Boutique Photo Argentique

Mesure de la lumière

Conseils pour le choix d'appareils photo, d'objectifs, d'accessoires, de pellicules, de projecteurs, etc...

Mesure de la lumière

Message par MisterBull » Dimanche 03 Janvier 2010 11:49

Bonjour,

je le demande quand et pourquoi choisir une mesure de la lumière soit incidente soit réfléchie?

Merci
MisterBull
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1191
Inscription : Jeudi 16 Juillet 2009 8:25
Localisation : Marseille

Re: Mesure de la lumière

Message par benoit c » Dimanche 03 Janvier 2010 12:04

la mesure de la lumière réfléchie fonctionne ainsi, pour parler imagé : ta cellule te donne le couple diaph/vitesse nécesaire pour traduire ta scène en gris moyen, 18%. C'est pour ça qu'elle est mal adaptée aux situations extrêmes : le coup classique du tas de charbon ou du paysage de neige qui, si tu écoutes ta cellule seront trop foncé pour l'un et trop clair pour l'autre, quelle que soit la lumière.

La mesure incidente, elle, ne mesure que la lumière qui arrive sur le sujet, pas la manière dont elle est réfléchie par lui. ta cellule te donnera le même couple pour ton champ de neige et pour ton tas de charbon s'ils sont placés dans les mêmes conditions de luminosité. C'est à toi d'interpréter.
Avatar de l’utilisateur
benoit c
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3098
Inscription : Lundi 12 Mars 2007 20:38
Localisation : grenoble

Re: Mesure de la lumière

Message par rvlulu » Dimanche 03 Janvier 2010 12:19

Sans compter un aspect relationnel positif en cela que pour une mesure incidente du sujet on se place auprès
de lui, rompant ainsi cette "distance" qu'il y a entre photographe et photographié.
Avatar de l’utilisateur
rvlulu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1470
Inscription : Dimanche 04 Janvier 2009 10:27
Localisation : IdF

Re: Mesure de la lumière

Message par romu (compte désactivé) » Dimanche 03 Janvier 2010 12:20

rvlulu a écrit :Sans compter un aspect relationnel positif en cela que pour une mesure incidente du sujet on se place auprès
de lui, rompant ainsi cette "distance" qu'il y a entre photographe et photographié.


Pas forcement
romu (compte désactivé)
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2248
Inscription : Lundi 15 Septembre 2008 22:29
Localisation : paris

Re: Mesure de la lumière

Message par rvlulu » Dimanche 03 Janvier 2010 12:27

Pas forcement

Admettons..., mais cela en donne l'occasion. 8)
Avatar de l’utilisateur
rvlulu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1470
Inscription : Dimanche 04 Janvier 2009 10:27
Localisation : IdF

Re: Mesure de la lumière

Message par Ramoneur » Dimanche 03 Janvier 2010 12:42

rvlulu a écrit :Sans compter un aspect relationnel positif en cela que pour une mesure incidente du sujet on se place auprès
de lui, rompant ainsi cette "distance" qu'il y a entre photographe et photographié.


Rvulu n'a jamais photographié de lion, je pense... :D
Ramoneur
Expert
Expert
 
Message(s) : 477
Inscription : Lundi 08 Septembre 2008 12:10
Localisation : Lyon

Re: Mesure de la lumière

Message par Jérôme » Dimanche 03 Janvier 2010 12:43

benoit c a écrit :la mesure de la lumière réfléchie fonctionne ainsi, pour parler imagé : ta cellule te donne le couple diaph/vitesse nécesaire pour traduire ta scène en gris moyen, 18%. C'est pour ça qu'elle est mal adaptée aux situations extrêmes : le coup classique du tas de charbon ou du paysage de neige qui, si tu écoutes ta cellule seront trop foncé pour l'un et trop clair pour l'autre, quelle que soit la lumière.


Ou plutôt trop clair pour l'un (tas de charbon) et trop foncé pour l'autre (paysage de neige)

benoit c a écrit :La mesure incidente, elle, ne mesure que la lumière qui arrive sur le sujet, pas la manière dont elle est réfléchie par lui. ta cellule te donnera le même couple pour ton champ de neige et pour ton tas de charbon s'ils sont placés dans les mêmes conditions de luminosité. C'est à toi d'interpréter.


Je dirais que c'est surtout en mesure réfléchie qu'il est indispensable d'interpréter :

- sur-exposer pour que la neige reste blanche
- sous-exposer pour que le charbon reste noir
Avatar de l’utilisateur
Jérôme
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 626
Inscription : Samedi 10 Juin 2006 18:44

Re: Mesure de la lumière

Message par rvlulu » Dimanche 03 Janvier 2010 12:52

Rvulu n'a jamais photographié de lion, je pense...

En effet, du mauvais côté de la cage du moins, mais des bourrus ou des distantes qui se détendent ainsi
par l'échange de quelque mots en cours de prise de vue, souvent. 8)
Avatar de l’utilisateur
rvlulu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1470
Inscription : Dimanche 04 Janvier 2009 10:27
Localisation : IdF

Re: Mesure de la lumière

Message par benoit c » Dimanche 03 Janvier 2010 13:49

Jérôme a écrit :
benoit c a écrit :le coup classique du tas de charbon ou du paysage de neige qui, si tu écoutes ta cellule seront trop foncé pour l'un et trop clair pour l'autre, quelle que soit la lumière.


Ou plutôt trop clair pour l'un (tas de charbon) et trop foncé pour l'autre (paysage de neige)

Je dirais que c'est surtout en mesure réfléchie qu'il est indispensable d'interpréter :
- sur-exposer pour que la neige reste blanche
- sous-exposer pour que le charbon reste noir

tu as raison, j'avais inversé! :oops:

les deux doivent être interprétés en fonction du résultat voulu.
J'aime bien l'incidente lorsque je peux le faire car j'interprète une donnée brute, alors qu'en réfléchie j'interprète une donnée déjà interprétée par ma cellule. La première est plus intéressante, mais ce n'est qu'un avis personnel. Dans la pratique, chaque fois que je peux prendre mon temps, je préfère l'incidente et je suis souvent plus satisfait du résultat au moment de passer sous l'agrandisseur.
Avatar de l’utilisateur
benoit c
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3098
Inscription : Lundi 12 Mars 2007 20:38
Localisation : grenoble

Re: Mesure de la lumière

Message par disaffected » Dimanche 03 Janvier 2010 15:44

ah tiens, puisque qu'on en est à parler de mesure lumière...

si je suis à un concert par exemple, et que je possède un appareil avec mesure matricielle assez évoluée(+ 12 zones de mesures) je peux faire totalement confiance à celui-ci ou bien la mesure spot s'impose quand même?
c'est bête comme question je sais!

vous avez des astuces pour les gens comme moi qui n'ont qu'un appareil du début des 80's sans mesure spot...j'avoue m'être fait piégé à de nombreuses reprises...
:lol:
Avatar de l’utilisateur
disaffected
Expert
Expert
 
Message(s) : 361
Inscription : Dimanche 03 Décembre 2006 20:56

Re: Mesure de la lumière

Message par janot » Dimanche 03 Janvier 2010 17:38

Justement, dans un concert, les conditions de lumière changent tout le temps !

Si tu restes en matriciel + mode programme, il y a de fortes chances pour que la mesure soit faussée par des effets de lumière, des couleurs etc...

Il vaut mieux faire du spot (ou du pondéré central) en mode manuel : tu choisis une vitesse assez élevée pour figer les mouvements (mini 1/60), un objectif assez ouvert pour isoler le sujet du fond => tu estimes alors la sensibilité en fonction de l'éclairage moyen : puis tu shootes en jetant un oeuil sur la cellule (si c'est surex tu fermes le diaph, si c'est sousex...tu "pousses" le film !)
Il y aura toujours des zones sombres et d'autres cramées, c'est lié à la nature du sujet (trop de dynamique d'éclairage) mais même avec une multizone tiptop tu ne feras pas mieux !
Il faut admettre le déchet en photo de spectacle...sans compter les pbs de cadrage (micro devant, etc...)
Avatar de l’utilisateur
janot
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2313
Inscription : Mardi 13 Mars 2007 19:37
Localisation : avant l'Alsace, maintenant Marseille...Allez l'OM ;o)

Re: Mesure de la lumière

Message par Jules Biron » Mercredi 16 Mai 2018 17:27

Salut, je me permets de déterrer ce sujet pour une petite question.

J'ai bien compris la différence entre mesure incidente et réfléchie.

Je fais beaucoup de portrait en extérieur (même si je n'ai pas souvent l'autorisation de vous les diffuser...) et jusqu'à présent j'ai utilisé la cellule de mon Minolta X700 qui fait du bon boulot.
Oui mais maintenant j'ai ce Kiev 88 dans lequel je vais bientôt mettre un rouleau :D Alors je me demandais quel système de mesure d'exposition était le plus adapté avec ma cellule à main en portrait (peaux type européen) : mesure d'exposition réfléchie pour les ombres ? mesure réfléchie sur le visage ? lumière incidente ?

Merci de me dire ce que vous utilisez et donc pensez être le plus adapté. :hello:
Avatar de l’utilisateur
Jules Biron
Passionné
Passionné
 
Message(s) : 147
Inscription : Mercredi 07 Mars 2018 8:52

Re: Mesure de la lumière

Message par gigibertcha » Mercredi 16 Mai 2018 20:45

La lumière incidente.
Si ton modèle porte un chapeau noir, il sera noir. Et blanc s'il est blanc!
Enfin, c'est ce que je fais chaque fois que c'est possible! (je n'ai pas encore portraité de lion...)
Avatar de l’utilisateur
gigibertcha
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2976
Inscription : Mercredi 01 Décembre 2010 13:57
Localisation : Clunysois

Re: Mesure de la lumière

Message par Jules Biron » Mercredi 16 Mai 2018 20:53

Merci pour cette réponse nette et précise ! :)
Avatar de l’utilisateur
Jules Biron
Passionné
Passionné
 
Message(s) : 147
Inscription : Mercredi 07 Mars 2018 8:52


Retour vers Conseils appareils photo, objectifs, accessoires, films...

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : DOLEFEVRE, psykoko et 2 invité(s)

  • Publicité