des entretoises mobiles sur ses passe-vues.

Je ne suis d'ailleurs pas le seul à avoir noté cette faiblesse des scanners à plat. Les scanners dédiés aux négatifs font généralement beaucoup mieux en terme de mise au point.

Mais tu as raison, la présence de la vitre est un obstacle de taille.

Focasem a écrit :quand je vois le prix d'un Canon Mark III plus un 100 mm macro je me contente d'un scanner ou je passe à l'agrandisseur pour le n et b :)


Je suis totalement d'accord avec toi. D'une part, cette méthode alternative au scanner s'adresse plutôt aux personnes qui possèdent déjà une partie au moins du matériel nécessaire. Je te rassure, je n'ai pas acheté un 5D MarkIII dans le but de faire de la numérisation de négatifs ! Dans ce cas, autant investir dans un scanner à négatifs pro ou semi-pro. D'autre part, et cette question revient souvent, la numérisation ne remplacera jamais le tirage à l'agrandisseur.

S'agissant de l'appareil utilisé, il n'est pas nécessaire d'avoir un 5D MarkIII non plus. Un reflex APS-C ou un bridge avec un capteur bien défini feront l'affaire. Ce qui importe en revanche, c'est de disposer d'une (vraie) focale fixe macro autorisant un rapport de reproduction de 1:1. L'avantage des boitiers plein format, c'est qu'en une seule prise de vue, on couvre la totalité d'une pose 35mm.
Dernière édition par ncotso le Mercredi 25 Septembre 2019 9:23, édité 1 fois.
ncotso
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 82
Inscription : Mardi 28 Août 2018 15:12

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par ncotso » Mercredi 25 Septembre 2019 9:19

Oriu a écrit :Pour les amateurs de reproduction à haute résolution par numérisation des films, il y a aussi la possibilité d'utiliser une table XY motorisée, couplé à la prise de vue du film par morceaux assemblés ensuite.
Ce mode de reproduction permet d'atteindre le grain avec des formats plus grands que le 24x36.
ça permet aussi d'avoir la source d'éclairage uniquement adaptée au format de la zone copiée et donc par exemple utiliser un éclairage semi dirigé qui donnera un grain plus net.


J'ai vu une vidéo de ce type d'équipement (je ne retrouve pas le lien). C'est assez impressionnant.

Plus modestement, hier j'ai numérisé un moyen format en 6x6 en 6 prises de vue que j'ai ensuite assemblées sous Photoshop. En faisant ça rigoureusement, je n'ai pas noté de déformation. Le résultat est excellent.
ncotso
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 82
Inscription : Mardi 28 Août 2018 15:12

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par Focasem » Mercredi 25 Septembre 2019 9:42

probablement parce qu'Epson est contraint de trouver un compromis acceptable, permettant d'assurer une mise au point moyenne tant pour des documents opaques posés à même la vitre que pour des négatifs surélevés de quelques millimètres (épaisseur du passe-vue).

C'est pour éviter de trouver un compromis qu'Epson a équipé le V800 de deux optiques, de cette manière chacune est réglée sur un plan différent.
Focasem
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1692
Inscription : Samedi 07 Mai 2011 13:12
Localisation : Senlis 60

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par ncotso » Mercredi 25 Septembre 2019 10:20

Focasem a écrit :probablement parce qu'Epson est contraint de trouver un compromis acceptable, permettant d'assurer une mise au point moyenne tant pour des documents opaques posés à même la vitre que pour des négatifs surélevés de quelques millimètres (épaisseur du passe-vue).

C'est pour éviter de trouver un compromis qu'Epson a équipé le V800 de deux optiques, de cette manière chacune est réglée sur un plan différent.


Merci pour cette précision.

Tu sembles bien connaître le V800 et les scanners EPSON, dont tu défends les qualités. Je respecte ton point de vue. Pour ma part, j'ai fait des essais avec mon V800, pour trouver le meilleur positionnement des entretoises du passe-vue. Il se trouve que la position correspondant au réglage d'usine est la meilleure, sans être vraiment satisfaisante. Je précise que j'ai fait ces essais à la résolution optique maximale du scanner, soit 2400 dpi d'après les tests sur mire que j'ai trouvés. Je ne pense dès lors pas confondre défaut de netteté et insuffisance de la résolution. J'ai d'ailleurs eu l'occasion d'utiliser un scanner à négatif Plustek d'entrée de gamme. A résolution équivalente, la mise au point était sensiblement meilleure qu'avec le V800.

Ceci étant dit, mon propos était surtout d'indiquer que la numérisation avec un reflex numérique permettait d'avoir une totale maitrise de la mise au point sur le film, ce que ne permettent pas les scanners à plat et la plupart des scanners à négatifs grand public.
ncotso
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 82
Inscription : Mardi 28 Août 2018 15:12

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par vdragon76 » Mercredi 25 Septembre 2019 10:49

La résolution optimale du scanner est à 6400. Ce qui permet un renforcement convenable.
Maintenant, le V750-V850 ne sont pas non plus des scanners high-end. On ne peut pas demander l'impossible à un scanner à plat. A un banc de repro digital (boitier + optique macro) non plus.
On fait avec ce qu'on a, mais entre les 2, je préfère l'Epson aussi.
Qui est très bon dès qu'on scanne des grands formats (4/5 inches par exemple).

V.
vdragon76
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3084
Inscription : Mardi 14 Mai 2013 15:50
Localisation : Bruxelles

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par ncotso » Mercredi 25 Septembre 2019 12:34

vdragon76 a écrit :La résolution optimale du scanner est à 6400. Ce qui permet un renforcement convenable.


"Passez vos précieux souvenirs au format numérique à l’aide d’un scanner 6 400 dpi de qualité professionnelle."

C'est ainsi qu'Epson vante une résolution miraculeuse de 6400 dpi pour son V800. Sérieusement, si ce scanner était capable d'atteindre une telle résolution, je connais beaucoup de professionnels qui ne s'embêteraient pas à opter pour du matériel beaucoup plus couteux.

Il faut vraiment bien distinguer la résolution affichée par les fabricants de scanners grand-public et la résolution effective, c'est à dire le niveau de pouvoir séparateur réellement atteint pas le couple optique/capteur du scanner. Pour le V800, cette résolution effective a été mesurée, lors de tests sur mire USAF-1951 à 2400 dpi, voire 2600 dpi en utilisant Silverfast.

En clair, pousser le curseur au-delà de cette valeur aura pour seul effet d'augmenter la définition de l'image, mais cela n'améliorera pas le niveau de détails, la quantité d'informations capturée par l'optique et le capteur du scanner. C'est un peu comme agrandir la taille d'une image sous Photoshop. Même si les algorithmes utilisés sont de plus en plus performants, on ne fait qu'interpoler des pixels.

vdragon76 a écrit : On ne peut pas demander l'impossible à un scanner à plat. A un banc de repro digital (boitier + optique macro) non plus.
On fait avec ce qu'on a, mais entre les 2, je préfère l'Epson aussi.
Qui est très bon dès qu'on scanne des grands formats (4/5 inches par exemple).


On ne peut pas demander l’impossible, je suis bien d'accord. Le test que j'ai réalisé, sans doute un peu rapidement, démontre néanmoins qu'un reflex numérique plein format et une optique macro permettent d'atteindre une résolution presque deux fois plus importante qu'un scanner à plat comme le V800. Mon propos n'était pas de disqualifier l'usage du scanner à plat, mais de montrer l'intérêt d'une méthode, un peu complexe à mettre en place, mais qui offre des résultats assez exceptionnels.

Cela ne m'empêchera pas de garder mon V800, notamment pour la numérisation de film 120. La résolution du scanner est alors globalement suffisante. En revanche, je risque de préférer l'option reflex et objectif macro pour numériser du 35mm.
ncotso
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 82
Inscription : Mardi 28 Août 2018 15:12

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par vdragon76 » Mercredi 25 Septembre 2019 13:04

Eh ben, tu fais comme tu veux mon gars.
A chacun son slip.

V.
vdragon76
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3084
Inscription : Mardi 14 Mai 2013 15:50
Localisation : Bruxelles

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par ncotso » Jeudi 26 Septembre 2019 7:59

vdragon76 a écrit :A chacun son slip.


Je crois que ça situe assez bien le niveau, assez consternant, de cette réponse.
ncotso
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 82
Inscription : Mardi 28 Août 2018 15:12

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par vdragon76 » Jeudi 26 Septembre 2019 8:16

Bon, mon grand, je t'explique.
Il y a un moment ou on ne continue pas une discussion parce que ça ne sert à rien.
Tu m'envoies des MP scandalisés parce que je ne veux pas me fritter avec toi.
Des gens comme toi, qui cherchent la baston à la con sur internet, je connais, il y en a pléthore. Je ne marche pas.
Donc, c'est sans moi.
Fais ton petit truc dans ton coin. Je m'en tape grave, c'est la 4eme fois que je te le dis. Et c'est tout l'esprit de mon post précédent qui semble te frustrer profondément. Dis toi que c'est la vie, on n'a pas toujours ce qu'on veut, et cherche un autre contradicteur pour occuper tes petits dimanches.

V.
vdragon76
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3084
Inscription : Mardi 14 Mai 2013 15:50
Localisation : Bruxelles

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par ncotso » Jeudi 26 Septembre 2019 8:33

vdragon76 a écrit :Bon, mon grand, je t'explique.
Il y a un moment ou on ne continue pas une discussion parce que ça ne sert à rien.
Tu m'envoies des MP scandalisés parce que je ne veux pas me fritter avec toi.
Des gens comme toi, qui cherchent la baston à la con sur internet, je connais, il y en a pléthore. Je ne marche pas.
Donc, c'est sans moi.
Fais ton petit truc dans ton coin. Je m'en tape grave, c'est la 4eme fois que je te le dis. Et c'est tout l'esprit de mon post précédent qui semble te frustrer profondément. Dis toi que c'est la vie, on n'a pas toujours ce qu'on veut, et cherche un autre contradicteur pour occuper tes petits dimanches.

V.


Déjà, abandonne ce ton condescendant. Je ne te connais pas, donc remballe tes "mon grand" ou tes "mon gars".

Je ne t'ai pas envoyé des MP "scandalisés" et aucune frustration insurmontable avec ton post. D'ailleurs, si j'ai évité, dans un premier temps, de te répondre publiquement, c'était justement pour ne pas déclencher une discussion stérile et pathétique. Je t'ai juste dit que je trouvais ton message précédent assez nul, ce qu'il est.

Ce que je crois surtout, c'est que ton ego a manifestement souffert, tout ça parce que j'ai remis en cause ton affirmation sur la résolution optimale de 6400 dpi de l'Epson V800. Ce n'était pas très grave et tu pouvais répondre sur le fond si tu n'étais pas d'accord. Au lieu de ça, pour seule réponse, tu nous as gratifié de ta remarque de fond slip.

Tu n'en as "rien à foutre" ? Mais dans ce cas, passe ton chemin et ne perds pas ton temps dans un échange inintéressant ! Rien ne t'y oblige.

Quant à chercher la baston ou des confrontations stériles, bien à l'abri derrière son écran, ça ne m'intéresse pas plus que toi. Je suis ici pour échanger et apprendre, au contact de personnes passionnées qui ont envie de partager leurs expériences et leurs compétences. Il peut y avoir des désaccords et des débats. Aucun problème avec ça. Mais de cette façon là, non merci.

Maintenant, restons-en là et revenons au sujet de ce post.
ncotso
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 82
Inscription : Mardi 28 Août 2018 15:12

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par vdragon76 » Jeudi 26 Septembre 2019 8:37

Tu es ici pour "échanger et apprendre"?
Eh bien, mets toi au travail. Il y a matière. Et pour la quoi...7eme, 8eme fois? Vis ta vie, trouve une autre potentielle victime et lâche moi la grappe.
Gamin.

V.
vdragon76
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3084
Inscription : Mardi 14 Mai 2013 15:50
Localisation : Bruxelles

Re: Essai de numérisation de négatifs avec un reflex numériq

Message par ncotso » Jeudi 26 Septembre 2019 8:40

Maintenant, restons-en là et revenons au sujet de ce post.
ncotso
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 82
Inscription : Mardi 28 Août 2018 15:12

Suivant

Retour vers Informatique et Multimedia

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

  • Publicité
Boutique Photo Argentique