Boutique Photo Argentique

Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulssion

Ici on ne discute pas esthétique, mais seulement clinique... La photo est ratée et tu aimerais savoir ce qui a cloché afin de ne pas reproduire cette erreur ? Nos éminents médecins du développement, du tirage ou même de la prise de vue, sont là pour t'aider !

Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulssion

Message par Eos5000 » Mercredi 27 Mars 2019 2:32

Bonjour tout le monde, finalement, je me remet au développement.

J'ai développé une Tri-X 120 de mon Rolleicord, avec mon monobain Cinestill D96. Le résultat est vraiment correct. Contrairement aux développements en 135, là les chiffres sur la pellicule sont beaucoup plus sombres. Pourtant, je n'ai pas développé à une température vraiment plus élevé, j'étais entre 21, et 22°C. Après, vu que le révélateur a 4 films derrière lui, et un mois d'ouverture, j'ai développé pendant 9 minutes 30, plus ou moins.

Sur ce type de produit, il me semble qu'on peut prolonger, car cela permet de bien fixer le film. Dans la notice du D96, ils recommandent 6 minutes minimum.

Cependant, dans les zones claires de mes photos, donc sombres sur mon film, j'ai des toutes petites parties transparentes, vraiment minuscules. Comme si on avait fait un trou dans l'émulssion. Je ne pense pas que ce soit des bulles d'air, car je tapais bien la cuve sur le plan de travail, après chaque séquences d'agitation. D'ailleurs, il n'y en avait pas beaucoup. À 21°C, la notice du D96 préconise : Après avoir versé le révélateur, agitation douce pendant 10 secondes, puis 5 secondes toutes les minutes.

Vu que j'avais eu les mêmes problèmes avec les pellicules exposés avec mon Brownie flash, j'ai plusieurs hypothèses :

1°) Des petites poussières se trouvant dans l'objectif de l'appareil, et qui se déplace lorsque l'appareil bouge.

2°) Des petites poussières se trouvant dans le boîtier, qui se mettent sur le film, l'empêchant d'être exposé à cet endroit, et donc de produire du sombre.

3°) Des petites poussières qui se sont déposés sur le film côté émulsion, provenant de l'appareil, ou se trouvant dans la cuve, et qui ont empêché le révélateur d'agir à cet endroit.

4°) Lors du chargement en spire, un impact a fait partir un peu de gélatine, ce qui donne cette impression de "Trou dans l'émulssion".

D'après vous, laquelle de ces hypothèses est la plus probable, ou sont-elles toutes fantaisistes?

En dehors de ce problème, le développement est plutôt bon. Pas de rayures sur le film, car pas d'essorage à la pince, ou au doigt. Pas de traces de calcaire, car dernier rinçage à l'eau déminéralisé, avec un peu de produit vaisselle. Hélas, le film aura quand même droit à son deuxième rinçage, car ayant été suspendu à sécher dans un endroit moins propre que je le pensais, il a pas mal de petites poussières qui ne partent pas au chiffon antistatique. Faudrait que je test la technique de l'essoreuse à salade, mais ça me fait un peu peur j'avoue. :oops:

En attendant, je suis quand même content de mon résultat. Merci pour tout vos conseils, et encore pardon pour mon poste "racoleur".

Cordialement, Eos5000.
Dernière édition par Eos5000 le Jeudi 28 Mars 2019 4:15, édité 1 fois.
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 424
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par Mathieu M » Mercredi 27 Mars 2019 3:57

Ça m'arrive aussi, et je pense qu'il s'agit de bulles d'air...
Avatar de l’utilisateur
Mathieu M
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4263
Inscription : Vendredi 28 Septembre 2007 11:05
Localisation : Québec (ex parisien)

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par Eos5000 » Mercredi 27 Mars 2019 13:21

Mathieu M a écrit :Ça m'arrive aussi, et je pense qu'il s'agit de bulles d'air...


Merci. Pourtant, quand on tape la cuve, ça doit enlever leq bulles d'air normalement? Tu aurais pas une astuce pour éviter ce phénomène?

Cordialement, Eos5000
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 424
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par gigibertcha » Mercredi 27 Mars 2019 13:47

Montre-nous ces "trous" (et n'ai pas peur de l'essoreuse à salade!)
Avatar de l’utilisateur
gigibertcha
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3244
Inscription : Mercredi 01 Décembre 2010 13:57
Localisation : Clunysois

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par Eos5000 » Mercredi 27 Mars 2019 15:42

gigibertcha a écrit :Montre-nous ces "trous" (et n'ai pas peur de l'essoreuse à salade!)
Je vais essayer de faire numériser le film, mais je dois le nettoyer avant, il a des poils :lol:. Quand j'irai au labo, je prendrai une photo des trous. Faudra encore que je fasse le ménage dans mon casimage :roll: :? . Je veux pas prendre la version payante #Jesuisradin :lol:
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 424
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par 3point14 » Mercredi 27 Mars 2019 20:11

une photo sur un écran / surface blanche lumineuse suffit largement.
3point14
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2775
Inscription : Mercredi 12 Novembre 2014 8:11
Localisation : Entre Concarneau et Paris

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par Rémy_91 » Mercredi 27 Mars 2019 20:43

Avec jm92, j'ai eu ce phénomène de bulles au tirage sur papier Ilford baryté brillant, probablement une histoire d'état de surface et de viscosité du liquide. Ca s'est fini avec un coup de raclette dans le bac sitôt immergé.
Pour tes films, déjà faire un prémouillage.
Et puis, utilises un "vrai" révélateur plutôt qu'une soupe à tout faire. :wink:
:hello:
Avatar de l’utilisateur
Rémy_91
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2570
Inscription : Jeudi 05 Janvier 2012 13:57
Localisation : Briis sous Forges 91640

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par Eos5000 » Mercredi 27 Mars 2019 23:35

Rémy_91 a écrit :Avec jm92, j'ai eu ce phénomène de bulles au tirage sur papier Ilford baryté brillant, probablement une histoire d'état de surface et de viscosité du liquide. Ca s'est fini avec un coup de raclette dans le bac sitôt immergé.
Pour tes films, déjà faire un prémouillage.
Et puis, utilises un "vrai" révélateur plutôt qu'une soupe à tout faire. :wink:
:hello:


Effectivement, faudrait que j'utilise un meilleur révélateur. En même temps, j'avais eu le même soucis avec du Tetenal ultrafin. L'idée du prémouillage est très bonne, j'achète. Mais si j'utilise un "vrai" révélateur, il faudra une deuxième éprouvette pour gagner du temps? Parce que sinon : Mise en température eau de premouillage, prémouillage, préparation du révélateur, mise à température du révélateur. J'ai peur que le temps que le révélateur soit à bonne température, le film sèche.

Beaucoup semblent avoir une dent contre le monobain Cinestill D96 ici. Suis-je le seul du forum a l'avoir essayé?

Cordialement, Eos5000 :).
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 424
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par julius23 » Jeudi 28 Mars 2019 0:25

simplement le monobain n'est pas un produit nouveau, mais les résultats n'ont jamais été probants ;)

Tu as un test complet en double page dans le cahier argentique de Réponse photo de ce mois ci, et ... c'est plus que mitigé :-** :-**

tu n'as pas besoin d'éprouvette pour le prémouillage, une bouteille avec de l'eau qui sort à la bonne température du robinet, et c'est tout, même si ce n'est pas un produit labo ce n'est pas grave, ce n'est que de l'eau que tu mets à l'intérieur :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
julius23
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5896
Inscription : Vendredi 01 Novembre 2013 18:01
Localisation : Au pays des tapisseries - Aubusson

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par Eos5000 » Jeudi 28 Mars 2019 0:45

julius23 a écrit :simplement le monobain n'est pas un produit nouveau, mais les résultats n'ont jamais été probants ;)

Tu as un test complet en double page dans le cahier argentique de Réponse photo de ce mois ci, et ... c'est plus que mitigé :-** :-**

tu n'as pas besoin d'éprouvette pour le prémouillage, une bouteille avec de l'eau qui sort à la bonne température du robinet, et c'est tout, même si ce n'est pas un produit labo ce n'est pas grave, ce n'est que de l'eau que tu mets à l'intérieur :mrgreen:


Et l'eau déminéralisé, c'est bien pour le prémouillage, ou pas la peine de la gacher pour ça? Je me pose la question, car Jean-Claude dit que pour le révélateur, il vaut mieux utiliser de l'eau distillé, ou au mieux déminéralisé.

Bonne idée de récupérer une bouteille d'eau, j'avais oublié d'y penser :lol:.

Pour le prémouillage, tu conseilles combien de temps, combien d'agitation?

Cordialement, Eos5000.
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 424
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par Eos5000 » Jeudi 28 Mars 2019 0:58

julius23 a écrit :simplement le monobain n'est pas un produit nouveau, mais les résultats n'ont jamais été probants ;)

Tu as un test complet en double page dans le cahier argentique de Réponse photo de ce mois ci, et ... c'est plus que mitigé :-** :-**

tu n'as pas besoin d'éprouvette pour le prémouillage, une bouteille avec de l'eau qui sort à la bonne température du robinet, et c'est tout, même si ce n'est pas un produit labo ce n'est pas grave, ce n'est que de l'eau que tu mets à l'intérieur :mrgreen:


Pourrais-tu me montrer cet article, je n'arrive pas à le trouver sur internet?

Cordialement, Eos5000. :)
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 424
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par Eos5000 » Jeudi 28 Mars 2019 1:33

Malheureusement, les photos du négatif, c'est pas pour tout de suite. Malgré le relavage, et le séchage dans la salle de bain que je croyais plus propre, il y a toujours des poils sur le film qui ne partent pas au chiffon. Je n'ai pas eu ce problème les autre fois. Peut-être que le fait d'essorer le film entre les doigts a évité le phénomène. Mais pour ne pas avoir du tout de poils collés sur un film humide, qui n'a pas du tout été essoré, à part le mettre dans une salle blanche, je vois pas de solution (Le ménage est fait régulièrement chez moi).

Le fait d'utiliser de l'eau déminéralisé à la place de l'eau du robinet classique peut-elle favoriser le collage des poussières, ou c'est juste le fait de ne pas essorer le film qui augmente le phénomène ? Je ne comprends pas, ça ne m'était jamais arrivé avant. Si j'utilise du véritable agent mouillant, ça va réduire le phénomène, ou pas?

Si j'utilise l'astuce de l'essoreuse à salade, le film sera-t-il suffisamment sec pour ne pas que les poussières se collent dessus?

Je regarderai vos solutions avec grand intérêt, mais certaines ne seront peut-être pas applicable dans mon cas. Car il faut bien que vous sachiez que je ne vis pas seul, et que je ne peux pas monopoliser une pièce comme la salle de bain pendant 10h, pour faire sécher un film. SVP, ne me dites pas une phrase du genre :"Avant de développer tes films toi même, trouves un appart :lol:". Ce ne serait pas très gentil, et surtout ça n'apporterait rien.


Cordialement, Eos5000.
Eos5000
Expert
Expert
 
Message(s) : 424
Inscription : Samedi 20 Septembre 2014 10:05

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par Rémy_91 » Jeudi 28 Mars 2019 7:18

Tu te prends bien la téte avec pas grand chose quand même.
Temps de prémouillage, peu importe, le temps de préarer ton révé. Une fois, deux, trois fois, comme tu le sens.
Séchage, si tu développes le soir, le sechage pendu dans la SB ça gène personne.
Essoreuse, ça ne sèche pas, ça enléve un maximum d'eau sous forme de gouttes.
Le mouillant c'est 3 gouttes au litre dans la derniére eau déminée. Trop ça fait un film poisseux.
Impuretés sur film, ça s'évite avant. Quand c'est sec, trop tard.
Température révé, si tu stockes dans une piéce à 20, pas besoin de mesurer ! S'il est à 19 ou 21, et alors ? Augmente ou diminue un peu le temps, et basta.
Si tu fais du 1+1 : révé à 18 + eau à 22, facile ! :wink:
:hello:
Avatar de l’utilisateur
Rémy_91
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2570
Inscription : Jeudi 05 Janvier 2012 13:57
Localisation : Briis sous Forges 91640

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par Oriu » Jeudi 28 Mars 2019 7:23

un truc démontable à suspendre et a adapter pour suspendre plusieurs films à l'abri des poussières https://www.bhv.fr/p/housse+souple+a+su ... FQQAvD_BwE
ça doit exister en moins cher :roll:
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 26565
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par Toulin » Jeudi 28 Mars 2019 10:21

Oriu a écrit :un truc démontable à suspendre et a adapter pour suspendre plusieurs films à l'abri des poussières https://www.bhv.fr/p/housse+souple+a+su ... FQQAvD_BwE
ça doit exister en moins cher :roll:


135 cm de haut, un petit peu trop court pour les films 135/36 poses. :lol:

:hello:
Toulin
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5810
Inscription : Vendredi 10 Septembre 2010 15:00
Localisation : Aquitaine

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par bbjm » Jeudi 28 Mars 2019 10:30

Moi j'ai bien lu tout le fil que je découvre ... je retiens les éléments suivants qui sont écrits:

- en guise d'agent mouillant = liquide vaisselle :arrow: ben ça rend surtout le film poisseux et collant :shock: surtout pas de savon liquide mais quelque gouttes par litre de liquide de rincage de lave-vaisselle ou de l'agent mouillant dédié.

- le film a des poils et autres impuretés et il y a des traces sur le néga ... ceci n'explique t'il pas cela ? 8)
C'est vrai que l'essoreuse à salade permet d'étendre un film déja presque sec (disons séché). Il aura moins de risque d'attraper des poussières en suspension. (ne pas oublier de fermer la porte de la salle de bain) séchage 1 à 2h suivant la T°.

- Révélateur monobain ... génial ! depuis le temps qu'il existe on devrait tous l'utiliser ... Nous sommes tous des idiots masochistes :mrgreen:

Et sinon :idea: Kolossal astuce: tu prends une bouteille d'eau minérale en plastique, tu la coupe en 2 .... :arrow: tu obtiens une éprouvette et un entonnoir :lol: et tu fais ton prémouillage et ton révélo en 1+1 à T° controlée :lol:

En revanche un article qui vient de sortir dans une revue spécialisée, le chercher gratos sur internet, faut pas réver ... et demander de le duplifier consiste à exposer la personne à des recours en droits d'auteur :?
Avatar de l’utilisateur
bbjm
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 14214
Inscription : Dimanche 14 Février 2010 13:22
Localisation : VEXIN 95

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par Oriu » Jeudi 28 Mars 2019 12:17

Toulin a écrit :
Oriu a écrit :un truc démontable à suspendre et a adapter pour suspendre plusieurs films à l'abri des poussières https://www.bhv.fr/p/housse+souple+a+su ... FQQAvD_BwE
ça doit exister en moins cher :roll:


135 cm de haut, un petit peu trop court pour les films 135/36 poses. :lol:

:hello:

effectivement il faut trouver un modèle XL :wink: moi j'ai fait mon armoire séchante type placard à balais, si on en trouve tout fait à la bonne dimension c'est plus pratique pour les non bricoleur
Durst avait fait un modèle souple peut être pas facile à trouver :roll:
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 26565
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par 3point14 » Jeudi 28 Mars 2019 12:19

Oriu a écrit :
Toulin a écrit :
Oriu a écrit :un truc démontable à suspendre et a adapter pour suspendre plusieurs films à l'abri des poussières https://www.bhv.fr/p/housse+souple+a+su ... FQQAvD_BwE
ça doit exister en moins cher :roll:


135 cm de haut, un petit peu trop court pour les films 135/36 poses. :lol:

:hello:

effectivement il faut trouver un modèle XL :wink: moi j'ai fait mon armoire séchante type placard à balais, si on en trouve tout fait à la bonne dimension c'est plus pratique pour les non bricoleur
Durst avait fait un modèle souple peut être pas facile à trouver :roll:

Et surtout c'est waf compatible :mrgreen:
3point14
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2775
Inscription : Mercredi 12 Novembre 2014 8:11
Localisation : Entre Concarneau et Paris

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par vdragon76 » Jeudi 28 Mars 2019 12:49

Oh, la hauteur de 137 cm convient très bien pour les 135/36: c'est la même hauteur que les cabines de séchage des développeuses. Simplement, on plie le film en son milieu sur un support un peu épais fixé en haut de la housse (genre manche de balai) émulsion vers l'extérieur, et on leste les 2 bouts vers le bas avec 2 pinces lestées jumelées.
Pour les 120, pas de souci bien sur.

V.
vdragon76
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2910
Inscription : Mardi 14 Mai 2013 15:50
Localisation : Bruxelles

Re: Kodak Tri-X en 120, comme des micros-trous dans l'émulss

Message par Oriu » Jeudi 28 Mars 2019 13:33

Un ancien fil que je n'avais pas vu viewtopic.php?f=22&t=42727

on est pas obligé d'avoir la soufflante Durst, l'enceinte réalisée avec du vinyl c'est suffisant, la soufflante c'est pour les pressés :roll:
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 26565
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Suivant

Retour vers SOS Médecins

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

  • Publicité