DES CONSEILS POUR MON PREMIER DÉVELOPPEMENT ?

Echanges sur tous les aspects du labo photo argentique noir et blanc : matériels, développement des films, tirage, etc. Présentations des labos photo argentique noir et blanc.
Répondre
Avatar de l’utilisateur
Rémy_91
Membre de l'association
Membre de l'association
Messages : 3669
Inscription : jeudi 05 janvier 2012 13:57
Localisation : Briis sous Forges 91640

Re: DES CONSEILS POUR MON PREMIER DÉVELOPPEMENT ?

Message par Rémy_91 »

De mémoire 1+400 ça devait être le mouillant Kodak ?
En fait, j'ai rentré progressivement tout ce que j'ai vu passer, besoin ou pas, et pour répondre à toutes les contenances standard ou pas.
Et je vois qu'il en manque, pour ma cuve Unicolor pour les PF, il suffit de 150 à 200 ml.
150 à 1+3, c'est pas instinctif :mrgreen: en général, je fais 200 à 1+1 :wink:

:hello:
Avatar de l’utilisateur
Oriu
Membre de l'association
Membre de l'association
Messages : 31528
Inscription : lundi 21 avril 2008 18:37
Localisation : 37 mais 2A par le coeur

Re: DES CONSEILS POUR MON PREMIER DÉVELOPPEMENT ?

Message par Oriu »

Pour les très fortes dilutions, il y a un minimum de solution active par surface de film. ça veut dire que pour certains produits on sera obligé de mettre le film dans une cuve plus grande pour respecter à la fois la dilution et le volume minimum de produit actif, il ne faut pas confondre photo-chimie et homéopathie 8)
Avatar de l’utilisateur
Guile
Membre de l'association
Membre de l'association
Messages : 695
Inscription : jeudi 03 février 2022 8:40
Localisation : Orne & Nord 35

Re: DES CONSEILS POUR MON PREMIER DÉVELOPPEMENT ?

Message par Guile »

Je compte dans ta liste 5 entonnoirs. C'est beaucoup ! :lol:

3 entonnoirs c'est super, mais un seul bien rincé est suffisant.

Concernant le décapsuleur, j'ai la même remarque : un fois la bobine sortie, tu récupères l'amorce et tu la repositionne dans les lèvres. Sinon tu vas avoir une bobine en vrac toute débobinée.
Et même, en fait, le décapsuleur est la dernière solution quand plus rien d'autre en fonctionne. En effet, au moment du décapsulage, tu vas déformer le cylindre métallique qui est très coupant sur les bords. Comme une boite de conserve. Ces bords vont toucher le film qui va s'endommager.

Si tu veux vraiment détruire tes canisters, je te conseille plutôt de les ouvrir par les lèvres. Comme si tu voulais ouvrir la gueule d'un animal. C'est facile et sans danger ni pour les doigts ni pour le film.

Enfin, pourquoi vouloir détruire les canisters alors qu'ils te serviront l'année prochaine lorsque tu voudras bobiner ton propre film ? Pour éviter de les détruire, l'extracteur d'amorce est LA solution. Et lorsque tu arrives à la fin, gardes au moins deux doigts de film dépassant. Tu risque de perdre une vue mais tu gardes un canister prêt à être rechargé.
Avatar de l’utilisateur
phildu24
Membre de l'association
Membre de l'association
Messages : 3591
Inscription : jeudi 17 janvier 2008 16:49
Localisation : Le Perigord Blanc ( et Noir...)

Re: DES CONSEILS POUR MON PREMIER DÉVELOPPEMENT ?

Message par phildu24 »

Des conseils pour un Premier développement ???

1/ Prend ton temps !!!

2/ Réalise les étapes préalables :
- organiser le plan de travail à sa guise, mais proprement avec ordre et le mémoriser... où est quoi et l'ordre d'utilisation
- répétrr tout le processus "à blanc" yeux ouverts, puis yeux bandés puis dans le noir total,

Enfin, le grand moment venu, une fois tout bien calé... Prendre son temps !
Dernière modification par phildu24 le dimanche 05 février 2023 15:42, modifié 1 fois.
lignesbois
Membre de l'association
Membre de l'association
Messages : 2738
Inscription : samedi 13 avril 2019 12:32
Localisation : Gironde, pas loin d'un gros tas de sable

Re: DES CONSEILS POUR MON PREMIER DÉVELOPPEMENT ?

Message par lignesbois »

Petites astuces :
pour la préparation de la bobine, quand tu rembobines dans le boitier essaies de laisser l'amorce sortie. Tu pourras ainsi la couper et rabattre les angles en bout de film avant de passer au noir. ça permet aussi de bobiner sans ouvrir la canette, suffit de sortir un peu de film à bobiner, la canette leste la longueur et évite que ça s'entortille, un bobine le morceau sorti, on recommence avec une longueur supplémentaire jusqu'à arriver en bout de bobine. Même conseil que Guile, tâcher de garder des canettes réutilisables avec un bout de film sorti pour scotcher une nouvelle bobine le jour où tu te mettras à acheter par longueurs de 30,5m. Je sais, c'est pas forcément une idée qui emballe quand on débute, mais quand on voit l'évolution du prix des films prêts à shooter...
Répondre

Revenir à « Labo photo argentique Noir et Blanc »