Le site des restos du coeur

Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en couleur

Echanges sur tous les aspects du labo photo argentique couleur : matériels, développement des films couleur, tirage, etc. Présentations des labos photo argentique couleur.

Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en couleur

Message par IzzyCat » Lundi 30 Avril 2018 15:06

Bonjour par ici !

Après un bon paquet d'années à faire du noir et blanc dans mon ancienne sale de bain, une idée nouvelle s'est révelée à moi.
Il y a un an un ami proche qui maîtrise tous les procédés actuels, aura blanchi ces sombres craintes qui étouffaient mon envie de me mettre à la couleur.
Que ce soit du développement de négatifs et diapos jusqu'au tirage*, je suis fixée et je me lance.
J'ai stabilisé un plan d'attaque :

Déjà plusieurs rouleaux de film 120 prêts à passer à la soupe :

- 3 PRO400H Fuji
- 3 Portra 400 Kodak

Et attendent sagement de faire face au jour quelques boîtes de Velvia 50 et 100 et 2 Cinestill 800T.
Patiente et bornée comme une mule, ces porcédés ne me font pas peur et méritent d'être abordés avec la patience nécessaire.

Pour ce qui est du film, je comencerai à la cuve manuelle, puis finirai surement par acquérir un processeur Jobo qui me soulagera les poignets, notamment pour le développement des tirages.

Je mettrai dans ce topic les différents résultats de ces expérimentations, impressions, questions et qui sait... Quelques astuces que je pourrais glaner ici et là histoire d'apporter en retour une petite contribution au forum ;)

A bientôt !

* Ouaip, je suis tentée de reproduire les quelques expérimentations de RA4 inversé que j'ai vu ici et là, pour le fun.

-------------------------------------

- Index des messages contenant des ressources utiles à l'apprentissage :
[Ici y'aura des liens vers les messages contenant de bonnes astuces]

- Liens intéressants à connaitre pour la couleur :
EN : Erreurs illustrées en développement C-41 : https://www.olympus-lifescience.com/en/microscope-resource/primer/photomicrography/colornegprocerrors/
Dernière édition par IzzyCat le Lundi 21 Mai 2018 13:42, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur
IzzyCat
Passionné
Passionné
 
Message(s) : 127
Inscription : Vendredi 20 Février 2009 0:30
Localisation : Paris

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par Toulin » Lundi 30 Avril 2018 15:24

Bonne chance (sans ironie) dans tes expériences en couleurs. :bienjoue:

:fete:
Toulin
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5375
Inscription : Vendredi 10 Septembre 2010 15:00
Localisation : Aquitaine

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par Focasem » Lundi 30 Avril 2018 17:19

Il est curieux de constater qu'à la fin des années 70 les catalogues spécialisés proposaient une grande gamme de matériels et produits pour l'amateur voulant s'essayer à la couleur et que la fin des années 80 la plupart de ces articles avaient disparus des pages.

La difficulté d'obtenir des résultats stables sans crise de nerf, sans parler du cout, avait déja découragé la plupart des aventuriers de la couleur qui se sont tournés vers les minilabs en plein développement à cette époque.
Focasem
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1492
Inscription : Samedi 07 Mai 2011 13:12
Localisation : Senlis 60

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par IzzyCat » Mardi 15 Mai 2018 8:43

Et paf !

Ca c'est fait ! Je reviens tout juste d'un séjour en adorable compagnie. L'adorable compagnie s'avérant particulièrement savante au sujet des p'tits grains d'argent et des colorants qui tachent joliment on s'est retroussé les manches puis on a ouvert l'eau chaude pour explorer les procédés C-41 puis E-6 directement le lendemain.

Mes obligations accomplies j'apprendrai à me servir et régler aujourd'hui de mon passe-vues BetterScanning pour faire enfin-peut-être mon premier vrai bon scan acceptable au V700 (il était temps) afin de vous faire une longue et belle (ou presque) description du pataquès de ces derniers jours !

Mais avant de commencer,
Moralité : J'aurais du mettre mes craintes de côté bien plus tôt, j'ai ignoré le film couleur bien trop longtemps !
On se fait une montagne du développement couleur. C'est d'une facilité déconcertante ! Je pense qu'il est temps d'ignorer les vieux clairons qui disent que "ouais c'est un truc dur, de toutes manières s'il sort un truc visible de ta cuve, les couleurs seront aussi justes que sur une pochette d'album de rock progressif des 70's".
J'ai trouvé ça aussi facile, voir plus simple dans certains cas que le développement noir et blanc.

Vous êtes curieux ? Foncez, essayez !
A bientôt pour un post complet, avec des images, descriptions, ressentis et coups de pouce ;)

Pour illustrer le propos : Ca c'est de la Velvia 50 qui sortait de la cuve. Agitée à la main dans le bain marie.

Image
Avatar de l’utilisateur
IzzyCat
Passionné
Passionné
 
Message(s) : 127
Inscription : Vendredi 20 Février 2009 0:30
Localisation : Paris

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Mardi 15 Mai 2018 9:35

Tu m'intéresse grandement... Il y a une tête couleur qui me fait du pied sur lbc...
Mais j'ai l'impression que c''est vraiment différent du n&b.
J'attends avec hâte ton compte rendu détaillé, pour basculer... ou pas :)
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 467
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par 3point14 » Mardi 15 Mai 2018 10:02

Fonce, les têtes couleur c'est top pour le tirage n&b ;)
3point14
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2081
Inscription : Mercredi 12 Novembre 2014 8:11
Localisation : Entre Concarneau, Rennes et Lorient

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Mardi 15 Mai 2018 10:11

... c'est fait... du coup j'ai annulé ma commande de filtre multigrade :)
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 467
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par Réginald » Mardi 15 Mai 2018 10:22

ça dépend de ce que tu recherches

Diffus ou semi-dirigé, tu n'auras pas le même résultat.

La grande majorité des têtes couleurs sont avec boite de diffusion.


Sinon, 3.14 a raison, c'est tellement plus pratique que les filtres à insérer.
Avatar de l’utilisateur
Réginald
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8622
Inscription : Jeudi 31 Juillet 2014 9:34
Localisation : Haute-savoie

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Mardi 15 Mai 2018 10:27

Dans tous les cas, je crois qu'3.14 va me convertir à la couleur (ou en tout cas me forcer à essayer).
J'ai peur que ce soit moins piqué, non ?
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 467
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par phildu24 » Mardi 15 Mai 2018 10:57

IzzyCat a écrit :J'aurais du mettre mes craintes de côté bien plus tôt,........On se fait une montagne du développement couleur. C'est d'une facilité déconcertante !

Ah ?... tant que ça ?... sans dec ?... :? J'hésite toujours mais à voir ton premier scan.... la démangeaison devient presque insupportable ... Par contre, et en revanche aussi, c'est avec quel traitement ? .. silteuplé...

IzzyCat a écrit : les couleurs seront aussi justes que sur une pochette d'album de rock progressif des 70's".

Ben quoi ????... Qu'est ce qu'elles ont les couleurs des albums de rock prog" des 70's ?.. le vert et le orange sont bien.... vert et orange... non ?
:mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
phildu24
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2095
Inscription : Jeudi 17 Janvier 2008 16:49
Localisation : Le Perigord Blanc ( et Noir...)

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Mardi 15 Mai 2018 11:03

Oui, on est tous super impatient :D
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 467
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par bruno_l » Mardi 15 Mai 2018 16:16

psykoko a écrit :Tu m'intéresse grandement... Il y a une tête couleur qui me fait du pied sur lbc...
Mais j'ai l'impression que c''est vraiment différent du n&b.
J'attends avec hâte ton compte rendu détaillé, pour basculer... ou pas :)

attention quand même :-) entre le scan de négatif couleur qui autorises une certaine dérive colorimétrique due au développement du dit film et
le tirage à l'agrandisseur qui lui est beaucoup plus exigeant du respect de la norme au niveau développement du film et de l'épreuve !
avec un bon scanner et une bonne imprimante tu obtiendras de meilleurs résultats plus vite et pour moins chère!
je dit ça, mais tu n'est pas obligé de me croire
Avatar de l’utilisateur
bruno_l
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6340
Inscription : Lundi 10 Avril 2006 19:37
Localisation : pas loin de Tours

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Mardi 15 Mai 2018 17:27

Ah mais je veux bien te croire... Mais j'avoue que ça n'a pas la même odeur, le scanner, non ?
Bon... Déjà, voyons ce que nous raconte IzzyCat :) Ne serait-ce sur le négatif :)
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 467
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par bruno_l » Mardi 15 Mai 2018 17:43

oui le scanner est moins toxique :shock: mais si on joue correctement avec les chimies sans gant en respirant bien les vapeurs tous les jour ba ..... le scanner on y va un jour......
Avatar de l’utilisateur
bruno_l
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6340
Inscription : Lundi 10 Avril 2006 19:37
Localisation : pas loin de Tours

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par cg8.5 » Mardi 15 Mai 2018 18:25

J'ai essayé le Cibachrome, l'Agfacolor et le Kodachrome RC avec des résultats sans commune mesure avec l'investissement tant en temps qu'en coût.
Idem pour les méthodes additives et soustractives.
Le développement ne pose aucun problème (sauf le coût...) mais le tirage nécessite un tel travail pour des résultats souvent décevants que j'ai vite renoncé préférant faire appel à des labos pro pour obtenir des tirages de qualité..

Maintenant un bon scanner, bien utilisé, donne de bien meilleurs résultats ; c'est sans doute la raison pour laquelle très peu d'amateurs continuent à effectuer du tirage couleur.

J'ai même retrouvé un sélecteur de filtres Kodak pour l'Ektacolor RC...

Image
Avatar de l’utilisateur
cg8.5
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1013
Inscription : Dimanche 01 Mai 2011 16:01
Localisation : Angers

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Mardi 15 Mai 2018 18:55

Dans tous les cas, quand je vois ce qu'IzzyCat a sorti... Je ne sais pas à quel prix, mais je me dis que ça serait dommage de ne pas essayer, non ?
A voir, on attend son avis :)
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 467
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par bruno_l » Mardi 15 Mai 2018 19:24

non c'est pas ce que je voulais dire :) oui développer en C41 est assez facile suffit de bien suivre les consignes, le traitement E6 est un peu plus tendu car plus de séquences de traitements
ce que je veux dire c'est que oui c'est facile grâce au scanner qui est plus tolérant face un dev non conduit correctement
j'ai eu une fois a faire face au cas il y a bien longtemps :-) le 1er set de film était ok le tireur sur le minilab n'as pas eu de problèmes, le 2eme lots nous étions hors norme, donc risque de grosse dominantes sur les tirage, chose plus facile a corriger sur un scanner

donc oui c'est facile maintenant grâce a la souplesse des scanners qui gomme les petites erreurs que l'on peut faire, donc ne pas s'en priver si l'envie de faire du dev de films couleurs allez y, et le E6 c'est encore plus beau!
Avatar de l’utilisateur
bruno_l
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6340
Inscription : Lundi 10 Avril 2006 19:37
Localisation : pas loin de Tours

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Mercredi 16 Mai 2018 7:57

Yes... je vais aller voir comment ça se passe le développement déjà :)
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 467
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par psykoko » Mercredi 16 Mai 2018 12:56

Voilà... par votre faute...
J'ai craqué, elle est dans la voiture...

Image
Avatar de l’utilisateur
psykoko
Expert
Expert
 
Message(s) : 467
Inscription : Jeudi 03 Mai 2018 14:27

Re: Gaudrioles chromogènes - récits d'une débutante en coule

Message par Réginald » Mercredi 16 Mai 2018 13:52

ben yapluka maintenant :rire:
Avatar de l’utilisateur
Réginald
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8622
Inscription : Jeudi 31 Juillet 2014 9:34
Localisation : Haute-savoie

Suivant

Retour vers Labo photo argentique couleur

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

  • Publicité