Boutique Photo Argentique

Développement/tirage de la washi A

Echanges sur tous les aspects du labo photo argentique noir et blanc : matériels, développement des films, tirage, etc. Présentations des labos photo argentique noir et blanc.

Développement/tirage de la washi A

Message par Nichoco_bueno » Mardi 13 Août 2019 9:59

Bonjour a tous!
Je me présente :
Je suis un petit nouveau dans le monde de l'argentique noir et blanc. J'ai fais mes premières armes sur de l'instamini avec un instamini 8 puis un instasquare sq6 et j'ai fini par m'acheter un instanflex lt70 pour avoir tout en manuel et surtout une pose B (j'ai fais beaucoup de lightpainting et de double exposition avec) un appareil que j'adore.
Bref j'ai décidé de me mettre au noir et blanc et me suis acheté un petit Minolta x500 qui est simple est agréable a prendre en main. J'ai développé mes premières pellicule Ilford hp5+ dans de l'id 11 stock, fais mes premiers humble tirage avec un agrandisseur Durst m305.

J'ai voulu tester les pellicule de washi film car je trouvai le film washi a intéressant.
J'ai c
Shooté ma première pellicule a 12 ISO développé mon film avec l'id11 stock suivant les infos ici : https://www.digitaltruth.com/chart/search_text.php?Film=Washi
Donc 6 min.... Et le résultat était plutôt surprenant : film pas du tout dense et très transparent. Au tirage c'est très compliqué car tout ressort plus ou moins gris et des que j'alloge le temps d'exposition tout devient noir.
Avec un filtre grade 4/5 j'arrive a obtenir un résultat mais qui ne me satisfait pas vraiment.
Ce film est vendu pour être très contrasté et je suis obligé de le contrasté encore plus pour en sortir quelques choses.
J'ai sortie une deuxième pellicule qui et a peu prêt dans le même cas.
Dois-je diminuer le temps de développement ?
Pousser le film a 50iso ?

Bref je suis a l'écoute de tout vos conseils.

Merci par avance.
Nichoco_bueno
 
Message(s) : 7
Inscription : Mardi 13 Août 2019 8:42

Re: Développement/tirage de la washi A

Message par lignesbois » Mardi 13 Août 2019 10:57

Il peut y avoir plusieurs causes (attention, je ne maitrise pas encore complètement l'interprétation des symptômes, merci de me corriger si je dis une bêtise) :
Il est bon pour comprendre de rappeler le fonctionnement du développement N&B des images latentes :
lorsque le film est exposé, les grains d'halogénure d'argent frappé par la lumière se transforment par réaction à celle-ci. Mais cette transformation peut continuer autant de fois que le film est exposé à la lumière.
une fois le film chargé sur la spire et dans la cuve, on commence par le bain de révélateur : celui-ci transforme par réaction chimique les grains d'halogénure d'argent frappés par la lumière en argent métal, insensible à la lumière. Il prennent une couleur noire au passage
Cependant, les grains peu ou pas insolés durant l'exposition demeurent encore sensibles à la lumière. Il convient donc de stabiliser le résultat obtenu en éliminant les grains d'halogénure d'argent non exposé (correspondants aux zones d'ombre de la scène)
on commence par le bain d'arrêt, qui permet d'arrêter la réaction chimique du révélateur (généralement une solution au Ph basique) et de le neutraliser (le bain d'arrêt est acide) pour ne pas polluer le bain de fixateur.
Le bain de fixateur, lui, permet d'éliminer du film tout l'halogénure d'argent encore photosensible, ne laissant sur le support en acétate que l'argent métal stable et insensible à la lumière qui forme l'image finale. Les zones d'ombre, ou les halogénures d'argent n'ont pas été modifiés par la lumière puis transformés en argent métal par le révélateur, sont transparentes.

on peut déduire donc :
que ton temps d'expo était insuffisant
ou que ton temps de révélation était insuffisant
Pour savoir quel est le problème , il convient de regarder les bords du film : les inscriptions du fabricant apparaissent-elles normalement ?
*note importante : je ne connais pas la Washi A je ne sais pas si c'est de la remballe ou une fabrication maison. Y a-t-il le même type de codes barres et marquages sur les films Washi que sur ceux des grands fabricants ?



exposition insuffisante :
lignesbois
Expert
Expert
 
Message(s) : 409
Inscription : Samedi 13 Avril 2019 11:32
Localisation : Gironde, pas loin d'un gros tas de sable

Re: Développement/tirage de la washi A

Message par Nichoco_bueno » Mardi 13 Août 2019 11:11

Merci pour ta réponse
Je pousse le développement comme si j'avais shooter a 25 ISO?
Le fais d'allonger le temps de développement ne va pas rendre mon négatif encore plus transparent ?
Je suis désolée je ne maîtrise pas le développement parfaitement.
Concernant les filmwashi il ne s'agit pas de remballe mais de film spécifique. Exemple la washi A et un film d'amorce de cinéma qui offre un fort contraste.
Il n'y a pas d'inscription sur le bord du film.
Et les cartouche sont des cartouche de différentes marque avec un stickers dessus.
Il s'agit du plus petit fabricant de film au monde qui est installé a st Nazaire.
http://filmwashi.com/fr/
Ma pellicule hp5 : https://ibb.co/fFZWsVj
Ma pellicule washi a : https://ibb.co/fXyjkX4
Nichoco_bueno
 
Message(s) : 7
Inscription : Mardi 13 Août 2019 8:42

Re: Développement/tirage de la washi A

Message par lignesbois » Mardi 13 Août 2019 15:49

Oui, je connais Washi films, en revanche je ne connais pas tous les films de la marque.
Je considère la Washi A comme de la remballe dans la mesure où ce n'est pas la société Washi films qui couche l'émulsion (contrairement à ses gammes sur support papier japonais)
Du coup, pas certain que l'absence de marquage en bordure de film soit normale : les films cinéma sont généralement des productions de grands fabricants (Kodak par exemple) qui ne manquent pas d'apposer leur nom partout où ils peuvent

un film quasi transparent, si je ne me trompe pas, est signe d'une exposition insuffisante lorsque les marquages en bordure de film sont normalement visibles, ou d'un temps passé insuffisant dans le révélateur si les marquages ne sont pas visibles.
Voire carrément d'un problème ou d'une erreur de process plus fondamentale : un premier bain à l'eau (un prémouillage de moins d'une minute est recommandé en MF pour retirer la couche anti halo pouvant perturber le développement, pas en 24x36), ou l'inversion dans l'ordre entre révélateur et fixateur.

Il parait pertinent de reprendre toute la chaine depuis le départ pour s'assure de l'origine du problème :
- vérification de la justesse de la cellule de ton X500 si tu l'utilises pour la mesure d'expo (plage de sensibilité ? tu peux la régler pour 12ASA ?)
- vérification du réglage de sensibilité de référence du film sur le boitier (si tu as shooté avec un film de 12ASA chargée dans un boitier dont la cellule était réglée pour un film de 100ASA... pas besoin de te faire un dessin). C'est idiot, mais avec le numérique et les codage DX des dernières générations de boitiers argentiques, on a vite fait d'oublier de régler la bonne sensibilité sur un boitier plus ancien.
- vérifier le bon fonctionnement du boitier : l'obturateur fonctionne-t-il ? le miroir aussi ? à toutes les vitesses ? dos ouvert (film non chargé naturellement), on doit pouvoir voir passer la lumière quand on déclenche : le premier rideau s'ouvre, puis le second referme l'obturateur.
- les vitesses sont-elles justes ? à moins d'être un bon électronicien, il faut faire faire la vérification par un réparateur.
- vérification du bon chargement et entrainement du film. C'est arrivé à tout le monde de se rendre compte à la 40ème vue qu'il y a un problème... voir le film sur les conneries à la prise de vue. si l'on ne voit pas le levier de rembobinage tourner sur son axe quand on arme avant une prise de vue, il y a fort à parier que le film est mal chargé.
- au traitement, s'assurer de bien identifier les bouteilles contenant les différentes chimies. Pour ma part, je les numérote dans l'ordre d'utilisation : I pour le révélateur, II pour le bain d'arrêt, III pour le fixateur. plutôt simple non ?
- s'assurer également de ne pas dépasser le nombre de réemploi d'une solution stock (lorsqu'on choisit de développer avec le révélateur en solution stock). Pour ma part j'ai sur ma bouteille de révélateur un élastique me permettant de maintenir une feuille sur laquelle figure un trait pour chaque bobine traitée avec la solution actuellement contenue.
- lorsque l'on utilise plusieurs chimies pour la même fonction, s'assurer de ne pas se tromper de bouteille : les temps de bain varient selon le révélateur pour la même émulsion. Par exemle, j'utilise de l'ID11 pour les films retenus ou exposés à leur sensibilité nominale, et du Microphen pour les films que je pousse. Sur chaque bouteille, j'ai collé un carton d'emballage de la chimie correspondante pour avoir toutes les infos nécessaires et être sûr de ne pas les inverser. De plus, elles ne font pas la même contenance : erreur impossible
- s'assurer, en développement avec solution de révélateur stock, que l'on compense bien l'usure de la chimie conformément aux prescriptions du fabricant en fonction du nombre de films déjà traités : avant chaque session de développement, je calcule le temps du bain de révélateur nécessaire compte tenu de l'émulsion à développer, de la sensibilité recherchée, et du nombre de bobines déjà traitées avec la solution utilisée.
le résultat de ce calcul est noté sur la feuille élastiquée sur la bouteille.
- Respecter le temps calculé en fonction des prescriptions du fabricant, respecter également la température (20°C, sinon il y a des abaques de compensation en fonction de la température), respecter également les prescriptions d'agitation : durée, périodicité.
lignesbois
Expert
Expert
 
Message(s) : 409
Inscription : Samedi 13 Avril 2019 11:32
Localisation : Gironde, pas loin d'un gros tas de sable

Re: Développement/tirage de la washi A

Message par Nichoco_bueno » Mardi 13 Août 2019 16:40

Merci encore pour ce long message.
J'ai effectué pas mal de test.
Concernant le process de développement les chimies ont toute été remplacé lorsque j'ai découvert le résultat de la première pellicule.
1ere Pellicule de washi a ete chargé dans le Minolta dont le fonctionnement est correct au vu de mes 3 première pellicule et javais une pellicule de hp5+ dans un canon ae-1 que je ne connaissait pas. J'ai développé les deux pellicule coup sur coup dans l'après midi la hp5 ok et la washi avec le résultat decris plus tôt et montrer en photo dans le post précédent.
Suite à cela j'ai donc changé mes chimie et fais l'inverse:
Mis la washi dans le canon ae-1 et la ilford Hp5 dans le Minolta.
J'ai également développé coup sur coup les deux pellicules hp5 ok et washi non.
Les expositions sur mes hp5 avec les deux appareils semble correct donc visiblement pas de problème matos en vu....
Je vais donc allonger le temps de développement pour teste même si mes chimie son neuve.
Nichoco_bueno
 
Message(s) : 7
Inscription : Mardi 13 Août 2019 8:42

Re: Développement/tirage de la washi A

Message par lulu69 » Mardi 13 Août 2019 17:47

C4EST UN FILM QUI DEMANDE UNE EXPOSITION PARFAITE
dans du rodinal 1/50
un exemple en grade 2 foma baryté 112
ImageSans titre by LA FAUTEAUNEGATIF, sur Flickr
Avatar de l’utilisateur
lulu69
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2453
Inscription : Lundi 06 Avril 2015 20:13
Localisation : 54 meurthe et moselle

Re: Développement/tirage de la washi A

Message par Gilles88 » Mardi 13 Août 2019 18:02

Hasard, Visite aujourd'hui de mon photographe qui me parle de Washi, il va rentrer du film; Et me dit , il faut faire attention au révélateur, le film réagit différemment suivant ce qui est utilisé.
Dernière édition par Gilles88 le Mardi 13 Août 2019 18:03, édité 1 fois.
Gilles88
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6082
Inscription : Lundi 16 Septembre 2013 17:22
Localisation : Vosges

Re: Développement/tirage de la washi A

Message par Nichoco_bueno » Mardi 13 Août 2019 18:03

J'ai l'impression que ce film est très exigant effectivement :) pas terrible pour un débutant comme moi :)
Je viens de faire un test en prennant 6 photo et 3 en changeant le diaf.
Puis j'ai développé le bout de pellicule.
Résultats :
Temps de développement allonger de 10% parce que c'est ma troisième pellicule avec mon id11 + 2min.
Effectivement l'amorce et beaucoup plus sombre donc bon point.
Il faut effectivement ne pas hésiter à sur exposé la pellicule de au moins 2 diaf (voir 3) si on veux un peu de détails.
Je ferai d'autre test.
Nichoco_bueno
 
Message(s) : 7
Inscription : Mardi 13 Août 2019 8:42

Re: Développement/tirage de la washi A

Message par Nichoco_bueno » Mardi 13 Août 2019 18:23

Après passage dans l'agrandisseur... :
https://ibb.co/ZWrT4Cn
Nichoco_bueno
 
Message(s) : 7
Inscription : Mardi 13 Août 2019 8:42

Re: Développement/tirage de la washi A

Message par lignesbois » Mardi 13 Août 2019 21:28

Quel est ton volume de solution stock pour l'ID11 ?
la compensation de l'usure du révélateur, c'est 10% par bobine 135 36 poses ou 120 traitée pour un litre de solution stock. 10 films traités maximum avant de devoir changer le révélateur.
tu multiplies les quantités de film par 5 pour 5l de solution stock (10% toutes les 5 bobines, 50 films traités maxi), par 10 pour 10l de solution stock (10% toutes les 10 bobines, 100 films traités maxi)

prendre la même image à plusieurs diaphs est effectivement une bonne idée pour étalonner ton process, si les résultats restent mauvais une fois éliminées toutes les sources d'erreur potentielles.

Si c'est un soucis d'estimation de la sensibilité du film, il est préférable d'ajuster le temps de pose de manière appropriée.
Si ce sont les données indiquées dans Massive dév chart qui ne donnent pas le résultat espéré, ajuster plutôt le temps du bain de révélateur.
le choix se fera en fonction du rendu que tu recherches :
gammes de gris, finesse du grain : ajuster le temps de pose
contraste, texture du grain : allonger la durée du bain de révélateur (comme si tu poussais le film), éventuellement agiter plus vigoureusement ou plus souvent.
lignesbois
Expert
Expert
 
Message(s) : 409
Inscription : Samedi 13 Avril 2019 11:32
Localisation : Gironde, pas loin d'un gros tas de sable

Re: Développement/tirage de la washi A

Message par Armand29 » Mardi 13 Août 2019 22:52

Bonsoir
Ton film est sous développé de façon tres importante .6 minutes dans de l'ID11 à 20 degrés c'est insuffisant .
Je n'utilise pas ce révélateur pôur ce film mais perso je lui aurais fait une trempette de 9'30 .

Le Washi A n'est pas vraiment du rebadging mais un film pour le cinema pour les bandes annonces .C'est un film qui préfère la lumiere naturel .

C'est un film en plus orthochromatique , tu aurais du prendre un échantillon de ton film et le développer sous lumiere inactinique , tu aurais de ce faite vu le temps necessaire à un développement correcte :wink:

Mais je te le répete , base toi sur 9'30 au minimum :wink:
Avatar de l’utilisateur
Armand29
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3511
Inscription : Lundi 11 Juin 2007 11:58
Localisation : Bretagne Nord

Re: Développement/tirage de la washi A

Message par Nichoco_bueno » Mardi 13 Août 2019 23:37

Effectivement je pense que j'aurai du faire les test de développement sous lumière inactinique ça aurai été plus simple et j'aurai moins gaspiller de pellicule....
Bref j'avais bien ajouter les 10% de temps basé sur les donné de digitaltruth (6min de révélateur a 20°) pour l'usure de mon révélateur +2 min (choisi au hasard) ce qui me donnait 8min30.
Donc quand tu me parle de mini 9min30 cela semble clairement cohérent. Il me reste un fond de révélateur id11 stock neuf je vais faire 2-3 shoot et faire le développement sous lumière inactinique en partant sur cette donnée.
J'ai un peu peur car il me reste encore 2 washi F a tester et 2 washi D et si les donné de digitaltruth sauf fausse pour le développement.... J'ai pas trop envie de les foirer ces pellicules...
Nichoco_bueno
 
Message(s) : 7
Inscription : Mardi 13 Août 2019 8:42

Re: Développement/tirage de la washi A

Message par Oriu » Mercredi 14 Août 2019 6:51

n'importe comment ce film même bien développé, présente un très fort contraste, et plus un film présente un contraste élevé et plus c'est difficile de trouver la bonne exposition. En plus ce film n'étant pas sensible au rouge, la sensibilité est très variable suivant la lumière, ce film est surtout sensible au bleu. c'est tout sauf un film pour débuter
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 26054
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Développement/tirage de la washi A

Message par Armand29 » Mercredi 14 Août 2019 9:03

Oriu a écrit :n'importe comment ce film même bien développé, présente un très fort contraste, et plus un film présente un contraste élevé et plus c'est difficile de trouver la bonne exposition. En plus ce film n'étant pas sensible au rouge, la sensibilité est très variable suivant la lumière, ce film est surtout sensible au bleu. c'est tout sauf un film pour débuter


:bienjoue: :bienjoue:

Nichoco_bueno a écrit :........Bref j'avais bien ajouter les 10% de temps basé sur les donné de digitaltruth (6min de révélateur a 20°) pour l'usure de mon révélateur +2 min (choisi au hasard) ce qui me donnait 8min30.
Donc quand tu me parle de mini 9min30 cela semble clairement cohérent. ...


Attention , dans les 9'30 , je pars sur un révélateur neuf. :wink:
Les données de digitaltrusth sont fausses et non cohérentes , pour ce film .
Avatar de l’utilisateur
Armand29
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3511
Inscription : Lundi 11 Juin 2007 11:58
Localisation : Bretagne Nord

Re: Développement/tirage de la washi A

Message par Nichoco_bueno » Mercredi 14 Août 2019 10:49

En tous cas merci a tous pour vos réponse et vos explications. :)
Moi qui aime le défi puisque il fait progresser, (je n'aime pas rester en zone de confort) cette pellicule m'en donne! :)
Vous avez des infos sur le développement des films F et D puis-je me basé sur les données de la pellicule pour du révélateur d76 (qui semble identique a l'id11) a savoir 1+1 ou je reste sur une solution stock.
Sachant que au cas où le film F est aussi orthochromatique et je pourrai tester 2-3 clichés en labo sous lumière inactinique.
Nichoco_bueno
 
Message(s) : 7
Inscription : Mardi 13 Août 2019 8:42

Re: Développement/tirage de la washi A

Message par Rémy_91 » Mercredi 14 Août 2019 12:12

Salut !
Si tu aimes le défi, essaie celui là ! :wink:
http://35mm-compact.com/forum/viewtopic.php?f=26&t=58421&start=20#p929216
J'ai bien tenté quelque chose, mais on ne peut pas vraiment considérer que c'est de la photo...
:hello:
Avatar de l’utilisateur
Rémy_91
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2477
Inscription : Jeudi 05 Janvier 2012 13:57
Localisation : Briis sous Forges 91640


Retour vers Labo photo argentique Noir et Blanc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Fredphoto76 et 4 invité(s)

  • Publicité