Boutique Photo Argentique

Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en couleur

Echanges sur tous les aspects du labo photo argentique couleur : matériels, développement des films couleur, tirage, etc. Présentations des labos photo argentique couleur.

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Samedi 19 Mai 2018 8:55

IzzyCat a écrit :qui tirent à partir de négatifs couleurs utiliser les cuves rotatives Ciba qui sont toutes simples et pas cher. Juste parce qu'elles sont pratiques.

Je confirme, c'est juste pour avoir une cuve :)
Pour le papier, tu l'as trouvé chez Maco ?

IzzyCat a écrit :Le nombre de fois où on m'a dit "c'est trop dur, c'est ridicule, c'est pas normal, plus personne fait ça, tu te prends la tête, ça mènera à rien"

On habite la même maison ?? :D
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 467
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par daouar » Samedi 19 Mai 2018 9:20

Et bien je confirme, si tu es au courant des contraintes (et que t'as une bonne expérience en N&B), fonce :)
Avatar de l’utilisateur
daouar
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 16205
Inscription : Vendredi 06 Novembre 2009 11:46
Localisation : In da Gâtinais

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par Gilles88 » Samedi 19 Mai 2018 11:11

Pour ,le papier couleur, je suis dubitatif, on trouve du rouleau mais à part cela??
Gilles88
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6007
Inscription : Lundi 16 Septembre 2013 17:22
Localisation : Vosges

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par bruno_l » Samedi 19 Mai 2018 11:31

il y a du découpage de rouleau en vente sur des sites en Allemagne ou photo se dit foto
Avatar de l’utilisateur
bruno_l
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6807
Inscription : Lundi 10 Avril 2006 19:37
Localisation : pas loin de Tours

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par daouar » Samedi 19 Mai 2018 12:07

Le papier en rouleau, c'est pas vraiment un problème (tant qu'il n'est pas trop gros), c'est même pratique pour couper pile à la taille du tirage.
Avatar de l’utilisateur
daouar
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 16205
Inscription : Vendredi 06 Novembre 2009 11:46
Localisation : In da Gâtinais


Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par Toulin » Samedi 19 Mai 2018 13:12

Il est donné, pour ce prix Ilford te vend 100 feuilles de 18 x 24 en N & B. :shock: :shock:

Peu importe, je te souhaite de très bons résultats. :bienjoue:

:hello:
Toulin
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5735
Inscription : Vendredi 10 Septembre 2010 15:00
Localisation : Aquitaine

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par daouar » Samedi 19 Mai 2018 14:31

En rouleau c'est bien moins cher : http://www.labdistribution.com/fr/fuji/ ... x186m.html

Ça donne environ 300 24x30 pour à peine plus cher. Mais faut découper :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
daouar
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 16205
Inscription : Vendredi 06 Novembre 2009 11:46
Localisation : In da Gâtinais

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Samedi 19 Mai 2018 15:19

Dans le noir total ? :)
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 467
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par 3point14 » Samedi 19 Mai 2018 15:25

Oui.
3point14
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2584
Inscription : Mercredi 12 Novembre 2014 8:11
Localisation : Entre Concarneau et Paris

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par Gilles88 » Samedi 19 Mai 2018 18:18

J’ai peur, dans le noir :(
Gilles88
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6007
Inscription : Lundi 16 Septembre 2013 17:22
Localisation : Vosges

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par IzzyCat » Jeudi 07 Juin 2018 12:40

Encore quelques avancées !

J'ai commencé à trouver une routine dans mes manipulations. Hier était l'occasion de traiter à la chaine 4 cuves contenant chacune un film. Faisant des lots de chimie de 500 ml par solution.
Ca s'est merveilleusement bien passé, ma popote en inox et ma bouilloire furent chaudes pendant quelques sympathiques heures !

Les habitudes et le confort dans ces manipulations se mettent en place. J'en viens à faire du noir et blanc qu’occasionnellement.

---
Seule misère pour le moment : En chimie diapo E-6 ma solution diluée de premier révélateur "FD" semble avoir un petit précipité sous forme de flocons blancs grossiers. Vous pensez que je peux continuer à m'en servir après les avoir filtrés ? Au pire je tente le développement d'une section de film noir et blanc avec
(Car le FD n'est rien de plus qu'un révélateur noir et blanc avec un retardant nécessaire pour développer harmonieusement chaque couche de couleur ;) )

Image
Avatar de l’utilisateur
IzzyCat
Expert
Expert
 
Message(s) : 210
Inscription : Vendredi 20 Février 2009 0:30
Localisation : Paris

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par vdragon76 » Jeudi 07 Juin 2018 20:14

Dans le First, la création de "mousse" ( une sorte de truc gélatineux blanchâtre-translucide) est normale, mais en traitement de petites quantités, j'ignore l'impact exact; je suis habitué aux cuves de 200 litres! :D . Et les développeuses ont des filtres ... De même que la formation de goudron dans le Color Développer... c'est juste chiant quant ça se dépose sur l'émulsion!

V.
vdragon76
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2799
Inscription : Mardi 14 Mai 2013 15:50
Localisation : Bruxelles

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par IzzyCat » Dimanche 10 Juin 2018 9:49

vdragon76 a écrit :Dans le First, la création de "mousse" ( une sorte de truc gélatineux blanchâtre-translucide) est normale, mais en traitement de petites quantités, j'ignore l'impact exact; je suis habitué aux cuves de 200 litres! :D . Et les développeuses ont des filtres ... De même que la formation de goudron dans le Color Développer... c'est juste chiant quant ça se dépose sur l'émulsion!

V.


Merci beaucoup pour ces précisions très intéressantes ! Et d'ailleurs c'est cool de les avoir données en passant, car ces précipités sont assez effrayants quand on les constate dans ses solutions. Tout ça va sagement passer au filtre à café ;)

Mes solutions de travail commencent à avoir quelques semaines et 5 films à leur actif. On m'a donné une poignée de Fuji Sensia 100 en 35 fortement périmée et dont la conservation fut discutable. C'est du pain péni pour terminer de roder mes routines de développement. Je ne tarderai pas à en finir la première, ce sera l'occase de continuer l'entraînement à la dure ;p

Puis qui sait, il y aura peut-être quelques jolies/acceptables surprises dessus ?
Avatar de l’utilisateur
IzzyCat
Expert
Expert
 
Message(s) : 210
Inscription : Vendredi 20 Février 2009 0:30
Localisation : Paris

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par IzzyCat » Jeudi 14 Juin 2018 18:50

Salut à tous !

Une petite mise à jour avant la grosse qui fera état de mes avancées actuelles :

Un pote de mon photoclub ne trouvait plus de labo pour développer de la diapo et n'osait pas se mettre au labo couleur.
Me sachant friande du rendu inimitable de la diapo, il m'a offert une poignée entière de pelloches Fuji Sensia 100 en 35mm !
- Périmées depuis 2004
- Conservées au frigo dans un carton, sorties de leurs boites plastiques depuis l'achat
- Amorces à l'émulsion complètement moisie.

en somme j'en attendais rien, mais comme j'ai dans mes valeurs de ne jamais gâcher un cadeau, je l'ai insérée dans mon Dynax 7 avant de le mettre à la soupe ->

- Toute scène présentant de grandes zones sombres -> +0,5 stop
- 1 Stop ajouté au développement par l'addition de 15% de temps au First Developer

Hé bien j'en suis plutôt surprise !

Image
Image
Image

-

Image
Avatar de l’utilisateur
IzzyCat
Expert
Expert
 
Message(s) : 210
Inscription : Vendredi 20 Février 2009 0:30
Localisation : Paris

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Jeudi 14 Juin 2018 19:58

Mais c'est pas mal du tout dis donc ! C'est même bien !
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 467
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par bruno_l » Jeudi 14 Juin 2018 20:13

bravo a vous les d'jeuns, chapeau de persévérer
avec de beaux résultats :wink:
Avatar de l’utilisateur
bruno_l
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6807
Inscription : Lundi 10 Avril 2006 19:37
Localisation : pas loin de Tours

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par Toulin » Vendredi 15 Juin 2018 7:47

Bravo, quand on voit ce que tu as obtenu et qu'on sait avec quoi tu l'as fait ! . . . :bienjoue: :bienjoue:

:fete:

PS : Avec le même matos, je ne suis capable que de faire cuire des nouilles (collantes). :oops: :lol:
Toulin
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5735
Inscription : Vendredi 10 Septembre 2010 15:00
Localisation : Aquitaine

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par IzzyCat » Vendredi 15 Juin 2018 9:46

Merci à tous, ces messages sont super encourageants :)
Jusque là le bilan est simple :

- Développer des négatifs couleur est littéralement aussi simple que le noir et blanc ! Et encore, certains procédé en N&B me semblent plus difficiles d'abord : Coucou chère splendide mais difficile Adox CMS. La diapositive est un peu plus musclée mais savoir garder l'attention sur sa cuve et une bouilloire électrique à 15 Euros... Besoin de rien de plus.

Prochaines étapes :

- Tirage RA-4. Je suis en train de me documenter sur les constances de températures, leur impact. Si je considère un proche qui fait ça avec 10 euros de matos, notamment un agrandisseur noir et blanc dans lequel il met des filtres... Réalisés sous Paint et imprimés sur du calque... tout en obtenant d'excellents résultats j'en conclus : Par rapport à lui je suis armée jusqu'aux dents. Et qu'on doit s'en faire trop par rapport à la difficulté d'accès de la chose.

- Bien plus tard, faire du Hobochrome :p Ce que j'aime appeler ainsi : L'inversion de papier RA-4 pour le tirage de diapositives.
Là je m'attends pas à forcément réaliser des trucs propres au delà d'heureux accidents expérimentaux. Mais si nous regardons du côté de nos cousins anglophones il y a eu des avancées qui permettent d'obtenir de chouettes résultats.

- Rédiger et illustrer un vrai bilan actuel. Mais j'ai du mal à selectioner des photos coup de cœur :p
Avatar de l’utilisateur
IzzyCat
Expert
Expert
 
Message(s) : 210
Inscription : Vendredi 20 Février 2009 0:30
Localisation : Paris

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Vendredi 15 Juin 2018 10:13

Niark niark :) Sur le RA-4, pour en avoir parlé avec Andréa, il dit qu'un degré peut faire 1 diaph d'écart...
Dans mon expérience, je n'ai pas vu ça.
La jobo (ou équivalent) permet vraiment de rester constant sur le chromogène... Le reste, la température peut avoir des écarts (ok, on passe pas de 38° à 12° non plus !) Avec mon thermomètre digital, je suis toujours à +/- 0.3° dans la première phase. Et ça passe très bien. Parfois, il faut arrêter de se poser des questions et foncer, essayer, réessayer, etc. J'en suis à 5 feuille 25x30 pour pas une seule photo potable (2 feuilles de bandes de test (il m'en reste un peu), 2 feuilles où j'ai inversé bleach et chromogène... jolies feuilles blanches et 1 feuille où ma batterie m'a laché... :D )
Mais j'ai mon réglage de base pour la tête couleur et j'ai ma routine pour mes cuves. Donc, ce week end, ça va tirer !
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 467
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

PrécédentSuivant

Retour vers Labo photo argentique couleur

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

  • Publicité
Le site des restos du coeur