Le site des restos du coeur

Kodak TriX

Echanges sur tous les aspects du labo photo argentique noir et blanc : matériels, développement des films, tirage, etc. Présentations des labos photo argentique noir et blanc.

Kodak TriX

Message par Aristote » Dimanche 19 Avril 2020 20:01

Bonjour !

J'utilise depuis quelques années de la Kodak TriX à 400 ISO couplé à du D76 en 1:1. Jusqu'ici tout va bien, mis à part des ombres parfois difficiles à déboucher en post production.

J'avais posé la question à un photographe de mode américain des années 80/90 qui utilisait également de la TriX et il m'a répondu qu'il surexposait sa Tri X à 320 ISO pour ensuite la sous développer au développement afin d'avoir plus de détails dans les ombres. Philippe Bachelier recommande également cette pratique en surexposant légèrement la TriX à 320 ISO.

Seulement voilà, je travaille exclusivement en lumière incidente avec un Minolta Autometer Vf et après comparaison, je ne vois que 1/3 de différence entre la mesure 400 et la mesure 320.

Ex : @320 => 1/250 et 5.6
@400 => 1/250 et 5.6 et 1/3

Sauf erreur de ma part, c'est minime... et j'ai du mal à imaginer une différence importante...

J'ai lu ici et là qu'une exposition à 200 était également possible, mais quid du rendu final ? Quid du grain ? Utilisez-vous ce mode opératoire ?

Dans la mesure ou cette pellicule à une plage dynamique importante (15 EV), est ce qu'il y aura une différence notable si couplé à une diminution du temps de développement ?

Merci d'avance !
Dernière édition par Aristote le Jeudi 23 Avril 2020 22:45, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 88
Inscription : Mardi 11 Février 2020 15:02

Re: Kodak TriX

Message par Scribe » Dimanche 19 Avril 2020 20:19

Exposer la Tri-X à 200, c'est tout-à-fait traditionnel ; en général, dans ce cas-là, on retient le développement (mais ce n'est pas obligatoire). Le résultat est très beau, nuancé, avec un peu moins de grain.
À 320, ça marche bien… mais alors inutile de compenser.
Avatar de l’utilisateur
Scribe
Passionné
Passionné
 
Message(s) : 178
Inscription : Vendredi 21 Décembre 2018 16:05
Localisation : Grenoble

Re: Kodak TriX

Message par fcunningham » Dimanche 19 Avril 2020 20:31

Kodak Trix @200: si scène/sujet contrasté/forte lumière, j'enlève 20% au développement, sinon je développe normalement à 400.Un peu moins de grain à 200 mais gamme de gris étendue.
fcunningham
Débutant
Débutant
 
Message(s) : 23
Inscription : Mardi 12 Février 2019 11:04

Re: Kodak TriX

Message par Aristote » Dimanche 19 Avril 2020 20:40

Merci pour vos réponses !

Si je comprends bien, il suffit d'exposer à 200/320 et de faire un bain de 9 minutes au lieu de 10 par exemple ?
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 88
Inscription : Mardi 11 Février 2020 15:02

Re: Kodak TriX

Message par lepetitpiero » Lundi 20 Avril 2020 12:25

tu as le choix... Exposer à 200 iso va redonner de la latitude au film dans hautes et basses lumières.
Sur-exposer le film à 200 iso au lieu de 400 is0 ne fait en fait une seule chose exposer pour les ombres.

Tu peux aussi exposer ta 400 à 100 iso, ça passe aussi...

Fait tes propres essais.
Avatar de l’utilisateur
lepetitpiero
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1899
Inscription : Jeudi 13 Juin 2013 21:14
Localisation : 26 - Drôme

Re: Kodak TriX

Message par Aristote » Mardi 21 Avril 2020 12:25

Merci Piero !

Pour être certain de bien comprendre avant de faire des essais :

Exposer à 200 ISO = Prise de vue à 200 ISO + développement pour 200 ISO
Sur-exposer à 200 ISO = Prise de vue à 200 ISO + développement pour 400 ISO

Nous somme d'accord ?
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 88
Inscription : Mardi 11 Février 2020 15:02

Re: Kodak TriX

Message par Oriu » Mardi 21 Avril 2020 12:33

Si un film fait 400 iso, le fait de l'exposer pour 200 iso et de retenir le développement donne ce que l'on nomme N-1 et l'on gagne en "dynamique lumineuse" 1IL
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27310
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Kodak TriX

Message par lignesbois » Mardi 21 Avril 2020 13:58

Est-ce le principe "d'exposer pour les ombres et développer pour les hautes lumières" qui est exploité, entre autres, dans le Zone System de Ansel Adams ?
lignesbois
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 872
Inscription : Samedi 13 Avril 2019 11:32
Localisation : Gironde, pas loin d'un gros tas de sable

Re: Kodak TriX

Message par Oriu » Mardi 21 Avril 2020 14:18

c'est deux choses proches mais pas identiques.
La méthode de A.Adams est plus détaillée dans le processus.
Il a défini une gamme de zones de O à X en définissant à quoi correspond chaque zone.
Sur le terrain on mesure une zone d'ombre et une zone de lumière en prévoyant comment ces deux zones vues sur le terrain seront rendu sur le papier, c'est ce que l'on nomme la pré-visualisation.
Selon cette pré-visualisation on interprète les mesures pour savoir si on doit sur-exposer (N+1 ou plus), exposer normalement (N), ou sous exposer (N-1 ou moins) en fonction des conditions de lumière et des sujets et comment on veut les traduire.
le zone System c'est un ensemble: pré-visualisation, mesures, exposition, développement, tirage
C'est très exigeant à faire de A à Z et uniquement faisable en totalité qu'avec des PF car on peut les traiter individuellement.
Difficile de résumer ça en 10 lignes alors qu'il y a probablement plus de 10 livres la dessus :roll:
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27310
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Kodak TriX

Message par lignesbois » Mardi 21 Avril 2020 15:48

OK
lignesbois
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 872
Inscription : Samedi 13 Avril 2019 11:32
Localisation : Gironde, pas loin d'un gros tas de sable

Re: Kodak TriX

Message par Manuparis » Mardi 28 Avril 2020 10:27

J'ai une petite question à ce sujet.. car je nage un peu dès que je sors des sentiers battus.

Comment on peut déterminer facilement un temps de développement poussé ou retenu par rapport au temps de développement. "Nominal" ?
En ajoutant ou en retranchant 20% de temps ?

Quand on parle du livre de Bachelier c'est le livre "N&B de la prise de vue au tirage" ?
Manuparis
Débutant
Débutant
 
Message(s) : 44
Inscription : Jeudi 31 Octobre 2019 18:58

Re: Kodak TriX

Message par lepetitpiero » Mardi 28 Avril 2020 12:06

Manuparis a écrit :Quand on parle du livre de Bachelier c'est le livre "N&B de la prise de vue au tirage" ?

Oui celui là https://www.eyrolles.com/Audiovisuel/Li ... 212138276/
Avatar de l’utilisateur
lepetitpiero
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1899
Inscription : Jeudi 13 Juin 2013 21:14
Localisation : 26 - Drôme

Re: Kodak TriX

Message par panda589 » Mercredi 29 Avril 2020 7:12

Aristote a écrit :...je travaille exclusivement en lumière incidente...


Dans cette façon de mesurer l'exposition qui est excellente, tu t'affranchis complètement du Zone Système d'Ansel Adams :idea:
Tu évites la prévisualisation de ton tirage final par rapport à ce que tu vois de ton sujet (Nombre de zones...). Tu n'as pas besoin d'un spotmètre pour mesurer les écarts et les moyennes entre les zones de ton sujet :arrow: Tu peux développer ton film d'une manière standardisée avec un temps de développement fixe qui te convient et que tu connais :!:

D'un autre côté, même en travaillant en lumière incidente, tu peux facilement déduire quelle est la sensibilité effective d'un film (Carton gris 18% exposé en zones II - I - 0 ...) 200ASA pour la triX est un bon point de départ, sur un tirage grade 2, les ombres auront de la matière car suffisamment exposées... :idea:

Si en plus tu limites la durée de développement un peu en-dessous du temps préconisé par le fabricant, tu empêcheras les hautes lumières de monter trop haut en densité sur le négatif... ex: -10% -15%: Faire des essais avec des sujets ayant beaucoup de hautes lumières :idea: :idea: :idea:

Si tu te décides à entrer dans le concept des développements N+1 N+2 N-1 N-2, tu le fais par rapport à la prévisualisation d'un sujet et son écart par rapport aux mesures d'un spotmètre...Tu es dans le zone système...Il y a de la matière à lire...Et dans ce domaine, les meilleurs ouvrages et les plus clairs surtout, ne sont pas francophones :!: :idea: :roll:
Avatar de l’utilisateur
panda589
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3810
Inscription : Vendredi 18 Août 2006 21:40
Localisation : de l'Italie qui descendrait l'Escaut

Re: Kodak TriX

Message par Aristote » Samedi 23 Mai 2020 17:36

Si en plus tu limites la durée de développement un peu en-dessous du temps préconisé par le fabricant, tu empêcheras les hautes lumières de monter trop haut en densité sur le négatif... ex: -10% -15%: Faire des essais avec des sujets ayant beaucoup de hautes lumières


Je comprends mieux ! Le fait de sous développer permet d'obtenir un équilibre dans les hautes lumière tout en gardant du détail dans les ombres c'est bien ça ?

Pas si simple l'argentique...
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 88
Inscription : Mardi 11 Février 2020 15:02

Re: Kodak TriX

Message par patrickJJ » Dimanche 24 Mai 2020 8:57

Bonjour à tous,
il y a longtemps j'avais noté dans mes carnets :
Kodak Tri-x exposée à 200 ISO :
D 76 1+1 à 20°C > 7' 30".
Méthode Guy le Querrec.
Je ne souviens pas du tout de la source de cette info.
Pjj
Avatar de l’utilisateur
patrickJJ
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4043
Inscription : Dimanche 15 Août 2010 18:00
Localisation : Aquitaine

Re: Kodak TriX

Message par Oriu » Dimanche 24 Mai 2020 9:11

Aristote a écrit :
Pas si simple l'argentique...


Un négatif N&B fait un peu office de compresseur de dynamique, si l'on compare avec le son, c'est à dire que sur le film l'écart entre les parties les plus claires (avec les premières textures vissiblent dans les ombres) et les parties les plus sombres (avec textures, mais ça c'est facile dans les hautes lumières, est moins important que le sujet réel. C'est pour que le négatif soit tirable sur le papier en évitant de faire les grands écarts.
Un négatif normalement développé à un gamma autour de 0,6 (en gros c'est la pente de la courbe sensitométrique) . Si tu veux que ton film encaisse plus d'écart de lumière tu l'expose pour une sensibilité moindre et tu sous développes, c'est une compression des valeurs.
A l'opposé on parle de pousser un film en l'exposant à une sensibilité plus élevée par exemple 800 ISO ou plus pour une 400 nominale, on sur développe et dans ce cas le contraste du film augmente
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 27310
Inscription : Lundi 21 Avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: Kodak TriX

Message par Aristote » Dimanche 24 Mai 2020 12:37

patrickJJ a écrit :Bonjour à tous,
il y a longtemps j'avais noté dans mes carnets :
Kodak Tri-x exposée à 200 ISO :
D 76 1+1 à 20°C > 7' 30".
Méthode Guy le Querrec.
Je ne souviens pas du tout de la source de cette info.
Pjj


Je suis à 10 min avec le même révélateur/dilution et 400 ISO. 2' 30'' de différence pour un stop c'est conséquent... je ne pensais pas autant en terme d'écart.

Oriu a écrit :
Aristote a écrit :
Pas si simple l'argentique...


Un négatif N&B fait un peu office de compresseur de dynamique, si l'on compare avec le son, c'est à dire que sur le film l'écart entre les parties les plus claires (avec les premières textures vissiblent dans les ombres) et les parties les plus sombres (avec textures, mais ça c'est facile dans les hautes lumières, est moins important que le sujet réel. C'est pour que le négatif soit tirable sur le papier en évitant de faire les grands écarts.
Un négatif normalement développé à un gamma autour de 0,6 (en gros c'est la pente de la courbe sensitométrique) . Si tu veux que ton film encaisse plus d'écart de lumière tu l'expose pour une sensibilité moindre et tu sous développes, c'est une compression des valeurs.
A l'opposé on parle de pousser un film en l'exposant à une sensibilité plus élevée par exemple 800 ISO ou plus pour une 400 nominale, on sur développe et dans ce cas le contraste du film augmente


D'accord ! En gros le but du jeu est d'avoir un maximum d'informations sur le négatif pour en faciliter le tirage, éviter d'avoir des temps d'expo trop courts et d’améliorer le masquage si nécessaire. On pourrait résumer à qui peut le plus, peut le moins donc ?

Merci pour les informations !
Avatar de l’utilisateur
Aristote
Intéressé
Intéressé
 
Message(s) : 88
Inscription : Mardi 11 Février 2020 15:02

Re: Kodak TriX

Message par bruno_l » Dimanche 24 Mai 2020 13:26

oui et surtout ne pas tendre vers des négatifs qui claquent, qui flattent l'oeil, un néga doit être grisouille
pour illustrer, une négatif de foma 400 + filtre B+W jaune 023 3x
Image

et ici un tirage 30x30 sur ilford MG IV
Image
photos prisent au téléphone et avec des reflets :-)
Avatar de l’utilisateur
bruno_l
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 7387
Inscription : Lundi 10 Avril 2006 19:37
Localisation : pas loin de Tours

Re: Kodak TriX

Message par patrickJJ » Dimanche 24 Mai 2020 16:42

" Je suis à 10 min avec le même révélateur/dilution et 400 ISO. 2' 30'' de différence pour un stop c'est conséquent... je ne pensais pas autant en terme d'écart. "
Effectivement c'est beaucoup,
ces infos datent de la fin des années 70 début années 80 (soit Ciné photo revue ou une autre même époque).
Depuis la Tri-x a évoluée mais pas de D76 (?).
donc recette a tester avant de traiter un film important.
Pjj
Avatar de l’utilisateur
patrickJJ
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 4043
Inscription : Dimanche 15 Août 2010 18:00
Localisation : Aquitaine


Retour vers Labo photo argentique Noir et Blanc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

  • Publicité
Boutique Photo Argentique