Objectifs Industar et Jupiter

Les objectifs M39* russes

La production des objectifs russes M39 compatibles Leica s'étend sur plusieurs décennies et dans différentes usines, avec des variations dans la qualité du pire au meilleur.

D'une manière générale, il est communément admis par les passionnés que les productions d'avant 1960 et d'après 1980 sont les meilleures.

Au plan esthétique, à partir des années quatre-vingt, tous les fûts sont produits en noir. Auparavant ils étaient produits en aluminium poli.

Le bas prix de ces objectifs les a desservi ! D'une part, parce que dans l'inconscient prix rime avec qualité et d'autre part le bricoleur génial ou pas, n'hésite pas à mettre son nez dedans... et parfois c'est pire après ! Et se retrouvent sur le marché des objectifs qui n'ont plus rien à y faire !

La conception de ces objectifs est robuste et simple : rampe hélicoïdale (simple ou double) pour la mise au point, et bloc optique posé sur des rondelles d'épaisseur. C'est souvent dans l'épaisseur de ces cales que se trouve le gros du problème des bricoleurs, ainsi que dans le remontage non conforme des rampes hélicoïdales (pas de vis à plusieurs entrées).

Comme tous ces objectifs sont assez anciens, l'utilisation du parasoleil est fortement recommandée. En effet, les effets de flare ou de perte de contraste sont assez courants, et très bien corrigés par ce petit accessoire.

Objectif Jupiter 3

50mm f/1,5 avec mise au point de 1m à l'infini

Quand on tombe sur un bon c'est vraiment très bon. Piqué au rendez-vous et plaisir de la grande ouverture. Les problèmes de mise au point que l'on peut rencontrer sont souvent dus à un télémètre imprécis (à f/1,5 le moindre décalage est fatal) ou à un bougé (par exemple grande ouverture et faible vitesse en intérieur sombre).

Esthétiquement superbe, avec un fût étroit qui le rend très adapté aux petits boîtiers.

Objectif Jupiter 8

50mm f/2 avec mise au point de 1m à l'infini

Le Jupiter 8 est un peu plus "mou" que le Jupiter 3, mais cela peut provenir de l'exemplaire testé. C'est un bon objectif rapide, beaucoup plus abordable en prix que le Jupiter 3.

Son fût en cône tronqué a belle allure sur un boîtier à façade un peu large (impeccable sur un Fed 2 ou un Fed 3). Il semble un peu moins seyant sur un Zorki 1 par exemple.

Objectif Jupiter 9

85mm f/2 avec mise au point de 1,25m à l'infini

Pour les critères habituels de ce genre d'objet, cet objectif est énorme ! Le Jupiter 9 est aussi gros que le Zorki 1, et bien que le télémètre très précis de ce boîtier ne lui fasse pas injure même à pleine ouverture, ce n'est néanmoins pas le couple idéal !

Le Jupiter 9 souffre aussi de sa plus grande complexité de conception, qui fait que les bricolages successifs le rendent souvent capricieux.

L'exemplaire testé n'a permis de visée correcte sur toutes les distances qu'avec un Zorki 1 et un Zorki 6 : pas si facile de tomber sur le bon couple ! Et pourtant, vissé sur un boîtier au télémètre précis et bien réglé (base large de préférence...) et à condition, bien sûr, de tomber sur un exemplaire correct, ce caillou est un vrai bijou ! Le parasoleil est quasi obligatoire.

Objectif Jupiter 11

135mm f/4 avec mise au point de 2,5m à l'infini

Malgré sa relative faible ouverture, le Jupiter 11 est un objectif indispensable dans le sac du photographe. De toute façon, tenter une mise au point télémétrique avec un 135mm à moins de f/4 amènerait aux limites du système, avec des déconvenues à la clé.

Le rendu est contrasté et net, un vrai régal.

Par contre un télémètre précis est indispensable (Zorki 1, ou base large : Fed 2, Zorki 6).

On aime ou on n'aime pas la longueur du fût, mais force est de constater que sa légèreté et son petit diamètre le rendent tout à fait fonctionnel et agréable.

Objectif Jupiter 12

35mm f/2,8 avec mise au point de 1m à l'infini

Son design particulier, avec sa lentille arrière très protubérante en dehors du fût, rend cet objectif TRES fragile.

N'acheter qu'un exemplaire dont on est sûr d'avoir le bouchon arrière d'origine, et après scrutation intense de la dite lentille.

Par contre, ce choix en terme d'optique, atténue les déformations du grand angle, et rend l'objectif utilisable même de près. Le Jupiter 12 est idéal pour un reportage nécessitant à la fois du matériel léger et discret, des plans larges, du lointain ou de la proximité.

A noter que c'est le seul qui peut s'accommoder de l'absence d'un parasoleil, la lentille frontale étant largement enfoncée dans un fût en forme d'entonnoir qui en fait office.

La bague de diaphragme est en façade, mais l'éventuel filtre se visse sur la bague. Il suffit alors de tourner le filtre pour changer l'ouverture.

Objectif Industar 22

50mm f/3,5 avec mise au point de 1m à l'infini

Lorsque la compacité est requise en extérieur, le couple Zorki 1 + Industar 22 collapsible est indispensable !

Cet objectif est étonnant, malgré son design très ancien (inchangé depuis les années trente !) et son air fragile. Vous ne serez pas déçu par sa finesse de rendu. Et quel look !

Son seul soucis est le curseur de sélection d'ouverture, situé en façade. Essayez donc de changer d'ouverture après avoir mis un filtre dessus...

A noter que les premiers Fed étaient livrés avec un objectif "Fed", quasiment identique à l'Industar 22, et tout aussi performant.

Objectif Industar 50

50mm f/3,5 avec mise au point de 1m à l'infini

L'Industar 50 a été décliné en plusieurs versions dont une en fût rigide comme l'Industar 22. Il n'est pas très beau, mal aimé, et sert surtout à éviter l'entrée de poussières dans les boîtier en attente d'un autre objectif. Pourtant il possède les mêmes performances optiques l'Industar 22 !

Son fût très léger fera de lui une loupe confortable pour l'analyse des négatifs sur table lumineuse !

(*) La monture M39

La monture à vis 39mm, aussi appelée M39, Leica Thread Mount (LTM) ou encore Leica Screw Mount (LSM) a été développée par Leica et utilisée la première fois avec le Leica Ic. Elle a équipé tous les Leica jusqu'au Leica IIIg.

Cette monture à vis se retrouve sur la plupart des clones Leica produits a l'époque des Leica : Canon, FED, Zorki, Leningrad... Plus récemment elle a fait un retour sur le marché avec le Voigtländer Bessa L.

Article réalisé d'après une contribution de Fabrice C.


Sujets récents du forum Jupiter Industar ...

Industar et champignons
Dépannage, entretien, réparation et outillage photographique
Dernier message par phildu24 - 06/10/17 à 20:48
Bague diaphragme trop fluide sur Jupiter 11
Dépannage, entretien, réparation et outillage photographique
Dernier message par joelc - 12/09/17 à 14:26
[Réservés] Zorki 4/Jupiter 8 + Retina IF
Petites transactions entre participants
Dernier message par damien32 - 04/08/17 à 18:46
jupiter 12 1958 (vendu)
Petites transactions entre participants
Dernier message par lulu69 - 23/06/17 à 18:43
Derniers messages du forum Jupiter Industar...

Une question sur les objectifs à vis soviétiques ?
--> Forum Leica et clones de Leica

Translation in English Übersetzung in Deutsch
Traductions Google


Valid XHTML 1.0!

Valid CSS!

Annuaire DMOZ