Boutique Photo Argentique

Photographie et pollution de l'environnement

Ici vous pouvez débattre de tous les sujets sous toutes ses formes... à condition qu'ils se rapportent un minimum à la photographie. Pour discuter de sujets sans rapport à la photographie, utilisez les sous forums.

Photographie et pollution de l'environnement

Message par ronan » Vendredi 12 Juillet 2019 15:10

Salut !

J'aimerais aborder un sujet qui m'intéresse mais pour lequel je ne pense pas qu'il y a de réponses exactes :
Qu'est-ce qui pollue le plus l'environnement entre la photographie argentique et la photographie numérique.

Ce que je veux dire, c'est que la photographie argentique trouve son impact déjà dans la fabrication des pellicules mais aussi des appareils, d'autant plus lorsqu'il y a de l'électronique dedans. On pourrait dès lors penser que c'est l'argentique qui pollue le plus même si le fait d'utiliser des appareils anciens avec pas ou peu d'électronique diminue de fait l'achat d'appareils neufs, et donc la contribution à l'impact environnemental. Sans parler du développement avec les produits chimiques (surtout en couleur si j'ai bien compris).

De l'autre côté il y a la photographie numérique avec des appareils qui sont plus proches d'un ordinateur, bourrés d'électronique à la limite que l'objectif en devienne secondaire (je troll un peu ^^). On peut faire une quantité infinie de clichés sans utiliser un seul produit chimique sauf si on les imprime. Seulement, la fabrication des composants électroniques pollue énormément et le bilan carbone des appareils électroniques est tout simplement catastrophique (en plus de l'extraction des terres rares en passant par l'exploitation d'êtres humains dans ce type de mines, etc).

Je vais loin, peut-être, mais c'est justement cette réflexion dans sa globalité qui m'intéresse. Loin de moi de blâmer qui que ce soit, entendons-nous bien. Je suis nouveau sur ce forum mais je pratique la photographie argentique (et numérique légèrement si on prend en compte les photos prises avec mon ordiphones).

À première vue on pourrait se dire que l'argentique pollue beaucoup plus avec tous ces produits chimiques, mais finalement quand on connaît l'impact des appareils électroniques je me dis que finalement c'est pas aussi simple que ça.

Qu'en pensez-vous ?
ronan
 
Message(s) : 16
Inscription : Mercredi 10 Juillet 2019 20:04

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par Spotshica » Vendredi 12 Juillet 2019 15:50

Ici se pose la question de la durabilité et de l'empreinte écologique.

Un appareil argentique, du moins pour ceux que j'utilise, ne comporte que peu d'électronique (cellule), quand ils en ont, fonctionne bien souvent sans pile et dure dans le temps (quasi increvable). Le tirage argentique, c'est la même chose : agrandisseur "éternel" (tombe rarement en panne) et consomme peu (quelques secondes d'éclairage par tirage). Et au final, on obtient un négatif et un tirage qui sont quasiment éternels. Ce qui entre en ligne de compte, finalement, ce sont les consommables (films, chimie papier).

Côté numérique, c'est tout l'inverse : pas (peu) de consommables mais une obsolescence et une fragilité du matériel de prise de vue, énormément d’électronique, du matériel (ordi, scan imprimante) et des logiciels de traitement. C'est le summum de la société productiviste. La course effrénée au pixel et au toujours plus, toujours mieux. On shoote, on shoote, quasiment sans limite. Mais pour quel résultat ? Des images que l'on regarde (quand on les regarde) essentiellement sur un écran et qui sont stockée sur disque dur (fragile) et/ou en ligne, grâce à de gros serveurs énergivores...

Donc, au final, l'empreinte écologique du numérique est bcp plus lourde que celle de l'argentique.
Tout comme l'empreinte écologique d'une voiture hybride est plus importante que celle d'un Hummer (gros 4x4 américan).

Dixit un mec qui ne fait pas de numérique (sauf avec son téléphone).
Avatar de l’utilisateur
Spotshica
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 537
Inscription : Dimanche 22 Janvier 2017 23:29
Localisation : Alençon (61), mais souvent en vadrouille sur Caen (ma ville natale) et mon Cotentin adoré

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par panda589 » Vendredi 12 Juillet 2019 18:11

S'il est nécessaire d'extraire +/- 850kg de minerai dans les sols chinois, russe, africain ou sud-américain pour obtenir approximativement de 5g à 114g de matière première pure autre que le fer, le cuivre, l'étain ou le zinc...Sans oublier les eaux de lavages et les énergies d'extractions...La main d'oeuvre infantile bon marché exploitable, taillable et corvéable sans merci...La pollution engendrée...Je ne sais pas pourquoi tu te poses encore des questions :?: :idea: :(

Petit rappel des matières premières nécessaires pour fabriquer un bidule à prendre des photos:

- Electronique: Cuivre, Argent, Or+Mercure+eau++++++, Aluminium, Silicium, Gallium, Arsenic, Antimoine, Cobalt, Dysprosium, Terbium, Néodyme (Aimants)...La liste est encore plus longue :roll:

- Ecrans affichage tactiles couleurs: Indium, Aluminium, Silicium, Yttrium, Lanthane, Terbium, Praséodyme, Europium, Dysprosium, Gadolinium...

- Batteries: Cadmium, Nickel, Lithium, Cobalt, Aluminium...

- Supports et coques: Plastiques et dérivés pétrole, aluminium, magnésium...


Il est assez difficile de quantifier la proportion de chaque sol se promenant dans chaque appareil photo numérique ou smartphone...Mais j'imagine que ce calcul a probablement déjà été lancé par des petits génies curieux :?: :idea: :lol: :lol:

A l'instar des survivants des camps de concentration devenus plus tard auteurs d'ouvrages sur la mémoire des camps, il a été dit entre autres que sous chaque pierre posée dans le camp de Mathausen, il y avait le sang d'un prisonnier espagnol...Je crois qu'on peut déduire sans trop se tromper que dans chaque smartphone coule le sang d'un africain... :idea: :roll:
Avatar de l’utilisateur
panda589
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3756
Inscription : Vendredi 18 Août 2006 21:40
Localisation : de l'Italie qui descendrait l'Escaut

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par xXx » Vendredi 12 Juillet 2019 19:28

rien qu'à l'exploitation ou est-ce que les victimes guerres en Afrique sont comptabilisées dans ce chiffre ?
Avatar de l’utilisateur
xXx
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8261
Inscription : Vendredi 30 Novembre 2007 15:09
Localisation : Bxl-Schrbk

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par Havoc » Vendredi 12 Juillet 2019 20:18

panda589 a écrit :Petit rappel des matières premières nécessaires pour fabriquer un bidule à prendre des photos:

- Electronique: Cuivre, Argent, Or+Mercure+eau++++++, Aluminium, Silicium, Gallium, Arsenic, Antimoine, Cobalt, Dysprosium, Terbium, Néodyme (Aimants)...La liste est encore plus longue :roll:

- Ecrans affichage tactiles couleurs: Indium, Aluminium, Silicium, Yttrium, Lanthane, Terbium, Praséodyme, Europium, Dysprosium, Gadolinium...

- Batteries: Cadmium, Nickel, Lithium, Cobalt, Aluminium...

- Supports et coques: Plastiques et dérivés pétrole, aluminium, magnésium...


Mais quoi de l'eau? Resource peu investigé et precieux. Il faut des quantitées énormes pour faire des emiconducteurs. Mais pour l'argentique aussi. Je crois qu'ici les deux sont pas si éloigné.
Havoc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3684
Inscription : Jeudi 31 Mars 2011 18:07
Localisation : Galactic Sector ZZ9 Plural Z Alpha

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par Luc » Vendredi 12 Juillet 2019 22:36

panda589 a écrit :S'il est nécessaire d'extraire +/- 850kg de minerai dans les sols chinois, russe, africain ou sud-américain pour obtenir approximativement de 5g à 114g de matière première pure autre que le fer, le cuivre, l'étain ou le zinc...Sans oublier les eaux de lavages et les énergies d'extractions...La main d'oeuvre infantile bon marché exploitable, taillable et corvéable sans merci...La pollution engendrée...Je ne sais pas pourquoi tu te poses encore des questions :?: :idea: :(

Petit rappel des matières premières nécessaires pour fabriquer un bidule à prendre des photos:

- Electronique: Cuivre, Argent, Or+Mercure+eau++++++, Aluminium, Silicium, Gallium, Arsenic, Antimoine, Cobalt, Dysprosium, Terbium, Néodyme (Aimants)...La liste est encore plus longue :roll:

- Ecrans affichage tactiles couleurs: Indium, Aluminium, Silicium, Yttrium, Lanthane, Terbium, Praséodyme, Europium, Dysprosium, Gadolinium...

- Batteries: Cadmium, Nickel, Lithium, Cobalt, Aluminium...

- Supports et coques: Plastiques et dérivés pétrole, aluminium, magnésium...


En effet, comparée au numérique la photo argentique c'est presque écolo! 8) :lol:
Avatar de l’utilisateur
Luc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 7327
Inscription : Dimanche 06 Décembre 2009 14:00
Localisation : Lille

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par panda589 » Samedi 13 Juillet 2019 7:22

xXx a écrit :rien qu'à l'exploitation ou est-ce que les victimes guerres en Afrique sont comptabilisées dans ce chiffre ?

:arrow: Exploitation africaine et guerres africaines sont inséparables et indivisibles: L'une ne va pas sans l'autre :roll: :idea:

Rien qu'au Congo-Rwanda-Burundi il faut tenir compte de notions de territorialité, tribalité, dominations...Propres à ces nations...Plus toutes les haines induites par le colonialisme et l'histoire depuis 200 ans...Sans vouloir m'étendre hein...Je suis un bon 'belgien' et j'aime l'histoire :wink:

Avant et surtout après leur indépendance les dirigeants de ces pays ont compris qu'il fallait 'vendre' pour pouvoir 'acheter'...La corruption n'est pas un mot africain et elle existe depuis des milliers d'années...Sans vouloir m'étendre hein Julius :wink:

Les puissances qui désirent exploiter-outrager-piller le Congo qui est une mine de matières premières richissime et inépuisable quasiment à ciel ouvert;
font vite comprendre aux dirigeants qu'il faut rentrer dans ce 'moule' de 'achat-vente' ou 'prêté-rendu' obligatoire.
:arrow: = Tu peux faire commerce avec qui tu veux tant que tu ne le fais qu'avec moi :idea: :roll:

Celui qui refuse de rentrer dans ce 'système' voit son territoire et sa nation pillés-outragés-violés-ravagés (Dans tous les sens des termes...).
C'est comme ça que ça fonctionne au Congo, n'est-ce pas Dr. Mukwege :idea: :?: :roll:

Il y a une bonne cinquantaine d'années un dirigeant congolais qui s'appelait Patrice Lumumba a osé imaginer ne plus vouloir entrer dans ce 'moule'...
Il avait rêvé de faire commerce avec l'ennemi des puissances exploitant le Congo...Sa 'rougeur' était mauvaise conseillère...
Grand mal lui en a pris :idea:
S'il avait lu ses livres d'histoire, il se serait souvenu que l'Uranium du Congo belge contenu dans les bombes d'Hiroshima et Nagasaki avait été stocké sur Staten Island par un certain Edgar Sengier avant que les nazis ne s'en emparent...

Ah la Belgique :idea: :roll:

Ah L'histoire :!: :?: :idea: :wink:
Avatar de l’utilisateur
panda589
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3756
Inscription : Vendredi 18 Août 2006 21:40
Localisation : de l'Italie qui descendrait l'Escaut

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par daouar » Lundi 22 Juillet 2019 7:43

Spotshica a écrit :mais une obsolescence et une fragilité du matériel de prise de vue


Obsolescence pour la course aux fonctionnalités, certes. Mais fragilité c'est faux, le matériel photo "amateur éclairé" et pro actuel est très solide. Les obturateurs des réflexes numériques sont souvent prévus pour plus de 100 000 déclenchements, et encaissent largement plus en règle générale. Alors oui, les compacts entrée de gamme miniaturisés à l’extrême tombent facilement en panne, mais pas plus que l'entrée de gamme argentique, qui a proposé aussi de belles merdes.

Le biais, c'est qu'on utilise du matériel argentique pro ou semi-pro, des engins qui coutaient plusieurs mois de salaire à l'époque. Et en plus, on utilise ceux qui ont survécu jusqu'à nous, les défectueux étant souvent parti à la benne après leur dysfonctionnement.

Sur le sujet, voir les vidéos débiles de DigitalRev sur la résistance des APN : https://www.youtube.com/watch?v=D1tTBncIsm8

Spotshica a écrit :Tout comme l'empreinte écologique d'une voiture hybride est plus importante que celle d'un Hummer (gros 4x4 américan).


Gros doute là dessus. Tu as une source pour cela ? Ce n'est pas ce qui ressort du rapport de l'ADEME sur le transport : https://www.ademe.fr/bilan-transversal- ... on-segment (bon, oui, leurs études sont souvent assez foireuses et orientées...)
Avatar de l’utilisateur
daouar
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 16383
Inscription : Vendredi 06 Novembre 2009 11:46
Localisation : In da Gâtinais

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par lignesbois » Lundi 22 Juillet 2019 17:29

Au moment de la sortie de la Toyota Prius (première ou deuxième version ?), véhicule hybride, un magazine auto avait fait un comparatif de l'empreinte écologique de ce véhicule avec celle d'un Porsche Cayenne, lourd SUV thermique classé parmi les plus polluants de l'époque.
Résultat des courses : en tenant compte de la totalité du cycle de vie du véhicule, de l'extraction des matières premières nécessaires au démantèlement, l'empreinte écologique des véhicules hybrides n'est pas inférieure à celle des véhicules thermiques, loin s'en faut.
Extraction de terres rares dans des pays aux normes sociales et environnementales laissant à désirer, recyclage des éléments de batteries complexe sinon impossible à l'heure actuelle, transport des matières premières...
Sans parler de la perte de rendement liée à une transformation énergétique supplémentaire :
un véhicule à moteur thermique transforme l'énergie...thermique du moteur en mouvement mécanique. Comme dans toute transformation, il y a une déperdition d'énergie : le rendement n'atteint jamais 100%.
avec un véhicule électrique, la France produisant essentiellement celle-ci à partir de centrales nucléaires actuellement, l'électricité est produite à partir d'une dynamo actionnée par énergie thermique (le réacteur chauffe de l'eau pour produire de la vapeur, cette vapeur actionne la turbine). On a déjà une perte de rendement supérieure : l'énergie mécanique produite à partir de l'énergie thermique est transformée en énergie électrique.
Cette électricité, il faut l'acheminer : perte durant le transport.
Une fois stockée dans la batterie, elle sera à nouveau transformée en énergie mécanique : encore une perte dépendant du rendement du moteur.

Le parallèle est sûrement valide également entre la chimie de la photo argentique et l'extraction/le recyclage des matières premières nécessaires à la fabrication d'un APN. D'autant plus avec la course permanente à l'obsolescence technologique, les gains en parts de marché des mirrorless...
lignesbois
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 509
Inscription : Samedi 13 Avril 2019 11:32
Localisation : Gironde, pas loin d'un gros tas de sable

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par Rémy_91 » Lundi 22 Juillet 2019 18:05

On fait dire ce qu'on veut a une étude..
Certes le vehicule électrique est une aberration tant qu'on passe par du thermique/vapeur pour l'alimenter, quel que soit le combustible. Rendement production 30% env, et on oublie touuuut ce qui est en amont et touuuut ce qui est en aval et les emmerdes qui vont avec.
C'est peut-être pas beaucoup mieux avec le solaire ou éolien ?
Pour revenir à la Prius, en 2005 sur le forum Toyota on avait déjà "l'étude" comparative avec le Hummer...
Ce n'est pas un vehicule élec, mais 100% essence. Elle fabrique juste un peu d'élec quand c'est opportun ou pour éviter de gaspiller de la chaleur dans les freins.
Sinon, quand je vois la longévité de tout ce qui gravite autour, le peu de dépenses de consommables, je me dis que ça doit aussi participer au bilan global.
:hello:
Avatar de l’utilisateur
Rémy_91
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2577
Inscription : Jeudi 05 Janvier 2012 13:57
Localisation : Briis sous Forges 91640

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par Focasem » Lundi 22 Juillet 2019 19:01

Il ne fait pas exagérer la batterie Lithium d'une Prius I ayant une puissance de 1,4 KWh, soit à peine plus qu'une batterie 12 volts au plomb d'un gros véhicule diesel ( 1 Kwh ), l'impact sur l'environnement est bien plus faible qu'un Hummer de trois tonnes consommant plus de 20 L/100 km même en tenant compte de tout le cycle de fabrication.

En Fait une Prius n'est intéressante, en terme de consommation, qu'en cycle urbain uniquement parce que la gestion électronique est concu pour utiliser le moteur thermique, dans la mesure du possible, à charge maximale avec son rendement autour de 30% et la batterie rechargé par le freinage en récupération le moteur électrique fonctionnant en alternateur, alors que sur route et autoroute le thermique fonctionne presque seul.

Au passage je signale que le moteur essence a un très mauvais rendement lorsqu'il est utilisé à faible charge, soit pratiquement tout le temps en ville, contrairement au Diesel ce qui explique que les tentatives de peugeot de sortir des hybrides Diesel/électrique aient été un échec sur le plan gain de carburant, idem pour les bus :) .

Pour le rendement de la production d'électricité par éoliennes ou panneaux solaires le fait de les disperser le plus possible sur le territoire et si possible le plus près possible des lieux de consommation apportent à ces " centrales " un avantage en limitant les pertes de transport pour l'énergie provenant de centrales lointaines comme c'est le cas pour la Bretagne.
Focasem
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1633
Inscription : Samedi 07 Mai 2011 13:12
Localisation : Senlis 60

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par Toulin » Lundi 22 Juillet 2019 19:34

Les moteurs de voitures à essence ou Diesel ont un rendement réel de 40% environ lorsqu'ils fonctionnent au croisement des courbes de puissance et de couple (meilleur rendement), mais en ville cela se dégrade très vite.
Si on ajoute que les systèmes "anti pollution" ne fonctionnent vraiment bien que quand ils sont bien chauds. :tete: :tete:

Evidemment au banc les rendements sont bien meilleurs, mais personne ne roule sur un banc d'essais. :lol:

:hello:
Toulin
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5810
Inscription : Vendredi 10 Septembre 2010 15:00
Localisation : Aquitaine

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par valentind34 » Jeudi 08 Août 2019 4:24

Spotshica a écrit :Ici se pose la question de la durabilité et de l'empreinte écologique.

Un appareil argentique, du moins pour ceux que j'utilise, ne comporte que peu d'électronique (cellule), quand ils en ont, fonctionne bien souvent sans pile et dure dans le temps (quasi increvable). Le tirage argentique, c'est la même chose : agrandisseur "éternel" (tombe rarement en panne) et consomme peu (quelques secondes d'éclairage par tirage). Et au final, on obtient un négatif et un tirage qui sont quasiment éternels. Ce qui entre en ligne de compte, finalement, ce sont les consommables (films, chimie papier).

Côté numérique, c'est tout l'inverse : pas (peu) de consommables mais une obsolescence et une fragilité du matériel de prise de vue, énormément d’électronique, du matériel (ordi, scan imprimante) et des logiciels de traitement Garde Meubles. C'est le summum de la société productiviste. La course effrénée au pixel et au toujours plus, toujours mieux. On shoote, on shoote, quasiment sans limite. Mais pour quel résultat ? Des images que l'on regarde (quand on les regarde) essentiellement sur un écran et qui sont stockée sur disque dur (fragile) et/ou en ligne, grâce à de gros serveurs énergivores...

Donc, au final, l'empreinte écologique du numérique est bcp plus lourde que celle de l'argentique.
Tout comme l'empreinte écologique d'une voiture hybride est plus importante que celle d'un Hummer (gros 4x4 américan).

Dixit un mec qui ne fait pas de numérique (sauf avec son téléphone).

Je dirais aussi que tout dépend de la manière dont on l'utilise car la photo argentique est beaucoup plus naturelle et l'appareil utilise des pellicules qui une fois usagées pollue l'environnement.
valentind34
 
Message(s) : 1
Inscription : Jeudi 01 Août 2019 4:50

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par Fujicator » Jeudi 08 Août 2019 7:07

Ah quand tu as fini ton film et que tu l'a développé tu vas le jeter dans une forêt ? :lol:

Si un jour je vois un corbeau qui fait son nid avec des négatifs je saurai que tu es dans le coin... :mrgreen:

Sinon pour moi, je ne sais pas qui pollue le plus entre les deux photos car il faut déjà se mettre d'accord sur ce que l'on appelle pollution et aussi prendre en compte tous les paramètres, mais ce que je sais c'est que je fais toujours de mon mieux pour que mon hobby ne génère le moins de pollution possible avec notamment une gestion écoresponsable de mes déchets chimiques dangereux (chimie couleur).
Avatar de l’utilisateur
Fujicator
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 19762
Inscription : Jeudi 17 Avril 2008 5:05
Localisation : Bien trop souvent sur le forum.

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par Corinne » Lundi 26 Août 2019 13:46

Fujicator a écrit :Ah quand tu as fini ton film et que tu l'a développé tu vas le jeter dans une forêt ? :lol:


Ne rigole pas ! j'ai quand même eu, à l'issue d'un stage d'initiation développement/tirage à : "non mais une fois que la pellicule est numérisée, on en fait quoi ? on la jette ?"

CQFD
Avatar de l’utilisateur
Corinne
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1536
Inscription : Samedi 05 Septembre 2015 19:34
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par Luc » Lundi 26 Août 2019 15:07

Avatar de l’utilisateur
Luc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 7327
Inscription : Dimanche 06 Décembre 2009 14:00
Localisation : Lille

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par Corinne » Lundi 26 Août 2019 15:23

Non, je crois seulement qu'il s'agit d'une génération qui a vécu à 100% avec le numérique... et l'hégémonie de la sur-consommation. Ca donne des références, et des réflexes différents de ceux des générations précédentes.

(bon, après, la malbouffe a certainement un effet néfaste sur la formation du cerveau, mais ça, c'est une autre histoire :mrgreen: )
Avatar de l’utilisateur
Corinne
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1536
Inscription : Samedi 05 Septembre 2015 19:34
Localisation : Puy-de-Dôme

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par joelc » Mercredi 28 Août 2019 19:55

N'empêche, c'est vrai que, outre la partie développement, je suis toujours un peu sceptique quand je vois la quantité de déchets que je retrouve au fond de mon sac photo: boite en carton, canister en plastique pour le 135, emballage plastique et bandelette en papier pour le 120, cassette et darkslide en plastique et double emballage si on fait de l'instantané. C'est vrai que ça fait pas mal d'objets fabriqués pour être jetés en plus de la cartouche en alu, du papier protecteur et de la bobine en plastique. Bobiner son film est une solution mais de loin pas pratique et trop limitée en choix.

J'aimerais vraiment avoir un magasin qui propose du film en vrac avec des cartouches consignées. "Bonjour, je voudrais trois 24p de tri-x, voilà les cartouches" "Merci et voilà vos films".
Avatar de l’utilisateur
joelc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2724
Inscription : Mardi 13 Décembre 2011 17:52
Localisation : Morges, Suisse

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par Fujicator » Mercredi 28 Août 2019 20:41

En attendant tu peux recycler les emballages en carton. Le papier des films 120 lui ne passe pas dans les machines de recyclage c'est donc fichu et pour les parties plastique, on peut trouver des idées pour en faire des choses sympas. :D
Avatar de l’utilisateur
Fujicator
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 19762
Inscription : Jeudi 17 Avril 2008 5:05
Localisation : Bien trop souvent sur le forum.

Re: Photographie et pollution de l'environnement

Message par joelc » Mercredi 28 Août 2019 21:00

Bien entendu !
Mais même si on recycle, ce carton aura été fabriqué, transporté puis recyclé... pour rien, au final. Les canisters restent dans un sac pour mettre les cartouches bobinées ou d'autres petites choses mais si elles n'étaient pas là, je ne m'en porterai pas plus mal. Orwo commercialisait par le passé ses film dans une sorte de papier alu si je me souviens bien.
Avatar de l’utilisateur
joelc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2724
Inscription : Mardi 13 Décembre 2011 17:52
Localisation : Morges, Suisse

Suivant

Retour vers Tribune Libre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Lu Prandj'leu et 1 invité

  • Publicité