Le site des restos du coeur

Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en couleur

Echanges sur tous les aspects du labo photo argentique couleur : matériels, développement des films couleur, tirage, etc. Présentations des labos photo argentique couleur.

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Mercredi 16 Mai 2018 19:37

Ouais... Je me suis pris une cuve Cibachrome, pour le tirage.
Je pense que je vais tenter le développement ce week end.. si j'ai les chimiques à temps.
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 223
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par Gilles88 » Mercredi 16 Mai 2018 19:47

Je viens d’ypenser J’avais une tête couleur Meopta en double... je ne sais plus où elle est, quelque part dans mon labo. Attention, pour tirer du 24x35 ou du 6x6 il faut changer la boîte diffuseur
Gilles88
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5440
Inscription : Lundi 16 Septembre 2013 17:22
Localisation : Vosges

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Mercredi 16 Mai 2018 20:19

C'est à dire changer la boite ? Enlever le diffuseur ?
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 223
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par IzzyCat » Jeudi 17 Mai 2018 10:38

Yô par ici !

Je suis encore en train de me battre avec mon passe vue réglable pour tenter d'obtenir les scans les plus propres possible, et je fais ça avec un entrain remarquable. En toute ironie !
Du coup avant de poursuivre avec un joli post illustré qui détaillera expériences et ressentis - car sans images ça manquerait de sens - je vais répondre à quelques unes des questions que vous posez :)

- J'ai réalisé des développement de pellicules uniquement, jusque là. Du négatif en C-41 et de la diapo en E-6.

- Non la diapo ne m'a pas parue spécialement plus difficile que le C-41, c'est juste un tout petit peu plus long : Y'a effectivement une étape de plus comme dit plus haut. La température plus élevée se maintient très facilement avec un peu de rigueur et en gardant l'attention sur ce qu'on fait.

- Le coût supplémentaire par rapport au N&B pour commencer à s'éclater et avoir des résultats très corrects est ridicule !
Comme matos en plus, chez mon proche :
-> Une grosse popotte en inox pour faire le bain marie (qui ne servira qu'à ça),
-> Un dessous de plat pour mettre en dessous histoire que la chaleur du bain ne se dissipe pas trop vite,
-> Un thermomètre d'aquarium,
-> Une bouilloire électrique,
-> Une vieille montre électronique Casio pour le chrono est histoire d'assurer une certaine cohérence historique !

- Le coût n'est pas affolant du tout, les chimies étant fortement réutilisables si on les conserve bien (le gaz Tetenal Protectan dans les bouteilles de solutions stock et diluées est votre meilleur ami). Je déplore seulement que Tetenal ne fasse pas de kits plus petits pour l'E-6, mais les solutions stock couleur se conservent parfaitement au congélateur, ça élimine le problème.
En passant, le prix du kit E-6 sur Caddy Photo est pas mal du tout ! La Velvia trempée là-dedans c'est <3

- Le diffuseur pour faire très rapide te permet de t'assurer que la totalité de la surface de l'image sur ton film sera éclairée et ce d'une manière uniforme. En fonction des têtes, soit t'as un réglage qui permet de permuter du 35mm au Moyen Format, soit tu dois changer un élément.

- Oui, je vais me frotter au tirage RA-4 à la mano. Et j'ai pris bonne note des avertissements et douloureuses expériences passées de certains. Et je dois dire, ces récits ne me contrarieront pas face à mon envie de m'y mettre !
À vrai-dire, en portant trop d'attention à trop d'avertissements... J'aurai gravement retardé mes tentatives d'essais argentique couleur. Qui dans mon cas personnel constitue maintenant 70% du plaisir dans ma pratique photo, même si j'aime beaucoup le N&B.
Je baigne dans beaucoup de loisir qui demandent une attention folle et des années d'exercice avant d'envisager un résultat au minimum "pas trop dégueulasse", et du coup s'il me faut 3 ans pour faire un tirage qui mérite au moins un cadre Ikea pour être accroché ensuite dans mes toilettes : Ca me vas très bien.

Puis quand je vois le prix ridicule du papier couleur, je me dis que mes nerfs et la grande poubelle du labo vont s'éclater sans retenue !

Pour conclure, je passe ma vie professionnelle à bosser en informatique sur des tâches bien dures, l'informatique dans des domaines bien complexes est paradoxalement aussi une passion chronophage. Du coup le scanner... Là je me débrouille pour régler tout ça afin d'avoir les scans les plus propres le plus rapidement (possible...). A vrai-dire un énième loisir à écran ? Ça me barbe donc je minimise au maximum la phase "ordi" dans ma pratique de l'argentique :p .
Et je me sentirais plus ravie de mettre 4 heures (qui passeront aussi vite qu'une seule) que de passer encore des heures derrière d'énièmes écrans.

Le proche que je cite souvent fait des tirages couleur à l’agrandisseur Meopta N&B garni de filtres qu'il édite sous Paint avant de les imprimer sur du papier conventionnel. Oui c'est de la lumière très diffuse du coup mais pour avoir du les tirages en vrai, les couleurs sont parfaitement équilibrées. ;)
Avatar de l’utilisateur
IzzyCat
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 61
Inscription : Vendredi 20 Février 2009 0:30
Localisation : Paris

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par Oriu » Jeudi 17 Mai 2018 11:43

IzzyCat a écrit :
Le proche que je cite souvent fait des tirages couleur à l’agrandisseur Meopta N&B garni de filtres qu'il édite sous Paint avant de les imprimer sur du papier conventionnel. Oui c'est de la lumière très diffuse du coup mais pour avoir du les tirages en vrai, les couleurs sont parfaitement équilibrées. ;)


l'idée est sympa pourquoi ne pas imprimer sur du transparent pour jet d'encre :wink:
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 24303
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Jeudi 17 Mai 2018 12:58

Je peux faire mon développement dans mes cuves patterson ?
Est ce que la température est ultra importante ?
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 223
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par julius23 » Jeudi 17 Mai 2018 13:13

psykoko a écrit :Je peux faire mon développement dans mes cuves patterson ?
Est ce que la température est ultra importante ?


ultra non, assez oui !! il faut maintenir la température pendant le 1er révéllo surtout (et le 2ème révéllo en diapo), après c'est moins important ;)

perso quand je faisais du c41 à la mano, je préférais le faire à 38° car moins chaint à maintenir et à touiller pendant 3'15 que x minutes à 30° ;)
Avatar de l’utilisateur
julius23
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4165
Inscription : Vendredi 01 Novembre 2013 18:01
Localisation : Au pays des tapisseries - Aubusson

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Jeudi 17 Mai 2018 14:39

Alors, ultra non, ça veut dire qu'il me faut une autre cuve pour le développement ?
Pour le premier révelateur, je vais utiliser la technique du bain marie à la cocotte et du sous plat :)
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 223
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par julius23 » Jeudi 17 Mai 2018 14:44

psykoko a écrit :Alors, ultra non, ça veut dire qu'il me faut une autre cuve pour le développement ?
Pour le premier révelateur, je vais utiliser la technique du bain marie à la cocotte et du sous plat :)


pourquoi une 2ème cuve ?

perso je bain marie je le faisais dans une petite bassine sur le plan de travail de la cuisine et les bouteilles de produits dans un seau avec de l'eau à 45/50° pour les faire monter à température, au bout de 30/45min, une fois que le 1er révélo était à 38°, je lançais le dev.

pour les autres bains, je restais dans le bain marie, mais je ne surveillais pas autant la température.

Attention à prévoir de l'eau pour le prémouillage et les rinçages entre les bains à la bonne température ;)
Avatar de l’utilisateur
julius23
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4165
Inscription : Vendredi 01 Novembre 2013 18:01
Localisation : Au pays des tapisseries - Aubusson

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par IzzyCat » Jeudi 17 Mai 2018 14:59

- Tu peux utiliser ta cuve Patterson pour tous les procédés. Les uns à la suite des autres si t'as envie même :)
PAR CONTRE il faut rincer à bloc entre chaque procédé différent. Sinon un dépot peut se faire et les demi traitement croisés, c'est pas très joli.

Celui qui tient le "blog de la trichromie" a constaté le truc dans un de ses articles, de mémoire.

- La température est :
1- Très importante pour le révélateur. Pour le C-41 j'ai fait couler de l'eau chaude en la mesurant à la main dès que je la sentait "chaude", je la mettais dans la cocotte, une fois que le thermomètre est à peut près vers 40°C pifométriques, j'y mets mes solutions diluées (pas les stock hein ?).
De là j'attends un moment, je vais faire ma vie, mais je surveille de temps à autre mon thermomètre, dès que c'est à 30°C je verse le révélateur.

Schéma d'agitation :

-30 Secondes au tout début,
-10 secondes toutes les minutes.

Pour le cas de l'E-6, j'initie la chose de la même manière mais je fais bien plus attention au thermomètre : à ces plus hautes températures, ça descend plus vite ! Du coup l'astuce est simple : Je maintiens la température de 38°C à l'aide de quelques petits versements d'eau chaude préparée dans une bouilloire électrique.

Le schéma d'agitation est le même :)

---

2- Après le (C-41) / les (E-6) révélateur-s c'est plus relax, la deuxième étape (Blix : Blanchiment-Fixage) est beaucoup plus tolérante et permet donc normalement (à moins de vivre dans un igloo) d'agir convenablement même si l'on laisse dériver tranquillement la température vers le bas.

Checke le mode d'emploi ;)

---

Tout ça je le tiens par l'apprentissage vécu avec cette personne, qui a écrit un excellent article à cet endroit : https://www.jelora.fr/post/2017/08/20/D ... r-C41.html

Pour les anglophones, ceci complètera parfaitement : https://www.35mmc.com/13/05/2018/tetena ... tographic/

Je tiens à ajouter que ce que je décris ici n'est que mon vécu et ma très petite expérience qui m'ont permis jusque-là d'obtenir des néga et dias couleur "sans drames" -> qui ressortent au scan avec peu ou pas de retouches colorimétriques pour avoir une bonne dégaine ;)
Dernière édition par IzzyCat le Jeudi 17 Mai 2018 15:11, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
IzzyCat
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 61
Inscription : Vendredi 20 Février 2009 0:30
Localisation : Paris

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par julius23 » Jeudi 17 Mai 2018 15:03

comme je disais, essayez le C41 à 38°, c'est en fait plus facile qu'à 30°, par contre je le faisais en agitation continue avec la touillette pour tourner les spires dans la cuve ;)

tu dis qu'il faut rincer entre chaque procédé, perso je rince toujours mes cuves même entre 2 NB :-** :-**
Avatar de l’utilisateur
julius23
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4165
Inscription : Vendredi 01 Novembre 2013 18:01
Localisation : Au pays des tapisseries - Aubusson

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par IzzyCat » Jeudi 17 Mai 2018 15:10

PS : j'ai ajouté des trucs que je jugeais assez importants dans mon précédent message en l'éditant, du coup :p
Alors pour le rinçage, là on passe de rincer, à RINCER. genre fort et avec démontage de la spire en plus, faut que ça aille dans les coins.

Perso maintenir 38°C tout en agitant constamment avec la touillette, j'ai déjà mal à la tête :D
Avatar de l’utilisateur
IzzyCat
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 61
Inscription : Vendredi 20 Février 2009 0:30
Localisation : Paris

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Jeudi 17 Mai 2018 15:15

julius23 a écrit :tu dis qu'il faut rincer entre chaque procédé, perso je rince toujours mes cuves même entre 2 NB :-** :-**


La question ne se pose même pas, j'utilise un agent mouillant, je peux pas ne pas la rincer sinon, plein de dépot sur les spires et tout et tout :)

Bon... c'est chaud bouillant, il me faut mes chimiques, je veux essayer :!!!!!:
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 223
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par Gilles88 » Jeudi 17 Mai 2018 15:15

psykoko a écrit :C'est à dire changer la boite ? Enlever le diffuseur ?



oui, le diffuseur c'est une boite en polystyrène. J'ai eu beaucoup de mal pour trouver cela en 6X6 ( et c'est plutôt cher ).
Gilles88
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5440
Inscription : Lundi 16 Septembre 2013 17:22
Localisation : Vosges

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par julius23 » Jeudi 17 Mai 2018 15:21

IzzyCat a écrit :PS : j'ai ajouté des trucs que je jugeais assez importants dans mon précédent message en l'éditant, du coup :p
Alors pour le rinçage, là on passe de rincer, à RINCER. genre fort et avec démontage de la spire en plus, faut que ça aille dans les coins.

Perso maintenir 38°C tout en agitant constamment avec la touillette, j'ai déjà mal à la tête :D


38° pendant 3'15, ça passe très vite ;)

psykoko a écrit :
julius23 a écrit :tu dis qu'il faut rincer entre chaque procédé, perso je rince toujours mes cuves même entre 2 NB :-** :-**


La question ne se pose même pas, j'utilise un agent mouillant, je peux pas ne pas la rincer sinon, plein de dépot sur les spires et tout et tout :)

Bon... c'est chaud bouillant, il me faut mes chimiques, je veux essayer :!!!!!:


j'utilise aussi de l'agent mouillant, mais justement je rince bien, tu ne mets pas trop d'agent mouillant toi :-** :-**
Avatar de l’utilisateur
julius23
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4165
Inscription : Vendredi 01 Novembre 2013 18:01
Localisation : Au pays des tapisseries - Aubusson

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Jeudi 17 Mai 2018 15:29

psykoko a écrit :je ne peux pas ne PAS la rincer

C'est une double négation : je suis obligé de la rincer, justement... :)
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 223
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par daouar » Vendredi 18 Mai 2018 19:18

IzzyCat a écrit :Puis quand je vois le prix ridicule du papier couleur, je me dis que mes nerfs et la grande poubelle du labo vont s'éclater sans retenue !


Heuu, c'est quoi ton papier couleur ? Le Cibachrome n'est plus fabriqué depuis 3 ans, et les prix ont crevé le plafond. Je pense qu'on en trouve plus maintenant, ou au prix de son poids en or...

Pour le RA4, les prix sont sensiblement similaires au papier N&B, sauf que tu vas en gâcher 3x plus (et oui, un tirage couleur c'est comme réussir 3 tirages N&B qui interagissent entre eux :mrgreen: ). La chimie n'est pas non plus des plus économe...

Je ne sais pas si tu as déjà fait du tirage N&B, mais il vaudrait mieux commencer par là...

Désolé de briser tes rêves, après si tu as du temps et de l'argent pour des heures à cramer quelques centaines de feuilles et des litres de chimie, fonce :wink:
Avatar de l’utilisateur
daouar
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 15648
Inscription : Vendredi 06 Novembre 2009 11:46
Localisation : In da Gâtinais

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par Focasem » Samedi 19 Mai 2018 5:48

IL faut rajouter le prix de l'eau multiplié par 10 par rapport au N et B !
Focasem
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1423
Inscription : Samedi 07 Mai 2011 13:12
Localisation : Senlis 60

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par IzzyCat » Samedi 19 Mai 2018 7:38

daouar a écrit :Le Cibachrome n'est plus fabriqué depuis 3 ans,


Heureusement, c'était pas au menu comme je le disais au travers de mes posts où j'en déplorais la disparition ;)
Si tu réagissais au sujet de la cuve Ciba de Pyskoko, je me rapelle avoir vu quelques mecs qui tirent à partir de négatifs couleurs utiliser les cuves rotatives Ciba qui sont toutes simples et pas cher. Juste parce qu'elles sont pratiques.

Pour le RA4, les prix sont sensiblement similaires au papier N&B, sauf que tu vas en gâcher 3x plus (et oui, un tirage couleur c'est comme réussir 3 tirages N&B qui interagissent entre eux :mrgreen: ). La chimie n'est pas non plus des plus économe...


24x30 - 100 feuilles de Fuji Crystal Archive 64,20 Euros Pas mal.
Pour le gâchis supplémentaire, je sais optimiser mon papier, quelques petites années de N&B m'ont bien appris ^^

daouar a écrit :Désolé de briser tes rêves, après si tu as du temps et de l'argent pour des heures à cramer quelques centaines de feuilles et des litres de chimie, fonce :wink:


Au contraire, merci pour tes encouragements :)
en fait je considère vraiment ce que je fais comme un hobby, le jour où je prévois d'économiser sur ce qui m'éclate c'est que j'aurai d'autres soucis :p en attendant toutes les autres passions que celle qui me rapporte de l'argent* m'en font perdre, alors autant assumer jusqu'au bout :D
Le nombre de fois où on m'a dit "c'est trop dur, c'est ridicule, c'est pas normal, plus personne fait ça, tu te prends la tête, ça mènera à rien" et où avec juste l'envie et l'entêtement... Ca a marché... Je ne les compte plus. Ce genre de propos pour moi ça ne fait que rajouter un peu plus de motivation. Merci :3

Je sais bien que ça prendra un sacré tas d'heures pour avoir un résultat qui soit cool, t'inquiètes. Mais bon quand tu regarde tout le temps que perd un humain pour gagner de l'argent alors qu'il mourra dans quelques décennies... Je préfère rater des tirages couleur. :D

---

Pour faire simple : Un jour viendra on pourra probablement plus faire de tirages couleur en amateur, du tout. Certains pleureront la disparitiion en disant qu'ils auraient dû essayer malgré tout.

*Ouais c'est une de mes passions qui remplit mon frigo et finance toutes les autres. En se magnant très fort sans l'aide de personne ni du moindre diplôme y'a aussi moyen d'éviter les jobs rasoir.
Avatar de l’utilisateur
IzzyCat
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 61
Inscription : Vendredi 20 Février 2009 0:30
Localisation : Paris

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par bruno_l » Samedi 19 Mai 2018 8:26

c'est bien de se lancer dans de nouvelles aventures, mets nous au courant de ta progression, et n'oublie pas de nous poster quelques images
Avatar de l’utilisateur
bruno_l
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6054
Inscription : Lundi 10 Avril 2006 19:37
Localisation : pas loin de Tours

PrécédentSuivant

Retour vers Labo photo argentique couleur

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

  • Publicité
Boutique Photo Argentique