Le site des restos du coeur

Agfa Rodinal / Fomadon R09

Donnez vos avis, conseils, tips,... sur les films Noir et Blanc, papiers et révélateurs photo argentique noir et blanc !

Re: Agfa Rodinal

Message par Beuts » Samedi 06 Septembre 2008 15:28

AxR a Ă©crit :
Coach a écrit :Je ne pense pas. PArce qu'il avait pas l'air content dutout, or ça ne l'aurait pas choqué pour du spécial.


Bizarement, ca m'etonne pas de la part du bonhomme, très franc, qui m'a apparu de bons conseils pour une débutante.


Accueillant et très bavard ce monsieur :lol:

Par contre concernant les produits Agfa et ce qu'il en dit je resterais prudent face Ă  ses commentaires...
Avatar de l’utilisateur
Beuts
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1177
Inscription : Lundi 27 Août 2007 10:59

Re: Agfa Rodinal

Message par AxR » Lundi 03 Novembre 2008 15:19

je laisse tomber le rodinal, le grain est vraiment trop énorme, je trouve les basses lumières complètement bouchées


Je reprends des propos de Monbon dans un autre topic, en me demandant comment faire pour éviter cela, est ce qu'avec plus de dilution ? Est ce inévitable?
Avatar de l’utilisateur
AxR
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 961
Inscription : Mercredi 17 Octobre 2007 20:30
Localisation : Bourges, 18

Re: Agfa Rodinal

Message par ALambix » Lundi 03 Novembre 2008 19:04

AxR a Ă©crit :
je laisse tomber le rodinal, le grain est vraiment trop énorme, je trouve les basses lumières complètement bouchées


Je reprends des propos de Monbon dans un autre topic, en me demandant comment faire pour éviter cela, est ce qu'avec plus de dilution ? Est ce inévitable?


Stand development....
Avatar de l’utilisateur
ALambix
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6820
Inscription : Dimanche 04 FĂ©vrier 2007 19:26
Localisation : Strasbourg 67

Re: Agfa Rodinal

Message par ALambix » Mardi 04 Novembre 2008 9:27

ALambix a Ă©crit :
AxR a Ă©crit :
je laisse tomber le rodinal, le grain est vraiment trop énorme, je trouve les basses lumières complètement bouchées


Je reprends des propos de Monbon dans un autre topic, en me demandant comment faire pour éviter cela, est ce qu'avec plus de dilution ? Est ce inévitable?


Stand development....

Plus d'info ici:
http://www.flickr.com/groups/rodinal/discuss/72157608203774894/
et ici pour commencer:
http://www.flickr.com/groups/rodinal/discuss/72157606308376457/

J'ai déjà dévelopé de l'efke 25, de l'efke IR et une foma 400 de cette façon. Du coup je me suis réconcilié avec la foma 400 !
Un autre forumeur devrait prochainement essayer cette technique.
@++

modération: ce serait quand même plus simple pour ceux qui sont intéressés par le Rodinal d' avoir un avis en français plutôt que " stand development "et deux liens avec un forum anglophone... :roll:
Avatar de l’utilisateur
ALambix
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6820
Inscription : Dimanche 04 FĂ©vrier 2007 19:26
Localisation : Strasbourg 67

Re: Agfa Rodinal

Message par PhilB » Mercredi 05 Novembre 2008 9:06

Ok c'est en anglais et désolé pour ceux qui ne speakent pas mais c'est super interessant notamment pour moi qui utilise le Rodinal.
J'ai pas mal lu à partir des liens et certaines photos sont superbes avec ces développements ultra longs.Le grain est peu visible avec pourtant des pellicules classiques et le contraste est impeccable et les gammes de gris semblent très étendues et belles.
Dis Alambix tu as suivi les indictations autant au niveau dilution que durée,2 heures c'est fou.....
PhilB
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2614
Inscription : Dimanche 10 FĂ©vrier 2008 22:33

Re: Agfa Rodinal

Message par AxR » Mercredi 05 Novembre 2008 10:13

Et cette méthode permet de ne pas boucher les basses lumières ?
Avatar de l’utilisateur
AxR
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 961
Inscription : Mercredi 17 Octobre 2007 20:30
Localisation : Bourges, 18

Re: Agfa Rodinal

Message par ALambix » Mercredi 05 Novembre 2008 19:52

Désolé pour le stand development et les deux liens en anglais vite postés. Ce n’est absolument pas dans mes habitudes, mais j’étais assez pressé et je voulais quand même donné un élément de réponse avant que la question ne sombre dans l’oubli…
J’ai découvert et expérimenté le « développement sans agitation » il y a environ 5 mois quand je cherchais des infos fiables pour développer de l’EFKE 25 (à l’époque c’était surtout pour savoir s’il fallait absolument utiliser un fixateur tannant pour éviter les rayures. La réponse est non, pas la peine, je n’en ai pas eu…). Ce film apparaissait comme extrèmement sensible au contraste, et au détour d’une page web je suis tombé sur ce mot « stand development »…

Le principe : la révélation va se faire à l’aide d’un révélateur fortement dilué (de 1+100 à 1+200 pour le rodinal) sur un temps long (de 1 à 2h) avec pour seule agitation l’agitation de la 1ère minute (pour chasser les bulles) et éventuellement selon la tambouille de chacun une agitation extrêmement modérée toute les 1/2h. La suite du traitement est classique.

Que se passe-t-il dans le révélateur ?
La cinétique de la révélation au contact de l’émulsion est fonction de 3 paramètres : la concentration en révélateur au contact de l’émulsion, la température et le niveau d’insolation de l’émulsion (les parties fortement éclairées se réduisent plus vite).
Dans un mode classique de révélation l’agitation toute les minutes rend le 1er paramètre relativement constant. La température et la concentration étant identiques sur l’ensemble de l’émulsion, l’image va monter rapidement, les parties éclairées vont monter sans cesse et les parties peu éclairées auront à peine le temps de consommer un peu de révélateur.
En développement sans agitation, cette absence d’agitation va créer rapidement un manque de révélateur au contact des parties fortement éclairées. Le révélateur épuisé ne sera remplacé que doucement, via un gradient de concentration et un transfert des zones + concentrées au moins concentrées.
Il en découle deux choses : la révélation globale devient beaucoup moins sensible à la température,
Les basses lumières ont le temps de monter tranquillement sans jamais pouvoir rattraper les hautes lumières qui maintiennent leur avance initiale.

La suite au prochain numéro…
Avatar de l’utilisateur
ALambix
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6820
Inscription : Dimanche 04 FĂ©vrier 2007 19:26
Localisation : Strasbourg 67

Re: Agfa Rodinal

Message par Georgesh » Mercredi 05 Novembre 2008 20:09

Très intéressant, ces explications, merci.
Peut-on imaginer une stratégie de ce genre (développement en temps long) avec d' autres révélateurs?
Avatar de l’utilisateur
Georgesh
Site Admin
Site Admin
 
Message(s) : 15031
Inscription : Mardi 31 Janvier 2006 22:34
Localisation : 54

Re: Agfa Rodinal

Message par romu (compte dĂ©sactivĂ©) » Mercredi 05 Novembre 2008 21:31

Beuts a Ă©crit :
AxR a Ă©crit :
Coach a écrit :Je ne pense pas. PArce qu'il avait pas l'air content dutout, or ça ne l'aurait pas choqué pour du spécial.


Bizarement, ca m'etonne pas de la part du bonhomme, très franc, qui m'a apparu de bons conseils pour une débutante.


Accueillant et très bavard ce monsieur :lol:

Par contre concernant les produits Agfa et ce qu'il en dit je resterais prudent face Ă  ses commentaires...


Chaques fois que je le vois il trate le mecs de a&co d escrots :)
c'est pas nouveau :)
romu (compte désactivé)
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2248
Inscription : Lundi 15 Septembre 2008 22:29
Localisation : paris

Re: Agfa Rodinal

Message par PhilB » Mercredi 05 Novembre 2008 21:33

Merci Alambix c'est très clair ainsi.Je vais aller fouiller un peu plus sur les liens et faire un essai dès que possible.
PhilB
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2614
Inscription : Dimanche 10 FĂ©vrier 2008 22:33

Re: Agfa Rodinal

Message par AxR » Mercredi 05 Novembre 2008 22:03

Merci Alambix pour ce cour :bienjoue: Ca me donne bien envie d'essayer, je ferais une pellicule spéciale pour essayer.

AxR
Avatar de l’utilisateur
AxR
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 961
Inscription : Mercredi 17 Octobre 2007 20:30
Localisation : Bourges, 18

Re: Agfa Rodinal

Message par ALambix » Mercredi 05 Novembre 2008 23:45

Bon, suite du sujet, suite dans laquelle vous aurez les réponses à vos questions.
Les sels d'argent sont donc réduits en argent métallique par le révélateur...mais que deviennent les chlorures et autres bromures ? Ils deviendraient des bromides (c'est pas de moi). Malheureusement ces produits semblent empoisonner la réaction de nombreux révélateurs, réduisant leur efficacité....Cet effet est peu sensible par méthode classique, l'agitation apportant le révélateur frais se chargeant également de diluer au loin ces fichus bromides. Par contre dans notre méthode sans agitation ils ne seront dispersés au loin de l'émulsion que par le phénomène de migration du + concentré vers le - concentré...tout comme notre révélateur en fait, mais en sens inverse.....
Il faut donc choisir un révélateur peu ou pas sensible à ces %$£€ de bromides....et là il n'y a pas foule....exit le vieux ID11.
Apparemment, d'après mes recherches webesques, seul le rodinal, le PMK et peut-être aussi l'HC-110 sont susceptible de fonctionner....
Je n'ai pour l'instant que peu d'expérience .
1er film EFKE 25, 1+100 50' à 22°C. Superbe. Et des détails dans les ombres !
La zone sombre en bas est en limite basse du zone system. Je vous posterai un crop quand j'aurais récupéré mon disque dur...on y voit encore des détails !
De même une photo d'un batiment faite en plein soleil (j'ai pas la photo accessible, croyez moi sur parole)...j'ai des détails dans les embrassures des portes ! Sans que ce soit grisouille !
2nd film EFKE IR 820. Vou savez été plusieurs à apprécier la gamme des gris.
Je sais que la foma 100 passe très bien, mais pas encore essayé.
Foma 400 exposée à 320, 1h à 20°C 1+100. Pas encore scanné sérieusement, mais pas mauvais du tout.
Seul échec : une delta 3200 exposée à 6400. 1+100 à 20°C. 1h12 avec retournement au bout de 30' n'a pas suffit : sous développée. Mais à l'oeil nu le grain est nettement moins visible que sur une delta 3200 à 1600 ISO révélation classique au rodinal...à retenter avec 2h...

Pour les temps, partir sur 1h à 20°C à 1+100 pour la sensibilité nominale de votre pellicule. Toujours veiller à avoir au moins 5ml de rodinal dans votre cuve....
@++
Avatar de l’utilisateur
ALambix
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6820
Inscription : Dimanche 04 FĂ©vrier 2007 19:26
Localisation : Strasbourg 67

Re: Agfa Rodinal

Message par Roux™ » Jeudi 06 Novembre 2008 8:48

Fort intéressant ce fil !
FĂ©ru de Rodinal (sauf pour la kodak TP), je comptais me mettre Ă©galement au "stand development". J'Ă©tais en train de faire quelques recherches bibliographiques sur le web Ă  ce propos. Mais puisque notre ami nous l'explique si bien... :D

Merci cher ALambix :wink:
Avatar de l’utilisateur
Roux™
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 886
Inscription : Dimanche 20 Janvier 2008 21:08
Localisation : Liège, Belgique

Re: Agfa Rodinal

Message par charan » Jeudi 06 Novembre 2008 9:42

sans aller jusqu'à la version radicale, une agitation douce (du genre 1 "presque retournement" lent de la cuve toutes les 2-3 minutes) + un ajustage du temps (un peu moins ralongé que là, du genre +20% du temps standard) marche très bien aussi et permet de profiter un peu de l'effet "dev des basses lumières"...

typiquement, avec du D76, si j'ai bien compris, ça revient à utiliser l'effet inhibiteur des bromides pour ralentir le traitement des hautes lumières, et allonger le temps pour sur-développer les basses. Je me demande si ça marche de la même manière avec le Rodinal.
Avatar de l’utilisateur
charan
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4242
Inscription : Mardi 20 FĂ©vrier 2007 15:31
Localisation : ici, lĂ , ailleurs et quelques fois Ă  Pantruche

Re: Agfa Rodinal

Message par Georgesh » Jeudi 06 Novembre 2008 10:01

En ce qui concerne le D 76, Alambix l' a éliminé de la liste des révélateurs qui pourraient s' utiliser en stand development. en évoquant les bromides... Il n' y a pas de bromure de potassium dans le D 76/ ID-11. Mais dans le process de développement dit Jules Steinmetz, ( TX 200 ISO /8 minutes * Tx 400 / 11/12 minutes * Tx 800/ 18 minutes* Tx 1600 / 22 /24 minutes ), on n' est pas loin de ce temps rallongé dont tu parles. Je ne fais, avec ce process Jules, aucun retournement, une légère agitation au départ, et ensuite, une légère agitation toutes les 2 ou 3 minutes.
Avatar de l’utilisateur
Georgesh
Site Admin
Site Admin
 
Message(s) : 15031
Inscription : Mardi 31 Janvier 2006 22:34
Localisation : 54

Re: Agfa Rodinal

Message par ALambix » Jeudi 06 Novembre 2008 10:29

Charan et georgesh :
Pas idiote votre idée d'utiliser l'effet inhibiteur des bromures (= bromides en anglais, je viens de piger cette nuit où j'aurais bien eu besoin de bromure....pfff la grossesse de sa femme c'est pas cool parfois.... :wink: ) sur le D76/ID11.
Votre technique serait plus du "semi-stand" comme disent les anglo-saxons.
Pour la stand pure (avec haute dilution donc), on ne trouve quasiment que des infos pour le rodinal et le PMK.

Mais puisque notre ami nous l'explique si bien...

Merci cher ALambix

De rien Roux !
Merci Alambix pour ce cour

Merci Alambix c'est très clair ainsi.Je vais aller fouiller un peu plus sur les liens et faire un essai dès que possible.

Très intéressant, ces explications, merci.


De rien. Maintenant vous pouvez deviner pourquoi sur mon ancien site de maquette militaire le "brigadier ceptible" s'était vu repbatisé "Alambix" par ses confrères de forum....
Avatar de l’utilisateur
ALambix
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6820
Inscription : Dimanche 04 FĂ©vrier 2007 19:26
Localisation : Strasbourg 67

Re: Agfa Rodinal

Message par charan » Jeudi 06 Novembre 2008 10:37

ouaip...

en fait, l'idée du process n'est pas nouvelle. Mais la compréhension par moi du "pourquoi ça marche" l'est.

il y a quand même un truc qui me trouble: le rodinal est sensible à l'oxydation par l'eau en solution diluée. Au bout d'une heure, il reste quoi comme produit actif dans la solution?

une fraise tagada pour la réponse...
Avatar de l’utilisateur
charan
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4242
Inscription : Mardi 20 FĂ©vrier 2007 15:31
Localisation : ici, lĂ , ailleurs et quelques fois Ă  Pantruche

Re: Agfa Rodinal

Message par Danny » Jeudi 06 Novembre 2008 12:42

Georgesh a écrit :En ce qui concerne le D 76, Alambix l' a éliminé de la liste des révélateurs qui pourraient s' utiliser en stand development. en évoquant les bromides... Il n' y a pas de bromure de potassium dans le D 76/ ID-11.


très juste, simplement du Boxax, du sulfite de sodium, hydroquinone et Génol.

charan a écrit :il y a quand même un truc qui me trouble: le rodinal est sensible à l'oxydation par l'eau en solution diluée. Au bout d'une heure, il reste quoi comme produit actif dans la solution?

une fraise tagada pour la réponse...


Le rodinal est fabriqué à partir d'hydroxyde de sodium (soude caustique).

A l'air libre, une solution de soude fortement diluée forme du Na2CO3, du carbonate de soude. Les ions Na+ de la soude caustique en solution se combinent avec le CO2 de l'air.

Le développement d'une surface sensible a tendance à former de l'acide bromhydrique. Les développateurs comme l'hydroquinone ont besoin d'être en milieu basique pour bien fonctionner. La base (soude caustique) est donc utilisée pour ne pas stopper l'action du développateur.

Pour le cas du ID11/D76, on utilise du Borax en lieu et place de la soude, car sa formule le permet (base faible) contrairement au rodinal qui a besoin d 'une base forte.

c'est la raison pour laquelle le D76 a une plus longue conservation que le rodinal.

Dès lors, du rodinal déjà préparé se sera "carbonaté", on perd ainsi le côté accélérateur de la base et les négatifs seront d'office moins contrastés.

Ajoutes à celà que le para-aminophénol, le développateur du Rodinal peut lui aussi s'altérer par oxydation. Le résultat est que du vieux rodinal va d'abord donner moins de contrastes de par l'activité moindre de la base puis une efficacité moindre de par l'altération du développateur.
Avatar de l’utilisateur
Danny
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3523
Inscription : Vendredi 25 Mai 2007 1:17
Localisation : Belgique / France

Re: Agfa Rodinal

Message par charan » Jeudi 06 Novembre 2008 12:56

ahhh dany tu te rapproche de la fraise tagada, mais elle se dérobe...

OK pour les raisons de la dégradation, mais quid de l'activité au bout d'une heure d'une solution 1+100?

La fraise tagada est toujours en jeu.
Avatar de l’utilisateur
charan
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4242
Inscription : Mardi 20 FĂ©vrier 2007 15:31
Localisation : ici, lĂ , ailleurs et quelques fois Ă  Pantruche

Re: Agfa Rodinal

Message par Danny » Jeudi 06 Novembre 2008 13:15

la dégradation dans le temps est une réaction chimique. Elle est soumise à différents paramètres (pression, température, qualité de l'air).

Il est donc très difficile d'établir une formule correcte de cette dégradation.

Donc je vais te parler d'expérience.

En labo de CHIMIE, à savoir pour une école, dans le cadre es TP de chimie, la préparation d'une solution de NaOH (soude) à faible concentration se fait environ 2 à 3 heures avant le cours, voire plus.

Ces solutions sont destinées à des manipulations de titrage acido-basique et nécessitent une grande précision.

Même chose pour le para-aminophénol qui sert au TP de synthèse du paracétamol : Pas de dégradation en solution aqueuse même 2 à 3 heures après.

Conclusion : J'aurais tendance à te dire que une heure de délai pour une préparation de rodinal ne pose pas trop de soucis.

D'expérience, on jette les produits chimiques (nous sommes toujours en labo de chimie) à midi pour les préparés du matin et à 17 heures pour ceux préparés à Midi... Par sécurité.
Avatar de l’utilisateur
Danny
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3523
Inscription : Vendredi 25 Mai 2007 1:17
Localisation : Belgique / France

PrécédentSuivant

Retour vers Films / Papiers / Révélateurs photo argentique noir et blanc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

  • PublicitĂ©