Le site des restos du coeur

Révélateurs à colorant

Echanges sur tous les aspects non conventionnels du labo photo.

Re: Révélateurs à colorant

Message par Réginald » Mardi 31 Mai 2016 6:36

Je vais devoir aussi, il ne me manque que le Pyrogallol pour le 510-pyro.

Mais je pense prendre de quoi essayer le POTA aussi.
Avatar de l’utilisateur
Réginald
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8260
Inscription : Jeudi 31 Juillet 2014 9:34
Localisation : Haute-savoie

Re: Révélateurs à colorant

Message par Oriu » Mardi 31 Mai 2016 6:39

Pour les 2 recettes tu as besoin de Phenidon.

Le truc chiant pour le Phenidon c'est sa dissolution
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23123
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Révélateurs à colorant

Message par Réginald » Mardi 31 Mai 2016 7:01

Il me semble en avoir encore.

Faut que je vérifie tout ça ce soir.
Avatar de l’utilisateur
Réginald
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8260
Inscription : Jeudi 31 Juillet 2014 9:34
Localisation : Haute-savoie

Re: Révélateurs à colorant

Message par stormpetrel » Mardi 31 Mai 2016 7:46

Le phenidone et l'acide ascorbique se dissolvent tres bien dans le TEA entre 120 et 140°C mais il faut dire que j'utilise un agitateur magnétique (bricolé maison) sinon ca deviendrait assez penible a mélanger a la longue.

Ah oui j'oubliais, pour les recettes a base de TEA, il faut pouvoir mesurer la temperature jusqu'a 150°C. Perso, je rempli un becher de TEA que je met a chauffer jusqu'a 150°C histoire de faire évaporer la flotte éventuellement présente dans le TEA, après je laisse refroidir un petit peu sur l'agitateur magnétique et a 140°C je balance successivement le phenidone puis l'acide ascorbique (+ pyrogallol pour le 510-PYRO). A ces températures, c'est fastoche mais des qu'on descend en dessous de 120°C l'acide ascorbique devient difficile a dissoudre dans le TEA.
Avatar de l’utilisateur
stormpetrel
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 510
Inscription : Mardi 03 Mai 2016 8:23
Localisation : Wellington, NZ

Re: Révélateurs à colorant

Message par Oriu » Mardi 31 Mai 2016 7:57

Pour la mesure de température je n'ai pas de problème j'ai un thermomètre à thermocouple K que j'utilisais pour contrôler la température pour la trempe d'acier quand j'ai forgé quelques couteaux 8)
Par contre il va falloir que je modifie mon agitateur magnétique qui n'est pas prévu pour des température aussi haute (boite en contreplaqué !)
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23123
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Révélateurs à colorant

Message par Réginald » Mardi 31 Mai 2016 8:49

Ils parlent de chauffer le TEA au micro onde avant de dissoudre le phenidone et autres, mais je pensais pas que c'était autant :shock:
Avatar de l’utilisateur
Réginald
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8260
Inscription : Jeudi 31 Juillet 2014 9:34
Localisation : Haute-savoie

Re: Révélateurs à colorant

Message par stormpetrel » Mardi 31 Mai 2016 9:20

Oriu a écrit :Pour la mesure de température je n'ai pas de problème j'ai un thermomètre à thermocouple K que j'utilisais pour contrôler la température pour la trempe d'acier quand j'ai forgé quelques couteaux 8)
Par contre il va falloir que je modifie mon agitateur magnétique qui n'est pas prévu pour des température aussi haute (boite en contreplaqué !)


T’embêtes pas, ajoute juste une plaque plexi de 2-3mm sur le contreplaqué de ton agitateur et ca va le faire. C'est comme ça qu'est le mien (bricolé a partir d'un disque dur), et ça n'a jamais fondu et de plus il n'y aucune marque de brûlure. Le plexi fond a 160C, ca laisse un peu de marge.

Réginald a écrit :Ils parlent de chauffer le TEA au micro onde avant de dissoudre le phenidone et autres, mais je pensais pas que c'était autant :shock:


Perso j’éviterais le micro onde (difficile de contrôler la température et en plus ça va contaminer le four avec les composés les plus volatiles qui vont se condenser sur les parois du four)

En chauffant le TEA sur une plaque a chauffer primo c'est tres rapide et secundo on contrôle bien la température (comme pour les frites!)
Par contre a faire dans un espace bien ventilé parce que ça sent pas la fraise.... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
stormpetrel
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 510
Inscription : Mardi 03 Mai 2016 8:23
Localisation : Wellington, NZ

Re: Révélateurs à colorant

Message par stormpetrel » Mardi 31 Mai 2016 10:02

Oriu a écrit :Pour la mesure de température je n'ai pas de problème j'ai un thermomètre à thermocouple K que j'utilisais pour contrôler la température pour la trempe d'acier quand j'ai forgé quelques couteaux 8)
!)

Je vois que tu t'es fait plaisir! C'est allez jusqu’où cette passion de la lame ... acier de Damas avec un petit marteau pilon de derrières les fagots ou bien a la force du poignée, au marteau et a l'enclume?
Avatar de l’utilisateur
stormpetrel
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 510
Inscription : Mardi 03 Mai 2016 8:23
Localisation : Wellington, NZ

Re: Révélateurs à colorant

Message par Oriu » Mardi 31 Mai 2016 11:29

je n'ai fait qu'un seul damas et encore il n'est pas terrible, il n'a pas beaucoup de couches et comme la forge et le soudage se faisait à la main, la trousse c'est vite diminuée, j'avais peur en faisant trop de pliage de ne plus avoir assez de matière pour ma lame

Celui en haut a été fabriqué par un très bon coutelier Corse, lame acier avec une trempe sélective à l'huile d'olive Corse, en bas ma réalisation :wink:
Image
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23123
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Révélateurs à colorant

Message par stormpetrel » Mardi 31 Mai 2016 22:30

Oriu a écrit :je n'ai fait qu'un seul damas et encore il n'est pas terrible, il n'a pas beaucoup de couches et comme la forge et le soudage se faisait à la main, la trousse c'est vite diminuée, j'avais peur en faisant trop de pliage de ne plus avoir assez de matière pour ma lame

Celui en haut a été fabriqué par un très bon coutelier Corse, lame acier avec une trempe sélective à l'huile d'olive Corse, en bas ma réalisation :wink:
Image




Je la trouve plutôt bien réussi ta copie :bienjoue: et même beaucoup plus jolie que l'original avec son acier de damas!
Personnellement, je trouve que pour un couteau rustique il ne faut pas trop abuser de motifs compliqués dans l'acier car a la fin ça fait plus bijou que couteau...
Ça t'a pris combien de temps a forger si ce n'est pas indiscret et quels aciers as tu utilisés?
Avatar de l’utilisateur
stormpetrel
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 510
Inscription : Mardi 03 Mai 2016 8:23
Localisation : Wellington, NZ

Re: Révélateurs à colorant

Message par Oriu » Mercredi 01 Juin 2016 5:32

je ne sais plus trop combien de temps combien ça nous a pris, je dis nous car on été 3, mon fils qui à l'époque débutait son apprentissage, un copain qui en avait déjà fait et moi novice.
On a mené la forge de 2 trousses en même temps, une à la chauffe pendant qu'on forgeait l'autre.
C'est sûr que si on avait disposé d'un martinet, l'opération aurait été plus rapide.
Les moments sympathiques et un peu délicat, c'est la soudure après chaque repli, ça pète fort, point commun avec la photo, l'usage de Borax :wink:
j'avais ensuite fait seul le dégrossissage, la finition et le montage seul, il n'y a que la partie soudage et forge de la trousse que nous avons mené à trois.
Pour l'acier, j'avais utilisé du XC80 et du plat de fer classique de métallerie, c'est pas toujours facile de trouver la matière.
Ce couteau copiè des couteaux Corse à une forme rustique, inspiré des anciens couteaux de berger, le manche en loupe de Bruyère (Corse) à l'origine était en corne sur les anciens couteaux.
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23123
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Révélateurs à colorant

Message par Réginald » Dimanche 22 Octobre 2017 14:28

J'ai enfin pris le temps de tester le 510 pyro.

Pour attaquer directement avec ce qui fâche, je suis déçu.

Je suis assez loin de ce que j'en ai vu sur le web.


Prise de vue hier soir sur de la fomapan 100 avec un bronica EC sur trépied.
Mesure avec le spotmètre sur la charte de gris.
Moins de 30s pour faire les 12 vues, donc changement de luminosité négligeable.


Pour faire le test jusqu'au bout, j'ai pris du temps au labo ce matin. Ce sont donc des scans de tirage 18x24 sur papier RC et le scanner est réglé en manuel avec les mêmes réglages pour chaque paire d'images.

XTOL 1+1
Image


510 PYRO 1+100
Image

Premier constat, le 510 donne des images bien plus contrastées.




Ensuite, en essayant d'agrandir au maximum ça me donne ça.
Il est bien entendu que je suis resté sur le même diaph et n'ai joué que sur les temps d'exposition.


XTOL 1+1
Image

510 PYRO 1+100
Image

Avec les tirages dans la main, on voit que le 510 semble faire baver la photo.


Du coup agrandissement sur le mac pour voir ça de plus près

XTOL 1+1
Image

510 PYRO 1+100
Image


Je m'attendais à une gamme de gris plus large et moins de grain.
Finalement le Xtol s'en sort mieux.

Sans parler que la coloration allonge incroyablement les temps sous l'agrandisseur.
10 secondes à f:11 pour la vue large au Xtol, 22 secondes à f:5,6 pour celle au 510 :shock:
Avatar de l’utilisateur
Réginald
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8260
Inscription : Jeudi 31 Juillet 2014 9:34
Localisation : Haute-savoie

Re: Révélateurs à colorant

Message par Oriu » Dimanche 22 Octobre 2017 18:05

Merci pour ce test :wink: au niveau densité le Pyro est plus dense ? c'est ce qui expliquerai en partie la perte de définition, car j'ai l'impression qu'avec ces révélateur colorants il faut des négatifs plus légers.
L'augmentation de densité fait perdre la résolution.
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 23123
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Révélateurs à colorant

Message par Réginald » Dimanche 22 Octobre 2017 21:06

C'est vrai que j'ai oublié de mettre une photo des deux négatifs sur la table lumineuse.

Je m'en occupe demain.

Ça semble effectivement plus dense, mais comme il est coloré j'ai du mal à juger.

Sur ce film, il me reste encore la moitié de disponible avec exactement les mêmes vues dans les mêmes conditions.

Je peux refaire deux dev en partant sur des temps un peu moins long.

Là je suis parti sur les temps de MDC ( 9' @ 22° )

Par contre je viens de réagir que j'ai fait mes retournements habituels :tete:

C'est donc surdev.

Je refais un essais dans la semaine.
Avatar de l’utilisateur
Réginald
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8260
Inscription : Jeudi 31 Juillet 2014 9:34
Localisation : Haute-savoie

Re: Révélateurs à colorant

Message par bruno_l » Lundi 23 Octobre 2017 17:06

question con :qu'est ce qui se passe si on blanchit le film ? le colorant reste t'il ?
Avatar de l’utilisateur
bruno_l
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5583
Inscription : Lundi 10 Avril 2006 19:37
Localisation : pas loin de Tours

Re: Révélateurs à colorant

Message par Réginald » Mardi 24 Octobre 2017 14:52

Nouveau dev en respectant bien les retournements préconisés.

C'est effectivement moins dense, mais moins coloré aussi.


En repartant sur le même agrandissement que la veille, voici ce que ça donne.

Image

On est malgré tout moins fin dans les détails que le Xtol.

A tester sur de vrai photos pour se faire une vrai idée.
Avatar de l’utilisateur
Réginald
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8260
Inscription : Jeudi 31 Juillet 2014 9:34
Localisation : Haute-savoie

Précédent

Retour vers Procédés alternatifs / Traitements spéciaux

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

  • Publicité
Boutique Photo Argentique