Le site des restos du coeur

Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Conseils pour le choix d'appareils photo, d'objectifs, d'accessoires, de pellicules, de projecteurs, etc...

Mon remballeur favori, je lui achète parfois son poisson !

Agfa Photo (Lupus Imaging)
15
20%
Washi
24
32%
Rollei
22
30%
Lomography
13
18%
 
Nombre total de votes : 74

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par Luc » Jeudi 15 Février 2018 16:57

Mais j'y pense, les films Foma vendus en rouleaux de 17 ou 30,5m n'ont rien d'inscrit sur le négatif...
Peut être est-ce aussi pour le rebadgeage?
Avatar de l’utilisateur
Luc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 7386
Inscription : Dimanche 06 Décembre 2009 14:00
Localisation : Lille

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par lulu69 » Jeudi 15 Février 2018 17:35

effectivement luc ,par contre je ne pense pas que ce soit du film rebadgé
Avatar de l’utilisateur
lulu69
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3508
Inscription : Lundi 06 Avril 2015 20:13
Localisation : 54 meurthe et moselle

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par Luc » Jeudi 15 Février 2018 18:04

Oui, Foma vend ses propres films, ce que je voulais dire c'est: l'absence d'inscription sur le négatif n'est -il pas là aussi afin de permettre de revendre également à d'autres marques qui vont rebadger...?
Avatar de l’utilisateur
Luc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 7386
Inscription : Dimanche 06 Décembre 2009 14:00
Localisation : Lille

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par daouar » Jeudi 15 Février 2018 18:31

J'ai enfin eu la boutique de Nation, ils n'ont plus de film, mais il en reste à celle de Châtelet. Pour savoir ce que c'est, ben c'est "top secret" :rire: Sinon, ils recommandent 90 secondes de développement dans l'Ilfosol :shock: J'ai du faire répéter car j'avais cru ne pas avoir compris... Mais c'est la durée qu'ils utilisent eux dans leurs machines automatiques. Ils m'ont dit aussi que le film était peu contrasté avec une bonne gamme de gris.

C'est très étrange, on dirait un film technique qu'il faut développer court sinon le contraste explose, mais les 400 iso affichés posent problème dans ce cas.

Je vais essayer d'en choper demain :wink:
Avatar de l’utilisateur
daouar
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 16651
Inscription : Vendredi 06 Novembre 2009 11:46
Localisation : In da Gâtinais

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par Oriu » Jeudi 15 Février 2018 19:04

les 90s c'est avec des machines dont les bains sont très chauds autour de 30° voir plus
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 29507
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par panda589 » Jeudi 15 Février 2018 19:25

Luc a écrit :Oui, Foma vend ses propres films, ce que je voulais dire c'est: l'absence d'inscription sur le négatif n'est -il pas là aussi afin de permettre de revendre également à d'autres marques qui vont rebadger...?

:arrow: S'il n'y a plus de marques en images latentes (numérotation, type de film...) sur les bords des films, ça va être vachement ch.... pour deviner s'il y eu révélation faible ou forte en cas de négatifs transparents...Ou même inversion accidentelle fixateur/révélateur :?: :idea: :roll: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
panda589
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3953
Inscription : Vendredi 18 Août 2006 21:40
Localisation : de l'Italie qui descendrait l'Escaut

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par Luc » Jeudi 15 Février 2018 19:33

daouar a écrit :J'ai enfin eu la boutique de Nation, ils n'ont plus de film, mais il en reste à celle de Châtelet. Pour savoir ce que c'est, ben c'est "top secret" :rire:

Pfff... :roll:
C'est vraiment le genre de réponse qui ne me donne pas trop envie d'en acheter...
Avatar de l’utilisateur
Luc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 7386
Inscription : Dimanche 06 Décembre 2009 14:00
Localisation : Lille

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par daouar » Vendredi 16 Février 2018 19:42

Bon, je reviens de la capitale avec deux bobines de ce film mystère :mrgreen:

Sous l'étiquette, c'est un emballage neutre sans marque. Ha, il y a le code barre fabricant 013994, qui indique de la Ferrania Color FG Plus 400 sur Dexter Pcode. Ou, quand on creuse un peu, la Fomapan Action 400 :mrgreen: Il ressemble bien à un film N&B, probablement sur support acétate assez fin. Perforations classiques et non ciné.

Voici une photo de l'emballage et du film, si ça parle à quelqu'un (particulièrement s'il a de la Fomapan Action en 135-400) : https://i.imgur.com/QRPdgOP.jpg

Au cul de la boite plastique, il est indiqué 02 et M10 au centre, ainsi que PE-HD un peu plus sur le bord, qui comporte aussi un logo recyclage. Sur le couvercle on retrouve ce logo et PE-HD.

Pour ce que j'ai pu en tirer de l'employé, ça serait donc "top secret" car le fabricant se serait débarrassé à vil prix de films ... ratés. Celui ci ne serait pas assez contrasté, ou aurait d'autres problème, il est resté évasif... Si c'est de la Fomapan raté, ça promet :rire:

Sinon ils développent ça 90 secondes dans leurs machines en agitation constante avec de l'Ilfosol à 27°C.

J'ai donc deux bobines, une première pour faire des tests, et une seconde pour faire une sortie photo en "conditions réelles". Enfin, si ma première bobine pour test n'est pas trop catastrophique :-**

Pour info, c'est donc 2€50 pièce, ou 20€ les 10 :shock:
Avatar de l’utilisateur
daouar
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 16651
Inscription : Vendredi 06 Novembre 2009 11:46
Localisation : In da Gâtinais

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par Luc » Vendredi 16 Février 2018 20:11

daouar a écrit :Pour ce que j'ai pu en tirer de l'employé, ça serait donc "top secret" car le fabricant se serait débarrassé à vil prix de films ... ratés. Celui ci ne serait pas assez contrasté, ou aurait d'autres problème, il est resté évasif... Si c'est de la Fomapan raté, ça promet :rire:

J'adore! C'est top secret mais il dit le pire et le plus difficile à savoir, qu'il s'agit de films ratés... C'est culotté quand même de vendre du film raté...
Image

daouar a écrit :Sinon ils développent ça 90 secondes dans leurs machines en agitation constante avec de l'Ilfosol à 27°C.

Vache 27°c avec de la Fomapan j'ai peur! Avec ces films ne dit-on pas qu'il vaut mieux limiter l'acide acétique et le temps de bain d’arrêt et faire attention à ne pas trop dépasser les 20°c...?
Avatar de l’utilisateur
Luc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 7386
Inscription : Dimanche 06 Décembre 2009 14:00
Localisation : Lille

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par daouar » Vendredi 16 Février 2018 20:25

Luc a écrit :J'adore! C'est top secret mais il dit le pire et le plus difficile à savoir, qu'il s'agit de films ratés... C'est culotté quand même de vendre du film raté...


C'est une boutique très "Lomo" qui vends tout un tas de leur merdouilles plastoc :-** Mais y'avait une nana devant moi avec un très beau F2 noir patiné 8)
Avatar de l’utilisateur
daouar
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 16651
Inscription : Vendredi 06 Novembre 2009 11:46
Localisation : In da Gâtinais

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par Prakticaïste » Vendredi 16 Février 2018 23:12

Oh punaise quelle barre de rire, merci ça fait du bien des fois ! :rire:
:sante:
Avatar de l’utilisateur
Prakticaïste
Expert
Expert
 
Message(s) : 388
Inscription : Dimanche 01 Juin 2008 9:49
Localisation : bourgade des Yvelines (78)

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par daouar » Samedi 17 Février 2018 8:21

Je suis malade comme un chien (régime de 15 mouchoirs/heure environ), donc j'ai sorti mes vieilles cartouches pour compléter une petite base DX un peu plus performante que celle de https://dexter.pcode.nl/

Et j'ai retrouvé une mystérieuse "Press Color" qui a exactement la même cartouche que la Nation Photo, à part pour le numéro DX, justement : 013614

J'approche des 300 lignes pour mon fichier excel :oops:
Avatar de l’utilisateur
daouar
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 16651
Inscription : Vendredi 06 Novembre 2009 11:46
Localisation : In da Gâtinais

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par daouar » Samedi 17 Février 2018 10:58

J'ai développé un bout du film Nation Photo, posé à 200 iso, Xtol stock à 21°C pendant 6 minutes. C'est un peu palot, les vues suivante avec un puis deux diaf de plus sont mieux.

Il y a des numéros de vues, bien imprimés. J'ai ressorti une vieille Foma 400, les numéros sont tout baveux, mais ça a peux être changé... Il y a aussi un énigmatique CA0201 d'imprimé sur la bordure :

Image

À première vu, pas de coulures, rayures, ou défauts d'émulsion...

Edit, je viens de voir le fil de la Fomapan 400, et ce qu'a posé 3point14 ne ressemble pas au niveau des marques sur le film :

3point14 a écrit :Les test sont en cours. J'ai développé les deux negas dans du pq à 1+19 avec une durée de dev de 6 et 7 minutes.J'ai des bandes à 5/8/9 minutes qui sèchent.

Image


Les demis vues ne sont pas indiquées de la même façon, les chiffres ont une forme différentes... Donc je doute de plus en plus que ce soit de la Foma 400...
Avatar de l’utilisateur
daouar
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 16651
Inscription : Vendredi 06 Novembre 2009 11:46
Localisation : In da Gâtinais

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par Luc » Samedi 17 Février 2018 17:53

Le mystère s'épaissit...
Faudrait que quelqu'un ici reconnaisse les marquages du négatif...
Avatar de l’utilisateur
Luc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 7386
Inscription : Dimanche 06 Décembre 2009 14:00
Localisation : Lille

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par daouar » Dimanche 18 Février 2018 9:22

Voici ce que donne mes quelques images test, donc à 200 iso (et une lumière bien de merde), c'est pas trop mal :

Image

Un crop sur une partie :

Image

Si le brouillard se lève un peu, j'irais tester ça en conditions réelles :)
Avatar de l’utilisateur
daouar
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 16651
Inscription : Vendredi 06 Novembre 2009 11:46
Localisation : In da Gâtinais

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par bernard » Dimanche 18 Février 2018 13:54

:hello:

il manque encore une marque de films shanghai ( chine)
je me demande si ce film nation n'est pas de la pellicule chinoise ?
il ne faut pas oublier que les chinois sont réputés copier ce qui est produit en Occident. (cas seagull-minolta par exemple)

bonne investigations !

allei bon dimanche tout ensoleillé 8) 8) 8)

:sante:
Avatar de l’utilisateur
bernard
Expert
Expert
 
Message(s) : 483
Inscription : Vendredi 18 Novembre 2005 21:19
Localisation : Cité de Manneken-pis,au pays de la bière,de pralines et des moules-frites!

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par bruno_l » Dimanche 18 Février 2018 20:36

Minolta c'est l’extrême occident :wink: :D :D
Avatar de l’utilisateur
bruno_l
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8012
Inscription : Lundi 10 Avril 2006 19:37
Localisation : pas loin de Tours

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par daouar » Lundi 19 Février 2018 8:26

Il y a deux firmes chinoises qui produisent du film : Shanggong Shanghai Photosensitive material factory (la Shanghai GP3 uniquement, en 120 et plan film, pas de 135) et China Lucky Film Corp (qui fait la SHD100, assez facile à trouver en 135, mais aussi de la SHD100 en 120 et de la SHD400 en 135, que je n'ai jamais vu nul part à part sur leur site)

Donc je doute fortement que Nation Photo ai les moyen de demander une prod' spécifique en 135 à Shanggong Shanghai (qui en plus ne fait que de la 100 iso), ou soit le seul au monde à distribuer de la SHD400 :mrgreen:

Non, c'est probablement ce qu'ils m'ont dit, un film qui n'a pas passé le contrôle qualité du fabricant, qui était bien content de s'en débarrasser en bradant ça aux "lomoistes". En contrepartie, c'est normal, ils ont demandé que leur nom n'apparaisse nul part.

Mais, le code DX sur les cartouches indiquant de la Fomapan Action, on peut penser que Foma s'est au moins chargé de mettre les bobines en cartouche. Et est peux être aussi le fournisseur de l'émulsion foirée. Il n'y a que les marques de vues sur le film qui contredisent cette dernière hypothèse... Sauf si quelqu'un a une Foma récente avec ce genre de marquage.
Avatar de l’utilisateur
daouar
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 16651
Inscription : Vendredi 06 Novembre 2009 11:46
Localisation : In da Gâtinais

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par Oriu » Lundi 19 Février 2018 9:21

On peut imaginer que les opérations découpe aux formats 35 et 120, marquage et perforation sont effectuées indépendamment pour s'adapter à la demande :roll:
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 29507
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Films : la valse des étiquettes, qui couche avec qui :)

Message par daouar » Lundi 19 Février 2018 10:22

La petite histoire de Kodak en Chine

Le 23 Mars 1998, la compagnie Kodak investi 375 millions de dollars pour se rapprocher de Shantou Gongyuan, Xiamen Fuda et Yuanxi Aermei, trois sociétés de matériaux photosensibles. Elle a aussi noué un partenariat avec Shanghai Photosensitive, Tianjin Photosensitive et Liaoyuan film.

Kodak s'est engagée à investir 2 milliards de dollars au total. Avec l'aide de Shantou Gongyuan et Xiamen Fuda, la firme a donc fondé Kodak Chine, dont elle détient une participation majoritaire de 80%. Shantou Gongyuan et Xiamen Fuda possèdent chacune seulement 10% des actions restantes.

D'un autre coté, Kodak et Wuxi Aermei vont fonder la compagnie Kodak Wuxi. Kodak et Wuxi Aermei détiennent respectivement 70 et 30% des actions. À l'aide de ces deux nouvelles sociétés (Kodak Chine et Kodak Wuxi), la firme s’empare de Shanghai photosensitive, Tianjin photosensitive et Liaoyuan film.

Cette manœuvre commerciale n'a pas uniquement permis à Kodak d'obtenir le monopole sur le marché Chinois, elle a aussi évincé Fuji de sa place de leader sur ce territoire.

Ensuite, en 2003, Kodak investira 45 millions de $ en cash pour prendre 20% des actions de Lucky à prix bradé (valeur de 68 millions au cours de l'époque). En contrepartie, Kodak va fournir à Lucky une chaîne de production de pellicules couleur et le transfert technologique qui va avec... Et s'engager pour 55 millions supplémentaires afin de moderniser l'outil de production vieillissant, ce qui va encore affaiblir Fuji sur le marché chinois

C'est ainsi que Kodak a obtenu une position dominante absolue dans l'industrie argentique chinoise, à coup de dizaines de millions, alors que le numérique commençait sa révolution du monde photographique. Et c'est une des raisons, bien peu connue, de sa future faillite :roll:

Histoire grandement tirée (et traduite) de Research on Industrial Security Theory par Menggang Li (page 389) : https://books.google.fr/books/about/Res ... edir_esc=y
Dernière édition par daouar le Lundi 19 Février 2018 12:19, édité 6 fois.
Avatar de l’utilisateur
daouar
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 16651
Inscription : Vendredi 06 Novembre 2009 11:46
Localisation : In da Gâtinais

PrécédentSuivant

Retour vers Conseils appareils photo, objectifs, accessoires, films...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

  • Publicité
cron