scanner des negatifs

Cette rubrique n'est aucunement dédiée à l'appareil photo numérique. C'est seulement un espace d'entraide et de partage des connaissances informatique et multimédia.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Super Gourou
Super Gourou
Messages : 30735
Inscription : lundi 21 avril 2008 17:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: scanner des negatifs

Message par Oriu »

aucun des 3 passent le 4"x5" :wink: par contre les vieux 3200; 4870 et 4990 font le 4"x5" ou les 700/750 et 800/850. il faut tout de même se renseigner si les vieux scanners disposent de driver avec le système d'exploitation utilisé.
Autrement si l'on dispose d'un APN performant, la reproduction donne de bon résultat, à condition d'avoir une bonne optique macro et une bonne source d'éclairage et un statif.
gerrisLacustris
Intéressé
Intéressé
Messages : 92
Inscription : mercredi 11 juillet 2018 22:29
Localisation : près de Nancy (54)

Re: scanner des negatifs

Message par gerrisLacustris »

D'accord merci à vous deux, je vais donc abandonner le scan de mes négatifs à l'imprimante.
Je vais tenter de me bricoler un statif de repro pour mon dslr, ça devrait faire l'affaire et je devrais pas avoir de problème avec le 4"x 5" (j'ai pas trop de quoi exploiter ces beaux négatifs, à part en tirage contact, et j'arrive encore à les rater :roll: )
il faut surtout que je fasse plus de photos histoire d'avoir des négatifs à numériser
Roblec
Messages : 9
Inscription : mardi 05 mars 2019 12:20

Re: scanner des negatifs

Message par Roblec »

Bonjour,

Je cherche un scanner abordable pour les 2 usages suivant :
- partage web
- tirage numérique 10x15cm

J'ai la possibilité d'acquérir à bon prix un Canon Canoscan 9000f Mark II. Ce scanner pourrait-il correspondre à mes attentes ?

Je vous remercie d'avance de vos éclairages.

Rob
Nikolaz29
Débutant
Débutant
Messages : 32
Inscription : lundi 03 janvier 2022 17:18

Re: scanner des negatifs

Message par Nikolaz29 »

Bonsoir,
Je vais parcourir les 35 pages de ce post pour tenter de commencer à comprendre.
En effet pour l'instant notre première pellicule photo n'est pas encore terminée et nous pensons la faire développer chez un pro. A ce sujet faire l'acquisition de chimie pour développer soi même des négatifs n'est peut être pas conseillé pour un début d'autant plus qu'on aura des pellicules couleurs et noir et blanc.
Ceci dit je me pose les questions sur le tirage à partir de fichiers de scan et la question de ou des résolutions. Je m'y perd royalement.
Si j'ai bien compris une résolution de 300 dpi pour le tirage. Au dessus l'oeil ne pourra plus ou peu faire la différence.
En revanche auriez-vous le lien d'un site qui m'expliquerait ces histoires de résolution des machines permettant de scanner les pellicules argentiques et nous permettre de réaliser des tirages.
pour le moment j'ai cette formule : Résolution d'analyse=rapport agrandissement X résolution finale. Là je saisie.
Maintenant comment définir cette résolution d'analyse par exemple.
merci pour vos éventuels retours.
Avatar de l’utilisateur
patrickJJ
Super Gourou
Super Gourou
Messages : 6835
Inscription : dimanche 15 août 2010 18:00
Localisation : Aquitaine
Contact :

Re: scanner des negatifs

Message par patrickJJ »

Bonsoir,
une première piste :
https://www.suaudeau.eu/memo/Laboratoire/scanner.html
l'idéal quand on débute c'est quand même le photo club ou on trouve des argenteux et des numéricos passionnés qui expliquent bien le problème.
Avec l'épidémie il semble que beaucoup d'entre eux soient en sommeil (?)
Pjj
Nikolaz29
Débutant
Débutant
Messages : 32
Inscription : lundi 03 janvier 2022 17:18

Re: scanner des negatifs

Message par Nikolaz29 »

Merci pour votre retour.
Avatar de l’utilisateur
patrickJJ
Super Gourou
Super Gourou
Messages : 6835
Inscription : dimanche 15 août 2010 18:00
Localisation : Aquitaine
Contact :

Re: scanner des negatifs

Message par patrickJJ »

On peux trouver d'anciennes versions d'occasion de Photoshop Elements logiciel qui suffit largement à nos besoins d'amateurs,
la version complète est pleine de fonctions pros dont on a pas besoin à priori.
Nikolaz29
Débutant
Débutant
Messages : 32
Inscription : lundi 03 janvier 2022 17:18

Re: scanner des negatifs

Message par Nikolaz29 »

patrickJJ a écrit :On peux trouver d'anciennes versions d'occasion de Photoshop Elements logiciel qui suffit largement à nos besoins d'amateurs,
la version complète est pleine de fonctions pros dont on a pas besoin à priori.
Merci pour votre retour. En revanche, mon interrogation ne portait pas sur le traitement de l'image mais sur l'aspect technique de la résolution des scanner et le lien entre DPI, pixels...
Avatar de l’utilisateur
Mael
Super Gourou
Super Gourou
Messages : 5710
Inscription : dimanche 05 novembre 2006 18:39
Localisation : Limoges

Re: scanner des negatifs

Message par Mael »

La plupart des scanners grand public n'atteignent pas la résolution annoncée. Exemple avec le V600 dont des tests démontrent qu'ils n'arrive pas à plus de 2400 dpi réels. La netteté est assez merdique. Le grain est flou à 100%. Si on a des bons négas d'un bon 24X36 qui dépote on pleure. Mais pour des publications oueb et de petits tirages 10X15 ça peut aller. (dpi = dot per inch = point/pixel par pouce = ppp)

2400 dpi sur un 24X36 ça nous fait (en gros j'arrondi) une image de 2300X3450 pixels. En théorie de quoi imprimer un A4 en 300dpi.
Nikolaz29
Débutant
Débutant
Messages : 32
Inscription : lundi 03 janvier 2022 17:18

Re: scanner des negatifs

Message par Nikolaz29 »

Merci.
Si je comprends bien, il faudrait considérer les scan, disons grands publics, comme un moyen de réaliser des planches de contact numériques nous permettant de sélectionner les photos pour un tirage plus traditionnel ultérieur. Un outil de prévisualisation en somme.
Donc pour vous illusoire de vouloir réaliser des scan pour en faire des tirages numériques à moins d'accepter une perte en qualité?
Pour l'instant, mes recherches me dirigent vers des scan dédiés style PLUSTEK par exemple.
vdragon76
Super Gourou
Super Gourou
Messages : 3766
Inscription : mardi 14 mai 2013 15:50
Localisation : Bruxelles

Re: scanner des negatifs

Message par vdragon76 »

Tout dépend du format de base avec un scanner flatbed (24/36, moyen format ou grand format, le premier sera passable, le deuxième correct, le 3eme peut être très bon).
De toute manière, il faut scanner au maximum de la résolution optique du scanner (non interpolée). Il faut être soigneux concernant le placement du film sur la vitre ( réglage en hauteur du passe-film, mais certains scanners s'en sortent mieux avec un passe vue bricolé (carton ou autre) , et parfois en scotchant carrément le film sur la vitre (et en faisant des masques noirs pour éviter l'éblouissement).
Il faut faire un renforcement de la netteté au scanning (de léger à moyen) et refaire un renforcement avec le logiciel de retouche (parfois léger en plusieurs passes).

Beaucoup prétendent qu'il est inutile avec un epson de scanner plus haut que 2400dpi: je m'inscris en faux. On a un bien meilleur résultat en employant toutes les capacités optiques dès le scan, quitte à réduire ensuite.
Sur mon Epson V750, le maximum de la résolution optique est 6400: on scanne en choisissant cette définition là, pas une autre. (a vous de voir en fonction de votre modèle de scanner).

V.
Nikolaz29
Débutant
Débutant
Messages : 32
Inscription : lundi 03 janvier 2022 17:18

Re: scanner des negatifs

Message par Nikolaz29 »

Attention question certainement idiote :

Admettons que je souhaite scanner un négatif 24X36. Peut-on garder la même échelle d'image à savoir 2.4 cm X 3.6 cm à résolution maximale pour ensuite le cas échéant réduire la résolution jusqu'à 300dpi pour un tirage et de ce fait avoir un agrandissement proportionnel.
Dans mon esprit on conserve le nombre de pixels (?) .En revanche est-ce que cela aurait un impact sur la taille du fichier? (je pense que non)

Je pense faire fausse route
vdragon76
Super Gourou
Super Gourou
Messages : 3766
Inscription : mardi 14 mai 2013 15:50
Localisation : Bruxelles

Re: scanner des negatifs

Message par vdragon76 »

Oui, bien sur
La majoritées pilotes de scanner et des logiciels de retouche (photoshop ou autre) donnent non seulement la résolution (nombre de pixels) mais aussi les dimensions métriques.
Si on scanne un 24/36 à 6400, on peut aussi bien l'imprimer ans tous les formats, même à 24/36mm dans la limite des fameux 300 dpi. Ca n'a pas beaucoup de sens, mais on peut.
En principe (c'est une norme d'imprimerie - 2x la linéature de trame de 150 lignes) on imprime à 300 dpi (450 pour les impressions d'art, gar on utilise alors une trame plus fine, 225 lignes par exemple).

Plus il y a des pixels, plus le fichier est gros.

V.
Nikolaz29
Débutant
Débutant
Messages : 32
Inscription : lundi 03 janvier 2022 17:18

Re: scanner des negatifs

Message par Nikolaz29 »

Merci pour votre réponse.
De toute façon je me pose peur-être trop de questions dans le sens où le scan nous permettrait dans un premier temps de réaliser une archive numérique pour consulter et trier et éventuellement un tirage 10X15 pour un album photo et puis si une photo nous plaisait particulièrement nous la ferions développer chez un pro pour un agrandissement avec le négatif conservé. Comme avant quoi
vdragon76
Super Gourou
Super Gourou
Messages : 3766
Inscription : mardi 14 mai 2013 15:50
Localisation : Bruxelles

Re: scanner des negatifs

Message par vdragon76 »

Ca me parait rationnel.

Mais si le scanner est bien fait, même sur un flatbed du commerce pas trop cher (en dessous de 1000 € ou même de 500€) on peut aller plus loin qu'un 10/15 (je parierais sur un A4 honorable à partir d'un 24/36.... a condition d'être un bon scanneriste, ce qui n'est pas toujours donné).

V.
Avatar de l’utilisateur
ALambix
Super Gourou
Super Gourou
Messages : 8684
Inscription : dimanche 04 février 2007 19:26
Localisation : Strasbourg 67
Contact :

Re: scanner des negatifs

Message par ALambix »

vdragon76 a écrit :Ca me parait rationnel.

Mais si le scanner est bien fait, même sur un flatbed du commerce pas trop cher (en dessous de 1000 € ou même de 500€) on peut aller plus loin qu'un 10/15 (je parierais sur un A4 honorable à partir d'un 24/36.... a condition d'être un bon scanneriste, ce qui n'est pas toujours donné).

V.
Avec mon vieil epson 3200 j'ai sorti des 24*30 pour une expo, ça passait bien. scan à 2400 dpi. Mais depuis j'ai acheté un vieux plustek 7200; je scanne à 3600, et franchement, je vois la différence, y compris et surtout niveau contraste.
Concernant les drivers pour les anciens scan, utiliser VueScan règle de nombreux soucis. Mes deux vieux scanner fonctionnent du coup aussi bien sous un vieux windows que sous windows 11 ! Bon Ok l'interface est moins intuitive que celle d'epson, mais avec l'habitude, ça passe très bien.
Donc maintenant les 35mm c'est avec le plustek dédié, et le moyen et le grand format c'est avec le 3200.
Avatar de l’utilisateur
FRISCO
Super Gourou
Super Gourou
Messages : 4201
Inscription : mercredi 18 juillet 2012 15:52
Localisation : CARRÉMENT À L'OUEST
Contact :

Re: scanner des negatifs

Message par FRISCO »

Alors suite au dernier poste de Yannick j'ai relu tout la page et il me semble important de rectifier certaines notions erronées.

Tout d'abord fin des années 90 il faut avoir à l'idée que les professionnels fabricants (epson canon etc) d'appareils combinés scanner imprimante ont littéralement foutus un énorme bordel dans les notions de résolutions d'images. Cela pour sois disant simplifier l'usage pour une utilisateur lambda.
L'idée l'utilisateur souhaitait imprimer un original qu'il avait en main. L'appareil faisait tout il n'avait qu'à choisir la qualité d'impression (sa résolution s'exprime en DPI) et définir le taux d'agrandissement.
Ainsi il n'avait pas à connaître les unités propre à chaque étape de la chaine graphique.
Ainsi l'utilisateur en positionnant sa photo à imprimer sur la vitre du scanner choisissait la résolution d'impression ad hoc à son besoin ; 360 dpi 720, 1440. elles ont ensuite évolué aux fils des ans.

Une résolution d'image s'exprime toujours en PPP (Pixel Par Pouce) = PPI (Pixel Per inch)

Une résolution d'impression s'exprime en PPP (Point Par Pouce) = DPI (Dopt Per Inch)

Vous voyez sans doute apparaître la confusion lié aux abréviations similaire.

Une résolution d'image est une résolution d'acquisition elle ne s'exprimera jamais et ne peut s'exprimer en DPI
Le faire c'est du grand n'importe quoi.

Le DPI est employé pour tout ce qui est impression numérique de type imprimante jet d'encre traceurs et numérique laser etc et voir certaine presse numérique qui n'en sont pas vraiment juste des copieurs améliorés et sur dimensionnés.
En offset imprimerie L'unité d'impression utilisé est la linéature évoqué plus haut par Vdragon76 est s'exprime en LPP (ligne par Pouce) = LPI (Ligne Per Inch) par ce que l'on emploi une trame de point aligné pour imprimer.
En fait la règle en offset ont part de la résolution d'impression choisi et l'ont multiplie cette résolution par deux pour obtenir la résolution d'image nécessaire.
En règle générale 150 LPP pour une impression standard.
85 LPP pour la press journal quotidien papier journal.
Editions impression de luxe 200 LPP
Sérigraphie 60 LPP à plus c'est variable et dépend beaucoup du matériel et du talent de l'opérateur.
On pourrais aller plus loin bien évidemment mais cela intéresse plus le professionnel de l'impression.

Donc pour imprimer une photo en offset on imprime en 150 LPP donc la résolution d'image est de 300 PPP
Et a cela aussi il faut calculer le taux d'agrandissement pour la numérisation en fonction de la taille de l'originale et du format fini.

Dans tout les cas ce qu'il faut retenir
C'est quand on parle de pixel on a une unité en PPP ou PPI mais jamais en DPI
Et quand on imprime sur nos imprimantes jet d'encres etc on est en DPI
En offset comme on ne s'en occupe pas puisse que l'on passe par un imprimeur on ne s'occupe que de la resolution d'image 300ppp ou 300ppi et c'est tout bon si on a bien scanner.


Pour répondre à une autre question qui a été formulée.

On scanne idéalement toujours au plus près de la taille finale de la photo.
Donc si on veut imprimer en offset une photo 24x36mm (un Nega ou ekta) on numérise à une résolution de 300ppp et un taux d'agrandissement au alentour du 2100% pour par exemple un 50x70cm
si on ne procède pas comme cela on va être emmener à re-déplacer tout les pixels et cela à un incidence sur la qualité d'image.
Plus on fait d'opérations plus on altère la qualité de l'image numérisé.

En impression numérique Traceurs imprimantes jet d'encre, presses numériques une résolution d'image de 150PPP suffira ces process sont en effet moins gourmands que l'offset. Sur des matériels de qualité il est même possible de descendre à 100PPP
Dernière modification par FRISCO le mardi 30 août 2022 14:05, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
patrickJJ
Super Gourou
Super Gourou
Messages : 6835
Inscription : dimanche 15 août 2010 18:00
Localisation : Aquitaine
Contact :

Re: scanner des negatifs

Message par patrickJJ »

Dot Per Inch,
merci pour ces précisions,
Pjj
Dernière modification par patrickJJ le mardi 30 août 2022 16:38, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
FRISCO
Super Gourou
Super Gourou
Messages : 4201
Inscription : mercredi 18 juillet 2012 15:52
Localisation : CARRÉMENT À L'OUEST
Contact :

Re: scanner des negatifs

Message par FRISCO »

Corrigé je n'avais pas ré-écrit "Dopt" sur mon copier coller ;)
Avatar de l’utilisateur
patrickJJ
Super Gourou
Super Gourou
Messages : 6835
Inscription : dimanche 15 août 2010 18:00
Localisation : Aquitaine
Contact :

Re: scanner des negatifs

Message par patrickJJ »

ton message m'a rappelé dix ans passés dans une grosse imprimerie de labeur ou j' ai vécu le passage au numérique (et aussi l'arrivée de l'informatique)
Répondre

Revenir à « Informatique et Multimedia »