Le site des restos du coeur

HP5 et révélateur ID 11

Echanges sur tous les aspects du labo photo argentique noir et blanc : matériels, développement des films, tirage, etc. Présentations des labos photo argentique noir et blanc.

HP5 et révélateur ID 11

Message par Bokey Shutter » Samedi 31 Mars 2018 16:58

Bien que je ne me considère pas comme un débutant car je photographie depuis 1965, j'ai toujours des lacunes

Je vient d'acheter de l'Ilford HP5 et du révélateur de la même marque ID11 et je me demandais quelle différence de rendu on peut obtenir en l'exposant à sa valeur nominale soit 400 ISO en le développant selon les trois procédés proposés, stock, 1+1 ou 1+3 car le temps de traitement passe selon le cas de 7,30 minutes, 13 et 20 minutes. Lorsqu'on a beaucoup de pellicules à traiter le temps passé est un élément à considérer d'autant je suis tête en l'air et que je développe toujours une pellicule à la fois pour ne pas risquer de mettre le fixateur en premier.
Excusez ma longue explication mais je voulais être clair.

En développant récemment 8 120 ( D76 1+1 soit 12.5 ' par pelloche ) et en considérant le temps de numérisation, en commençant le soir, j'ai vu le soleil se lever :mrgreen: c'est mortel

Merci pour vos réponses
Avatar de l’utilisateur
Bokey Shutter
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5449
Inscription : Mardi 13 Septembre 2011 13:33
Localisation : De ci de là !

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par bruno_l » Samedi 31 Mars 2018 17:09

la dilution fait baisser le taux de sulfite, donc plus de grain et meilleur accutance
Avatar de l’utilisateur
bruno_l
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6442
Inscription : Lundi 10 Avril 2006 19:37
Localisation : pas loin de Tours

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par Oriu » Samedi 31 Mars 2018 17:14

et le D76 dilué 1+1 et 1+2 et 1+3 n'est pas réutilisable
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 24878
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par Bokey Shutter » Samedi 31 Mars 2018 17:17

Si mais je n'en avais plus et le gars chez qui j'ai pris l'ID11 était en rupture de stock ( en fait il avait des sachets pour 5 litres et ça ma pose un problème de maintenance )
Avatar de l’utilisateur
Bokey Shutter
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5449
Inscription : Mardi 13 Septembre 2011 13:33
Localisation : De ci de là !

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par Abdelkrim13 » Samedi 31 Mars 2018 17:19

Faut déclencher moins :mrgreen: :lol:
Avatar de l’utilisateur
Abdelkrim13
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6141
Inscription : Mardi 10 Août 2010 12:58
Localisation : Nantes :-)

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par Bokey Shutter » Samedi 31 Mars 2018 17:20

Abdelkrim13 a écrit :Faut déclencher moins :mrgreen: :lol:


On verra quand je serais mort
Avatar de l’utilisateur
Bokey Shutter
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5449
Inscription : Mardi 13 Septembre 2011 13:33
Localisation : De ci de là !

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par Armand29 » Samedi 31 Mars 2018 23:50

Bokey Shutter a écrit :...... Lorsqu'on a beaucoup de pellicules à traiter le temps passé est un élément à considérer d'autant je suis tête en l'air et que je développe toujours une pellicule à la fois pour ne pas risquer de mettre le fixateur en premier.......


Tout d'abord , si tu mets tes produits en pré-chauffage , les flacons toujours dans le m^me ordre , et, avec un coup de feutre pour le révélateur par exemple , vont t'empêcher de confondre avec le fixateur.
Deuxio , il ne faut pas voir en temps de développement total , car selon la façon dont tu as régler la cellule pour ta HP5 par exemple 400 /1600 ou 200 le procédé sera différent.
Je suis mal placé pour te dire ça , vu le retard que j'ai en couleur :roll: , mais en N et B j'essaye de ne pas avoir plus de 2 ou 3 pellicules de retard ....on voit et surtout on se rappelle la situation qui a créer le ratage que l'on a sous les yeux une fois développé :tete:
Avatar de l’utilisateur
Armand29
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3361
Inscription : Lundi 11 Juin 2007 11:58
Localisation : Bretagne Nord

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par Bokey Shutter » Samedi 31 Mars 2018 23:54

bruno_l a écrit :la dilution fait baisser le taux de sulfite, donc plus de grain et meilleur accutance


Je vais peut être encore dire une énormité mais n'est ce pas paradoxal de dire plus de grain = meilleure acutance ( piqué), j'aurais pensé l'inverse : plus de grain = moins de détails! j'ai tort ?
Avatar de l’utilisateur
Bokey Shutter
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5449
Inscription : Mardi 13 Septembre 2011 13:33
Localisation : De ci de là !

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par Bokey Shutter » Dimanche 01 Avril 2018 0:12

Armand29 a écrit :
Bokey Shutter a écrit :...... Lorsqu'on a beaucoup de pellicules à traiter le temps passé est un élément à considérer d'autant je suis tête en l'air et que je développe toujours une pellicule à la fois pour ne pas risquer de mettre le fixateur en premier.......


Tout d'abord , si tu mets tes produits en pré-chauffage , les flacons toujours dans le m^me ordre , et, avec un coup de feutre pour le révélateur par exemple , vont t'empêcher de confondre avec le fixateur.
Deuxio , il ne faut pas voir en temps de développement total , car selon la façon dont tu as régler la cellule pour ta HP5 par exemple 400 /1600 ou 200 le procédé sera différent.
Je suis mal placé pour te dire ça , vu le retard que j'ai en couleur :roll: , mais en N et B j'essaye de ne pas avoir plus de 2 ou 3 pellicules de retard ....on voit et surtout on se rappelle la situation qui a créer le ratage que l'on a sous les yeux une fois développé :tete:


En photographie je n'ai pas de patience, j'expose une pellicule, je rentre chez moi et j'attaque le développement. J'ai aligné les différents flacons, tous répertoriès par une étiquette dans l'ordre d'usage et bien sur je parle de films exposés à la même sensibilité, sinon je deviens fou ! J'ai parlé dans un autre fil de la bourde que j'ai commise hier, partant à la campagne pour prendre l'air et des photos, utilisant un film raté qui me servait à tester le chargement de mes nouveaux boitiers mais là j'ai une excuse car pour résister à un petit soucis de santé je suis shooté à mort avec antibiotiques, antalgiques, anti inflammatoires plus un truc contre la tension et le cholestérol sans parler de l'insuline que je m'injecte matin midi et soir ( c'est tout ) et je marche à 10 cm au dessus du sol, entouré par un brouillard qui ressemble à de la purèe :D
Avatar de l’utilisateur
Bokey Shutter
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5449
Inscription : Mardi 13 Septembre 2011 13:33
Localisation : De ci de là !

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par stormpetrel » Dimanche 01 Avril 2018 3:28

Bokey Shutter a écrit :Bien que je ne me considère pas comme un débutant car je photographie depuis 1965, j'ai toujours des lacunes

Je vient d'acheter de l'Ilford HP5 et du révélateur de la même marque ID11 et je me demandais quelle différence de rendu on peut obtenir en l'exposant à sa valeur nominale soit 400 ISO en le développant selon les trois procédés proposés, stock, 1+1 ou 1+3 car le temps de traitement passe selon le cas de 7,30 minutes, 13 et 20 minutes. Lorsqu'on a beaucoup de pellicules à traiter le temps passé est un élément à considérer d'autant je suis tête en l'air et que je développe toujours une pellicule à la fois pour ne pas risquer de mettre le fixateur en premier.
Excusez ma longue explication mais je voulais être clair.

En développant récemment 8 120 ( D76 1+1 soit 12.5 ' par pelloche ) et en considérant le temps de numérisation, en commençant le soir, j'ai vu le soleil se lever :mrgreen: c'est mortel

Merci pour vos réponses


Développer un film a la fois, ca me rendrait fou.... Je développe toujours 3 a 5 films (mix de 120 et de 35mm) dans des cuves paterson. Je suis aussi tres tête en l'air (il m est arrive de boire une gorgée de caffenol par mégarde), et pour éviter de se planter dans les chimies, je suis toujours hyper rigoureux sur le protocole.

Je ne suis pas certain que de passer de 7m30 a 20min ça va drastiquement réduire tes soirées si tu souhaites développer une dizaine de pelloche.

Je me suis amuse a faire une petit simulation sous excel pour evaluer le temps d'une session de dev de film en fonction du nombres de film, de la cuve paterson utilisee, et du temps de dev:

Ca donne ca :
Image2018-04-01 14-16-49_Screenshot-2018-04-01_14.16 by Dominique Filippi, on Flickr
La durée donnée pour la session ne tient pas compte, de la mise en spire, du nettoyage de a verrerie...

Que cela soit 7.5m ou 20min, développer 1 film a la fois est tres laborieux.....
Avatar de l’utilisateur
stormpetrel
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 862
Inscription : Mardi 03 Mai 2016 8:23
Localisation : Wellington, NZ

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par Bokey Shutter » Dimanche 01 Avril 2018 9:38

73 minutes et 200 minutes c'est pas pareil...

Entre un peu plus d'une heure et 7 heures au niveau du temps de sommeil c'est le jour et la nuit, ou plutôt la nuit et le jour
Avatar de l’utilisateur
Bokey Shutter
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5449
Inscription : Mardi 13 Septembre 2011 13:33
Localisation : De ci de là !

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par bruno_l » Dimanche 01 Avril 2018 13:19

Bokey Shutter a écrit :
bruno_l a écrit :la dilution fait baisser le taux de sulfite, donc plus de grain et meilleur accutance


Je vais peut être encore dire une énormité mais n'est ce pas paradoxal de dire plus de grain = meilleure acutance ( piqué), j'aurais pensé l'inverse : plus de grain = moins de détails! j'ai tort ?

parce que tu confond définition et impression de netteté (acutance) d'ailleurs plus ton ton image a de définition moins elle à l'impression d'être nette

plus de détails (si j'ose dire :-) ) ici https://www.comment-apprendre-la-photo. ... eparateur/
Avatar de l’utilisateur
bruno_l
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6442
Inscription : Lundi 10 Avril 2006 19:37
Localisation : pas loin de Tours

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par Bokey Shutter » Dimanche 01 Avril 2018 14:23

Merci, je comprend mieux
Avatar de l’utilisateur
Bokey Shutter
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5449
Inscription : Mardi 13 Septembre 2011 13:33
Localisation : De ci de là !

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par Bokey Shutter » Dimanche 01 Avril 2018 15:46

Merci c'est plus clair dans mon esprit embrumè. Donc je vais continuer à utiliser le ID11 comme j'ai toujours utilisé le D76 à 1+1 et à bain perdu ( et retrouver mon cher D76 dès qu'il y a réapprovisionnement). Si mes photos me paraissent un peu fouillis ce n'est pas à cause du traitement mais de ma vue caffouillante ou ma mauvaise mise au point qui est parfois aussi la conséquence de mes yeux de merde.

J'aime beaucoup le Mam 6 pour plusieurs raisons mais je lui regrette l'absence de la loupe du viseur du Yashica TLR

J'espérait vous entendre dire que l'acutance serait améliorée par la façon de traiter le film mais je crois surtout que c'est une cure de jouvance qui pourra faire cet effet alors je vais me faire une raison et j'avoue ne pas aimer les images taillées au rasoir

Et puis il n'y a pas de miracle, une photo floue c'est une photo floue et c'est pas la chimie qui va arranger les bidons, picétou !

je préfère celle ci , Mamiya 6 folding

ImageTest de l'espacement des vues by Jean-Charles Hassen, sur Flickr

à celle là, Leica M2 Elmar M Chateau de Chambord

ImageChâteau de Chambord (2) by Jean-Charles Hassen, sur Flickr

Mais j'aime moins celle là mais bien sur même un télémétrique faut faire correctement la mise au point :tete:

ImageTest de l'espacement des vues by Jean-Charles Hassen, sur Flickr
Avatar de l’utilisateur
Bokey Shutter
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5449
Inscription : Mardi 13 Septembre 2011 13:33
Localisation : De ci de là !

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par Bokey Shutter » Lundi 16 Avril 2018 12:56

Je viens de lire sur un forum que D76 et ID11 c'est kif kif bourricot, qu'en dites vous ?
Avatar de l’utilisateur
Bokey Shutter
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5449
Inscription : Mardi 13 Septembre 2011 13:33
Localisation : De ci de là !

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par bruno_l » Lundi 16 Avril 2018 18:25

les formules seraient très proches, mais ont du évoluer depuis 1927
disons qu'en langage geek ID11 serait un fork de D76 :D :D
Avatar de l’utilisateur
bruno_l
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6442
Inscription : Lundi 10 Avril 2006 19:37
Localisation : pas loin de Tours

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par Bokey Shutter » Lundi 16 Avril 2018 19:52

Donc mis à part le terme fork que j'ai du chercher dans wikipedia, ça pourrait vouloir dire qu'un développement avec l'un ou l'autre serait quasi identique
Avatar de l’utilisateur
Bokey Shutter
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5449
Inscription : Mardi 13 Septembre 2011 13:33
Localisation : De ci de là !

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par apx25 » Mardi 17 Avril 2018 8:41

bruno_l a écrit :...les formules seraient très proches, mais ont du évoluer depuis 1927....

A priori les formules ne sont plus tout à fait identiques, mais restent très proches. La quantité de métol est légèrement différente (je ne sais plus dans lequel il y en a plus).
La présentation est différente : deux sachets pour l'ID11, un sachet (ou une boite) pour le D76. Qu'en conclure ? que tout est déjà mélangé dans le D76 et que ça n'a pas d'importance ? Que l'ID11 en sachets se conserve mieux ?... je n'en sais rien. Toujours est-il qu'en pratique je n'ai jamais vu de différence et qu'en général c'est le prix ou la disponibilité dans le commerce local qui a guidé mes achats.
Avatar de l’utilisateur
apx25
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3460
Inscription : Mercredi 29 Août 2012 16:49
Localisation : Finistère - Bretagne - France

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par Bokey Shutter » Mercredi 18 Avril 2018 9:01

apx25 a écrit :
bruno_l a écrit :...les formules seraient très proches, mais ont du évoluer depuis 1927....

A priori les formules ne sont plus tout à fait identiques, mais restent très proches. La quantité de métol est légèrement différente (je ne sais plus dans lequel il y en a plus).
La présentation est différente : deux sachets pour l'ID11, un sachet (ou une boite) pour le D76. Qu'en conclure ? que tout est déjà mélangé dans le D76 et que ça n'a pas d'importance ? Que l'ID11 en sachets se conserve mieux ?... je n'en sais rien. Toujours est-il qu'en pratique je n'ai jamais vu de différence et qu'en général c'est le prix ou la disponibilité dans le commerce local qui a guidé mes achats.


CQFD
Avatar de l’utilisateur
Bokey Shutter
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5449
Inscription : Mardi 13 Septembre 2011 13:33
Localisation : De ci de là !

Re: HP5 et révélateur ID 11

Message par Pascalou60 » Mercredi 18 Avril 2018 11:01

stormpetrel a écrit :
Bokey Shutter a écrit :Bien que je ne me considère pas comme un débutant car je photographie depuis 1965, j'ai toujours des lacunes

Je vient d'acheter de l'Ilford HP5 et du révélateur de la même marque ID11 et je me demandais quelle différence de rendu on peut obtenir en l'exposant à sa valeur nominale soit 400 ISO en le développant selon les trois procédés proposés, stock, 1+1 ou 1+3 car le temps de traitement passe selon le cas de 7,30 minutes, 13 et 20 minutes. Lorsqu'on a beaucoup de pellicules à traiter le temps passé est un élément à considérer d'autant je suis tête en l'air et que je développe toujours une pellicule à la fois pour ne pas risquer de mettre le fixateur en premier.
Excusez ma longue explication mais je voulais être clair.

En développant récemment 8 120 ( D76 1+1 soit 12.5 ' par pelloche ) et en considérant le temps de numérisation, en commençant le soir, j'ai vu le soleil se lever :mrgreen: c'est mortel

Merci pour vos réponses


Développer un film a la fois, ca me rendrait fou.... Je développe toujours 3 a 5 films (mix de 120 et de 35mm) dans des cuves paterson. Je suis aussi tres tête en l'air (il m est arrive de boire une gorgée de caffenol par mégarde), et pour éviter de se planter dans les chimies, je suis toujours hyper rigoureux sur le protocole.

Je ne suis pas certain que de passer de 7m30 a 20min ça va drastiquement réduire tes soirées si tu souhaites développer une dizaine de pelloche.

Je me suis amuse a faire une petit simulation sous excel pour evaluer le temps d'une session de dev de film en fonction du nombres de film, de la cuve paterson utilisee, et du temps de dev:

Ca donne ca :
Image2018-04-01 14-16-49_Screenshot-2018-04-01_14.16 by Dominique Filippi, on Flickr
La durée donnée pour la session ne tient pas compte, de la mise en spire, du nettoyage de a verrerie...

Que cela soit 7.5m ou 20min, développer 1 film a la fois est tres laborieux.....



Bonjour, voilà qui me met la puce à l'oreille. Jusqu'à présent, je développais une pellicule à la fois. Mais ma production vient d'augmenter et je compte bien développer deux pellicules à la fois dans ma cuve, dès lors bien sûr qu'elles sont de la même sensibilité. Toutefois, une question me taraude... Dois-je augmenter le temps du bain dans le révélateur pour deux pellicules ou bien m'en tenir au temps initial indiqué pour une pellicule ? La lecture du tableau ne m'est pas très aisée. Pour info, je développe en cuve JOBO, avec D-76 à 1+0.
Merci pour vos retours.
Cordialement.
Pascalou
Avatar de l’utilisateur
Pascalou60
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 51
Inscription : Mercredi 11 Avril 2018 10:18

Suivant

Retour vers Labo photo argentique Noir et Blanc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invité(s)

  • Publicité
Boutique Photo Argentique