Boutique Photo Argentique

Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Echanges d'informations et de conseils pour le choix d'appareils photo argentique moyen format, d'objectifs, d'accessoires, de pellicules, etc.

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Eos5000 » Dimanche 10 Mars 2019 21:11

Sympa tes diapositives.

Normalement, je devrais avoir mes résultats mercredi, peut-être avant avec un peu de chance :).
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 416
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Jean-Claude.B » Lundi 11 Mars 2019 11:59

Eos5000 a écrit :Intéressant. La version pour la photo est aussi complète, possède-elle autant, ou plus de curseurs :lol:? Tu as déjà utilisé ce genre de Posographe d'un autre temps?

Oui, la version photo est semblable, avec autant de curseurs. Cherche dans les images de google avec le mot posographe, tu en verras plein, et même des vues du mécanisme intérieur, assez simple en fait.
Mais je ne l'ai jamais utilisé, j'ai un plein tiroir de cellules dont quelques unes sont en bon état et bien plus pratiques :lol:
Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude.B
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2183
Inscription : Jeudi 09 Avril 2015 12:01
Localisation : environ par 48¬į48' nord et 2¬į16' est

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Eos5000 » Lundi 11 Mars 2019 12:55

Intéressant effectivement. Après, tu penses pas qu'en 1935, on était moins exigeant quand à la précision de l'exposition sur les diapositives, et qu'une légère sur ou sous-exposition n'était pas grave tant qu'on reconnaissait le sujet de la photo?
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 416
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Oriu » Lundi 11 Mars 2019 13:01

Sauf erreur la diapo en 1935, il n'y avait qu'une poignée de photographe à l'utiliser et principalement au USA avec kodak et peut être en Allemagne avec Agfa.
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 26032
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Eos5000 » Lundi 11 Mars 2019 13:19

L'Agfacolor-Neu, qui était l'équivalent du Kodachrome en Allemagne est apparu en 1936. Ce film était très innovant à l'époque, car contrairement au Kodachrome, les coupleurs de couleur se trouvaient directement dans dans la pellicule. Ce qui rendait son développement plus simple que celui du Kodachrome. À la fin de la deuxième guerre mondiale, les brevets allemands sont tombés dans le domaine public, et Kodak a commencé à produire ses films Ektachrome, avec coupleurs dans la pellicule, en 1946. D'une certaine façon, on peut dire que L'Agfacolor-Neu est l'ancêtre des films diapositives modernes

Mais du coup, ces photographes qui faisaient de la diapo avaient tous des posem√®tre √† l'√©poque, ou juste le "Posem√®tre dans l'Ňďil" :lol:? Ayant des outils moins sophistiqu√©s, √©taient-ils moins exigeant sur l'exposition qu'aujourd'hui?
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 416
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Focasem » Lundi 11 Mars 2019 14:26

On s'éloigne de plus en plus du Rolleicord :)

Dans les années 50 les formats amateurs les plus répandus était le 4,5 x 6, 6 x 6 ou 6 x 9 en bobines 127,120 ou 620 et essentiellement en n et b et avec des tirages contact.

la diapo, et le 135 en g√©n√©ral, commen√ßa √† se d√©mocratiser, en France, gr√Ęce √† Kodak avec ces R√©tinettes assembl√©es en France puis Foca et Royer avec les Foca sport et les Savoy, les boitiers √©tranger √©tant soumis √† de tr√®s forte taxes d'importation donc chers.

L'essor des ventes de films inversibles obligea les constructeur à proposer des modèles avec une cellule pour limiter les mauvais résultats lié à la très faible sensibilité des films couleurs, 10 ASA pour le Kodachrome et 8 pour l'Ektachrome en 1956 :)

En 1954 une bobine Kodachrome coutait 2200 Fr contre 159 pour une bobine 120 n et b contre 392 Fr pour une cartouche 135 !

En 1970 le marché du film amateur se répartissait encore environ à part égale entre n et b , négatifs couleur et diapositive soit environ 12 millions de ventes par an en france à comparer aux 40 millions en 1983 dont 22 millions de négatifs couleur et 10 en diapos.
Focasem
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1595
Inscription : Samedi 07 Mai 2011 13:12
Localisation : Senlis 60

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Eos5000 » Lundi 11 Mars 2019 17:05

Focasem a écrit :On s'éloigne de plus en plus du Rolleicord :)

Dans les années 50 les formats amateurs les plus répandus était le 4,5 x 6, 6 x 6 ou 6 x 9 en bobines 127,120 ou 620 et essentiellement en n et b et avec des tirages contact.

la diapo, et le 135 en g√©n√©ral, commen√ßa √† se d√©mocratiser, en France, gr√Ęce √† Kodak avec ces R√©tinettes assembl√©es en France puis Foca et Royer avec les Foca sport et les Savoy, les boitiers √©tranger √©tant soumis √† de tr√®s forte taxes d'importation donc chers.

L'essor des ventes de films inversibles obligea les constructeur à proposer des modèles avec une cellule pour limiter les mauvais résultats lié à la très faible sensibilité des films couleurs, 10 ASA pour le Kodachrome et 8 pour l'Ektachrome en 1956 :)

En 1954 une bobine Kodachrome coutait 2200 Fr contre 159 pour une bobine 120 n et b contre 392 Fr pour une cartouche 135 !

En 1970 le marché du film amateur se répartissait encore environ à part égale entre n et b , négatifs couleur et diapositive soit environ 12 millions de ventes par an en france à comparer aux 40 millions en 1983 dont 22 millions de négatifs couleur et 10 en diapos.


Ne t'inquiètes pas, on va s'en rapprocher mercredi quand j'aurai le résultat de ma Velvia :lol:.

10, et 8 asa, c'est vraiment pas beaucoup. (Et dire que je trouvais la Kodachrome 64 peu sensible). √áa veut donc dire qu'avec la r√®gle du F16, par beau temps, il fallait √™tre √† 1/8 √®me de seconde. Difficile d'avoir des photos nets sans pied dans ce cas l√†. Il fallait donc un bo√ģtier pouvant ouvrir √† des ouvertures importantes. Il me semblait pourtant que l'Ektachrome √©tait plus sensible que la Kodachrome, on m'aurait menti ?
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 416
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Havoc » Lundi 11 Mars 2019 20:10

Eos5000 a √©crit :10, et 8 asa, c'est vraiment pas beaucoup. (Et dire que je trouvais la Kodachrome 64 peu sensible). √áa veut donc dire qu'avec la r√®gle du F16, par beau temps, il fallait √™tre √† 1/8 √®me de seconde. Difficile d'avoir des photos nets sans pied dans ce cas l√†. Il fallait donc un bo√ģtier pouvant ouvrir √† des ouvertures importantes. Il me semblait pourtant que l'Ektachrome √©tait plus sensible que la Kodachrome, on m'aurait menti ?

J'ai commencé avec do Kodachrome 25 asa... Le Kodachrome n'a jamais été plus sensible que 200 iso, ce que j'utiliais à la fin avec un zoom. Selon Wikipedia Ektachrome monte à 400 iso standard et jusque 1600 en push.

Tiens, est-ce qu'on utilisait le Kodachrome en push?
Havoc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3515
Inscription : Jeudi 31 Mars 2011 18:07
Localisation : Galactic Sector ZZ9 Plural Z Alpha

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Eos5000 » Lundi 11 Mars 2019 20:59

Havoc a écrit :
Eos5000 a √©crit :10, et 8 asa, c'est vraiment pas beaucoup. (Et dire que je trouvais la Kodachrome 64 peu sensible). √áa veut donc dire qu'avec la r√®gle du F16, par beau temps, il fallait √™tre √† 1/8 √®me de seconde. Difficile d'avoir des photos nets sans pied dans ce cas l√†. Il fallait donc un bo√ģtier pouvant ouvrir √† des ouvertures importantes. Il me semblait pourtant que l'Ektachrome √©tait plus sensible que la Kodachrome, on m'aurait menti ?

J'ai commencé avec do Kodachrome 25 asa... Le Kodachrome n'a jamais été plus sensible que 200 iso, ce que j'utiliais à la fin avec un zoom. Selon Wikipedia Ektachrome monte à 400 iso standard et jusque 1600 en push.

Tiens, est-ce qu'on utilisait le Kodachrome en push?


200 ASA, ça va c'est standard. :bienjoue:

Impossible d'utiliser la Kodachrome en push. Pour développer cette pellicule, il fallait un traitement spécial (le K1-14) d'une grande complexité, ne pouvant être effectué que dans très peu de laboratoires (Un seul dans le monde à la fin). Du coup, vu que c'était un procédé spéciale, extrêmement fermé, et à l'échèle industrielle, ils allaient pas s'amuser à faire varier les durées, juste pour quelques personnes voulant pousser leur films :lol:

Apr√®s, peut-√™tre qu'√† la grande √©poque de l'argentique √ßa s'est fait, mais √ßa ma para√ģt peu probable. :?

Je n'ai jamais eu la chance d'utiliser la Kodachrome moi, c'était si bien que ça cmparé aux Ektas?
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 416
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Oriu » Mardi 12 Mars 2019 7:05

j'ai utilisé le Kodachrome 25 et 64 pour un amateur l'enveloppe pré-payé c'était génial, pas de besoin de trouver un point de retrait.
les Ektachrome car il y en avait plusieurs étaient plus orientées photographe pro, car le traitement E6 permet de sous traiter dans n'importe que labo, dont des labos pour Pro qui traitaient très rapidement, contrairement aux Kodachrome.
La Kodachrome avait un rendu plus chaud que les Ekta plus neutre voir même froide dans les ombres.
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 26032
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Havoc » Mardi 12 Mars 2019 22:13

Oriu a écrit :j'ai utilisé le Kodachrome 25 et 64 pour un amateur l'enveloppe pré-payé c'était génial, pas de besoin de trouver un point de retrait.
les Ektachrome car il y en avait plusieurs étaient plus orientées photographe pro, car le traitement E6 permet de sous traiter dans n'importe que labo, dont des labos pour Pro qui traitaient très rapidement, contrairement aux Kodachrome.
La Kodachrome avait un rendu plus chaud que les Ekta plus neutre voir même froide dans les ombres.


Ca je dirais pas! L'ektachrome était pour les amateurs et Kodachrome pour les pro. Comme dans le monde du reportage/documentaire genre National Geographic, le Kodachrome était de rigeur car toute la colorimétrie de la chaine d'imprimerie était mise en place pour traiter le Kodachrome. Les couleurs était stable aussi en température car le film même ne contenait pas de colorants jusque le developpement. Donc pas de changement en couleur quand le film restait 2 mois dans le jungle ou le dessert. Ektachrome par contre... Ca se voyait aussi dans le prix, même avec le traitement inclu, les Kodachromes était nettement plus chêres.

Les Kodachromes de mon pêre des années '50 sont encore projectables. Les Ektachromes sont très bleues et pire les Agfachromes sont complétement roze.
Havoc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3515
Inscription : Jeudi 31 Mars 2011 18:07
Localisation : Galactic Sector ZZ9 Plural Z Alpha

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Focasem » Mercredi 13 Mars 2019 8:31

En France la plupart des photographes d'illustration travaillant pour les grands magazines des années 60 à 80 ou pour les agence utilisaient l'Ektachrome, les plus grands labos étaient à Paris et proposaient des services ultra-rapides avec livraison par coursier ou les tests de développement avec un bout de film pour adapter le traitement si besoin .

Je connaissais un photographe travaillant pour des revues de motos il n'utilisait que l'Ekta comme ses confrères, il fut un des premiers à abandonner Nikon pour Contax avec les optiques Zeiss.

Le Kodachrome ne pouvait être utilisé en raison des délais de traitement trop long malgrés ses qualités, c'est l'époque ou Paris était la capitale mondiale de la photo d'illustration;

les films Fuji furent également très utilisés, mais plus tardivement leurs arrivés sur le marché n'ayant eu lieu qu'au début des annés 70 pour des raisons de protection douanière.

Pour la conservation il y eu pire qu'Agfa avec Perutz, Ferrania ou même Orwo :)
Focasem
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1595
Inscription : Samedi 07 Mai 2011 13:12
Localisation : Senlis 60

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Jean-Claude.B » Mercredi 13 Mars 2019 12:40

Focasem a écrit :En France la plupart des photographes d'illustration travaillant pour les grands magazines des années 60 à 80 ou pour les agence utilisaient l'Ektachrome, ...

Je dirai même jusqu'à la fin des années 90, avant que tout le monde ne se convertisse au numérique.
Quant à la conservation, voici un exemple d'Agfacolor qui date de 1956. C'était mes premières photos en couleur. J'adore la découpe aux coins arrondis dans le cache en carton :mrgreen:
Image
La photo a été prise avec un Ferrania Condor I

Mes Kodachromes prises un peu plus tard (1961) sont nettement meilleures
Image
Je ne sais plus si c'est avec le même appareil ou avec un Foca UR, mais à l'époque j'avais juste une petite cellule Gossen Sixtomat.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Claude.B
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2183
Inscription : Jeudi 09 Avril 2015 12:01
Localisation : environ par 48¬į48' nord et 2¬į16' est

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Eos5000 » Mercredi 13 Mars 2019 15:40

Focasem a écrit :En France la plupart des photographes d'illustration travaillant pour les grands magazines des années 60 à 80 ou pour les agence utilisaient l'Ektachrome, les plus grands labos étaient à Paris et proposaient des services ultra-rapides avec livraison par coursier ou les tests de développement avec un bout de film pour adapter le traitement si besoin .

Je connaissais un photographe travaillant pour des revues de motos il n'utilisait que l'Ekta comme ses confrères, il fut un des premiers à abandonner Nikon pour Contax avec les optiques Zeiss.

Le Kodachrome ne pouvait être utilisé en raison des délais de traitement trop long malgrés ses qualités, c'est l'époque ou Paris était la capitale mondiale de la photo d'illustration;

les films Fuji furent également très utilisés, mais plus tardivement leurs arrivés sur le marché n'ayant eu lieu qu'au début des annés 70 pour des raisons de protection douanière.

Pour la conservation il y eu pire qu'Agfa avec Perutz, Ferrania ou même Orwo :)


Ça devient un véritable débat de société ce poste :lol:.

Je sais, je suis un petit jeune qui a pas connu cette période, mais j'ai de l'imagination, et je sais réfléchir (parfois :lol:)

À titre personnel, je pense que les deux films étaient utilisés par les professionnels à l'époque, selon les besoins. Si il fallait avoir des résultats rapidement, avec plus de marges de manoeuvre (pousser le film etc...), ils prenaient l'Ektachrome. En revanche, si il fallait des couleurs plus chaudes, et un film supportant mieux les conditions extrêmes, et qu'il n'y avait pas besoin d'avoir les résultats rapidement (Pour des longs reportages au bout du monde par exemple, style Géo), là on prenait le Kodachrome. Après, peut-être que c'était différent en France, mais aux USA, je l'imagine comme ça.

Dans les années 60, l'Ektachrome pouvait aussi être traité par Kodak, à Sevran j'imagine. Dans les notices des instamatics, kodak faisait de la pub pour les deux films. En fonction de quoi on choisissait l'un ou l'autre si on était un amateur? Du prix (traitement inclut ), ou l'Ektachrome avait déjà une plus grande sensibilité?

Perutz, c'était pas la marque bas de gamme d'Agfa? Orwo, c'était les pellicules Est-allemande, non?
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 416
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Eos5000 » Mercredi 13 Mars 2019 15:45

Jean-Claude.B a écrit :
Focasem a écrit :En France la plupart des photographes d'illustration travaillant pour les grands magazines des années 60 à 80 ou pour les agence utilisaient l'Ektachrome, ...

Je dirai même jusqu'à la fin des années 90, avant que tout le monde ne se convertisse au numérique.
Quant à la conservation, voici un exemple d'Agfacolor qui date de 1956. C'était mes premières photos en couleur. J'adore la découpe aux coins arrondis dans le cache en carton :mrgreen:
Image
La photo a été prise avec un Ferrania Condor I

Mes Kodachromes prises un peu plus tard (1961) sont nettement meilleures
Image
Je ne sais plus si c'est avec le même appareil ou avec un Foca UR, mais à l'époque j'avais juste une petite cellule Gossen Sixtomat.


Tr√®s jolies tes diapositives. Personnellement, je pr√©f√®re les couleurs de la premi√®re en Agfacolor (Elle n'a pas vir√© un peu d'ailleurs). Sur la deuxi√®me en Kodachrome, l'expo a √©t√© faite sur le bateau, et le ciel a √©t√© un peu grill√© je trouve. Apr√®s, elle a peut-√™tre √©t√© prise plus t√īt dans la journ√©e que la premi√®re.
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 416
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Focasem » Mercredi 13 Mars 2019 16:24

Dans les années 60, l'Ektachrome pouvait aussi être traité par Kodak, à Sevran j'imagine. Dans les notices des instamatics, kodak faisait de la pub pour les deux films. En fonction de quoi on choisissait l'un ou l'autre si on était un amateur? Du prix (traitement inclut ), ou l'Ektachrome avait déjà une plus grande sensibilité?

Perutz, c'était pas la marque bas de gamme d'Agfa? Orwo, c'était les pellicules Est-allemande, non?


En 1970 l'Ektachrome X 64 ASA coutait 14,90 Fr ( 16,38 ‚ā¨ 2018 ) et le Kodachrome 64 24,90 Fr en 36 poses, la diff√©rence de 10 Fr correspondait au d√©veloppement, l'avantage de l'Ektachrome √©tait de ne pas attendre trois ou quatre semaines pour voir les dias avec en plus le risque de perte par la poste pour le Kodachrome .

Perutz ( d'après Wiki ) a été racheté par Agfa en 1964, les émulsions étaient certainement identique dans les deux marques.

Orwo était effectivement un produit fabriqué en RDA, un magasin parisien Muller était spécialisé dans les produits du bloc communiste et en soldait souvent par lot.

On trouvait également en 1970 la marque GAF avec un film à 500 ASA très granuleux :)

Encore un peu et on va évoquer l 'Autochrome Lumière encore disponible dans les années 50 !
Focasem
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1595
Inscription : Samedi 07 Mai 2011 13:12
Localisation : Senlis 60

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Eos5000 » Jeudi 14 Mars 2019 0:15

Bonjour tout le monde, on va enfin revenir au sujet principal de ce poste : le Rolleicord.

J'ai récupéré mes photos aujourd'hui, donc voici les scans :

Image Photo 1: Indice de lumination 14 Temps : Ensoleillé; Heure : entre 11h-13h
Image Photo 2 : Indice de lumination 13 Temps : Ensoleillé; Heure : entre 11h-13h
Image Photo 3 : Indice de lumination 14 Temps : Ensoleillé; Heure : entre 11h-13h
Image Photo 4 : Indice de lumination 15 Temps : Ensoleillé; Heure entre 11h-13h
Image Photo 5 : Indice de lumination 11 Temps : Nuageux; Heure : entre 15h et 17h
Image Photo 6 : Indice de lumination 11 Temps : Nuageux; Heure : entre 15h et 17h
Image Photo 7 : Indice de lumination 10 Temps : Nuageux; Heure : entre 15h et 17h
Image Photo 8 : Indice de lumination 12 Temps : Nuageux; Heure : entre 15h et 17h
Image Photo 9 : Indice de lumination 11 Temps : Nuageux; Heure : entre 15h et 17h
ImagePhoto 10 : Indice de lumination 12 Temps : Nuageux avec une percée du soleil; Heure : entre 15h et 17h
ImagePhoto 11 Indice de Lumination 13 Temps : Nuageux avec une percée du soleil; Heure : entre 15h et 17h
ImagePhoto 12 Indice de lumination 14 Temps : Nuageux avec une percée du soleil; Heure : entre 15h et 17h

D√©j√†, la plupart des images sont surexpos√©es, mais malgr√© √ßa, certaines sont plut√īt pas mal.

J'ai utilis√© la plaque au dos de l'appareil, mais ce n'√©tait peut-√™tre pas une bonne id√©e. Les cas de figure donn√©s √† titre indicatif avaient tendance √† m'embrouiller, et ils correspondent surtout √† de la photo familiale. J'aurais s√Ľrement mieux fait d'appliquer la r√®gle du F16 simplement en fonction de la m√©t√©o.

Ensuite, l'optique de cet appareil est vraiment bonne, les images sont très nets, et en les regardant avec un compte-fil, on distingue le moindre détail.

J'ai fait quelques photos noir et blanc en utilisant la plaque aujourd'hui. On verra bien le résultat...

Mais effectivement, pour de l'inversible, il faudrait un posemètre, ou un posographe plus précis, pour rester vintage :lol:

Bilan : Optique génial, mais il faudrait investir dans un posemètre pour l'inversible.

En même temps, de l'inversible en 6×6, on ne peut pas en faire grand chose à part des scans. Mon labo ne les monte pas, et les projecteurs pour ce format sont rares et chers.

Et vous, qu'en pensez-vous?

Cordialement, Eos 5000. :)
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 416
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par 3point14 » Jeudi 14 Mars 2019 0:27

:bienjoue: Les diapos on peut les monter soi même avec un peu de patience et plus on monte en format plus c'est beau la diapo. Je ne peux que t'encourager sur cette voie.
3point14
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2607
Inscription : Mercredi 12 Novembre 2014 8:11
Localisation : Entre Concarneau et Paris

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Eos5000 » Jeudi 14 Mars 2019 0:35

En m√™me temps, quand on a pas de projecteur‚Ķ D'ailleurs est-ce qu'il existe des projecteurs de diapo multi format, 24*36, et 6*6 par exemple? ou encore mieux, un projecteur pouvant projeter tous les formats du Minox au 120? Apr√®s, l√† √ßa s'appel plut√īt un agrandisseur je crois :lol:.

Merci pour ton message en tout cas. Dois-je en déduire que tu as bien aimé mes diapositives en 120? :)


Cordialement, Eos5000 :).
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 416
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Comment exposer correctement avec un Rolleicord Va?

Message par Focasem » Jeudi 14 Mars 2019 6:14

IL n'existait pas de projecteur de diapos allant du Minox au 6 x 6 mais seulement du 24 x 36 au 6 x 6, Rollei en proposait un mod√®le voir sur Ebay France l'objet n¬į 132981919447.

L'avantage de l'inversible sur le négatif est d'avoir un élément de comparaison pour le scan ou l'agrandissement, c'est pour cette raison que les photograveurs préféraient les diapos, et en moyen format de préférence, lorsque les scanners pros n'existaient pas.


Un posemètre basique te donnera des indications plus fiable que la règle du f16.
Focasem
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1595
Inscription : Samedi 07 Mai 2011 13:12
Localisation : Senlis 60

PrécédentSuivant

Retour vers Appareils photo moyen format

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

  • Publicit√©