Minolta SRT 101


Produits photo argentique
Boutique photo argentique

Forum photo argentique
Forum photo argentique

Annuaire photo
Annuaire photo

Galerie photo
Galerie photo

Minolta SRT 101

Appareil créé en 1965, et présenté par MINOLTA en avril 1966, le Minolta SRT-101 est un des appareils photo reflex les plus performants de l'époque avec son système CLC (compensation de contraste) et le couplage MC pour la mesure à pleine ouverture.

Pour la première fois, un reflex 24x36 grand public disposait de la mesure de l'exposition à pleine ouverture, en plus des fonctions « modernes » de l'époque : Obturateur de 1 sec au 1/1000e, miroir « éclair » à relevage manuel, baïonnette de grand diamètre, système de mesure CDS évolué bi-zone (CLC), verre de visée à microprismes, affichage de la vitesse sélectionnée dans le viseur, tout cela dans un joli boîtier aux lignes tendues.

Cet appareil presque parfait n'évoluera guère pendant sa longue vie : la firme d'Osaka de doublera en 1973 d'un Minolta SRT 303 (avec affichage du diaphragme dans le viseur et quelques améliorations mineures) puis avec des déclinaisons « bas de gamme » Minolta SRT 100, Minolta SRT 100b puis Minolta SRT 100x, allégées de certains perfectionnements.

Le Minolta SRT 100x figure toujours dans les catalogues en 1983, et dès 1978, Minolta avait vendu trois millions de SRT tous modèles confondus !

Plus de 17 ans d'existence pour ce reflex prouvent la grande maîtrise de Minolta dans sa conception, et l'excellente robustesse du boîtier tout métal, lourd mais fiable.

Le viseur

La mise au point s'effectue sur un verre de visée dépoli à lentille de fresnel, doublé en son centre d'une plage de microprismes. Les versions Minolta SRT 303 disposent au milieu de la plage de microprismes d'un stigmomètre horizontal (télémètre de Dodin).

Le viseur affiche la vitesse sélectionnée dans sa partie basse (et le diaphragme dans la partie haute pour le Minolta SRT 303), sur le coté droit apparaissent l'aiguille du posemètre et l'indicateur de couplage (aiguille à embout cerclé). La superposition des deux par rotation de la bague du diaphragme ou du rotacteur des vitesses assure le réglage d'exposition correct (semi-automatique).

Même pour un porteur de lunettes, la visée c'est facile.

La mesure de la lumière

C'est bien sûr un reflex à mesure de la lumière à travers l'objectif (TTL), sa particularité vient du fait qu'il est équipé de deux cellules CDS de part et d'autre du prisme de visée : l'une mesure la partie haute du viseur, l'autre la partie basse.

Ce système, baptisé CLC (Contrast Light Compensation) par Minolta assure effectivement la compensation du contraste de luminosité entre le ciel et la terre. C'est la préfiguration des mesures multizones des reflex actuels.

Le Minolta SRT101 dispose enfin -et c'est le seul reflex "grand public" à cette date- de la mesure de l'exposition à pleine ouverture. Nikon y viendra avec le Nikkormat en 1967, Canon et Pentax vers 1970...

Un rotacteur placé sous la semelle du coté gauche permet dans un sens la mise en fonction des cellules CDS et dans l'autre sens le test de la pile.

Obturateur

C'est un modèle à rideaux textiles défilant horizontalement, dérivé des anciens reflex SR, qui offre des vitesses allant de la seconde au 1/1000, plus la pose B. La synchronisation du flash électronique se fait au 1/60.

Caractéristiques générales Test de profondeur de champ, possibilité de relevage manuel du miroir, échelle de sensibilités de 6 à 6400 ASA, retardateur mécanique outre passable, alimentation par pile 1,35 V (PX 625 à mercure).

Objectifs

Les optiques Rokkor ont une très bonne réputation, totalement justifiée, Minolta étant un des rares fabricants à l'époque à être son propre  « verrier ». Les Minolta SRT acceptent tous les objectifs Rokkor en monture MC et MD, et même les anciens Auto Rokkor PF (sans couplage de la mesure à pleine ouverture), puisque la baïonnette est conçue et inchangée depuis 1958 !

Il existe une série de superbes objectifs de grande qualité avec ce reflet vert de leurs lentilles caractéristique de leur traitement exclusif : achromatic coating aux "terres rares".

Conclusion

Le Minolta SRT 101 est un excellent boîtier pour goûter aux optiques Rokkor. Avec ses dérivés, ce sont des modèles fiables et robustes, qui ont traversé près de deux décennies en production commerciale, ce qui est extrêmement rare (et peut-être même unique) pour un modèle grand public !

De grands noms de la photo ont utilisé ce boîtier et ses optiques : W. Eugene Smith, Lucien Clergue, David Hamilton, Uwe Ommer pour ne citer que ceux-là !

Article réalisé d'après les participations de janot et jo6447

 
Minolta SRT 101Minolta SRT 101 (vue de dessus)Minolta SRT 101 (vue de dos)
 

Sujets récents du forum SRT 101 ...

Minolta srt 101...le retour
Appareils photo reflex (SLR)
Dernier message par bruno_l - 13/10/16 à 20:12
pb avec Minolta SRT101
Dépannage, entretien, réparation et outillage photographique
Dernier message par Renaud LÄMMLI - 03/09/16 à 09:01
ARGENTIQUE MINOLTA SRT 101 B
Autres formats d'appareils photo argentique
Dernier message par Focasem - 26/08/16 à 18:01
remontage d'un minolta srt101
Appareils photo reflex (SLR)
Dernier message par janot - 02/05/16 à 20:04
Derniers messages du forum SRT 101...

Une question sur le Minolta SRT 101 ?
--> Forum Appareils photo reflex


Translation in English Übersetzung in Deutsch
Traductions Google


Valid XHTML 1.0!

Valid CSS!

Annuaire DMOZ