Boutique Photo Argentique

Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Echanges sur tous les aspects du labo photo argentique noir et blanc : matériels, développement des films, tirage, etc. Présentations des labos photo argentique noir et blanc.

Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par suaudeau benoit » Samedi 17 Janvier 2009 13:15

Donc une synthèse sur le développement sans agitation de film dans du Rodinal s'impose. Cette synthèse est dynamique et s'enrichit de la discussion qui suit dans ce post.


Historique:
Ce mode de traitement n'est pas nouveau, deja avant guerre le photographe américain William H. Mortensen (1897 - 1965) était un adepte des développement long dans divers révélateurs.
http://www.thescreamonline.com/photo/photo06-01/mortensen/index.html
http://unblinkingeye.com/Articles/Mortensen/mortensen.html


Le principe:
Utiliser du Rodinal à une très grande dilution, 1/100eme voir 1/200eme avec un volume de rodinal pur d'au moins 5ml par film (3 ml selon certains auteurs). Faire une agitation de 30 seconde au début puis plus rien, voire une légère agitation au milieu. Durée indicative de 1 heure pour un développement à la sensibilité nominale du film et pour une dilution à 1/100. 1h30 pour un film poussé d'un diaphragme et 2 heures pour 2 diaph, le tout pour une dilution à 1/100. 2 heures à 1/200 de dilution pour la sensibilité nominale du film.

Les avantages:
Plus le rodinal est utilisé à une dilution faible, plus apparait un effet compensateur qui permet de moins faire monter les hautes lumières, donc de diminuer le contraste. Ce qui compense le gros défaut du Rodinal qui est de donner des négatifs très contrastés. De plus les hautes dilutions diminuent la granulation.
Le développement sans agitation renforce la diminution du contraste global mais augmente le contraste local donc la sensation de netteté (accutance). De plus sans agitation le révélateur s'épuise rapidement sur les zones fortement insolées (hautes lumières) tout en continuant à agir sur les basses lumières ou il s'épuise beaucoup plus lentement. Le révélateur usé migre lentement des zones faiblement insolées vers les zones fortement insolées.
Cela dit, toutes ces indications sont encore théoriques, en particulier pour ce qui est du comportement de chaque type de pellicule et des temps de développement.

Les inconvénients:

Il arrive que certaines zones de la pellicule souffrent de sous développement à cause de la trop grande proximité des flancs de la spire. Cela est surtout notable en 120.


Liste des pellicules testées pour l'instant.

Kodak TriX400, 400 asa 60' 1/100
Kodak Tmax400, 400 asa 60' 1/100
Fuji Acros 100
Efke 25, 25 asa 50' 1/100
Efke IR 820 12 asa filtre rouge 55' 1/100
Agfa APX 400 à 3200 iso 50' 1/50
Agfa APX 100, 100 asa 50' 1/100
Rollei retro 100, 100 asa 50' 1/100
Foma 100, 100 asa 50' 1/100
Foma 400, 200 asa 50' 1/100
Foma 400, 320 asa 60' 1/100
HP5 400, 1600 asa 120' 1/100
Shanghai GP3 100 à 50 iso 40' 1/100
Dernière édition par suaudeau benoit le Lundi 30 Août 2010 20:01, édité 22 fois.
Avatar de l’utilisateur
suaudeau benoit
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8735
Inscription : Vendredi 08 Septembre 2006 23:13
Localisation : Dinan

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou "Stand de

Message par suaudeau benoit » Samedi 17 Janvier 2009 13:32

ALambix Mardi 22 Juillet 2008 16:26
Il semble fait pour développer l'EFKE 25 en format 120.
Utilisé en développement sans agitation : 1+100 durant 50' à 22°C (soit environ 60' à 20°C. Agiter durant la 1ère minute puis allez repasser votre linge, passer la serpillière, préparez le repas du soir jusqu'à ce que votre Mr DUCROS emprunté à madame sonne la fin des 60'. Bain d'arrêt à l'eau, fixage classique, rinçage adéquat....appréciez.



ALambix
ALambix a écrit:
AxR a écrit:
Citation:
je laisse tomber le rodinal, le grain est vraiment trop énorme, je trouve les basses lumières complètement bouchées


Je reprends des propos de Monbon dans un autre topic, en me demandant comment faire pour éviter cela, est ce qu'avec plus de dilution ? Est ce inévitable?


Stand development....

Plus d'info ici:
http://www.flickr.com/groups/rodinal/di ... 203774894/
et ici pour commencer:
http://www.flickr.com/groups/rodinal/di ... 308376457/

J'ai déjà dévelopé de l'efke 25, de l'efke IR et une foma 400 de cette façon. Du coup je me suis réconcilié avec la foma 400 !
Un autre forumeur devrait prochainement essayer cette technique.
@++

modération: ce serait quand même plus simple pour ceux qui sont intéressés par le Rodinal d' avoir un avis en français plutôt que " stand development "et deux liens avec un forum anglophone... Rolling Eyes



ALambix
Désolé pour le stand development et les deux liens en anglais vite postés. Ce n’est absolument pas dans mes habitudes, mais j’étais assez pressé et je voulais quand même donné un élément de réponse avant que la question ne sombre dans l’oubli…
J’ai découvert et expérimenté le « développement sans agitation » il y a environ 5 mois quand je cherchais des infos fiables pour développer de l’EFKE 25 (à l’époque c’était surtout pour savoir s’il fallait absolument utiliser un fixateur tannant pour éviter les rayures. La réponse est non, pas la peine, je n’en ai pas eu…). Ce film apparaissait comme extrêmement sensible au contraste, et au détour d’une page web je suis tombé sur ce mot « stand development »…

Le principe : la révélation va se faire à l’aide d’un révélateur fortement dilué (de 1+100 à 1+200 pour le rodinal) sur un temps long (de 1 à 2h) avec pour seule agitation l’agitation de la 1ère minute (pour chasser les bulles) et éventuellement selon la tambouille de chacun une agitation extrêmement modérée toute les 1/2h. La suite du traitement est classique.

Que se passe-t-il dans le révélateur ?
La cinétique de la révélation au contact de l’émulsion est fonction de 3 paramètres : la concentration en révélateur au contact de l’émulsion, la température et le niveau d’insolation de l’émulsion (les parties fortement éclairées se réduisent plus vite).
Dans un mode classique de révélation l’agitation toute les minutes rend le 1er paramètre relativement constant. La température et la concentration étant identiques sur l’ensemble de l’émulsion, l’image va monter rapidement, les parties éclairées vont monter sans cesse et les parties peu éclairées auront à peine le temps de consommer un peu de révélateur.
En développement sans agitation, cette absence d’agitation va créer rapidement un manque de révélateur au contact des parties fortement éclairées. Le révélateur épuisé ne sera remplacé que doucement, via un gradient de concentration et un transfert des zones + concentrées au moins concentrées.
Il en découle deux choses : la révélation globale devient beaucoup moins sensible à la température,
Les basses lumières ont le temps de monter tranquillement sans jamais pouvoir rattraper les hautes lumières qui maintiennent leur avance initiale.

La suite au prochain numéro…



ALambix
Bon, suite du sujet, suite dans laquelle vous aurez les réponses à vos questions.
Les sels d'argent sont donc réduits en argent métallique par le révélateur...mais que deviennent les chlorures et autres bromures ? Ils deviendraient des bromides (c'est pas de moi). Malheureusement ces produits semblent empoisonner la réaction de nombreux révélateurs, réduisant leur efficacité....Cet effet est peu sensible par méthode classique, l'agitation apportant le révélateur frais se chargeant également de diluer au loin ces fichus bromides. Par contre dans notre méthode sans agitation ils ne seront dispersés au loin de l'émulsion que par le phénomène de migration du + concentré vers le - concentré...tout comme notre révélateur en fait, mais en sens inverse.....
Il faut donc choisir un révélateur peu ou pas sensible à ces %$£€ de bromides....et là il n'y a pas foule....exit le vieux ID11.
Apparemment, d'après mes recherches webesques, seul le rodinal, le PMK et peut-être aussi l'HC-110 sont susceptible de fonctionner....
Je n'ai pour l'instant que peu d'expérience .
1er film EFKE 25, 1+100 50' à 22°C. Superbe. Et des détails dans les ombres !
La zone sombre en bas est en limite basse du zone system. Je vous posterai un crop quand j'aurais récupéré mon disque dur...on y voit encore des détails !
De même une photo d'un batiment faite en plein soleil (j'ai pas la photo accessible, croyez moi sur parole)...j'ai des détails dans les embrassures des portes ! Sans que ce soit grisouille !
2nd film EFKE IR 820. Vou savez été plusieurs à apprécier la gamme des gris .
Je sais que la foma 100 passe très bien, mais pas encore essayé.
Foma 400 exposée à 320, 1h à 20°C 1+100. Pas encore scanné sérieusement, mais pas mauvais du tout.
Seul échec : une delta 3200 exposée à 6400. 1+100 à 20°C. 1h12 avec retournement au bout de 30' n'a pas suffit : sous développée. Mais à l'oeil nu le grain est nettement moins visible que sur une delta 3200 à 1600 ISO révélation classique au rodinal...à retenter avec 2h...

Pour les temps, partir sur 1h à 20°C à 1+100 pour la sensibilité nominale de votre pellicule. Toujours veiller à avoir au moins 5ml de rodinal dans votre cuve....



Charan
sans aller jusqu'à la version radicale, une agitation douce (du genre 1 "presque retournement" lent de la cuve toutes les 2-3 minutes) + un ajustage du temps (un peu moins ralongé que là, du genre +20% du temps standard) marche très bien aussi et permet de profiter un peu de l'effet "dev des basses lumières"...

typiquement, avec du D76, si j'ai bien compris, ça revient à utiliser l'effet inhibiteur des bromides pour ralentir le traitement des hautes lumières, et allonger le temps pour sur-développer les basses. Je me demande si ça marche de la même manière avec le Rodinal.



Georgesh
En ce qui concerne le D 76, Alambix l' a éliminé de la liste des révélateurs qui pourraient s' utiliser en stand development. en évoquant les bromides... Il n' y a pas de bromure de potassium dans le D 76/ ID-11. Mais dans le process de développement dit Jules Steinmetz, ( TX 200 ISO /8 minutes * Tx 400 / 11/12 minutes * Tx 800/ 18 minutes* Tx 1600 / 22 /24 minutes ), on n' est pas loin de ce temps rallongé dont tu parles. Je ne fais, avec ce process Jules, aucun retournement, une légère agitation au départ, et ensuite, une légère agitation toutes les 2 ou 3 minutes.



Alambix
Hello !
Pas mieux que danny, je lui laisse sa tagada.

Sinon j'ai réussi à retrouver un petit comparatif que je cherchais.
Il s'agit de scan de négatif grand format. Deux fois la même scène prise avec de la foma 100 et développé au rodinal. A gauche sans agitation pendant 1h 1+100, à droite développement classique 1+50 durant 7'.
Si vous mettez la souris sur les photos des notes apparaitront. La loupe avec un + au dessus vosu permet de voir en plus grande taille.
Donc c'est par ICI
http://www.flickr.com/photos/spodzone/2206498292/
Et LA http://www.flickr.com/photos/spodzone/2206497288/un crop à 6400 DPI d'une zone. Même principe qu'au dessus.
Attention, Spodzone précise bien que le contraste général était différent, et qu'il a modifié les courbes pour obtenir une image d'aspect général identique.
@++



Alambix



ramuntxo
Je viens d'essayer la méthode semi stand (avec un peu moins de rigueur, des envies d'expérimenter en cours de dév...bref, du tout moi) avec une trix exposée à 400. Rodinal 1+50, 1 min d'agitation douce (comme un verre de vin), 5sec d'agitation après 3 min puis plus rien jusqu'à 22 min...je sais, c'est du n'importe quoi et ça mérite d'être précisé comme méthode.
Résultat tout de même : contraste assez faible par rapport à ce que j'aime mais du détail dans les ombres et un grain ! Shocked Exclamation j'ai comparé avec une plusx que j'avais développée de façon normale (dans du rodinal 1+25)...identique : discret, extrèmement fin, super quoi.
La prochaine fois j'essaie de façon plus rigoureuse.
Du coup, des conseils de durée à 1+100 pour une 400 ISO ?
@ plus.


deux scan de ce matin
assez étonnant, et affaire conclue pour moi
(restera juste à ce que je ne foire pas le fixage...)
Image
Image

toujours triX : rodinal 1+100 : 1heure : 1mn de retournements + 1 agitation modérée au bout de 30mn

quasi aucun "masquage", même sur l'architecture de gaudi (juste un peu d'éclaircissement sous l'arche)



PhilB
Ca y est j'ai développé mon premier film avec cete méthode,une Accros
100 en 24X36.
Résultats très concluants au premier abord,pas de grain,bon équilibre des valeurs;il faut tout de même que je regarde de près avant de donner un avis mais ça parche parfaitement.
Accros 100,1heure 10 mn dans du Rodinal 1+100,trois ou quatre rotations dans la Paterson au début,3 rotations 30 mn après,c'est tout.
Rinçage à l'eau et fixage dans de l'Agfa.
5ml pour 500 mls.
Encore merci Alambix pour cette technique.


Bon, comme certains ont pu le lire ICI, j'utilise de plus en plus la technique du développement sans agitation avec du rodinal fortement dilué (1+100).
Et mes résultats sont assez bluffants....
Oui le rodinal utilisé de façon classique laisse voir le grain !
Pour preuve un crop de 800*800 d'une delta 3200 exposée à 1600 et développée de façon classique à 1+50. C'est issu d'un scan à 1200 DPI d'un rouleau de 120.
Image

Granuleux n'est ce pas ?

Et maintenant nous allons observer une autre 120, toujours scannée à 1200 DPI.
C'est une TriX poussée à 3200 ISO, développée dans du rodinal à 1+100 durant 120 minutes, agitation classique durant la 1ère minute, puis un seul retournement très doux à 30', 60' et 90'.

L'image entière :
Image


Et le crop identique à la delta 3200:
Image


Par contre le contraste est très élevé (cette photo a été prise à 16h30 il y a 4 jours, soleil couchant derrière les enfants, donc faible contraste sur eux. La plupart de mes clichés en maternité à contre jour sont noir et blanc !
Dernière édition par suaudeau benoit le Samedi 17 Janvier 2009 15:45, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
suaudeau benoit
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8735
Inscription : Vendredi 08 Septembre 2006 23:13
Localisation : Dinan

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou "Stand de

Message par suaudeau benoit » Samedi 17 Janvier 2009 13:33

Voila mon expérience avec une Tmax400.

Bonjour
Voila un essai d'association entre une Tmax400 ancien modèle en 135 et du Rodinal 1/100 d'une durée de développement d'une heure (stand développement).
L'accutance est élevée, certes, mais la granulation très présente. La dynamique du négatif est très élevée, donc la dureté très grande car elle dépasse les capacités de mon scanner, un Minolta Dimage Elite 5400 II, pourtant connu pour ses capacités.

Image

Image

A suivre donc.

Benoit


Sinon voila une autre avec de la Trix400.

Voila quelques nouvelles photos prisent avec un Mamiya 645 et son 45mm. Kodak TriX 400 développée dans du Rodinal 1/100 1 heure (stand dev).
C'est pas mal, plus contrasté que dans du D76 et avec un grain discret.

Image

Image

Celle là est plus grisâtre mais c'est pour bien montrer la dynamique de la pellicule.
Image

Benoit
Dernière édition par suaudeau benoit le Samedi 17 Janvier 2009 15:34, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
suaudeau benoit
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8735
Inscription : Vendredi 08 Septembre 2006 23:13
Localisation : Dinan


Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par clicklak » Lundi 19 Janvier 2009 12:20

Bonjour,
Je ne connaissais pas du tout le stand development et les films développés avec cette méthode semblent procurer de très bons résultats en terme de dynamique seulement les temps de développement me laissent réveur ! Une heure de développement en moyenne, c'est long. Mais je vais quand meme essayer la méthode. En effet, rien n'oblige à rester tout ce temps devant la cuve...Si j'ai compris les choses, pour une HP-5 à ISO 400 et du Rodinal il faut :
Une dilution 1+100
A peu près 50 min de révélation
Très faible agitation
L'agitation par retournement de la cuve convient-il à ce type de traitement?
A titre d'info, pour ceux qui ne veulent ou ne peuvent pas passer une heure devant une cuve il existe une solution efficace pour développer les films poussés : le révélateur 2 bains Emofin de Tetenal qui donne de très bons résultats à 1600 ISO. Contrainte : c'est un révé. poudre donc à préparer la veille.
Avatar de l’utilisateur
clicklak
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2248
Inscription : Samedi 17 Janvier 2009 22:21
Localisation : 43 St Just Malmont

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par benoit c » Lundi 19 Janvier 2009 12:42

Quid du maintien de la température pendant des temps aussi longs?
Je n'utilise jamais de bain marie pour les temps habituels (entre 5 et 15mn), la température ambiante ne le justifie pas. En revanche, sur des temps de 1h et plus, ça peut être un plus gros problème...
Vous faites comment pour bricoler un bain marie constant tout ce temps là?
Avatar de l’utilisateur
benoit c
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3097
Inscription : Lundi 12 Mars 2007 20:38
Localisation : grenoble

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par suaudeau benoit » Lundi 19 Janvier 2009 12:59

Apparemment sur les sites parlants de ce type de développement, il est précisé que la température du bain influe peu sur le résultat.
Mon expérience est que je démarre avec le bain à 20° et je me fout du maintient de la température car chez moi il fait entre 18.5 et 19° l'hiver. Par contre il faut valider les températures plus élevées pour l'été.

Pour ce qui est des temps de développement, il est précisé 1 heure à la sensibilité nominale avec 30 seconde d'agitation classique (rotation ou retournement) et ensuite une légère agitation, genre je fait tourner un peu mon vin dans le verre à 30 minutes.

HP5+ Rodinal 1+50 400asa 11min 20C
Tri-X 400 Rodinal 1+50 400asa 13min 20C
TMax 400 Rodinal 1+50 400asa 10min 20C

Voila 3 extraits du site massive dev chart pour un développement normal à 1/50 de dilution pour 3 pellicules de 400 asa. On constate que la triX nécessite un temps plus long que les 2 autres. Donc logiquement la Ilford nécessite un temps plus court que la TriX. Or j'ai essayé la Tmax 400 et j'ai mis une heure et le résultat est bon.
Conclusion: Il n'y a pas de règles, c'est à nous de les faire.
Donc pour une Hp5+ je mettrais une heure mais c'est pas une garantie.
Avatar de l’utilisateur
suaudeau benoit
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8735
Inscription : Vendredi 08 Septembre 2006 23:13
Localisation : Dinan

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par HRISTO » Lundi 19 Janvier 2009 14:11

J'utilise cette méthode pour mes APX 400 poussées à 1600 ou 3200 iso avec de beaux résultats à 1+100
Avatar de l’utilisateur
HRISTO
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5838
Inscription : Jeudi 11 Octobre 2007 15:18
Localisation : Pau (64) - Montpellier (34) pas assez souvent

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par suaudeau benoit » Lundi 19 Janvier 2009 18:25

Hristo, tu nous donnes les temps de développement que tu utilises? à 1600 et à 3200 iso?
Merci
Avatar de l’utilisateur
suaudeau benoit
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8735
Inscription : Vendredi 08 Septembre 2006 23:13
Localisation : Dinan

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par HRISTO » Lundi 19 Janvier 2009 20:16

suaudeau benoit a écrit :Hristo, tu nous donnes les temps de développement que tu utilises? à 1600 et à 3200 iso?
Merci


à 3200 iso - Rodinal à 1+100 pendant 80mn sans agitation à 20°c.
résultat
Image


à 1600 iso - Rodinal à 1+100 pendant 35mn sans agitation à 20°c.
Par contre j'ai pas d'exemple à vous montrer...
Avatar de l’utilisateur
HRISTO
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 5838
Inscription : Jeudi 11 Octobre 2007 15:18
Localisation : Pau (64) - Montpellier (34) pas assez souvent

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par janot » Lundi 19 Janvier 2009 20:24

Dommage que MMP ne passe plus par le forum, j'aurais bien aimé connaître son avis "technique" sur cette méthode de développement peu banale...Mais tentante ! :wink:

@+
Avatar de l’utilisateur
janot
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2264
Inscription : Mardi 13 Mars 2007 19:37
Localisation : avant l'Alsace, maintenant Marseille...Allez l'OM ;o)

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par suaudeau benoit » Mardi 03 Février 2009 13:37

Avant hier j'ai fait un petit test de comparaison entre un développement sans agitation avec du rodinal 1/100 sur une pellicule Tmax400 120 exposée sur un Mamiya 645 avec son 45mm et un filtre orange, contre une Tmax 100 135 exposée dans un Minolta X500, son 28mm et un filtre orange, le tout développé dans du Microphen Stock.

Du microphen? ben oui, c'est tout ce que j'avais sous la main hier.

Les clichés sont assez semblable, ce qui permet d'intéressantes comparaisons.
Chaque format est scanné avec des machines différentes. Les niveaux sont égalisés.

Minolta X500 28mm Tmax 100 microphen
Image

Mamiya 645 45mm Tmax 400 Rodinal 1/100 1 heure.
Image

Minolta X500 28mm Tmax 100 microphen
Image

Mamiya 645 45mm Tmax 400 Rodinal 1/100 1 heure.
Cliché sous exposé. ce qui donne un contraste très exagéré.
Image

Minolta X500 28mm Tmax 100 microphen
Image

Mamiya 645 45mm Tmax 400 Rodinal 1/100 1 heure.
Image

Minolta X500 28mm Tmax 100 microphen
Image

Mamiya 645 45mm Tmax 400 Rodinal 1/100 1 heure.
Image

Commentaires:
Il est possible de constater que la dynamique est plus grande avec le Rodinal, la présence des gris est plutôt bonne pour du Rodinal. Par contre un énorme problème est le sous développement des bord de la pellicule 120.
Bon sinon les clichés ne sont pas particulièrement bons, donc contentons nous de juger le rendu.
Avatar de l’utilisateur
suaudeau benoit
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8735
Inscription : Vendredi 08 Septembre 2006 23:13
Localisation : Dinan

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par janot » Mardi 03 Février 2009 19:44

Je trouve que le 28 Minolta à une belle qualité face au 45 Mam' :lol:

C'est unMC, un MD, un f:2, un 2,8 ou un 3,5 ? :wink:
Avatar de l’utilisateur
janot
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2264
Inscription : Mardi 13 Mars 2007 19:37
Localisation : avant l'Alsace, maintenant Marseille...Allez l'OM ;o)

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par suaudeau benoit » Mardi 03 Février 2009 20:24

Le 45 Mam est vraiment très bon. Ces 2 optiques paraissent équivalentes car le petit format a été scanné sur un Minolta Dimage scan Elite 5400 II de très haut niveau et le grand format sur un Epson perfection 3170 franchement moins bon.
Cela dit le Minolta est bien, même s'il est un poil mou à pleine ouverture.
Avatar de l’utilisateur
suaudeau benoit
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8735
Inscription : Vendredi 08 Septembre 2006 23:13
Localisation : Dinan

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par ALambix » Vendredi 13 Février 2009 23:47

Danny, as tu procéder aux essais en situation de lumière difficile ?
Avatar de l’utilisateur
ALambix
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6546
Inscription : Dimanche 04 Février 2007 19:26
Localisation : Strasbourg 67

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par Nicolas S » Lundi 23 Février 2009 21:13

Pour remonter le post :wink:
J'essaye ce soir une HP5+ iso1600, Rodinal 1+100, 120' à 20°C.

Agitation la première minute, puis calme total. On verra bien...
Avatar de l’utilisateur
Nicolas S
Expert
Expert
 
Message(s) : 462
Inscription : Dimanche 16 Mars 2008 0:11
Localisation : Entre Rennes et St-Malo

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par suaudeau benoit » Lundi 23 Février 2009 21:19

Et bien t'est pas couché. Donne nous des nouvelles.
Amitiés
Benoit
Avatar de l’utilisateur
suaudeau benoit
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 8735
Inscription : Vendredi 08 Septembre 2006 23:13
Localisation : Dinan

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par ALambix » Mercredi 25 Février 2009 13:31

Nicolas S a écrit :Pour remonter le post :wink:
J'essaye ce soir une HP5+ iso1600, Rodinal 1+100, 120' à 20°C.

Agitation la première minute, puis calme total. On verra bien...

Alors ?
Avatar de l’utilisateur
ALambix
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 6546
Inscription : Dimanche 04 Février 2007 19:26
Localisation : Strasbourg 67

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par benoit c » Mercredi 25 Février 2009 14:19

Vous croyez qu'il s'est endormi sur son stand dev en pleine nuit?
comme ça il pourra nous dire si HP5 @1600, rodinal 1+100 à 20° pendant 8h ça marche? :lol: :lol: :lol: :oops:
Avatar de l’utilisateur
benoit c
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 3097
Inscription : Lundi 12 Mars 2007 20:38
Localisation : grenoble

Re: Rodinal et dévelopement sans agitation ou Stand dev

Message par Armand29 » Mercredi 25 Février 2009 17:03

Il attend les croissants ... :rire:
Avatar de l’utilisateur
Armand29
Super Gourou
Super Gourou
 
Message(s) : 2996
Inscription : Lundi 11 Juin 2007 11:58
Localisation : Bretagne Nord

Suivant

Retour vers Labo photo argentique Noir et Blanc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

  • Publicité
Le site des restos du coeur