Le site des restos du coeur

Révélateur au café

Echanges sur tous les aspects du labo photo argentique noir et blanc : matériels, développement des films, tirage, etc. Présentations des labos photo argentique noir et blanc.

Re: Révélateur au café

Message par katseinko » Jeudi 14 Novembre 2019 20:33

bruno_l a écrit :tu veut le voir mon Walther PPK :D


J'peux pas, j'ai piscine ! ^^
Avatar de l’utilisateur
katseinko
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 89
Inscription : Mardi 21 Janvier 2014 18:05

Re: Révélateur au café

Message par lignesbois » Jeudi 28 Novembre 2019 22:05

Je vais annoncer la couleur de suite : je n'ai pas lu l'intégralité des 40 pages du fil.
Aussi, je me demande de quelle manière est fixé le film (ou le papier) une fois révélé au Caffenol. Avec un fixateur classique type Rapid Fixer ? Ou bien bien là aussi, une recette permet de se passer de produits tout faits ?
lignesbois
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1186
Inscription : Samedi 13 Avril 2019 11:32
Localisation : Gironde, pas loin d'un gros tas de sable

Re: Révélateur au café

Message par Jiyoné » Jeudi 28 Novembre 2019 22:12

Du fixateur normal.
Il n’y a malheureusement pas de fixateur « DIY » aussi efficace que n’est le caffenol au développement.
Avatar de l’utilisateur
Jiyoné
Expert
Expert
 
Message(s) : 261
Inscription : Jeudi 26 Mai 2011 19:24
Localisation : Marne-La-Vallée

Re: Révélateur au café

Message par Photo of Noise » Jeudi 05 Décembre 2019 3:01

Salut
est ce quelqu'un fait son développement au caffenol avec un jobo cpa ?

Car pour le moment je n'ai que des expériences malheureuses avec se processus.

quand je le fait processus normal à 12 min avec un agitation tout les minutes, c'est nickel.
mais en agitation continue avec 15% du temps en moins c'est la catastrophe tout c'est ultra sous développer.

est ce que c'est du fait que j’enlève 15% du temps ou que le caffenol n'est pas fait pour être développer avec un jobo ?
Photo of Noise
Débutant
Débutant
 
Message(s) : 35
Inscription : Mardi 02 Février 2016 19:18
Localisation : CH

Re: Révélateur au café

Message par Oriu » Jeudi 05 Décembre 2019 6:21

Peut être les deux, il n'y a que des essais pour déterminer le problème.
le 15% n'est pas applicable pour tous les révélateurs, par exemple ce n'est pas le cas du Xtol par exemple
Il est probable que la rotation permanente alternée ne convient pas au cafenol car dans la formule il n'y a pas d'anti-oxydant (Sulfite de Sodium), l'agitation continue oxyde le révélateur et c'est connu que l'activité du cafenol décroit assez rapidement et en plus il faut avoir un délais constant entre le mélange des constituants et le début du développement pour la constance des résultats
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27822
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Révélateur au café

Message par Jiyoné » Jeudi 05 Décembre 2019 9:25

Je pense aussi que c’est les remous. Pourquoi ne pas essayer aussi sans raccourcir le temps ?
L’acide ascorbique est un anti oxydant mais est surement moi actif que les sulfites.
Avatar de l’utilisateur
Jiyoné
Expert
Expert
 
Message(s) : 261
Inscription : Jeudi 26 Mai 2011 19:24
Localisation : Marne-La-Vallée

Re: Révélateur au café

Message par azu19 » Jeudi 05 Décembre 2019 10:40

Jiyoné a écrit :Je pense aussi que c’est les remous. Pourquoi ne pas essayer aussi sans raccourcir le temps ?
L’acide ascorbique est un anti oxydant mais est surement moi actif que les sulfites.

Peut - être pas très stable dans le temps ?
Avatar de l’utilisateur
azu19
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1397
Inscription : Mardi 03 Octobre 2017 14:14
Localisation : Rijsel

Re: Révélateur au café

Message par jord » Dimanche 19 Avril 2020 9:48

J'ai besoin de vos lumières.....
Je profite de mon confinement pour développer (enfin..) mes films (avec une lab-box). Après 4 essais au rodinal, j'ai voulu essayé le Caffenol (qui pourrait me convenir en théorie...)

J'ai suivie la recette du caffenol cookbook C-L pour un stand développement sur un négatif couleur (Fuji C200). N'ayant pas de bromure de potassium, je l'ai remplacé par du sel iodé x4. Et à la place du washind soda, j'ai utilisé le PH+ recommandé sur ce fil.

Et le resultat obtenu est que j'ai l'impression que le développement ne se fait que sur une face du film celui ou se trouve la couche photosensible je suppose), l'autre face est profondément opaque !

Image

Je ne suis pas encore décidé sur la suite de mon process (investir dans un scanner ou confier à un labo pour scan et tirage en bande de lecture) mais je me dis que avec ce genre de devt, ca va être délicat de sortir quelque chose....

Y'a quelque chose que j'ai foiré dans ma recette ou dans ma procédure ? Pourtant j'ai lu et vu des exemples de devt couleur en caffénol "réussi" ...
Avatar de l’utilisateur
jord
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 519
Inscription : Mercredi 08 Octobre 2008 15:12
Localisation : Lille, 59

Re: Révélateur au café

Message par L'Oeil du Chat » Dimanche 19 Avril 2020 10:03

Jamais tenté de développer une film C41 avec le caffenol mais même avec un révélateur standard (le LC29 dans mon cas), le film ressort très opaque, comme le tien.
Au scan ça passe difficilement, à l'agrandisseur c'est mort ! A moins peut être d'un agrandisseur avec une lumière dirigée puissante...
Je ne suis pas étonné par ce que tu montres.
Avatar de l’utilisateur
L'Oeil du Chat
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4947
Inscription : Samedi 30 Mai 2015 11:30
Localisation : Près de Rennes

Re: Révélateur au café

Message par jord » Dimanche 19 Avril 2020 11:44

bon....
moi qui pensait utiliser cette recette pour developper les films de mes enfants...... je vais repasser par la case labo pour les couleurs du coup...
je vais attaquer mes essais sur le N&B/caffénol cette après midi.....
Avatar de l’utilisateur
jord
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 519
Inscription : Mercredi 08 Octobre 2008 15:12
Localisation : Lille, 59

Re: Révélateur au café

Message par lignesbois » Dimanche 19 Avril 2020 13:02

Je pense expérimenter les jours prochains le traitement croisé film C41 - ID11... Oriu m'avait orienté vers ce lien comme base de départ.
Peut-être une piste de départ pour des expériences plus poussées ?

http://darkshape.blogspot.com/2011/12/49-guide-to-developing-c-41-films-in-b.html

Il te faudra sûrement adapter les conseils donnés... voir sur ton guide quel process ils conseillent pour le HP5 à 400 ISO par exemple, puisqu'il semble que les films C41 ne se comporteraient pas trop mal développés comme le HP5 à sa sensibilité nominale à en croire l'expérience relatée

Note :
Je n'ai pas encore étudié le fonctionnement chimique des réactions des films couleur au développement, donc, risque que je dise un bêtise, mais :
puisque les films C41 se développent à durée constante quelle que soit la sensibilité, il est possible, si tu as pris les 200 Iso de ta bobine en référence pour ton calcul de temps de dév, que tu aies abouti à un surdéveloppement. Ce qui expliquerait l'aspect particulièrement opaque du résultat.
lignesbois
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1186
Inscription : Samedi 13 Avril 2019 11:32
Localisation : Gironde, pas loin d'un gros tas de sable

Re: Révélateur au café

Message par joelc » Dimanche 19 Avril 2020 13:19

J'ai de la peine à comprendre, tu dis utiliser une lab-box, qui est une cuve "plein-jour" à spire verticale comme la Rondinax mais après, tu parles de stand-dev. Les deux ne sont pas compatibles à ma connaissance vu que le film n'est pas entièrement immergé...

Ensuite, les films C41 ont une couche d'argent colloïdal qui part normalement au bain de blanchiment. Cette couche noircit proportionnellement au temps de développement. Si tu veux un développement couleur, il va falloir un révélateur chromogène pour faire réagir les coupleurs couleur. J'ai vu certaines personnes faire un révélateur chromogène à base de caffénol mais ils devaient de toute façon ajouter le CD-4 (l'agent développeur qui réagit avec les coupleurs couleur pour former les teintures.
Le procédé couleur est comme suit (simplifié):
1. Un révélateur chromogène fait venir les images nb normales et génère les couleurs sous forme de teinture ou la réaction a eu lieu.
2. Un bain de blanchiment enlève l'argent métal (et la couche d'argent colloïdal).
3. Un fixateur enlève les halogénures non développées, comme en nb.
Il ne reste que les teintures sur le négatif.
Avatar de l’utilisateur
joelc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2842
Inscription : Mardi 13 Décembre 2011 17:52
Localisation : Morges, Suisse

Re: Révélateur au café

Message par jord » Dimanche 19 Avril 2020 15:06

a ce que j'ai cru comprendre, en stand devt @ 70m c'est pour la sensibilité nominale (quelle qu'elle soit), mais en furetant rapidos sur photrio, effectivement y'a toujours ce "masque" (certains l'enlève avec un bain de javel dilué...)

Et Joelc, effectivement, je remplis la cuve (500ml) pour le stand devt, et d'après le manuel c'est compatible avec le stand devt. J'ai pas encore pris le coup de main parfaitement (bulle d'air....), mais un bel essaie en stand devt d'une HP4 en 120 m'a encouragé.
Et oui, je n'espérais quand même pas de la couleur en procédant ainsi hein... juste un devt alternatif accessible pour un C41... et accessible pour mes enfants (mais bon, en même temps j'ai constaté hier que le plus âgés n'est pas encore prêt...)
Avatar de l’utilisateur
jord
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 519
Inscription : Mercredi 08 Octobre 2008 15:12
Localisation : Lille, 59

Re: Révélateur au café

Message par joelc » Dimanche 19 Avril 2020 16:17

Ohoo, je ne savais pas que la Lab-box permettait ça! Bon à savoir :-)

J'avais fait plein d'essais avec du film ciné ECN-2 (presque identique au C41 sauf qu'il demande le CD-3 à la place du CD-4 et qu'il a une couche rem-jet à enlever) bien périmé et c'est comme ça que j'ai découvert que le voile était proportionnel au développement. Il doit y avoir un compromis pour avoir des images exploitables sans un voile trop prononcé mais je n'ai pas poussé plus loin.
Avatar de l’utilisateur
joelc
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2842
Inscription : Mardi 13 Décembre 2011 17:52
Localisation : Morges, Suisse

Re: Révélateur au café

Message par lignesbois » Dimanche 10 Mai 2020 11:23

Je rebondis sur les derniers déboires de jord, j'ai essayé hier le traitement croisé en stand dev au caffenol C-L. Une recette apparemment légèrement différente de celle qu'il a utilisé, mais avec des résultats similaires.
Il y a bien des images, mais l'opacité du film m'oblige à utiliser des réglages extrêmes pour parvenir à voir quelque chose au scan.
le film tuile beaucoup en plus...

J'envisage l'utilisation d'une table lumineuse et d'un verre anti Newton (ça se trouve chez un miroitier ?) pour les numériser par photographie

Je pense cependant qu'il me faudra de multiples essais et de longues recherches pour espérer obtenir quelque chose de directement exploitable en stand dév traitement croisé de ce type. La recette est probablement à adapter...
lignesbois
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1186
Inscription : Samedi 13 Avril 2019 11:32
Localisation : Gironde, pas loin d'un gros tas de sable

Re: Révélateur au café

Message par Photo of Noise » Vendredi 05 Juin 2020 17:15

Salut

je suis tombe dans mon flux Facebook sur un photo avoir qui était un film kodak color plus ou glod qui a été pousser à 1600 ISO développer au caffenol.

est ce quelqu'un a un idée sur les temps ? car trouver le temps pour la kodak glod qui est à 11min (https://www.caffenol.org/film-development-chart/)
Photo of Noise
Débutant
Débutant
 
Message(s) : 35
Inscription : Mardi 02 Février 2016 19:18
Localisation : CH

Re: Révélateur au café

Message par Jiyoné » Vendredi 05 Juin 2020 18:21

S'il s'agit de la Gold 200, la pousser à 1600 signifie sous exposer de 3 Ev.
En partant de 11 min pour 200 iso, il faudrait environ 22 minutes de développement. ( 11min * 125% ^3Ev)
Avatar de l’utilisateur
Jiyoné
Expert
Expert
 
Message(s) : 261
Inscription : Jeudi 26 Mai 2011 19:24
Localisation : Marne-La-Vallée

Re: Révélateur au café

Message par chris067 » Mardi 06 Octobre 2020 18:35

Salut à tous,
j'espère que c'est ici le bon endroit por poser ma question...
Je teste le procédé du révélateur au café, avec du papier Ilford multigrade classique, et je n'arrive à rien !
J'ai utilisé la formule classique :
cristaux de soude 20g, marque Biovie https://www.amazon.fr/gp/product/B082VVXHF6?pf_rd_r=5NJH760Q92Y3XNJN7AJN&pf_rd_p=40217ac7-4648-45ce-ac8e-8d658585b0cd
acide ascorbique 4g, marque Pierre Jerome Acide L_Ascorbique E300 https://www.amazon.fr/gp/product/B07D133XDW/ref=ppx_yo_dt_b_asin_title_o04_s00?ie=UTF8&psc=1
cafe soluble 10g, marque Achan
eau QSP 250ml
Quand je développe un bout de papier Ilford Multigrade iV RC brillant à demi-exposé (moitié exposée en pleine lumière, autre moitié cachée),
la partie exposée commence à apparaitre à peine et au bout d'une minute l'ensemble se fonce rapidement.
Après rincage, passage au fixateur Variofix Tetenal, et là l'image blanchi presque instantanément ! Reste une teinte brun clair.
J'ai essayé sans café, idem. En variant légèrement la dose dacide (1g, 2g, 4g), même résultat, l'image fonce au dev et blanchi au fix.
Quelqu'un saurait il ce qui se passe ? Merci d'avance !
chris067
 
Message(s) : 5
Inscription : Mercredi 23 Septembre 2020 17:25

Re: Révélateur au café

Message par Gilles88 » Mardi 06 Octobre 2020 18:41

C’est du film qu’on révèle au cafenol non ?
Gilles88
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 7038
Inscription : Lundi 16 Septembre 2013 17:22
Localisation : Vosges

Re: Révélateur au café

Message par chris067 » Mardi 06 Octobre 2020 18:49

En général oui, mais j'ai lu que le caffenol était un révélateur mixte ?
Ici par exemple c'est précisé : http://www.thydelor.eu/photographie/labo3.html#_recettes
chris067
 
Message(s) : 5
Inscription : Mercredi 23 Septembre 2020 17:25

PrécédentSuivant

Retour vers Labo photo argentique Noir et Blanc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Fufu et 4 invité(s)

  • Publicité
Boutique Photo Argentique