Appareils photo reflex Pentax


Produits photo argentique
Boutique photo argentique

Forum photo argentique
Forum photo argentique

Annuaire photo
Annuaire photo

Galerie photo
Galerie photo

Les appareils photo reflex Pentax

Pentax, à l'origine Asahi Kogaku Kogyo, fut fondé en 1919. Cette entreprise produisait des optiques pour différents fabricants d'appareils photo.

Le premier appareil photo réalisé par Asahi est l'Asahiflex. Il fut produit à partir de 1952. Cet appareil est le premier reflex japonais !

En un demi siècle Pentax a produit d'excellents appareils photo reflex. Certains ont eu du succès, d'autres moins... Les optiques Pentax, réputées pour leur qualité sont d'excellents compléments aux appareils.

A de rares exceptions ces ensembles sont assez bon marché et permettent l'accès a la photographie argentique au plus grand nombre.

La série K

Cette série inaugure à partir de 1975 les boîtiers à monture K, Pentax abandonnant la monture à vis M42. Pentax avait pour ambition d'ouvrir cette monture aux autres constructeurs, pour en faire une monture « universelle ». Avec le peu de succès que l'on sait... imaginez le rêve, pouvoir monter toutes les optiques sur tous les reflex...

Cette série a été produite de 1975 à 1977, sauf le Pentax K1000 qui survivra jusqu'en 1997 (il dénotait probablement au milieu des reflex modernes).

Pentax K2

A part dans la gamme, le Pentax K2 est le seul à avoir un obturateur métallique contrôlé électroniquement, ce qui lui autorise, en plus du mode manuel, un mode priorité ouverture... mais rend son déclenchement entièrement dépendant de la pile, sauf aux vitesses 1/125s (synchro flash), 1/1000s et pose B. Vu l'âge de ces boîtiers, le fonctionnement de l'électronique est à contrôler en cas d'achat.

Pentax K1000, KM, KX

Ces trois boîtiers partagent leur obturateur en soie caoutchoutée à défilement horizontal, leur fonctionnement tout mécanique et leur mesure de lumière (à contrôler).

Le Pentax KM est quasiment un spotmatic à monture K.

Le Pentax K1000 en est une version bon marché, sans test de profondeur de champ ni retardateur (mais la construction est au même niveau).

Le Pentax KX possède en plus une visualisation du diaphragme dans le viseur et un relevage de miroir.

La série M

M pour mini, cette série prend la suite de la série K, dès 1976, avec des dimensions plus compactes. Ce sont même les reflex 24x36 les plus compacts de l'époque avec les OM d'Olympus. Ces boîtiers sont accompagnés d'une production d'optiques dédiées, appelées Pentax SMC M, également réputées pour leur qualité et leur compacité.

Pentax MX

Evolution des moeurs, c'est lui qui fait figure de « bête curieuse » chez les M avec son fonctionnement tout mécanique. Successeur du Pentax KX, le Pentax MX bénéficie, outre d'une compacité supérieure, d'une cellule de mesure de lumière plus robuste et à la plage de mesure un peu plus étendue et d'un viseur plus grand et lumineux. Il perd par contre le relevage du miroir (même si un bricolage semble possible. Les mésaventures de certains membres du forum photo argentique incitent à la prudence à ce sujet). Ce boîtier fait partie des "must" de Pentax, dont il constitue le haut de gamme jusqu'à l'arrivée du Pentax LX.

Pentax ME

Le Pentax ME hérite de l'obturateur du Pentax K2, et de la priorité ouverture. Son gros défaut : pas de contrôle manuel de l'exposition.

Pentax ME Super

Successeur du Pentax ME à partir de 1980, le Pentax ME Super gagne des vitesses allant jusqu'à 1/2000 s et surtout un contrôle manuel de l'exposition. Un appareil très intéressant, qui a été produit à de nombreux exemplaires et se trouve donc facilement en occasion.

Pentax MG, Pentax MV

Versions "cheap" du Pentax ME, ils sont affublés d'un viseur plus petit, d'une plage de mesure de lumière plus étroite, et le Pentax MV perd le retardateur. Ces boîtiers sont peu intéressants, surtout en considérant le prix en occasion d'un Pentax ME ou même d'un Pentax ME Super.

Pentax ME-F

Première incursion de Pentax dans l'auto-focus (dès 1981), ce boîtier a surtout un intérêt pour les collectionneurs. Une seule optique utilise la monture Kf, un zoom 35-70/2.8. Il n'est pas certain que l'autofocus des optiques Pentax plus récentes (monture Kaf et suivantes) fonctionne avec ce boîtier. De toutes façons, les utilisateurs souhaitant l'autofocus s'orienteront vers de boîtiers plus récents.

Pentax LX

Boîtier légendaire de Pentax, le Pentax LX, qui vit le jour en 1980 (il sera produit jusqu'en 2001...), n'appartient à aucune série. Dédié aux professionnels, il offre une construction superbe, la tropicalisation, une gamme de viseurs et de dépolis interchangeables, un système de mesure de lumière au niveau du plan-film très sensible dans les basses lumières, les vitesses manuelles ou en priorité ouverture (utilisables sans pile de 1/2000s. à 1/75s...). Lors d'un test réalisé par un magazine, le Pentax LX aurait tenu 170 000 déclenchements avant le premier problème.

Il a quelques lacunes pour un boîtier de cette gamme : pas de priorité vitesse, des vitesses n'allant que jusqu'à 1/2000s, mais surtout l'absence de mémorisation de l'exposition.

Produit en petite quantité et très recherché, ses prix en occasion sont parfois assez délirants.

Son principal problème connu est le « sticky mirror » (surtout sur la première version, reconnaissable entre autres à sa sensibilité limitée à 1600 asa, contre 3200 sur la deuxième) : la mousse de support du miroir devient collante, retardant sa remontée au déclenchement. A bien vérifier lors d'un achat d'occasion.

La série A

A partir de 1983, la série A inaugure une nouvelle monture (KA) permettant le contrôle du diaphragme par le boîtier, et donc les modes priorité vitesse et programme.

Pentax super A

Mécaniquement et esthétiquement proche de la série M, le Pentax super A propose les modes manuel, priorité ouverture, mais aussi priorité vitesse et programme (automatique). Un boîtier très intéressant.

Pentax program A

Par rapport au Super A, le Pentax program A perd la mesure TTL au flash, le mode priorité vitesse et a une gamme de vitesses plus réduite.

Pentax A3

C'est le premier Pentax à motorisation intégrée. En contrepartie, le Pentax A3 ne propose que les modes programme et priorité ouverture, perd en compacité et a un aspect plutôt plastique.

La série P

Boîtiers « grand public » les appareils de la série P ont un châssis proche des séries M et A mais se couvrent de plastique. Petit événement : ce sont les premiers Pentax avec mémorisation de l'exposition (en 1985).

Pentax P30

Sorti en 1985, le Pentax P30 est le premier Pentax disposant de la mémorisation d'exposition. Utilisable en modes manuel ou progamme.

Pentax P30n et P30t

Succédant au P30 en 1988, les Pentax P30n et Pentax P30t acquièrent la priorité ouverture.

Pentax P50

Disposant d'un mode manuel, priorité ouverture et de deux modes programme, le Pentax P50 est le seul "P" motorisable.

Page réalisée d'après une contribution de Kriko


Sujets récents du forum Pentax ...

Convertisseur pentax K M42 pour Hélios 44M
Conseils appareils photo, objectifs, accessoires, films...
Dernier message par cécégé - 25/03/17 à 18:39
Pentax 67
Présentation de vos appareils photo argentique
Dernier message par Michel - 17/03/17 à 13:17
VDS - Compact PENTAX Zoom-70
Petites transactions entre participants
Dernier message par leicaR4 - 16/03/17 à 12:14
miroir de pentax p30t qui se bloque!
Dépannage, entretien, réparation et outillage photographique
Dernier message par Louis Maton - 13/03/17 à 10:58
Derniers messages du forum Pentax...

Une question sur les reflex Pentax ?
--> Forum Appareils photo reflex


Translation in English Übersetzung in Deutsch
Traductions Google


Valid XHTML 1.0!

Valid CSS!

Annuaire DMOZ