Boutique Photo Argentique

Révélateur au café

Echanges sur tous les aspects du labo photo argentique noir et blanc : matériels, développement des films, tirage, etc. Présentations des labos photo argentique noir et blanc.

Révélateur au café

Message par Jérôme » Vendredi 08 Juin 2007 23:04

Suite à une intervention que j'avais postée dans le fil consacré au développement des films Foma, et à la demande de Georgesh, j'ouvre ce nouveau fil pour y partager nos expériences de développement au café.

Ce procédé est décrit sur différents forums, notamment anglo-saxons, sous le nom de Folgernol, Cafenol ou encore Cafeinol.

Pour le fun et aussi pour son côté "développement durable", j'ai voulu le tester. Les premiers résultats me conduisent à me demander si ce révélateur ne va pas devenir mon révélateur standard !

Après quelques essais (Foma 100) avec le process 30 mn à 25/26° et 3 retournements toutes les 5 mn (résultats satisfaisants, bons contrastes malgré un voile très présent, une impression de léger sous-développement et une coloration sepia assez marquée), je suis passé à la formule dopée à la vitamine C (1 comprimé à 1000 mg). Un seul film (toujours de la Foma 100) traité dans ces conditions pour le moment, mais résultats magnifiques. De plus, aucune coloration du support, plus de voile et un temps de traitement ramené à 12 mn à 22/24 ° !

Détail du traitement :

Foma 100 posée (à la louche) entre 50 et 200 (j'ai de plus en plus la flemme d'utiliser une cellule avec le IIIc )

4 bonnes cuillères à café de café soluble 1er prix (granulés)
2,5 cuillères à café de cristaux de soude (St-Marc)
1 comprimé effervescent de vitamine C à 1000mg

Température de traitement : un petit 24° lors de la préparation (descendu probablement à moins de 23°, voire à 22°, en fin de traitement)

Dissolution complète des cristaux de soude dans 200ml
Ajout du café
Après dissolution complète du café, ajout de la vitamine C et compléter pour arriver à 300ml
Attendre une dizaine de minutes (disparition de la mousse et des bulles). Pendant ce temps, pré-mouillage du film (3/4 minutes)

NB: la solution doit, semble-t-il, être utilisée impérativement dans la 1/2 heure

Durée du traitement : 12 mn avec 1 à 2 retournements (lents) chaque minute
Pas de bain d'arrêt mais 2/3 rinçages énergiques avant de passer au fixateur

Et voici le résultat (scan brut sur scanner à plat Epson 3490):

Image

Leica IIIc - Summitar à f/4 - Foma 100
Avatar de l’utilisateur
Jérôme
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 626
Inscription : Samedi 10 Juin 2006 19:44

Re: Révélateur au café

Message par aulmandin » Samedi 09 Juin 2007 2:24

ça tombe bien, il va faire chaud cet été, et j'ai justement du café et du carbonate de soude dans mes placards...

il faut que je tente ça! :D
Avatar de l’utilisateur
aulmandin
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1496
Inscription : Dimanche 16 Octobre 2005 20:37
Localisation : Toulouse

Re: Révélateur au café

Message par sassi » Samedi 09 Juin 2007 11:18

intéressant cette méthode. Tu te sentirais de faire un tuto pour que l'on puisse tenter l'expérience ? Du moins ceux qui sont intéressés. Merci ;-)
sassi
Expert
Expert
 
Message(s) : 404
Inscription : Dimanche 20 Août 2006 16:14
Localisation : Occitanie (Tarn)

Re: Révélateur au café

Message par Georgesh » Samedi 09 Juin 2007 11:27

:D Oui, j' aimerais bien essayer, faut que je relise tout ce qui traîne sur le sujet. Le temps de développement me semble très important, et d' après ce que rapportent les expérimentateurs, faut pas se planter ( en sous développant ) surtout pour des photos faites au Summitar. :lol:
Les contrastes sont assez affirmés, c' est surprenant.
Avatar de l’utilisateur
Georgesh
Site Admin
Site Admin
 
Message(s) : 15002
Inscription : Mardi 31 Janvier 2006 23:34
Localisation : 54

Re: Révélateur au café

Message par aulmandin » Samedi 09 Juin 2007 11:47

Summarit Georgesh?


pour les temps de développement, le mieux c'est de faire des tests avec des prises de vues lambda, je crois! :D
Avatar de l’utilisateur
aulmandin
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1496
Inscription : Dimanche 16 Octobre 2005 20:37
Localisation : Toulouse

Re: Révélateur au café

Message par boulette » Samedi 09 Juin 2007 11:50

Epatant effectivement... Décidément, va falloir que je note tous les trucs à tester cet été, une fois le matos de développement commandé. Merci pour cette astuce. :wink:
Avatar de l’utilisateur
boulette
Expert
Expert
 
Message(s) : 367
Inscription : Samedi 13 Janvier 2007 15:57
Localisation : Paris

Re: Révélateur au café

Message par Georgesh » Samedi 09 Juin 2007 11:58

aulmandin a écrit :Summarit Georgesh?

Ben, non, c' est pas dans mes prix , seulement Summar, Summitar, ouverts à 2, et Elmar 2,8. Jérôme, lui, il a aussi un summitar.
Avatar de l’utilisateur
Georgesh
Site Admin
Site Admin
 
Message(s) : 15002
Inscription : Mardi 31 Janvier 2006 23:34
Localisation : 54

Re: Révélateur au café

Message par aulmandin » Samedi 09 Juin 2007 12:00

excuse moi, j'avais oublié que le summitar existait... et honte à moi, je n'ai pas lu la légende de la photo ci dessus! :shock:

un Summar, mon rêve: des diaphragmes pas conventionnels et des flous tridimensionels... :D
Avatar de l’utilisateur
aulmandin
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 1496
Inscription : Dimanche 16 Octobre 2005 20:37
Localisation : Toulouse

Re: Révélateur au café

Message par Georgesh » Samedi 09 Juin 2007 12:04

Jérôme a écrit :
Image

Leica IIIc - Summitar à f/4 - Foma 100


As-tu une image à poster moins typée paysage, ( sans végétation à contre-jour ) avec une source de lumière plus douce qui montrerait une autre gamme de gris?
Avatar de l’utilisateur
Georgesh
Site Admin
Site Admin
 
Message(s) : 15002
Inscription : Mardi 31 Janvier 2006 23:34
Localisation : 54

Re: Révélateur au café

Message par Jérôme » Samedi 09 Juin 2007 13:05

Bonjour,

Je ne vais pas pas avoir trop le temps aujourd'hui d'intervenir sur ce fil. Peut-être ce soir, mais j'aimerais bien faire quelques tirages (et le temps d'installer le labo, de faire quelques tirages et de tout ranger....... :cry: ). Sinon ce sera demain.

En attendant, pour répondre à Georgesh, voici un exemple différent (attention, c'est pas de l'Art :lol: c'est du test !)

Image

(toujours Summitar et Foma 100)
Avatar de l’utilisateur
Jérôme
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 626
Inscription : Samedi 10 Juin 2006 19:44

Re: Révélateur au café

Message par Georgesh » Samedi 09 Juin 2007 18:16

:D Merci, c' était pour me rendre compte . Sur la première, je trouvais le développement un peu dur, comme avec du kodak D 19. Celle-ci, rien à redire, il y a bien des nuances de gris... nombreuses. Surprenant. 8)
Avatar de l’utilisateur
Georgesh
Site Admin
Site Admin
 
Message(s) : 15002
Inscription : Mardi 31 Janvier 2006 23:34
Localisation : 54

Re: Révélateur au café

Message par gadjo d'esteban » Samedi 09 Juin 2007 18:32

:o :lol: :lol: so nice and so cheap 8) :roll:

moi qui pensait différer mon commencement de dévellopements at home pour cause de budjet, je crois que je vais tester ça d'ici la fin de l'été !!

j'ai justement une boîte de déca soluble qui traîne dans un placard !

merci pour cette info (ça marchera avec de la Rollei retro ?! -100 et 400- )

-j'en connais un qui va aimer, n'est-ce pas tErU ?!-
Avatar de l’utilisateur
gadjo d'esteban
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 682
Inscription : Mardi 02 Janvier 2007 13:41
Localisation : Karlsruhe / Deutschland

Re: Révélateur au café

Message par fabrice C » Samedi 09 Juin 2007 18:52

d'accord avec georgesh, la deuxième a un rendu de gris époustouflant !
Mais la première, quel bonheur ! Le chat qui a l'air de dire : purée, il me les brise le photographe a me suivre partout !
Les miens sont pareils :lol:
Impressionant tout ça ! Et .... tu es sur que c'est moins cher qu'un litron de D76 ?

Je note un avantage certain : préparation "on demand" comme le business IBM ... donc solution toujours fraîche facile à faire.
Avatar de l’utilisateur
fabrice C
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2830
Inscription : Mercredi 09 Novembre 2005 20:31
Localisation : poitiers

Re: Révélateur au café

Message par Osborne » Samedi 09 Juin 2007 19:02

je suis moi aussi sur le cul :!: Non seulement tu as des idées géniales, mais tu sais habilement les mettre en pratique.



.........je vais faire la gueule dans mon petit coin, na :evil:
Avatar de l’utilisateur
Osborne
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2825
Inscription : Jeudi 10 Mai 2007 19:15
Localisation : la biosse

Re: Révélateur au café

Message par Jérôme » Samedi 09 Juin 2007 19:10

aulmandin a écrit :ça tombe bien, il va faire chaud cet été, et j'ai justement du café et du carbonate de soude dans mes placards... :D


Pour les températures, j'avais d'abord lu qu'il fallait au moins 25° puis, sur un autre site, des intervenants affirmaient le contraire, à savoir qu'il était tout à fait possible d'effectuer le développement à 22° voire 20°. Pour ma part, j'avais effectué les essais sans vitamine C à 26° et je suis redescendu à 22/24 vec la vitamine C. Une température élevée a certainement un intérêt lorsque l'on utilise la formule de base (sans vitamine C) afin de limiter la durée du développement déjà longue (30mn !) et qui le serait plus encore à 20°. Avec la vitamine C on est à 12mn pour 22/24°, ça va !

A propos du carbonate de soude (vendu, en grandes surfaces ou magasins de bricolage sous l'appellation "cristaux de soude"), il ne doit pas être confondu avec le bicarbonate de soude ou la soude caustique. Il s'agit d'un produit bio recommandé, pour de multiples usages ménagers, par des sites tels que celui-ci http://maisonbio.free.fr/article.php3?id_article=51. Il peut juste être légèrement irritant en cas de contact avec la peau ou les yeux (donc quelques précautions à prendre)
Avatar de l’utilisateur
Jérôme
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 626
Inscription : Samedi 10 Juin 2006 19:44

Re: Révélateur au café

Message par Jérôme » Samedi 09 Juin 2007 19:14

sassi a écrit :intéressant cette méthode. Tu te sentirais de faire un tuto pour que l'on puisse tenter l'expérience ? Du moins ceux qui sont intéressés. Merci ;-)


Je débute avec ce procédé (même si j'ai quelques tests à mon actif). D'autres, sur ce site, ont peut-être déjà expérimenté (ou vont le faire). J'ai ouvert ce fil pour que nous puissions y échanger nos expériences.
Avatar de l’utilisateur
Jérôme
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 626
Inscription : Samedi 10 Juin 2006 19:44

Re: Révélateur au café

Message par Jérôme » Samedi 09 Juin 2007 19:21

Georgesh a écrit : Le temps de développement me semble très important, et d' après ce que rapportent les expérimentateurs, faut pas se planter ( en sous développant )


Mes négatifs sortent avec une densité assez faible pouvant laisser penser qu'il y a eu sous-développement. En fait il n'en est rien (il me semble qu'il y a assez de détail dans les basses lumières). On retrouve des négatifs "à l'ancienne" (lorsque l'on disait qu'un bon négatif était un négatif à travers lequel on pouvait lire son journal :D ). La tendance "moderne" est plutôt à des négatifs très denses.
Avatar de l’utilisateur
Jérôme
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 626
Inscription : Samedi 10 Juin 2006 19:44

Re: Révélateur au café

Message par Jérôme » Samedi 09 Juin 2007 19:26

Georgesh a écrit :
aulmandin a écrit :Summarit Georgesh?

Ben, non, c' est pas dans mes prix , seulement Summar, Summitar, ouverts à 2, et Elmar 2,8. Jérôme, lui, il a aussi un summitar.


J'ai aussi un Summar de 1936 mais, comme beaucoup de ces optiques, il est très moyen. Je le réserve pour mes promenades en forêt de Fontainebleau (je suis fan des photos de Gustave Le Gray et de sa théorie des "sacrifices" et pour ça je suis servi avec le Summar :lol: )
Avatar de l’utilisateur
Jérôme
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 626
Inscription : Samedi 10 Juin 2006 19:44

Re: Révélateur au café

Message par Jérôme » Samedi 09 Juin 2007 19:31

gadjo d'esteban a écrit :j'ai justement une boîte de déca soluble qui traîne dans un placard !

merci pour cette info (ça marchera avec de la Rollei retro ?! -100 et 400- )



Attention ! l'agent réducteur (nécessaire à la réduction des grains d'alogénure d'argent) est la caféine ! Pas sûr que ça marche avec du déca.....

Un café soluble 1er prix (en produit discount) est largement suffisant.

Le procédé marche avec tous les films (hors C41). Il est probable que certains soient mieux adaptés que d'autres. J'aurais tendance à penser que les films de technologie classique (autres que tabulaires tels que Tmax) et particulièrement ceux riches en argent (Foma, Agfa APX, Rollei retro) sont les mieux adaptés..... à confirmer !
Avatar de l’utilisateur
Jérôme
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 626
Inscription : Samedi 10 Juin 2006 19:44

Re: Révélateur au café

Message par Jérôme » Samedi 09 Juin 2007 19:43

fabrice C a écrit :Le chat qui a l'air de dire : purée, il me les brise le photographe a me suivre partout !
Les miens sont pareils :lol:
Impressionant tout ça ! Et .... tu es sur que c'est moins cher qu'un litron de D76 ?

Je note un avantage certain : préparation "on demand" comme le business IBM ... donc solution toujours fraîche facile à faire.


J'ai 2 chats et je les sollicite beaucoup :lol: ...... je crois qu'ils commencent vraiment à en avoir marre :oops:

Un contributeur sur un autre forum avait chiffré le coût d'un développement à 33/34 centimes. Je n'ai pas vérifié le calcul, mais en prenant cette base, avec la vitamine C on arriverait à 50 centimes. De toutes façons ce n'est pas ma motivation mais, comme tu le dis, l'intérêt réside dans l'aspect "on demand" sans oublier le fun et le côté "bio"
Dernière édition par Jérôme le Samedi 09 Juin 2007 20:35, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Jérôme
Gourou
Gourou
 
Message(s) : 626
Inscription : Samedi 10 Juin 2006 19:44

Suivant

Retour vers Labo photo argentique Noir et Blanc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : agedefer, julius23 et 3 invité(s)

  • Publicité